Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Comment réduire ses déchets afin d'obtenir une "maison zéro déchet"

  1. Maison DIY >
  2. Maison zéro déchet
maison zero dechet

En France, près de 99% des ressources qui sont prélevées dans la nature se transforment en déchets après seulement quarante-deux jours. Ces données sont révélées par une étude publiée dans le livre Famille presque zéro déchet. En effet, depuis quelques années, la réduction des déchets devient de plus en plus une priorité pour de nombreux ménages. D’après de récentes études, 91% des français interrogés en 2020 considèrent qu’il est plus qu’indispensable de réduire ses inutilités. Ces données laissent donc présager un bouleversement progressif des habitudes de consommation. Découvrez à travers ce guide tous les bons éco-gestes à adopter pour avoir une maison DIY avec zéro déchet tout en économisant sur votre budget. Vous y découvrirez également plusieurs recettes simples pour une bien propre et écologique.

Maison zéro déchet : que comprendre de ce concept ?

Le concept maison zéro dêchet est une démarche qui vise à inciter les ménages à produire moins de déchets. Il faut dire que le concept va beaucoup plus loin qu’un simple recyclage des inutilités depuis chez soi. Il s’agira de réduire la production de sachets jusqu’à sa source. Ainsi, cela aidera à réduire la pollution dans les maisons et celle provoquée par les moyens de destruction des déchets ménagers comme l’incinération et l’enfouissement.

Quelques chiffres clés sur ce qui se trouve réellement dans nos poubelles

Avant de vouloir agir en faveur d’une maison zéro déchet, il est indispensable de décrypter d’abord vos poubelles. En effet, une fois vous aurez fait le point sur le contenu de celles-ci, il vous sera plus facile d’agir efficacement là où il y a des efforts à faire. D’après une étude effectuée par l’ADEME, plus de 254 kg de déchets sont jetés chaque année par les français. Parmi ceux-ci, les déchets putrescibles (déchets organiques, les restes alimentaires, épluchures…), les emballages et les textiles sanitaires (cotons démaquillants, serviettes hygiéniques) composent en grande partie les poubelles des français.

Autres chiffres clés, 51% de ces déchets sont jetés aux poubelles ménagères, 20% sont initialement triés à la maison avant d’être recyclés. Enfin, 29% de ces déchets sont apportés en déchetterie.

Les enjeux d’un tel concept sont donc énormes. Il s’agit principalement des :

  • enjeux environnementaux ;
  • enjeux économiques ;
  • enjeux sociaux.

Adopter le concept maison zéro déchet est donc plus qu’indispensable pour plusieurs raisons.

Quels sont les avantages à promouvoir et adopter le concept zéro déchet ?

Adopter le concept zéro déchet dans sa maison présente de nombreux avantages.

Vous préservez votre santé et vous mangez de façon saine

En privilégiant la consommation des produits frais et de saison, l’achat du miel ou les graines germées en vrac vous maintenez une alimentation saine. Mieux, vous mangez moins gras, ce qui vous préservera des crises cardiaques. L’huile de germe de blé est particulièrement riche en vitamine. De plus, votre transit intestinal en sera grandement amélioré. Ainsi, vous n’aurez pas trop de problèmes de santé et vous économisez de l’argent puis que vous aurez très peu de visites à faire chez le médecin.

Vous utilisez moins d’emballage

L’autre avantage d’avoir une maison zéro déchet est que vous avez l’opportunité d’utiliser moins emballages. En achetant par exemple un pack de produits zéro déchet en vrac , vous les transvasez une fois chez vous. Aussi, vous vous n’aurez plus besoin d’utiliser des étiquettes de caisse. Tout cela vous permet de réduire la quantité de déchets. Par ailleurs, ce concept vous permet de gagner du temps.

Quelques idées pour une maison zéro déchet

Avoir une maison propre et sans déchets n’est pas qu’uniquement une question de réduction de celles-ci. Ce sont de nouveaux comportements à adopter et qui peuvent aider à sauvegarder l’environnement. Voici plusieurs idées simples à mettre en pratique pour parvenir à vos buts.

Commencer par le ménage

La façon la plus simple et la plus rapide pour passer au zéro déchet dans la maison est de débuter par le ménage. ET dans ce domaine, vous avez plusieurs astuces qui pourront vous permettre de commencer une transition efficace et douce. Pour ce faire, vous devrez commencer le rangement par chaque pièce en priorisant la cuisine. En effet, la majorité des déchets est produite dans la cuisine en raison de l’utilisation en quantité des sacs plastiques.

Que vous achetiez vos légumes et fruits sur les grandes surfaces ou au marché, décidez donc d’utiliser un contenant naturel comme les sacs en tissu. Non seulement ils ne prennent pas assez de place à l’intérieur du panier de courses, ils sont également bien solides et favorisent l’achat en vrac.

Faire le tri des déchets et composter les éléments biodégradables

Adopter une bonne démarche zéro déchet dans votre maison commence par faire le tri des déchets qui se retrouvent dans votre poubelle. Cela vous permettra de constater l’ampleur des dégâts et de limiter de manière significative la quantité de vos déchets. Pour y parvenir, la solution la plus simple et efficace est de composter vos ordures.

Pour cela, en cuisinant, mettez de côté les coquilles d’œuf, les épluchures et d’autres déchets organiques. Vous pouvez les récycler pour en faire le vinaigre de cidre. Aussi, préférez les gourdes aux bouteilles en plastique.

Réaliser soi-même quelques produits ménagers

Pierre d'argile maison

En plus d’être plus écologiques et moins nocifs, les produits ménagers naturels sont aussi très efficaces que ceux qui se trouvent dans les rayons de nos supermarchés. Mieux, les contenants sont réutilisables et vous pouvez en faire un nettoyant aussi bien avec du vinaigre blanc qu’avec du savon noir et de l’eau ou tout simplement avec de l’eau.

De plus, les produits ménagers ne contiennent pas de fragrances artificielles que l’on retrouve généralement dans la majorité des produits industriels et dans les assainisseurs d’air et souvent toxiques pour la santé. Ces produits bio sont entre autres la lessive maison, l’adoucissant naturel, la pierre d’argile,…

Réduire le gaspillage et privilégier les commerces de vrac

Autre bonne habitude à adopter est de limiter significativement le gaspillage alimentaire. Pour ce faire, pensez à cuisiner en première position es denrées qui se périment vite ou à planifier les repas sur toute une semaine. Privilégiez également la réutilisation des objets que vous avez au lieu de recourir au neuf pour faire des économies. Un vieux drap peut devenir par exemple des mouchoirs lavables ou être utile pour servir de serviette de table.

Vous achetez uniquement les aliments dont vous avez besoin à des prix attractifs. Mieux, vous avez toute une variété d’aliments et d’ingrédients. Vous dispose d’à peu près des céréales, des farines, les légumineuses sans oublier les indispensables pour un bon dessert, les bonbons, chocolats, etc.

Cuisiner vous-même

moutarde maison

On vous donne les recettes des la moutarde maison

Comment faire soi-même sa lessive maison écologique et son propre adoucissant ?

lessive maison

L’une des meilleures alternatives pour obtenir une maison zéro déchet est d’utiliser la lessive faite maison. En effet, la plupart des lessives industrielles commercialisés sont fabriquées à partir des substances chimiques toxiques pour la nature et pour la santé. Heureusement, de nombreuses personnes en prennent conscience et se tournent de plus en plus vers des lessives maisons écologiques. En plus d’être écologique et économique, la lessive fait maison est simple à réaliser. Voici trois petites recettes très faciles à faire soi-même pour la réalisation de sa propre lessive maison.

Préparer sa lessive maison écologique au bicarbonate de soude et au savon de Marseille

Pour préparer votre propre lessive maison écologique au bicarbonate de soude et au savon de Marseille, il vous faut prévoir pour 1 litre, les ingrédients suivants :

  • 50 grammes de savon de Marseille et 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude ;
  • 1 litre d’eau et puis ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle.

Il est notamment conseillé de râper le savon s’il n’est pas encore en copeaux. Aussi, privilégiez un savon de Marseille qui soit composé de 72% d’huile végétale au minimum et qui soit sans parfum, sans colorant, sans conservateur et sans glycérine. En effet, ces différents éléments risquent de figer votre lessive. Evitez également d’utiliser des huiles essentielles dans le seul but de parfumer votre lessive maison. Une telle huile n’est pas écologique.

Une fois tous les ingrédients apprêtés, la préparation de votre recette est très simple. Veuillez suivre les étapes ci-après :

  • chauffez le litre d’eau pendant quelques minutes puis ajoutez les copeaux de savon ;
  • mélangez lentement et doucement jusqu’à la dissolution complète du savon râpé ou des copeaux dans l’eau ;
  • laissez ensuite tiédir puis versez la cuillère à soupe de bicarbonate de sodium ;
  • laissez enfin le mélange refroidi pendant une quinzaine de minutes puis mettez le tout dans un contenant en verre ou dans un bidon.

Il convient de rappeler que la lessive fabriquée peut dans certains cas se solidifier. Cela est notamment due à la qualité du savon. Veuillez donc choisir des ingrédients de bonne qualité. Aussi, pour éviter que votre lessive maison ne devienne trop compact, veuillez la mixer avant de la mettre dans le bidon. Au cas où la lessive va figer quelques heures après sa préparation, secouez-la de manière très énergique. En effet, il est indispensable d’obtenir une consistance qui doit demeurer liquide. Vous pouvez mettre alors la lessive dans un tambour idéalement en quantité normale.

Préparer sa propre lessive maison écologique avec la cendre de bois

Cette recette de préparation de sa propre lessive maison naturelle est certainement la plus simple et la plus économique. Vous aurez juste besoin de 150 grammes e de cendre de bois bien tamisée et d’un litre d’eau. Pour y arriver, il vous suffit de :

  • mélanger la cendre tamisée avec de l’eau ;
  • laisser macérer le mélange pendant 24 à 36 heures en prenant le soin de le remuer de temps en temps ;
  • filtrer ensuite la lessive avant de la mettre dans le contenant.

Faites attention dans la manipulation de la cendre. En effet, la potasse qu’elle contient est irritante. Manipulez-la délicatement en portant vos gants.

Fabriquer la lessive maison naturelle au savon noir liquide, aux cristaux de soude et au bicarbonate de soude

Enfin, voici la dernière recette aussi simple à réaliser pour fabriquer sa lessive maison. En effet, le savon liquide noir est facilement manipulable et se trouve presque dans tous les magasins aux rayons ménagers. De plus, le savon noir liquide est parfait pour l’entretien des maisons. On l’utilise également comme produit nettoyant multi-usages.

Pour préparer sa lessive écologique et naturelle au savon noir liquide, aux cristaux de soude et au bicarbonate de soude, il vous faut pour 1 litre, ces ingrédients :

  • 1 verre de savon noir liquide et une demie-verre de bicarbonate de soude ;
  • un quart de verre de cristaux de soude et 3 verres d’eau ;
  • 10 gouttes d’huiles essentielles

Les cristaux de soude sont utilisés puisqu’ils sont plus efficaces que le bicarbonate de soude, nettoient, désinfectent et dégraissent plus efficacement. Voici quelques étapes simples pour préparer cette recette :

  • chauffez les verres d’eau et ajoutez-y le savon liquide ;
  • mélangez ce mélange jusqu’à ce qu’il devienne homogène ;
  • ajoutez le demi-verre de bicarbonate de soude, remuez puis ajoutez le quart de verre de cristaux ;
  • continuez de remuer et transvasez le mélange vers le contenant ou vers le bidon prévu pour la lessive maison.

Il convient de rappeler qu’il est important de mélanger chaque préparation avant chaque utilisation. Aussi, les bidons en plastiques ou les contenants ne sont pas à priori à réutiliser. Certains d’entre -eux contiennent des substances chimiques.

Faire à la maison son propre adoucissant

Autre alternative pour faire des économies et tendre vers une maison zéro est de préparer soi-même son adoucissant naturel. En effet, ce produit de vaiselle ne fait pas que remplacer le plastique. Il dispose de nombreux avantages pour votre linge et pour votre peau. En effet, un adoucissant naturel, en plus de rendre plus résistants, parfume aussi délicatement votre linge. Mieux, en gainant la fibre pendant le lavage, ce produit naturel protège vos linges des frictions.

Aussi, il faut rappeler certains adoucissants industriels peuvent irriter les peaux sensibles particulièrement celles d’un bébé. L’avantage d’un adoucissant naturel est qu’il est hypoallergénique donc convient à tous types de peaux. Cependant, veuillez nettoyer fréquemment le compartiment à adoucissant de la machine.

Voici une astuce de grand-mère extrêmement simple à adopter pour remplacer les adoucissants industriels composés pour la plupart des produits allergisants et chimiques. De plus, cette recette ne nécessite que l’utilisation d’un ingrédient magique : vinaigre blanc.

Pour préparer votre adoucissant naturel, veuillez :
– verser 1/3 de vinaigre blanc dans une bouteille pour 2/3 d’eau ;
– ajouter une dizaine de gouttes d’huiles essentielles en préférence lavande, citron, menthe poivrée, ylang-ylang…
– bien secouer le contenant avant l’utilisation.

Après la préparation de votre produit, versez dans votre compartiment adoucissant une dose classique et puis lancez votre machine. Vous serez magnifiquement surpris par le résultat. Non seulement votre linge ne sentira aucune odeur de vinaigre, la fibre de vos vêtements sera parfaitement détendue. Avec cette nouvelle pratique, vous n’aurez plus besoin de dépenser dans l’achat de l’assouplissant. Cela vous permet donc de faire un joli geste pour votre porte-monnaie et pour l’environnement puisque vous réduisez ainsi le volume de déchets.

La crème à récurer, les lingettes nettoyantes réutilisables et la pierre d’argile: les produits de vaisselle à utiliser pour une maison écolo

produits vaisselle zero dechet

La crème à récurer est également une astuce simple mais très efficace pour semer dans son quotidien l’écologie. Elle est généralement utilisée dans la salle de bain pour nettoyer plus facilement le bac de douche, la baignoire ou encore les lavabos. Vous pouvez également l’utiliser dans la cuisine pour nettoyer la plaque de cuisson ou l’évier. Pour la préparation votre crème à récurer, la recette est très facile. Il vous suffit de :

  • mélanger dans un pots hermétique 4 c.a.s de savon noir, 4 c.a.s de bicarbonate de soude et enfin 2 c.a.s d’argile blanche ou verte ;
  • mettre dans un contenant ou flacon tous ces ingrédients et bien les remuer jusqu’à obtenir un mélange homogène ;
  • laisser le mélange liquide obtenu se durcir.

Pour appliquer votre crème récurer, il est de privilégier la version ‘’zéro déchet’’ d’une éponge au crochet ou encore les tawashis sans métier à tisser. N’oubliez pas de bien rincer l’éponge et pour que ça brille.

Les lingettes nettoyantes réutilisables, autre alternative pour une maison propre sans déchet

Les lingettes nettoyantes sont des produits multi-tâches et qui permettent de nettoyer des objets, des meubles, le sol ou encore de se laver les mains. Cependant, elles ne sont pas aussi si nettes qu’on le pense. Elles contiennent des substances chimiques et représentent plus de 23 kg de déchets produits par foyer. Voici un tuto qui vous permettra de fabriquer vous-même vos propres lingettes nettoyantes et réutilisables. Pour fabriquer 20 lingettes nettoyantes, il faut prévoir :

  • un vieux drap, des torchons ou des tee- en coton ;
  • 250 ml d’eau bouillie et 250 ml de vinaigre blanc ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle en préférence de citron et un bocal hermétique en verre d’un litre.

Une fois le matériel apprêté, suivez ces quelques étapes :

  • lavez les tissus et découpez les lingettes tout en prenant comme dimension 20 X 20 cm ;
  • versez le vinaigre blanc, l’eau bouillie et l’huile essentielle de citron dans un bocal puis secouez très bien ;
  • mettez ensuite les chiffons dans le bocal et conservez-les y ;
  • fermez enfin le bocal hermétiquement et gardez le à l’abri de la lumière.

Vous pouvez alors utiliser vos lingettes pour tous types de surfaces, que ce soit de la céramique, de l’inox ou encore le carrelage. –

Comment faire une pierre d’argile ?

Comme le bicarbonate de soude ou le vinaigre, la pierre d’argile est également est également un excellent produit ménagerPratique et économique, vous pouvez nettoyer tout votre intérieur avec. Elle permet de d’entretenir et de faire briller les surfaces en inox et la robinetterie. Elle nettoie efficacement les plaques de four et permet également de les dégraisser.

De plus, elle est très simple à fabriquer. Il vous faut prévoir :

  • 50 g d’argile blanche et 30 g de bicarbonate de soude ;
  • 25 g de de liquide vaisselle et 20 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ;
  • enfin 20 gouttes d’huile essentielle de citron.

Mélangez tous ces ingrédients dans un grand bol jusqu’à obtenir une pâte. Versez votre préparation en pot ou dans une boîte métallique.

Le film alimentaire lavable en tissu et les calendriers de l’avant

Outre les produits de nettoyage, il existe une variété d’idées innovantes pour une maison totalement zen et déco. Si le recyclage est le plus conseillé pour réduire la production de déchets, il s’agit cependant d’un processus cher. De ce fait, une quantité importante de déchets finit soit en décharge, soit incinérée. Utiliser le film alimentaire en tissu lavable est une idée originale pour arrêter définitivement l’utilisation au quotidien du plastique et faire un grand pas vers le zéro déchet dans nos maisons.

Il s’agit de faire évoluer votre manière de consommation en remplaçant tout simplement le film plastique étirable par le film alimentaire lavable en tissu. En effet, d’après une étude, 1 kg de film plastique étirable non utilisé permet d’économiser plus de 0,8 kg de pétrole brute. Changer donc son mode de vie et de consommation en optant pour l’utilisation du film alimentaire en tissu est un bon lavable moyen pour faire des économies.

Faire soi-même un film alimentaire imperméabilisé par de la cire d’abeille

En plus d’être une bonne solution de remplacement au film plastique étirable, ce film alimentaire est très simple à fabriquer. Il est conçu avec un morceau de tissu composé de coton bio ou soit avec un tissu de récupération comme un vieux pantalon. Puis que ce tissu est à mettre dans le four, veillez à ne pas couper des morceaux trop larges. Ensuite, ce tissu sera imperméabilisé délicatement avec de la cire d’abeille et peut servir d’emballage pour vos sandwichs.

Pour ce faire, posez sur la plaque du four le morceau de tissu et puis, avec la cire d’abeille, saupoudrez-le. Préchauffez ensuite le four idéalement à 80°C puis enfournez pendant 5 minutes environ. Une fois que vous constatez que le tissu est parfaitement imprégné après que la cire est bien fondue, faites-le sortir puis étendez-le. Laissez-le refroidir pendant quelques minutes pour que la cire se solidifie très bien. Ainsi, vous aurez un tissu parfaitement imperméable.

Vous pouvez également le rendre plus flexible pour qu’il puisse épouser agréablement les formes et tailles de vos plats. Il vous suffira de le chauffer avec vos mains. Par ailleurs, ce type d’emballage alimentaire appelé Wrap est réutilisable et protège très efficacement vos aliments comme les légumes et fruits entamés, le fromage, le beurre, etc. Vous n’aurez besoin que de le rincer, puis le sécher pour qu’ensuite le réutiliser. Ainsi, vous limitez tout en douceur votre impact sur l’environnement. En outre, la paille de blé est également une excellente solution de rechange au plastique.

Les calendriers de l’Avent pour des fêtes zéro déchets

Lorsque les fêtes approchent, les vitrines des grands magasins nous inondent de divers cadeaux parfois inutiles et moulés dans du plastique. Cependant, on peut bien fêter tout en ayant une conscience écolo. Réaliser soi-même un calendrier de l’Avent peut très bien s’avérer une solution zéro déchet.

En plus d’être tendance, cette astuce DIY vous permet d’offrir un cadeau de souvenir à vos proches avec des matériaux de récup. Vous pouvez réaliser votre calendrier avec de petites enveloppes en papier kraft recyclé, des aumônières en tissu à nouer ou encore avec rouleaux de papier toilette. Mieux, vous pouvez personnaliser votre objet. Laissez donc place à votre imagination et à votre inspiration pour des loisirs ou fêtes de fin d’année sans déchets avec au programme une mousse au chocolat vegan..

Pour finir, sublimez votre peau en pratiquant un gommage maison zéro déchet le marc de café, un excellent produit de beauté. Ainsi, vous éviterez les produits cosmétiques souvent nuisibles à la santé. Prenez également soin de vos cheveux en achetant le kit zéro déchet au karité ou encore le curcuma poudre bio pour parfumer votre sauce. Un dernier conseil, privilégiez la couture zéro déchets en adoptant des tissus et des bijoux écoresponsables.

Baume à lèvres et les dentifrices fait maison pour bannir les emballages plastiques

Composé uniquement des ingrédients biologiques comme l’huile de ricin, la cire de candelilla, la cire d’écorce du fruit du vernis ainsi que l’huile d’avocat, les baumes à lèvres vegan hydratent naturellement les lèvres sans générer de déchets. En effet, emballé dans du papier, protègent les lèvres et les nourrissent en profondeur.

Quant au dentifrice fait maison, en plus d’avoir un goût très agréable, il permet de limiter les emballages en plastique. Il est fabriqué généralement avec 3 c. à soupe d’huile vierge de coco bio, 1 c. à café de bicarbonate de soude, 1 demi c. l’argile blanche et 25 gouttes d’huiles essentielles de menthe poivrée.

Mélangez dans un bol ces ingrédients et votre dentifrice bio est prêt pour une meilleure santé bucco-dentaire et une maison zéro déchet. Une autre alternative qui consiste à réaliser des bains de bouche écologiques avec du sel, du bicarbonate et des plantes Geroganics et Hydrophil. Evidemment, vous devrez utiliser une brosse à dent écologique.

En définitive, il est possible de tendre vers une maison zéro déchet. Dans sa sale de bain, dans sa cuisine ou encore dans sa chambre, les zones d’actions sont nombreuses. Avec la volonté et de la détermination, vous poussez adopter un autre mode de vie en observant la règle des 5R (refuser- réduire-réutiliser- recycler-rendre à terre)

Conseils-Maisons.fr, 2021