Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Shampoing maison moussant : nos meilleures astuces pour le fabriquer

  1. Maison DIY >
  2. Maison zéro déchet >
  3. Shampoing maison >
  4. Shampoing maison moussant
Shampoing maison moussant

Selon Planetoscope, on compte au moins 5 shampoings vendus par seconde en France – soit un total de 476.000 bouteilles jetées par jour et près de 176 millions de bouteilles par an. Un gaspillage important que vous pouvez heureusement éviter, en optant pour un shampoing maison DIY. Il est simple à préparer, vous fait économiser sur le long terme, tout en étant respectueux de l’environnement. Qui plus est, il n’y a rien de mieux que le naturel pour prendre soin de ses cheveux. Leur seul et gros problème, c’est que la majorité de ces shampoings ne moussent pas. Vous avez ainsi l’impression qu’ils ne lavent pas assez bien vos cheveux. Pour vous aider, voici quelques astuces pour fabriquer un shampoing DIY moussant.

Pourquoi certains shampoings maison ne moussent pas ?

Avant de répondre à cette question, il convient tout d’abord d’expliquer ce qui fait mousser les shampoings traditionnels. En fait, ces derniers sont constitués de tensioactifs chimiques – aussi appelés sulfates – dont le rôle est de produire de la mousse abondante. Il existe plusieurs sortes de tensioactifs, certains plus dangereux que d’autres, dont :

  • Le Sodium Lauryl Sulfate (SLS)
  • Le Sodium Laureth Sulfate (SLS)
  • L’ammonium Lauryl Sulfate (ALS)
  • Le LaurylSulfate de Sodium (LSS)
  • Etc.

Si votre shampoing maison ne mousse pas, la raison en est donc simple : il ne contient pas de sulfate.

Comment faire mousser son shampoing naturellement ?

On vous prévient tout de suite : un shampoing maison ne moussera jamais aussi abondamment qu’un produit industriel. En revanche, il existe quelques astuces simples et saines, permettant à votre préparation de mousser ne serait-ce qu’un peu.

Pour ce faire, il suffit de remplacer les sulfates par d’autres ingrédients naturels avec de forts pouvoirs moussants. Parmi vos meilleurs choix se trouvent :

  • Les tensioactifs naturels de type base moussante végétale, Sodium Coco Sulfate (SCS), Sodium Cocoyl Isethioniate (SCI) ou Decyl Glucoside. Ils jouent le même rôle que les sulfates. Sauf qu’ils proviennent des huiles végétales, de l’alcool gras et/ou de sucres. Ces produits sont, donc, d’origine naturelle.
  • Les savons comme le savon de Marseille et le savon de Castille. En plus de dégraisser efficacement vos cheveux, ces ingrédients peuvent également servir d’agents moussants dans une recette de shampoing.

3 avantages à choisir un shampoing maison moussant

Si c’est de la mousse qu’on recherche, on peut se tourner vers les shampoings bon marché vendus à 1 ou à 2€ dans le commerce. Ils sont économiques, ne vous demandent aucune préparation et sont immédiatement prêts à l’emploi. Sachez néanmoins que le fait de concocter vous-même votre shampoing maison moussant vous réserve également de nombreux avantages.

Bénéfique pour la santé du cuir chevelu

Les produits industriels nettoient efficacement les cheveux, certes. Mais ils les agressent en même temps. Les sulfates – ces substances chimiques qui permettent au shampoing de mousser – sont responsables d’une grande partie de vos problèmes d’irritation et de dessèchement du cuir chevelu.

Sur le long terme, ces composants peuvent même générer des troubles bien plus graves, allant jusqu’aux vomissements ou nausées. En choisissant le DIY, vous maîtrisez chaque étape de la préparation et avez un total contrôle sur les ingrédients. Vos cheveux en deviendront plus sains et doux, puisqu’ils profitent d’un soin au naturel, sans produits agressifs.

Un geste pour la protection de l’environnement

Fabriquer son propre shampoing, c’est aussi contribuer à réduire le nombre de bouteilles et d’emballages plastiques jetés dans la nature. Il vous suffit, en effet, de recycler une de vos anciennes bouteilles de shampoing et de la réutiliser pour toutes vos préparations. De plus, comme les composants de votre produit DIY sont biodégradables, ils pourront être déversés dans les eaux usées sans problème.

Bon pour le portefeuille

Vous avez décidé d’utiliser des shampoings bio du marché, qui ne contiennent que des ingrédients naturels. Ces produits sont bons pour la santé du cuir chevelu et ne sont pas polluants. Le seul souci, cependant, c’est leur prix souvent exorbitant. Il faut préparer entre 12 à 25€ pour une bouteille de 500ml – une quantité qui ne peut suffire que quelques semaines seulement. En optant pour le DIY, vous réduisez donc notablement vos dépenses, car certains ingrédients peuvent même déjà se trouver dans votre placard. Il ne vous reste plus, dans la majorité des cas, qu’à acheter les tensioactifs naturels, les poudres et les huiles végétales.

Quelle recette de shampoing liquide maison moussant utiliser ?

Si vous en êtes à vos débuts en DIY, on vous recommande d’opter pour l’une de nos recettes de shampoing liquide maison. Elles sont plus simples à réaliser et ne demandent que quelques minutes de préparation. La recette que nous allons vous présenter, ci-après, s’adresse surtout aux cheveux secs.

Comme agent moussant, on a choisi une base moussante végétale que vous pourrez trouver dans n’importe quelle droguerie bio. Il en faut une quantité de 50ml. A cet ingrédient s’ajoutent :

  • 100ml d’eau stérilisée
  • 10ml d’huile d’olive
  • 90ml de base lavante neutre
  • 25ml d’hydrolat de lavande
  • 40 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

Vous pouvez également y rajouter 40 gouttes d’isocide ou d’autres conservateurs naturels, si vous voulez utiliser votre shampoing maison 3 mois durant.

  • Commencez par faire fondre, au bain-marie, la base lavante.
  • Après sa dissolution complète, retirez la préparation du feu, puis mélangez-la avec de l’eau tiède. Assurez-vous que tout soit bien homogène.
  • Déposez la base moussante végétale dans la préparation.
  • Mélangez activement, puis laissez-la au froid.
  • Après 10 minutes, ajoutez successivement l’hydrolat et l’isocide.
  • Terminez en versant dans le mélange l’huile d’olive et l’huile essentielle. Vous devriez obtenir un shampoing maison moussant de 250ml.

Comment réaliser un shampoing solide maison moussant ?

Un shampoing solide maison intéresse surtout pour sa praticité et la facilité de son conditionnement. Il peut se conserver plus longtemps. Et comme il est solide, votre shampoing ne risque pas de couler, même si vous le mettez dans votre sac, par exemple.

La meilleure manière de concevoir un produit solide moussant, c’est de combiner dans une seule recette le SCS et le SCI. Préparez ainsi :

  • 40g de Sodium Coco Sulfate (SCS)
  • 20g de Sodium Cocoyl Isethioniate (SCI)
  • 10g d’huile de jojoba
  • 12g de poudre d’orange
  • 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix

Pour préparer votre shampoing solide, prenez une casserole et faites fondre au bain-marie les tensioactifs, avec la poudre et l’huile végétale. À l’aide d’un matériel en bois, mélangez doucement votre préparation. Profitez-en pour écraser les éventuels grains blancs qui restent des tensioactifs.

Après avoir obtenu une pâte homogène, retirez celle-ci du feu. Puis, versez dans le mélange les huiles essentielles pour parfumer votre préparation. Placez la pâte dans vos moules, puis laissez-la refroidir pendant une nuit entière.

Vous pouvez démouler votre shampoing solide le lendemain. Puis laissez-le sécher à l’air libre, une fois de plus, pendant 3 jours. À noter que cette recette est destinée aux cheveux normaux.

Comment réaliser un shampoing maison moussant sans tensioactifs ?

Vous n’avez pas envie d’utiliser des tensioactifs dans vos préparations ? Optez pour une recette de shampoing maison au savon de Marseille. Attention, il va mousser beaucoup moins. Mais si vous tenez absolument à ce que la préparation produise une mousse abondante, vous pouvez l’associer à une base moussante végétale, par exemple.

Pour obtenir environ 50cl de ce shampoing, nous vous recommandons de préparer :

  • 30g de savon de Marseille
  • 45cl d’eau stérilisée
  • 2 cuillères à soupe d’argile blanche
  • 4 cuillères à soupe d’huile de jojoba
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 10 gouttes d’huile essentielle de votre choix

Et si vous avez décidé d’intégrer une base moussante végétale, il faudra environ 20g de cet ingrédient dans la recette.

Pour préparer votre shampoing :

  • Découpez le savon de Marseille en petits copeaux.
  • Faites fondre dans de l’eau les copeaux de savon.
  • Après la fonte du savon, mélangez la préparation avec l’huile de jojoba et la poudre. 
  • Retirez le mélange du feu et laissez-le refroidir.
  • Après quelques minutes, versez-y le bicarbonate de soude ainsi que l’essence. Vous obtenez ensuite un shampoing liquide maison bien épais.
  • Transvasez cette solution dans un récipient de 50cl.

Veuillez noter que cette recette s’adresse aux individus ayant des cheveux gras. Néanmoins, vous êtes libre de la personnaliser, en fonction de la nature de vos cheveux. Par exemple, au lieu d’utiliser de l’huile de jojoba, vous pouvez opter pour de l’huile d’avocat ou d’argan si vous avez des cheveux secs.

Notre avis sur le shampoing maison moussant

Beaucoup ont tendance à croire que, si un shampoing ne mousse pas, c’est qu’il ne lave pas assez bien. C’est faux ! Sachez que la présence ou non de la mousse n’a rien à avoir avec la capacité nettoyante d’un shampoing. Cela peut même être une bonne chose, sachant que les mousses proviennent souvent des sulfates présents dans nos produits industriels.

Néanmoins, il est tout de même possible de faire mousser un shampoing maison, même sans sulfate. Vous pouvez notamment intégrer dans votre recette des tensioactifs naturels. Ils sont plus doux et ne risquent pas d’agresser le cuir chevelu. Et si l’idée d’utiliser un tensioactif ne vous convient pas, tournez-vous vers le savon de Marseille ou le savon de Castille. En plus de leur pouvoir dégraissant, ces savons naturels sont également réputés pour leur propriété moussante.

FAQ

Comment faire mousser un shampoing maison ?

Pour obtenir un shampoing maison moussant, vous devez trouver des ingrédients naturels qui puissent remplacer les sulfates. Il suffit, par exemple, de mélanger la base lavante avec un tensioactif naturel, comme le SCI ou le SCS.

Quels sont les ingrédients qui font mousser un shampoing ?

Pour faire mousser un shampoing :

  • Vous avez le choix entre plusieurs types de tensioactifs naturels : base moussante végétale, SCS (Sodium Coco Sulfate) ou SCI (Sodium Cocoyl Isethionate). Ils proviennent des huiles végétales, de l’alcool gras, des sucres et ne sont donc pas irritants pour le cuir chevelu.
  • Si vous n’avez pas envie d’utiliser un tensioactif, on vous conseille de choisir entre le savon de Marseille et le savon de Castille. Ces savons vont produire un peu de mousse durant le lavage, tout en dégraissant efficacement vos cheveux.



Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022