Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2020

La literie

Banniere de la page

Qui parle de literie fait allusion à un ensemble d’éléments qui compose le vaste univers du couchage. Les parures, le molleton, les oreillers, les draps et les taies sont concernés, mais plus principalement les paillasses, les sommiers et le linge de lit. Découvrons mieux !

Le choix de la couette

Le matelas demeure la pièce principale en matière de literie. Son choix est par conséquent très important pour ne pas, à la longue créer à son utilisateur que vous êtes des douleurs dorsales et cervicales. La première erreur à ne pas commettre serait donc de l’acheter sans l’avoir testé. Plusieurs critères entrent donc en compte.

La portance ou le soutien

Il s’agit encore de la fermeté. Elle représente la densité de la réponse envoyée après une pression, par l’âme de la paillasse. C’est cette fermeté qui assure à l’utilisateur le maintien de sa colonne vertébrale. Il ne faut nullement croire aux élucubrations qui affirment qu’un couchage très ferme est toujours la clé du bon sommeil. Il doit certes être bien ferme, mais pas trop.

Si vous possédez un poids normal, optez pour un couchage ferme. Avec un poids léger, un couchage équilibré est la solution. Ce sont aux personnes ayant une corpulence assez forte que les couchages très fermes sont conseillés.

Le test en lui-même

Il consistera à vous allonger sur votre choix, puis à essayer de passer vos mains sous vos reins. Si vous y arrivez, c’est que celui-ci est trop dur et que vous ne devez pas l’acheter. Si par contre vous n’y parvenez pas, vous pourrez conclure que c’est le modèle qu’il vous faut. Pour savoir si ce dernier est trop mou, quittez la position allongée pour vous mettre sur le dos et ensuite sur le côté. Au cas où ces différents gestes se révéleront difficiles, c’est que vous n’êtes pas encore tombé sur le bon modèle. Il en est de même lorsque vos coudes s’enfoncent. Chacun de ces gestes doit être effectué progressivement, en allant des modèles souples aux modèles plus fermes.

La petite astuce veut que le test soit réalisé avec un oreiller afin que vous soyez dans les mêmes conditions qu’à la maison. Il ne doit également pas se faire un jour où vous êtes trop fatigué.

L’ergonomie et le prix

L’ergonomie a rapport avec la capacité d’un ou de plusieurs produits à épouser les formes de votre corps. On parle plus souvent de « mémoire de forme » pour signifier que ce produit peut supporter la masse corporelle sans se déformer et sans la déformer. Vous bénéficiez donc d’un confort optimal. Quant au prix, ce n’est pas parce que votre couchage est hors de prix qu’il est nécessairement de très bonne qualité.

L’épaisseur et la matière

L’épaisseur et la matière vont souvent ensemble. Ainsi, on retrouve souvent sur le marché des épaisseurs situées entre 18 et 25 centimètres, peu importe que la couette soit en mousse, en latex ou à ressorts. Choisissez ce qui vous convient le plus.

La sélection du sommier

Les sommiers servent à amortir les mouvements chaque fois que nous sommes allongés sur le lit. Il en existe à lattes, à ressorts et à plots. Sont également commercialisés les sommiers tapissiers et à relaxation. La taille et la hauteur interviennent aussi dans la sélection de cet accessoire.

Les types de sommier

  • le sommier à lattes garantit une aération naturelle. Il comprend le sommier à lattes recouvertes, apparentes, articulés et avec suspension ;
  • le sommier à ressorts est soit biconique ou ensaché. Les ressorts ensachés sont les plus plébiscités et les plus performants. Cependant, il n’est pas recommandé si vous souffrez d’allergies ou de problèmes de dos ;
  • le sommier à plots vous garantit un plein confort ;
  • les sommiers de relaxation peuvent être relevés pour favoriser une meilleure circulation sanguine.

La taille

Les tailles sont en fonction des types de personnes. Elles doivent toujours correspondre à celle des grabats. Par conséquent, les personnes de petit gabarit doivent choisir des sommiers d’au plus 80 centimètres. Pour celles qui ont un grand gabarit, ils se sentiront à leur aise avec du 120 centimètres. Le matelas lit articule electrique 80×200 centimètres quant à lui, convient à presque tout le monde.

La hauteur

La plus petite est de 7 centimètres et la plus grande a 30 centimètres. La hauteur dépend de la hauteur de la caisse et de celle de vos pieds. Lorsque les sommiers sont bien hauts, ils assurent une facilité de couchage et une meilleure aération.

Vous pourrez également tenir compte des marques, de la collection de l’année et des avis des internautes avant l’achat. Rendez-vous sur le site Web de chaque marque pour des vérifications, et même pour obtenir des conseils. Toutefois, les marques de France font partie des meilleures au monde.

Les lits électriques

Le lit électrique est une catégorie de lit. Il y en a une multitude et on peut citer entre autres le lit à boules, médicalisé, à baldaquin, superposé ou rond. Lorsqu’il est destiné à un enfant, on parle bien évidemment de berceau. Si le lit électrique fait partie des plus appréciés, c’est parce qu’il offre à ses utilisateurs plusieurs avantages :

  • il est très confortable ;
  • il soulage les douleurs corporelles ;
  • il soulage les troubles respiratoires ;
  • il apporte une amélioration considérable de la circulation du sang dans l’organisme ;
  • il vous permet de vous lever et de vous allonger sans aucun risque pour vos articulations ;
  • si vous dormez à deux, vous pourrez bouger dans tous les sens sans déranger l’autre : indépendance et literie sur-mesure sont de mise.

Il est encore appelé « sommier relevable ». Avec un tel matériel, vous pourrez soulever vos jambes, votre buste et votre tête sans fournir un quelconque effort. Selon la marque, deux ou 4 moteurs sont installés au niveau du lit. Motorisés, ce sont eux qui vous permettent de commander votre couchage à l’aide d’une télécommande.

Quel type de matelas pour lit électrique ?

Les matelas à ressorts sont déconseillés pour les lits électriques. Le matelas en mousse est par contre très adapté, peu importe que les mousses soient viscoélastiques ou polyuréthane. Ce type de matelas est conseillé pour toutes ces personnes qui désirent un soutien de qualité tout au long de la nuit. Ce serait encore parfait si ce même matelas était ergonomique, c’est-à-dire à mémoire de forme et bien moelleux.

Il y a également le matelas en latex, qui est certes coûteux, mais qui se combine très bien avec le lit électrique. D’ailleurs, ces matelas fonctionnent aussi de manière convenable avec le sommier à plots. Comme vous pouvez vous en rendre compte, le lit électrique doit être associé avec des accessoires de qualité. Par ailleurs, le matelas pour lit électrique que vous choisirez doit favoriser une très bonne aération. Il sera ainsi protégé des acariens et des punaises qui pourraient venir perturber votre sommeil.

Quelle housse de matelas pour lit électrique ?

Les housses sont de très souples enveloppes, des sortes de couverture. On y glisse les couettes afin de protéger ces dernières. Pour une housse pour matelas de lit électrique, il faut prendre en compte la taille, le style, la forme, la matière et la parure.

La taille des housses

Le matelas pour lit électrique a l’avantage de pouvoir être divisé en deux sans que le partenaire ou le conjoint soit dérangé. Ainsi, vous pourrez choisir une housse pour une place ou une housse pour deux places. La première mesure entre 140 et 190 centimètres. Les plus grandes vont jusqu’à 200 centimètres, voire 240 et 260 centimètres.

Le style

Il tiendra fortement compte de vos goûts, des couleurs que vous appréciez, mais également de la décoration de votre chambre. Si cette dernière est déjà assez chargée, les housses de couleur unie sont recommandées. Ce sera tout le contraire si votre chambre est très aérée. Optez pour une couverture ou un surmatelas bien coloré. Par contre, le blanc est assorti à toutes les décorations.

La forme

La forme-bouteille et la forme-cheminée sont les mieux adaptées. En effet, elles permettent que les couettes restent bien en place. Il y a aussi celles qui se ferment avec des boutons, des pressions ou une fermeture éclair. Par ailleurs, celles qui disposent d’une fermeture sur leur bout protègent aussi correctement toutes les zones du duvet.

La matière et la parure

Le coton est la plus douce des matières. Quant au satin et au lin, ils préservent la fraîcheur par les temps d’été, et la chaleur par les temps froids. Ils sont absorbants et anallergiques. La flanelle constitue aussi un bon compromis.

Le linge de lit

Le linge de lit est classé dans la même catégorie que le linge de maison et le linge de ménage. Il regroupe tout ce dont on peut avoir besoin pour constituer une ou plusieurs literies. Vous pourrez le constituer vous-même en achetant en détail les différents articles dont il est composé. Il est également disponible en ligne, sur Internet : dans ce cas, une livraison vous est faite après commande si vous le désirez. Il comprend :

  • les couvertures, les dessus-de-lit et les draps ;
  • les draps-housses, les housses de couette, les plaids et les taies d’oreiller ;
  • les taies de traversin, les oreillers eux-mêmes, les édredons et les alèses ;
  • les traversins.

Plus récemment, les caches-sommiers et les housses rénove-matelas ont été ajoutés au linge de lit.

Conseils-Maisons.fr, 2020