Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Terrarium fait maison : nos astuces DIY pour le fabriquer !

  1. Maison DIY >
  2. Maison zéro déchet >
  3. Terrarium fait maison
Terrarium fait maison

Selon les Eco.ma, les communes produisent plus de 70% de déchets ménagers, dont les déchets verts. Pourtant, le taux de recyclage ne dépasse pas les 20%. Mettre en place votre terrarium fait maison constitue ainsi une transition vers la maison zéro déchet. Avec quelques accessoires, vous pouvez avoir votre jardin miniature autonome. Il vous faut un récipient recyclé, quelques plantes et un système de drainage efficace. En outre, c’est un moyen à la mode de donner du cachet à votre intérieur. Un terrarium bien organisé est effectivement une décoration originale pour votre maison. Faisons le point sur les méthodes DIY de création de terrariums, ainsi que les idées de plante à privilégier.

Qu’est-ce qu’un terrarium?

Un terrarium est un petit jardin sous verre. Il peut être fermé ou ouvert. Dans le premier cas, cet écosystème miniature est appelé tropical ou humide. Les terrariums ouverts, eux, reproduisent un environnement plutôt aride. La lumière du Soleil traverse le verre, et fait monter la température, ce qui entraîne la transpiration de la plante. Cette eau évapotranspirée va alors se condenser sur les parois du contenant en verre, et se transformer en gouttelettes qui arroseront la plante. La lumière permet la photo-synthèse, qui produit ce dont la plante a besoin, et qui permet ainsi son autonomie.

DIY: Comment réaliser un terrarium original soi-même?

terrarium original

Un joli terrarium est une déco idéale pour ajouter de la verdure à votre intérieur. Vous pouvez le disposer dans votre salon, votre cuisine, ou encore dans votre bureau. Il est également idéal pour un cadeau personnalisé, comme un cadeau de noël à une personne chère. Pour créer vos propres terrariums, suivez ces quelques étapes:

Choisissez le récipient qui va servir de contenant

Vous avez le choix entre diverses sortes de récipient:

  • une cloche ou une cloche à lanternes
  • un aquarium: il peut être laissé ouvert, ou avec un couvercle de verre qui le ferme.
  • un bocal
  • une théière
  • une caisse de Ward
  • un compotier ou un saladier
  • une bouteille en verre
  • un vase

Si le contenant a déjà été utilisé, assurez-vous de bien le nettoyer avant d’en faire un terrarium. Cela évitera la formation de bactéries qui contamineront les plantes.

Sélectionnez la ou les plantes à mettre dans votre terrarium

Il faut choisir des plantes de petite taille qui nécessitent peu d’entretien. Les “target plants” ou plantes-cibles ne doivent pas dépasser le récipient même arrivées à maturité. Les plantes qui tolèrent beaucoup d’humidité sont à privilégier. En effet, le taux d’humidité à l’intérieur des terrariums fermés peut vite avoisiner les 100%.

Procédez à l’aménagement du terrarium

terrariums amenages

Les récipients en verre ne disposent pas d’évacuation d’eau. C’est pour cela qu’il faut créer des couches de fond spécifiques pour drainer l’humidité excessive.

  • Commencez par mélanger des galets blancs ou du gravier avec une poignée de charbon actif en paillettes. Cette couche d’une hauteur d’environ 2cm au fond de votre contenant va servir de système de drainage. Notons que le charbon actif aide à garder le terreau frais, et à éviter la formation des moisissures.
  • Disposez ensuite une couche de mousse végétale. Celle-ci permettra au terreau de ne pas s’écouler dans les pierres de drainage, et agira comme une éponge en absorbant l’eau.
  • Versez le terreau dans le récipient sur environ un quart de la hauteur de celui-ci. Tapotez la surface du terreau pour l’aplanir et enlever les poches d’air. Le terreau idéal est drainé et léger, contenant éventuellement de la tourbe ou de la sphaigne.
  • Humidifiez le substrat si besoin.
  • Creusez des trous dans le terreau pour y disposer les plantes.
  • Ajoutez maintenant les plantes dans les trous que vous avez creusés. En les sortant de leurs pots, vous pouvez les presser légèrement pour faire apparaître les racines. Démêlez ensuite ceux-ci délicatement avant de les placer dans les trous. Une fois insérés à l’intérieur des trous, ajoutez du terreau et tapotez pour tasser tout autour. Dans le cas de plusieurs plantes, faîtes attention à ne pas trop les serrer pour qu’ils puissent s’épanouir.
  • Nettoyez les parois intérieures avec un pinceau de bois.
  • Vous pouvez ajouter votre touche personnelle pour la décoration, comme des coquillages ou des cailloux originaux. Les idées de déco pour un terrarium sont infinies. Par exemple, vous pouvez ajouter des boules de mousse ou du gravier pour le décorer. Placé dans le fond, le gravier a une fonction de drainage d’eau, tandis que placé au-dessus, il donne une apparence esthétique au contenant. Pour une ambiance asiatique, une branche de noisetier fait son effet.

Quand vous manipulez les différents éléments comme la mousse ou le charbon, n’oubliez pas d’utiliser des gants. Cela vous évitera d’attraper des infections fongiques. Dans cette même logique, veillez à porter un vêtement à manches longues.

Quelles sont les plantes idéales pour un terrarium fait maison?

plantes pour terrariums

Evitez d’utiliser des plantes touffues qui risquent de prendre beaucoup trop de place dans votre terrarium. Voici une idée de végétaux particulièrement adaptés au terrarium:

  • les plantes grasses: crassula, kalanchoe, sedum, echeveria, haworthia ou encore gasteria
  • les cactus
  • les succulentes. Avec leurs couleurs diversifiées et leurs formes graphiques, elles permettent de constituer de jolis terrariums.
  • les plantes carnivores
  • les mousses
  • les fougères
  • les plantes tropicales. Elles sont spécialement adaptées à ces petits jardins sous verre en raison de leur résistance à l’humidité. En outre, ce sont des végétaux aux belles couleurs différentes. Elles rendront votre décoration lumineuse.
  • les asparagus. Ces plantes poussant en grande quantité au Sud de la France peuvent parfaitement s’épanouir dans un récipient de verre.
  • le ficus ginseng. Il s’agit d’une plante bonsaï originaire d’Asie. Le ginseng a la particularité d’être facile d’entretien, en plus de constituer une décoration originale et magnifique.

Ce sont les végétaux qui préfèrent l’ombre, c’est-à-dire qui tolèrent un faible taux de luminosité, qui sont les meilleurs. Si vous décidez de mettre ensemble plusieurs plantes dans un terrarium, veillez à associer des végétaux aux caractéristiques semblables. Par exemple, les succulentes, les cactus et les plantes grasses vont bien ensembles.

Quelles sont les conditions idéales pour un terrarium?

Vous devez choisir judicieusement l’emplacement pour le jardin miniature.

  • La température. Il faut éviter les changements brusques de température ou les températures extrêmes. Ils peuvent tuer la plante. Ainsi, nous conseillons d’éloigner le terrarium du climatisateur ou du radiateur. Néanmoins, la pièce où on le dispose doit être chauffée.
  • La luminosité. C’est une condition très importante. Il faut savoir que toutes les plantes ont un besoin vital de lumière. Cependant, le verre possède une propriété réfléchissante. Le mieux est alors de placer le terrarium dans un endroit où il pourra recevoir de la lumière, mais indirectement. Par exemple, les lumières fluorescentes sont une alternative intéressante. 
  • L’emplacement. Evitez d’installer votre création végétale sur un mobilier précieux, ou sur des équipements qui risquent de s’abîmer facilement. Par ailleurs, posez votre terrarium à un endroit que les enfants et les animaux ne peuvent pas atteindre. Cela évitera de le casser. Il vaut également mieux de ne pas le poser directement par terre pour éviter qu’il ne se brise accidentellement.

Comment bien entretenir votre jardin sous verre?

terrariums bien entretenus

Pour conserver longtemps votre bliink cibles ou bliink target de décoration végétale, vous devez en prendre bien soin.

  • Arrosez les plantes de temps en temps si nécessaire. Cela n’est pas indispensable pour les terrariums hermétiques. Pour les terrariums ouverts, vous pouvez procéder à leur arrosage une ou deux fois par semaine. Les végétaux comme les cactus ou les plantes grasses n’ont besoin d’arrosage qu’une fois par mois. Le signal pour arroser est que le terreau est sec.
  • Enlevez les éléments qui ne sont pas nécessaires tels que les fleurs fanées, les mauvaises herbes ou les moisissures.
  • Aérez la plante quand elle en a besoin. C’est le cas pour un terrarium hermétique. Son aération occasionnelle se présente comme une source de vie. Au fait, quand il y a une condensation sur les parois, il faut aérer un peu la plante. Vous pouvez y procéder en plaçant un petit caillou ou autres accessoires sur le bord du récipient pour le laisser légèrement entrouvert quelques temps.
Conseils-Maisons.fr, 2021