manage_search

Eponge faite maison : comment la fabriquer ?

  1. Maison DIY >
  2. Maison zéro déchet >
  3. Eponge maison
eponge faite maison

Les éponges classiques ont des conséquences néfastes sur la santé. Selon une enquête réalisée en Allemagne par DeStatis, chaque centimètre d’une éponge classique contient des millions de germes et plus de 73 familles de bactéries dont certaines sont pathogènes et dangereuses pour la santé de l’homme. Or, les éponges fabriquées à base de résine synthétique ont un impact écologique positif. L’Asie est le continent où la meilleure qualité de résine est produite. D’ailleurs, une récente enquête réalisée par Statista Research Department en 2018 précise que la Chine et le Japon ont la capacité de production d’éponge la plus élevée, jusqu’à 60.000 tonnes. Découvrez dans ce guide les astuces et les étapes de fabrication de votre éponge DIY pour une maison zéro déchet et comment bien l’entretenir.

Qu’est-ce qu’un éponge faite maison ?

Une éponge faite maison est celle fabriquée à base d’objets de récupération comme les vieux vêtements. Elle est économique et possède une durée d’utilisation cinq fois plus importante que l’éponge classique. Encore appelée éponge DIY tawashi, elle peut servir à la cuisine pour nettoyer vos assiettes. Utilisez votre éponge écologique avec du savon de Marseille pour la vaisselle. De même, elle peut servir pour prendre le bain ou laver les enfants.

Les avantages de l’éponge maison

Elle est lavable et ne comporte pas de produits chimiques comme les éponges classiques. Elles sont aussi d’excellentes idées de déco pour votre ménage. Économisez vos ressources en confectionnant vous-même votre éponge.

Une option plus rentable

Issue de matières recyclées comme des draps, des vêtements en coton ou encore rideaux, les éponges faites maisons peuvent revenir bien moins chères que n’importe laquelle que vous achèteriez en commerce. Vous pourrez les placer à la machine à laver sans aucune hésitation et elles seront probablement réutilisables pour une durée plus ou moins longue en fonction des tissus originaux ou encore de la solidité de vos coutures. Une chose est sûre, vous ne devriez pas en utiliser plus de 10 par an.

Une fabrication sans tracas

En fonction du type d’éponge que vous souhaitez fabriquer, la réalisation sera plus ou moins compliquée. Vous pouvez avoir besoin de coudre si vous optez pour un accessoire avec un rembourrage. Auquel cas, la couture servira à maintenir en place votre matériau d’absorption comme le coton ou la toile de jute. Mais, un produit traditionnel comme l’éponge tawashi ne vous demandera pas de coudre. En suivant un tuto simple, vous serez alors capable de créer votre éponge 0 couture, 0 tracas.

Une démarche écolo

Il faut savoir que les éponges classiques en plastique libèrent jusqu’à des millions de microplastiques dans l’environnement. Ces derniers ne seront jamais récupérés, retirés, ni recyclés. Comme si cela ne suffisait pas, le plastique de ces objets met très longtemps à se dégrader. Si on évalue cela à des centaines d’années, nous savons que le plastique le plus coriace peut attendre près de 400 ans pour se décomposer entièrement.

Elle peut être très jolie

Saugrenu, nous direz-vous ? Et, pourtant, une éponge peut être jolie ! Le faire vous-même vous offre la possibilité d’allier tâche ménagère à petit plaisir de décoration. Vous pouvez la confectionner selon vos goûts et besoins, en travaillant sur la texture ou l’ergonomie pour plus de praticité. Cela vous permet d’adapter entièrement votre éponge à votre profil, votre style, vos couleurs et votre mode de vie.

Les matériels de fabrication

Plusieurs outils entrent en jeu dans la fabrication de votre éponge. Il vous faut d’abord une planche en bois. Choisissez une planche lisse et bien plate. Celle-ci doit pouvoir contenir un carré d’environ 20 cm de côté. En plus de ce matériel, vous aurez besoin des outils comme:

  • un crayon,
  • une équerre,
  • 28 clous,
  • un marteau.

S’agissant des clous, il sera très préférable d’utiliser ceux qui ont une tête plate. Ils facilitent bien le montage du tawashi.

Rappelez-vous que votre éponge peut servir pour une idée de déco à la maison. Vous pouvez l’offrir également comme cadeaux à des amis ou proches. Ainsi donc, pour la beauté de l’objet à fabriquer, choisissez des outils adéquats au montage du tawashi.

Les outils pour le montage du tawashi

FABRICATION tawashi

Pour le montage du tawashi, choisissez un vieux vêtement ou un tissu de récupération en forme de tube. Une manche de pullover non évasée, des chaussettes sont des exemples de tissu réutilisable. Utilisez un tissu légèrement élastique de 8 cm de largeur. L’idéal est que le matériel soit assez long. Cette longueur vous permettra d’avoir au moins 14 petits bandeaux de 2 à 3 cm de large.
Coupez différents tissus en coton pour réaliser des éponges tawashi en damier et de diverses couleurs.
Pour la fabrication, il est recommandé d’utiliser une paire de ciseau qui sera utile pour le découpage.

La fabrication de l’éponge

Une fois que vous avez en votre possession tout le matériel nécessaire pour la fabrication de votre éponge, il est temps de passer au modus operandi.

La préparation du tissu

  • Prenez un crayon et une équerre. Avec votre planche, faites un carré de 16 cm de côté, sauf si vous préférez les formes rectangles.
  • Marquez par la suite un petit trait au crayon, tous les 2 cm sur tout le contour du carré.
  • Prenez votre pointe et coulez-la sur chaque petit trait de crayon, sauf aux 4 coins du carré. Vous obtiendrez ainsi 7 clous sur chaque côté, espacés de 2 cm.
  • Après cette phase vient celle de la préparation du tissu. Pour bien réussir cela, posez le tube de tissu bien à plat et découpez 14 bandes de 2 à 3 cm de côté.

Le tissage du tawashi

Pour le tissage du tawashi, placez d’abord le métier à tisser devant vous. Ensuite, repérez le premier couple de clou horizontal. Sachez que le premier clou doit être du côté gauche et, en face, l’autre clou du côté droit.

  • Attachez un bandeau de tissu entre ces deux clous. Faites de même avec 6 autres bandeaux de façon à obtenir 7 lignes horizontales.
  • À l’aide du fil, tissez les bandeaux verticaux sur les horizontaux.
  • Accrochez bien l’extrémité d’un bandeau au premier clou du bas du carré. Faites-le passer au-dessous du premier bandeau horizontal, puis au-dessus du second, au-dessous du 3e et ainsi de suite. Procédez de manière à l’accrocher au premier clou du côté opposé.
  • En ce qui concerne les autres bandeaux, alternez le tissage. Faites de telle sorte que le deuxième bandeau vertical passe d’abord au-dessus du premier bandeau horizontal, puis au-dessous du second, etc pour former vos rectangles.

Les finitions

  • S’agissant du troisième bandeau vertical, utilisez la même méthode que pour le premier bandeau, en le faisant d’abord passer par-dessous.
  • Assurez-vous que tous les bandeaux sont accrochés.
  • Ensuite, réalisez le pourtour du tawashi. Détachez le clou sans lâcher la boucle de l’extrémité du bandeau situé sur le bord d’un côté.
  • Faites passer l’extrémité du second bandeau dans la boucle du premier. Lâchez ensuite la première boucle.
  • Faites maintenant passer la boucle du troisième bandeau dans celle du deuxième. Procédez de cette façon et ainsi de suite jusqu’à faire le tour du tawashi.
  • Gardez une boucle finale qui servira de support pour prendre votre éponge. Elle est prête à l’utilisation !

Quel entretien pour une éponge maison ?

Il n’est pas plus difficile de nettoyer une éponge maison qu’une éponge classique. D’autant que vous n’avez besoin que de trois ingrédients au choix : la lessive, le bicarbonate de soude et l’alcool ménager. Voici trois méthodes pour laver rapidement et facilement votre éponge tawashi :

  • Trempez votre éponge maison dans un grand récipient d’eau chaude avec une cuillère à café de bicarbonate de soude et laissez agir durant 1 nuit entière. Le lendemain, vous n’aurez qu’à la rincer pour la retrouver comme à ses premières heures.
  • Placez votre éponge maison dans le tambour de votre machine à laver simultanément à une de vos lessives à 60°, température minimale pour éliminer les bactéries.
  • Mélangez un quart d’alcool ménager et le reste d’eau. Puis, laissez tremper votre éponge maison pendant environ 3 heures. Vous n’aurez qu’à la rincer.

Les alternatives à l’éponge maison : l’éponge écologique

La première question que l’on est tenté de poser est : qu’est-ce qu’une éponge écologique ?
Comme l’indique son nom, elle est fabriquée à partir de matériaux sains et naturels comme le coton, la cellulose végétale, le lin, le chanvre ou encore les matériaux recyclés.
Il s’agit de matériaux renouvelables qui ont très peu d’impact sur la Nature contrairement aux éponges classiques en plastique dont le matériau de base est un dérivé de l’industrie pétrochimique.

Pourquoi constitue-t-elle l’alternative idéale ?

On se doute bien que seule une éponge qui prend soin de l’environnement et contribue à la réduction des déchets peut être considérée comme une alternative. À l’instar de l’éponge tawashi, l’éponge écologique est minimaliste et sa fabrication privilégie les matériaux recyclés ou encore compostables. On ajoutera toutefois les avantages suivants :

  • biodégradable
  • éco-responsable
  • durable
  • lavable
  • sans plastique
  • aussi polyvalente que les éponges classiques
  • compatible avec diverses surfaces

Notre avis sur l’éponge maison

Vous remarquerez sans doute que l’éponge maison sèche plus longuement qu’une éponge en plastique ou qu’elle peut nécessiter une petite brosse à poils longs lors d’un désincrustage. Mais, ces rares inconvénients valent la peine.

Une nouvelle manière de voir l’écologie

C’est en Asie et plus particulièrement au Japon que l’on retrace les origines du Tawashi. Inspirée du Kaisen qui est une doctrine ancestrale qui promeut l’amélioration constante, le Tawashi est un accessoire traditionnel recyclé qui s’utilise au quotidien dans toutes les tâches ménagères comme à l’heure de la toilette.
Ouvrant la voie à une nouvelle manière de gérer le problème de la consommation des articles jetables et surtout polluants, c’est en toute logique que la philosophie s’est étendue au reste du monde.

Le nettoyage tout-en-un

Si nous recommandons autant le produit traditionnel, c’est aussi parce que cette éponge a tout pour plaire. Et, pour cause, elle sert aussi bien à la vaisselle qu’à nettoyer une table qu’à se frotter doucement le dos lors d’une douche tonique pendant laquelle vous pourrez aussi utiliser du savon fait maison.
Une éponge tawashi est fabriquée à partir d’un tissu doux, mais dynamique qui est également parfait pour le lavage d’un vélo, d’une moto ou d’une voiture. Pour les surfaces plus rugueuses, il suffira de changer le tissu et d’opter pour du jeans ou tout autre tissu plus épais et à la texture moins douce. Plus qu’être un accessoire du passé, il s’agit d’un produit naturel de l’avenir.

FAQ

Qu’est-ce qu’un tawashi pix ?

Un tawashi pix désigne une éponge zéro déchet que l’on réalise à partir de vieux vêtements. Elle est lavable, plus durable que les options industrielles et peut être multiusage. Il vous permet, rien qu’en mettant de l’ordre dans votre dressing, de créer une éponge zéro déchet qui puisse servir pour le corps ou la maison.

Quel rembourrage choisir pour faire des éponges lavables ?

Les options sont évidemment vastes, mais quatre matières sont particulièrement recommandées :

  • le coton qui est facile à trouver et 100 % naturel
  • la fibre de Kapok qui est naturelle et souvent utilisée pour les coussins
  • la toile de jute qui est résistante, naturelle et peu coûteuse
  • la laine qui, par contre, met plus de temps à sécher en raison d’une moins bonne absorption des liquides
  • la ouate de polyester recyclée qui est une option éthique, absorbe bien et sèche rapidement

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2023