Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2020

Tout ce qu'il faut savoir sur la cuisine équipée

Banniere de la page

Depuis plusieurs décennies, la cuisine équipée occupe une place de choix dans l’aménagement d’une maison ergonomique. En France, on compte environ 820 000 modèles vendus par an. Qu’elle soit dotée d’un ilôt central ou non, elle constitue un point stratégique du domicile et se doit donc d’être pratique pour les utilisateurs qui y passent environ 1 h 10 minutes en moyenne par jour. On assiste aujourd’hui à une évolution bénéfique du style de la cuisine qui ne cesse de se réinventer. D’ailleurs, plusieurs types de modèles de cuisine existent : U, L, sans poignée, etc. Tous permettent d’évoluer dans un environnement ergonomique et chaleureux. Avec le choix des meubles et de l’électroménager adéquats, votre cuisine sera plus que fonctionnelle. Il faudra cependant prévoir un budget minimum de 1 000 euros pour en avoir une.

Pourquoi choisir une cuisine équipée ?

La cuisine équipée est une cuisine qui répond aux attentes de tous. En 2011 déjà, ses parts de marché étaient estimées à 1,96 milliard en France. Moderne et fonctionnelle, elle offre plusieurs avantages aux ménages.

Un investissement économique sur le long terme

L’installation d’une cuisine équipée est certes plus coûteuse que celle d’une cuisine standard, mais l’écart de prix est compensé sur le long terme. En effet, avec une cuisine prête à l’emploi, vous n’aurez pas à réaliser des dépenses supplémentaires après installation. Avec une cuisine aménagée en revanche, il faut acheter individuellement les équipements, une fois que la pose du mobilier est effectuée. Opter pour un achat en pack est bien plus économique que d’acheter vos appareils de cuisine un à un et peut-être chez différents fournisseurs.

Par ailleurs, vous devez tenir compte du coût de la main-d’œuvre qui représente 30 % des dépenses. Le fait d’installer votre espace de cuisson en plusieurs étapes engendre des frais de main-d’œuvre plus coûteux. De plus, à chaque fois que des appareils doivent être livrés, vous payez la livraison et le prix de la pose séparément. Une cuisine équipée en revanche ne fait intervenir qu’une seule installation, donc des frais de main-d’œuvre globaux.

Une cuisine plus pratique

Les avantages du choix d’une cuisine équipée ne sont pas uniquement d’ordre économique. Il s’agit également de l’option la plus pratique pour bénéficier d’une cuisine fonctionnelle. En effet, le cuisiniste élabore le plan à mettre en place et tout le travail est effectué en une seule fois. Contrairement à l’installation d’une cuisine aménagée où l’organisation est moins rigoureuse. Chaque tâche est effectuée suite à la livraison d’une catégorie d’équipements. Ainsi, si la pose d’une cuisine équipée par des professionnels se fait sur 5 à 7 jours, ce temps peut être doublé, voire triplé pour une cuisine aménagée.

La cuisine qu’il vous faut

Avec un modèle de votre cuisine conçu sur-mesure, vous avez dès le début la bonne taille pour le mobilier et les équipements à aménager. Avec un modèle standard, il faut souvent faire quelques concessions pour trouver les dimensions adaptées à votre pièce. Vous pouvez donc avoir un coup de cœur pour le design d’un modèle de cuisine aménagée, mais la taille des meubles ne sera pas appropriée pour une pose ergonomique dans l’espace dont vous disposez.

La cuisine équipée quant à elle vous offre la possibilité de choisir vos matériaux, l’agencement et la forme des meubles. Ce qui vous permet en amont de définir le type d’agencement qui convient à la pièce prévue pour accueillir la cuisine, ainsi que le style de décoration qui répond le mieux à vos envies.

Quels sont les modèles de cuisine équipée ?

Si vous avez décidé de faire installer une cuisine équipée, le choix du modèle de cette cuisine est un aspect à ne surtout pas négliger.

L’importance du choix du modèle d’une cuisine

Le type d’implémentation choisi pour votre cuisine équipée a un grand impact sur le confort d’utilisation de la pièce. Il doit être principalement basé sur la configuration de la pièce à aménager. L’objectif est d’arriver à un résultat ergonomique en choisissant une bonne disposition des 3 zones fonctionnelles d’une cuisine, encore appelées triangle d’activité. Un modèle d’implémentation en L par exemple ne convient pas dans une pièce couloir. De même, ce serait du gâchis d’opter pour une cuisine linéaire si votre pièce est très spacieuse. Vous devez donc veiller à ce que le type d’implémentation choisi permette d’optimiser au mieux l’espace disponible, tout en permettant des déplacements aisés entre les 3 pôles.

Cuisine équipée en L

Cette configuration convient généralement aux petites pièces, tout en longueur. Assurez-vous cependant d’avoir une l’largeur d’au moins 1 m 80 pour un aménagement convenable. Le traitement de l’angleégalement ne doit pas être négligépour éviter les pertes de place sur l’agencement des meubles ou du plan de travail. Les conseils d’un professionnel seront donc indispensables pour réaliser une configuration en L, tout en optimisant votre espace. D’ailleurs, l’avantage principal de ce style de cuisine est le gain de place. Il améliore le confort de vie et permet une meilleure organisation.

Cuisine équipée avec îlot central

Idéale pour organiser des repas en famille ou entre amis, la cuisine équipée avec îlot central s’inscrit dans les décors modernes comme traditionnels. Pour installer ce modèle de cuisine, la taille de votre pièce doit dépasser les 20 m². Il convient donc à ceux qui ont une pièce spacieuse et qui désirent mettre en place un moyen de transition entre le salon et la cuisine. Ce modèle de cuisine vous donne la possibilité d’être un peu plus proche de vos convives et de profiter de véritables moments de partage. D’un point de vue esthétique, cette option reste également très plaisante. Les professionnels en aménagement rivalisent d’ingéniosité en proposant différentes configurations avec comme point de convergence l’ilot central.

Cuisine équipée blanche

Cette catégorie fait plus référence à l’aspect design de la pièce. Pour l’aménagement, on mise sur le minimalisme avec une cuisine équipée de couleur blanche. L’avantage est qu’elle simplifie la prise en main, grâce à un assemblage ergonomique. Elle peut être améliorée avec des matières nobles, une finition laquée et un rendu brillant. Le blanc obtenu est souvent plus flashy que celui des cuisines classiques. Pour ceux qui recherchent avant tout un espace zen et agréable, ce style de kitchenette est parfait pour votre projet.

Cuisine équipée noire

Cette gammede cuisine est aménagée sur un thème de coloris : le noir et elle peut se décliner sous différents aspects tels que le noir mat. La kitchenette équipée de couleur noire s’inspire des modèles de cuisines authentiques, en apportant toutefois une touche de modernité et d’originalité. L’accent mis sur le noir fait ressortir les plus petits détails, du style des poignets à la particularité des ustencieles en bois ou en inox qui la constitue. Par exemple, un meuble noir doté d’un plan de travail en chêne de couleur naturelle offre un joli panorama. L’élégance et le chic sont les éléments qui résument donc ce style de décoration.

Cuisine équipée en bois

La matière renvoie directement à un style rustique. Retenez cependant que le bois est un matériau polyvalent et très modulable. La cuisine équipée bois a su donc se réinventer en fonction des tendances en déco. Vous trouverez des modèles très classiques, mais également des styles modernes qui rivalisent avec les thématiques les plus design. Pour donner au bois un aspect contemporain et tendance à ce type de cuisines, les fabricants misent sur des finitions épurées ainsi qu’un mixage du matériau avec de la couleur. Ces modèles de cuisine en bois s’adressent à ceux qui désirent instaurer une ambiance contemporaine dans leur intérieur. Si vous privilégiez les styles cocooning et apaisants, optez pour un bois clair. Les adeptes des décos vintage devront quant à eux se tourner vers du bois plus foncé.

Cuisine équipée en U

La cuisine équipée en U se prête à un aménagement confortable que votre pièce soit grande ou petite. Pour optimiser l’espace de votre intérieur, la disposition en U doit permettre un retour d’au moins 1 m 50 depuis la partie centrale. De préférence, elle doit être totalement ouverte ou semi-ouverte pour vous permettre d’évoluer dans un espace fonctionnel et confortable. Le placement des différents pôles facilite également la circulation. L’ensemble mobilier + électroménager est organisé de sorte que l’espace soit bien occupé, sans pour autant être encombré. Tous les angles sont exploités de sorte à économiser l’espace au milieu.

Cuisine équipée sans poignée

Il s’agit d’un nouveau concept en termes de décoration de cuisine qui séduit de plus en plus les ménages. Même les plus pointilleux sur les détails des finitions adoptent la cuisine équipée sans poignées. Imaginez-vous dans un espace meublé avec des équipements dotés de systèmes d’ouverture sans poignée (portes, tiroirs, etc.). La mise en application donne un résultat design qui répond à tous les goûts. C’est suivant des reliefs parfaits que l’esthétisme de ce modèle de cuisine est conçu. À cela, s’ajoute l’optimisation de l’hygiène, de la sécurité et du confort, grâce à des ouvertures entièrement automatisées ou semi-automatisées. Elle répond donc à 100 % aux attentes de ceux qui recherchent un aménagement à la fois design et commode.

Cuisine équipée moderne

Dans les cuisines modernes, vous retrouvez un peu de tout des modèles décrits plus haut. Elles sont simples et sophistiquées et peuvent conjuguer différents matériaux ou coloris. L’avantage est toutefois accordé à des couleurs intemporelles telles que le blanc et le gris. Pour la matière, les amateurs de décor prestigieux misent sur du bois revisité ainsi que sur des imitations de bois. Concernant l’agencement du matériel, les cuisinistes pensent à économiser l’espace en optant pour une configuration adaptée à la pièce à aménager. Selon que vous privilégiez un rendu brillant ou discret, vous aurez le choix entre le mat, le vernis et le laqué.

Cuisine équipée d’occasion

Ce modèle de cuisine équipée est destiné à ceux qui sont à la recherche d’une solution fonctionnelle, pratique et économique. L’idée est de se procurer des produits de qualité pour aménager votre pièce sans vous ruiner. Dans les magasins spécialisés, on retrouve facilement une cuisine équipée pas cher. Il est donc possible de négocier des accessoires et du mobilier de qualité à un prix attractif. De plus, les boutiques en ligne vous offrent un large choix. Des meubles avec des façades intérieures bois, à la cuisine blanche, en passant par les équipements automatisés.

La cuisine équipée pas cher : comment l’obtenir ?

Acheter une cuisine aménagée moins cher, c’est bien possible, mais à condition de faire les bons choix. Il existe un ensemble d’astuces et de bonnes pratiques qui permettent de faire un achat malin. L’objectif est de trouver une petite cuisine équipée pas cher sans tomber dans le bas de gamme.

Sélectionnez bien vos électroménagers

Si vous avez décidé d’acheter une cuisine équipée pas cher, vous devez vous orienter vers des choix à la fois économiques et pratiques. L’électroménager en taille standard est recommandé pour faire baisser le budget global des équipements de votre cuisine. Il s’agit de ceux en format 60 cm. Ils sont moins coûteux que les grands appareils ou les petits appareils qui sont conçus dans des dimensions particulières.

Misez sur une cuisine d’occasion

Au cas où vous avez des aptitudes en bricolage, la rénovation d’une cuisine d’occasion est une solution que vous pouvez exploiter. Dans ce cas, vous devez connaître les dimensions exactes de votre cuisine pour trouver un modèle approprié. De nombreux sites de vente entre particuliers ou des sites spécialisés dans les cuisines d’occasion simplifient les recherches. Une fois que vous avez trouvé un produit de seconde main, vous pourriez par exemple le repeindre, remplacer les portes des placards, les poignets et les autres éléments qui ne vous conviennent pas. Cette astuce économe implique aussi de réaliser des travaux pour remplacer des équipements comme l’évier, le plan de travail, la plaque de cuisson à induction, etc. Ainsi, vous êtes sûr d’avoir une cuisine équipée qui répond à vos attentes, tout en étant moins cher.

Répertoriez les bonnes adresses

Les bons plans ne sont pas uniquement offerts par les formules d’occasion. Vous pouvez obtenir une cuisine équipée pas cher neuve. Pour cela, il vous faudra vous rapprocher des grandes marques d’ameublement ou d’un magasin de grande distribution. Ces commerces mettent à la disposition du grand public des cuisines modernes et chics pour petits budgets. Les prix de ces mobiliers design ne dépassent pas 1 000 euros. Vous pouvez faire vos recherches auprès d’une marque comme IKEA ou d’un grand distributeur tel que Conforma. La plupart de ces cuisines sont des modèles en kit facile à monter.

Soyez à l’affût des bons plans en ligne

L’achat sur internet est un bon moyen de profiter des bons plans. Toutefois, cela nécessite d’être à l’affût des nouveautés, des promotions et des offres exceptionnelles des boutiques d’ameublement. Pour cela, abonnez-vous à la newsletter des magasins d’ameublement pour être au courant des bons plans. Il existe également des plateformes de ventes privées où vous pouvez négocier une bonne affaire. Les cuisines proposées sont généralement en fin de séries. Le prix est donc revu à la baisse. C’est également le cas pour les produits comportant de légers défauts ou les modèles d’exposition. En achetant lors de ces ventes flash, vous obtenez une cuisine équipée convenable à un tarif très intéressant.

Choisissez des meubles de grandes dimensions

Ce n’est pas évident de tout de suite penser aux dimensions du mobilier, pourtant elles influent fortement le prix. Les cuisines équipées composées de plusieurs petits meubles de 30 à 40 cm sont plus coûteuses que celles comportant de grands meubles. En effet, la différence de prix de fabrication entre un meuble de 60 à 120 cm et un petit mobilier n’est pas très élevée. De fait, plus le modèle de kitchenette choisie inclus des meubles de petites dimensions, plus le prix global du produit est cher. De préférence, orientez-vous vers des pièces imposantes dotées de bacs coulissants ou de tiroirs hauts pour espérer avoir des prix attractifs.

Quel est le prix d’une cuisine équipée ?

Le budget de pose d’une cuisine sur-mesure varie d’un modèle à un autre. Elle dépend principalement du choix des matériaux et de la main d’œuvre.

Les critères qui impactent le budget

Les cuisines équipées peuvent coûter entre 1 000 et 25 000 euros. Un large écart de prix qui tient des différentes spécificités de chaque produit.

La marque

Sur le marché du mobilier de cuisine, on retrouve des enseignes qui proposent du haut de gamme, du milieu de gamme et de l’entrée de gamme. En fonction du standing de la cuisine, les coûts peuvent être plus ou moins onéreux. Certaines marques fabriquent d’ailleurs des produits de standings différents, ce qui se ressent largement sur l’écart entre les prix de cuisine d’une même entreprise.

Le mobilier

Les meubles occupent une part importante dans le budget prévu pour aménager une cuisine équipée. Selon la taille, la forme, le style du plan de travail, les finitions et la crédence, un meuble peut coûter cher ou non.

Les appareils électroménagers

Leur prix varie suivant la qualité et la technique de pose à employer. Les exigences en matière de travaux de main-d’œuvre peuvent augmenter significativement le budget à prévoir pour un appareil.

Les sanitaires et les accessoires de cuisine

Hormis le mobilier et l’électroménager, vous devez tenir compte du coût et du prix d’installation des sanitaires (robinetterie, évier, etc.) et de l’éclairage.

La plomberie et l’électricité

Pour faire fonctionner les différentes installations, le cuisiniste aura certainement besoin d’un artisan en plomberie et d’un électricien. Il s’agit d’opérations qui seront facturées en supplément.

La livraison et la pose

Ce poste de dépense est inclus dans certains contrats et pas dans d’autres. Si elle n’est pas mentionnée, notez qu’il vous sera facturé très cher (environ 30 % du prix de la cuisine).

Exemples de prix par catégorie

Intéressons-nous tout d’abord aux prix des cuisines équipées d’entrée de gamme. Ils sont estimés entre 1 000 et 3 000 euros. Avec ce budget, vous pouvez vous acheter un coffret à assembler à la main ou un modèle de cuisine très basique. Bien sûr, ce tarif n’inclut pas les dépenses liées à : l’achat des électroménagers, à la livraison et à l’installation. Ces frais sont donc à inclure dans le coût global et dépendent des devis proposés.

Pour le milieu de gamme, la qualité du matériel est bien supérieure. Ces kitchenettes sont commercialisées de 3 000 à 12 000 euros. Elle offre une plus grande liberté de choix avec des modèles et des finitions variés. Une garantie allant de 5 à 25 ans couvre également l’achat de ces produits.

En dernier, vous avez les prix des cuisines équipées haut de gamme. Vous pouvez prétendre à l’aménagement de ces modèles de cuisines avec un budget minimum de 12 000 euros. Selon vos préférences et vos spécifications, ce budget peut dépasser les 25 000 euros. Des coûts onéreux qui reposent sur la qualité premium des matériaux et les designs épurés du mobilier. Notez également que les frais additionnels sont généralement inclus. Avec une cuisine de prestige, vous pouvez personnaliser votre espace à votre guise.

Le calcul du budget

D’après les points développés plus haut, vous devez déjà être en mesure de bien définir le prix cuisine équipée pose comprise. Le coût global de l’opération inclut les frais relatifs au matériel et aux travaux. De ce fait, vous devez trouver des réponses à quelques interrogations avant de vous lancer.

  • Quelle utilisation ferez-vous de cette pièce ?
  • Quels sont les éléments qui doivent s’y trouver impérativement ?
  • De quels autres équipements pouvez-vous vous départir ?
  • Avez-vous une préférence pour les matériaux de conception ? Si oui, lesquels ?

Une fois que vous aurez fait le point sur ces détails importants, il sera possible de faire une première estimation. Ceci, suivant le prix des indispensables répertoriés, la qualité du plan de travail, le type de crédence choisi, le budget de l’électroménager et les accessoires. Ensuite, vous aurez à faire une demande de devis pour avoir un aperçu sur le prix de l’installation.

Que faut-il savoir sur la pose d’une cuisine équipée ?

Si vous avez l’âme d’un bricoleur, rien ne vous empêche d’effectuer vous-même les travaux pour le montage de votre cuisine. L’opération nécessite cependant le respect de certaines normes encadrant ce type d’intervention. De plus, vous devez avoir à votre disposition le matériel requis et suivre de manière rigoureuse toutes les étapes.

La réglementation sur la pose d’une cuisine équipée

L’installation de cuisine est encadrée par la réglementation française pour les consommateurs. Vous pouvez donc vous référer à la norme “NF” mise en place par l’AFNOR (Association Française de Normalisation). Ces normes couvrent l’ensemble des domaines devant intervenir dans une installation de cuisine équipée : l’électricité, l’ameublement, la plomberie et le gaz. Le respect de cette réglementation est un gage de fiabilité quant à la sécurité et la résistance des meubles. Il est aussi possible de s’en tenir à la norme “CE” qui s’applique sur l’ensemble du continent européen.

Le matériel à utiliser pour le montage

Les outils nécessaires pour procéder à l’installation d’une kitchenette équipée sont les suivants :

  • le marteau ;
  • l’équerre ;
  • l’escabeau Tréteaux Visseuse et perceuse ;
  • la scie circulaire et/ou sauteuse ;
  • le cutter ;
  • le mètre et/ou règle ;
  • et la colle à bois.

Munissez-vous aussi d’un tournevis et du niveau à bulle.

Les étapes de l’installation

Après vous être procuré les outils indispensables pour monter votre cuisine, procédez comme suit. Commencez par établir un plan. Vous aurez besoin pour cela de connaître les dimensions de la pièce. Elles s’obtiennent par le biais de mesures sur les murs et les angles. Marquez ensuite les niveaux des tuyauteries, des prises électriques, ainsi que ceux des arrivées d’eau et de gaz. Après avoir déterminé ces emplacements, passez à la création d’un plan 3D pour mieux vous projeter pour la disposition des équipements.

En second lieu, aménagez l’espace de cuisson. Vous avez le choix entre la plaque de cuisson encastrable et la cuisinière. N’oubliez pas de relier le four au circuit électrique. Au-dessus de votre espace de cuisson, il faudra poser une hotte pour protéger les murs de l’encaissage.

Le troisième bloc à intégrer est la zone de froid. Assurez-vous que le réfrigérateur est assez loin de la zone de cuisson. Un espace de 5 cm est également requis sur la hauteur et à l’arrière du congélateur pour une bonne aération. Le niveau à bulle vous servira ensuite à contrôler le degré inclinaison de l’appareil.

À la dernière étape, vous devez installer la zone de lavage. Utilisez la scie pour découper le plan de travail afin de mettre en place l’évier, puis installez la robinetterie. Dans la mesure où la pose d’un lave-vaisselle est prévue, faites attention aux mesures pour le placer correctement. Vous pouvez ensuite le rattacher au dispositif électrique.

Le prix de pose

L’aménagement d’une cuisine équipée est très complexe. Faire appel à des professionnels est vivement recommandé si vous ne maîtrisez pas les différentes étapes. Le prix de pose de votre cuisine équipée sera dans ce cas facturé selon : les dimensions, le montage des meubles, la configuration et la méthode de montage des équipements. Plus les travaux intervenant dans l’installation sont nombreux et complexes, plus le coût de l’installation sera élevé.

À titre d’exemple, une cuisine en kit est montée pour le prix de 1 000 à 5 000 euros. S’il s’agit d’un modèle standard d’entrée de gamme, prévoyez environ 5 000 à 10 000 euros. Les cuisines équipées de prestige se montent à partir de 10 000 euros. Pour certains modèles sur-mesure en revanche, comptez au minimum 15 000 euros. Tout dépend de la nature des travaux réalisés par les professionnels.

Le meilleur moyen de vous faire une idée exacte sur le prix de pose d’une cuisine sur-mesure est de faire une demande de devis. Vous pouvez vous adresser à plusieurs entreprises pour recevoir plusieurs offres afin de les comparer. Le poseur aura besoin de connaître les mesures de la pièce pour faire une estimation approximative. Étant donné que le prix d’installation est souvent important, cette démarche est à réaliser en amont pour le prévoir dans votre budget.

Quel électroménager pour une cuisine équipée ?

Le choix des équipements électroménagers est relativement simple selon les besoins de l’utilisateur et ses préférences en termes de désign. Notez que vous devez principalement choisir entre deux catégories d’électroménagers : les pièces à encastrer et les appareils à exposer.

L’importance de l’électroménager dans une cuisine

Ces équipements sont au coeurdu bon fonctionnement d’une cuisine équipée. Avec le nombre important de cuisines installées en 2019, la part de marché de l’électroménager a connu une hausse importante. En un an, une croissance de 3,7 % a été notée, soit 8,8 milliards de chiffres d’affaires en 2019. Malgré le nombre important d’appareils sur le marché, il faut bien sélectionner ces appareils pour une utilisation pratique de votre coin cuisine. L’autre aspect à prendre en compte est l’ambiance conférée par ces équipements au style de votre cuisine.

L’électroménager en pose libre ou encastrable ?

La différence entre un électroménager en pose libre et un électroménager intégrable se situe sur la méthode d’installation. Un équipement est dit libre lorsqu’aucune partie de l’appareil n’est pas destinée à être dissimulée au sein d’un meuble. Les encastrables en revanche sont recouverts partiellement ou en entier par un mobilier. Ils sont donc à peine visibles, ce qui confère un style plus épuré à la pièce.

Toutefois, il n’est pas impossible d’intégrer un électroménager libre derrière un meuble de rangement. Un micro-ondes par exemple peut être dissimulé en partie derrière une porte ou par-dessus un plan de travail. À la différence qu’un équipement en pose libre conserve toujours une face apparente.

En résumé, gardez à l’esprit que l’association de plusieurs appareils en pose libre peut rapidement encombrer votre espace. L’idéal serait d’utiliser que des versions encastrables ou de les associer avec des électroménagers libres. Vous optimisez ainsi l’espace, tout en réalisant un aménagement plus harmonieux.

Les équipements à installer dans sa cuisine

Après avoir pris connaissance des types de produits disponibles sur le marché, ainsi que leurs avantages, vous pouvez à présent faire votre sélection. Cette dernière demande de définir en amont vos besoins en fonction des plats que vous préparez régulièrement. De cette manière, vous serez en mesure de faire le tri pour savoir si une machine vous est nécessaire ou non. Si vous passez beaucoup de temps dans la cuisine à préparer de savoureux mets, une fourniture en appareils fournis et fonctionnels sera nécessaire. Dans le cas contraire, vous pourriez simplement avoir besoin d’un réfrigérateur, d’un miro-ondes et de quelques accessoires (couteau, spatule, cuillère, moule, passoire, etc.).

Un autre critère à prendre en compte pour bien choisir vos électroménagers est la classe énergétique, allant de A à D. Avec A qui représente les appareils les plus économes et D les gros consommateurs. Cette information figure sur l’étiquette énergie des électroménagers. Il s’agit d’un critère particulièrement important pour le choix du gros électroménager (lave linge, réfrigérateur, four électrique, etc.) qui impacte fortement votre consommation d’énergie. Intéressez-vous ensuite aux finitions des produits pour qu’ils puissent apporter du cachet à votre décoration de cuisine.

En outre, si vous n’avez pas assez de place pour vous munir d’une panoplie d’électroménagers, n’omettez pas que la majorité des appareils actuels remplissent plusieurs fonctions à la fois. Vous pouvez donc vous orienter vers des machines multi-fonction d’une épaisseur moindre qui se range facilement dans des placards ou sur les étagères.

Quel plan de travail pour cuisine équipée ?

Pour une cuisine sur-mesure, on recherche un plan de travail fonctionnel et simple à nettoyer. Ces critères sont déterminés par le type de matériau que vous choisissez pour votre plan de travail : stratifié, bois massif, verre, céramique, quartz, corian, etc. Il a également une influence sur le prix qui est calculé au m². Voici quelques exemples de plans de travail très appréciés par les ménages français.

Le plan de travail en quartz

Ce matériau est issu d’un mélange de 90% de pierre de quartz et de résine acrylique. Il a l’avantage d’être très résistant aux agressions (chocs et taches), mais aussi à la chaleur. En effet, le quartz étant une pierre naturelle, il peut supporter jusqu’à 200 °C. À sa résistance s’ajoute également un aspect esthétique remarquable.

Un design qui est agrémenté par l’ajout de pigments décoratifs sur le plan de travail. Imperméable, l’espace de travail en quartz n’absorbe pas les substances qui se renversent habituellement sur le bar (café, eau, vin, etc.). L’entretien de la surface est donc très simple. Vous pouvez vous servir d’un peu d’eau et d’une solution savonneuse pour le nettoyer. Faites toutefois attention à ne pas y poser des casseroles fumant pour éviter que la structure ne se craquelle. Prévoyez environ 100 à 300 euros/m² pour un plan de travail en quartz.

Le plan de travail en granit

Les plans de travail en granit sont très coriaces. Ils ne sont pas sensibles à la chaleur, aux salissures ni aux rayures. Le matériau est robuste, ce qui vous garantit une grande durabilité. Ce plan de travail peut se présenter poli, satiné, moucheté, veiné ou encore uni. Les consommateurs ont ainsi la possibilité de choisir parmi un grand panel de couleurs et de finitions.

Pour le nettoyage du granit, il n’est pas conseillé d’employer du produit abrasif. L’utilisation de produit alimentaire comme le vinaigre et le citron suffit pour l’entretenir. Prévoyez un budget qui varie entre 100 et 400 euros le mètre carré pour la pose d’un de travail en granit.

Le plan de travail en bois

Le plan de travail en bois est un intemporel en matière d’aménagement de cuisine. Ayant une connotation souvent rustique, le bois s’est considérablement démocratisé. Actuellement, ce sont des modèles de plan de travail modernes, esthétiques et chaleureux qui sont disponibles sur le marché. Comme le carrelage, le bois a l’avantage de se décliner en plusieurs essences : bambou, mélaminé, pin, noyer, etc. Les amateurs de décors exotiques peuvent jeter leur dévolu sur du bambou. Pour un apport en luminosité en revanche, orientez-vous vers des motifs blonds comme le hêtre.

Si vous installez un plan de travail en bois, n’omettez pas sa sensibilité à l’humidité. Avec un entretien rigoureux, ce matériau peut vous accompagner sur le long terme. Vous pouvez le recouvrir avec un revêtement en silicone. Le mètre carré est facturé entre 50 et 100 euros. Pour du bois stratifié, ce prix avoisine les 150 euros.

Le plan de travail en verre

Le verre est incontestablement un must en matière de design. Les plans de travail conçus dans ce matériau sont de ce fait très appréciés dans les cuisines contemporaines. Élégante, cette surface est aussi insensible aux salissures et à l’humidité. Le seul hic est qu’il est plus fragile que les autres matériaux. Il peut se casser lorsqu’il est soumis à une forte température ou à un choc significatif.

En ce qui concerne l’entretien, le verre est hygiénique. On le nettoie facilement avec un chiffon imbibé d’eau chaude. Au cas où vous avez investi dans du vitro céramique, ce plan de travail n’est pas adéquat pour votre cuisine. Comptez environ 50 à 300 euros le m² pour le plan de travail en verre.

Quels accessoires pour équiper sa cuisine ?

Vous avez le mobilier qu’il vous faut, l’électroménager et le bon plan de travail ! Ce qui reste pour compléter l’équipement de votre cuisine, ce sont les accessoires de cuisine. Une cuisine fonctionnelle doit disposer des ustensiles adéquats et de quelques éléments pratiques pour un quotidien simplifié.

Les ustensiles

Indispensable pour mijoter les petits plats, c’est dans l’ustensile qu’on dépose, épluche et découpe les aliments. Il existe d’ailleurs des ustensiles incontournables pour réaliser correctement certaines recettes, particulièrement en patisserie. Ils vous aident à préparer plus facilement vos mets salés et sucrés. Pour couper convenablement les fruits, les légumes et la charcuterie, vous devez vous munir d’outils de coupe. Les plus utilisés sont la taille-légumes, la casserole dotée de passoire, l’autocuiseur, le couteau (en acier ou inox) et l’éplucheur de pomme de terre.

Les accessoires de précision

Pour qu’un mets soit bien préparé, il est important d’avoir en sa disposition des ustensiles malins. C’est le cas de la balance de cuisine qui permet de réaliser des mesures précises de la quantité d’ingrédients à mettre dans la casserole. L’achat d’une balance vous donne la possibilité de bien doser les proportions. En salle de cuisine, le moule joue également un rôle similaire à celles des charnières de meubles. Il maintient avec précision les aliments pour simplifier le démoulage.

Les porte-ustensiles

Avec un appartement à dimensions réduites, votre cuisine américaine risque d’être vite encombrée si vous n’êtes pas bien organisé. L’idéal est d’accrocher des accessoires utiles pour les ustensiles. Grâce à ces espaces de rangement, vous retrouverez facilement vos petits outils pour cuisiner ou manger. Munissez-vous des éléments suivant :

  • un coffret à ustensiles en acier inoxydable que vous pouvez disposer le plan de travail ;
  • un égouttoir extensible servant de filtre au-dessus de l’évier ;
  • et une boîte à vaisselle en inox où peuvent être rangés les accessoires servant au nettoyage.

Il faut aussi vous munir d’une barre de crédence pour accrocher des ustensiles comme la spatule et d’un porte-couverts en inox.

Les accessoires pour meubles de cuisine

Les allers-retours effectués entre les trois pôles d’un triangle de cuisine peuvent rapidement salir ou abîmer un mobilier par accident. Pour éviter cela, vous pouvez vous munir de petits objets astucieux qui protègent vos menuiseries et meubles.

Les amortisseurs : grâce à ces outils, une fermeture discrète des tiroirs et des portes de la cuisine est possible. Actuellement, l’amortisseur est intégré par défaut sur le mobilier de cuisine. Au cas où vos meubles n’en disposeraient pas, pensez à les équiper d’amortisseurs.

Le mobilier sans poignée : optez pour une ouverture des meubles sans poignées pour améliorer votre confort dans la cuisine. L’ouverture et la fermeture des placards se feront facilement et vous vous déplacerez sans vous heurter accidentellement aux poignets.

Conseils-Maisons.fr, 2020