Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Comment concocter un shampoing antipelliculaire maison ?

  1. Maison DIY >
  2. Maison zéro déchet >
  3. Shampoing maison >
  4. Shampoing antipelliculaire maison
Shampoing antipelliculaire maison

Le shampoing est un élément intégrant de notre hygiène. Selon les experts, l’idéal est de se faire un shampoing 2 à 4 fois par semaine en fonction du type de cheveux, soit de 96 à 192 fois par an (source : aufeminin.com). Si nous consommons environ 10 ml de shampoing pour chaque utilisation, le cuir chevelu absorbe donc 0,96 litre à 1,92 litre de shampoing par an. Or, ces produits contiennent, pour la plupart, de nombreux éléments toxiques pouvant causer du tort non seulement à votre santé mais aussi à votre cuir chevelu, en ne citant que les maux de tête, les irritations et le développement des pellicules. Si vous souhaitez vous laver les cheveux sans utiliser ces produits du commerce, nous vous conseillons de vous tourner vers le shampoing maison. Tous les composants de vos anciens produits peuvent être facilement remplacés par des ingrédients naturels, bio et sains. Voici notre guide pour concocter un shampoing antipelliculaire vous-même.

Pourquoi faire soi-même son shampoing maison ?

Vous pouvez constater sur vos bouteilles de shampoings une liste d’ingrédients chimique indéchiffrable. Sachez que sur le long terme, ces composants peuvent devenir nocifs pour notre santé et notre cuir chevelu. Ils peuvent être la cause de nos problèmes d’irritation, de pellicule et de maux de tête. Voici trois bonnes raisons de vous convertir vers le DIY.

Bon pour la santé

La plupart des problèmesde pellicules résultent de l’agressivité des produits chimiques contenus dans les shampoings industriels. Les silicones, le collagène, le parabène, le sulfate et les autres substances qu’ils contiennent affectent négativement le cuir chevelu en plus d’abîmer les pointes. En fabriquant vous-même votre shampoing antipelliculaire, heureusement, vous diminuerez l’absorption des substances chimiques par les pores et le cuir chevelu.Les ingrédients utilisés sont en effet naturels.

Bon pour l’environnement

Adopter une démarche zéro déchet en fabriquant soi-même son shampoing est bon pour l’environnement. En plus de limiter l’utilisation de plastique, cela diminue les éléments toxiques déversésdans les eaux usées, après leur fabrication et leur utilisation. Quoi de mieux que le naturel pour faire plaisir à l’environnement ?

Un shampoing maison est moins cher et plus efficace

Tous les produits et substances qui composent le shampoing industriel sont substituables par des produits naturels, tels que du miel, de l’huile végétale (argan, jojoba, coco, etc.), du bicarbonate de soude, de l’argile verte ou du savon de Marseille. En plus du fait qu’il est sain et écologique, un shampoing antipelliculaire maison coûte ainsi moins cher que les produits prêts à l’emploi en magasin. À partir de seulement 2 à 5€, vous pouvez concocter un produit fait maison pouvant être utilisé pendant plusieurs mois.

Mais pourquoi a-t-on des pellicules ?

On distingue deux types de pellicules. Les pellicules sèches résultent d’une régénération cellulaire rapide au sein des cheveux. Les pellicules grasses ou huileuses sont, quant à elles, causées par des maladies telles que le psoriasis ou les mycoses. Ces dernières, étant pathologiques, nécessitent donc un traitement curatif. Les pellicules sèches sont, en revanche, celles que les shampoings industriels antipelliculaires proposent d’éradiquer.

Chose étrange, pourtant, ils ne font qu’accroître leur prolifération de par leur base agressive. En fait, le shampoing antipelliculaire du marché a été formulé pour provoquer un « surgraissage du cuir chevelu ». Cela peut ainsi entraîner des problèmes plus graves sur le long terme, en plus d’abîmer votre chevelure.

Comment préparer du shampoing antipelliculaire ? Nos idées de recettes

Pour venir à bout de vos problèmes de pellicules, sans devoir utiliser les shampoings industriels, nous vous proposons deux formules de shampoing DIY. La première est solide, tandis que la deuxième est liquide.

Recette de shampoing solide antipelliculaire maison

Le shampoing solide maison prend la forme d’un « pain de savon ». Son premier avantage, c’est qu’il peut durer jusqu’à 1 an. Pour cette préparation, vous devez prévoir les ingrédients suivants :

  • 6 cuillères à soupe de poudre ou de copeaux de savon de Marseille
  • 3 cuillères à soupe d’huile végétale (argan, olive ou jojoba)
  • 3 cuillères à soupe de miel bio
  • 6 cuillères à soupe d’argile ou de poudre végétale
  • 100 ml d’eau
  • 4 à 6 gouttes d’huile essentielle d’arbre de thé

Pour la préparation, mélangez au fouet, au bain-marie, l’eau et la poudre de savon jusqu’à la dissolution du savon. En continuant de mélanger, versez l’huile végétale et le miel. À l’obtention d’une préparation homogène, retirez du feu la casserole. Vous pouvez rajouter les huiles essentielles hors du feu. Versez votre préparation dans des moules en silicone et laissez durcir la préparation au frigo. Avant de l’utiliser, nous vous conseillons de laisser votre shampoing solide reposer à l’air libre pendant au minimum 1 semaine.

Préparation de shampoing liquide antipelliculaire bio maison

Le shampoing liquide maison, quant à lui, possède le même format que les shampoings habituels du marché. La seule différence, c’est qu’il ne mousse pas. Pour cette préparation, vous aurez besoin de :

  • 50 ml de savon de Marseille liquide bio
  • 4 ml de glycérine végétale
  • 1 ml d’huile végétale (amande douce, par exemple)
  • 1 cuillère à soupe de gel d’aloevera
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande

Après avoir stérilisé votre bouteille en verre, versez un à un les ingrédients dans cet ordre puis secouez. Votre shampoing antipelliculaire est prêt. Le mode d’application est exactement le même qu’avec les produits du commerce.

Comment fabriquer un masque antipelliculaire pour un traitement efficace ?

Certes, l’utilisation d’un shampoing maison sans sulfate agit, déjà, efficacement contre la prolifération des pellicules. Mais si vous voulez obtenir un résultat optimal, nous vous recommandons de fabriquer également un masque antipelliculaire maison. Il faut rappeler, en effet, qu’un shampoing ne sert pas vraiment à traiter, mais à laver. C’est le masque qui est surtout voué à nourrir, à réparer le cuir chevelu et à éliminer les pellicules.

Recette de masque antipelliculaire à base d’argile verte

argile verte pour masque antipelliculaire cheveux

L’argile verte constitue le composant principal de cette première recette de masque antipelliculaire. Cet ingrédient possède, en effet, d’excellentes propriétés purifiantes, apaisantes, anti-démangeaison et antipelliculaires. Pour soigner votre cuir chevelu avec cet ingrédient, vous aurez besoin de :

  • 3 cuillères à soupe d’argileverte
  • 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • De l’eau tiède

Vous mélangez, tout simplement, l’argile verte avec les gouttes d’huile essentielle dans un bol. Versez de l’eau tiède jusqu’à l’obtention d’une pâte fluide. Appliquez cette préparation sur le cuir chevelu tout en le massantdoucement. Comme pour tous les masques, laissez reposer 30 minutes. Vous pouvez terminer avec un dernier rinçage de brillance (300 ml d’eau mélangée avec 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre). 

Recette de masque antipelliculaire à base de bicarbonate de soude et de yaourt

Le composant phare de cette deuxième recette est l’incontournable bicarbonate de soude. Son rôle principal sera d’assainir votre chevelure et de la débarrasser des cellules mortes. S’y ajoute également le yaourt qui permet surtout de nourrir le cuir chevelu. Prévoyez les ingrédients suivants :

  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 Yaourt nature
  • 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (une essence reconnue pour ses propriétés antipelliculaires)

Commencez par mélanger la poudre de bicarbonate de soude avec le yaourt nature. Ajoutez-y 3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Appliquez le masque sur vos cheveux mouillés et massez délicatement votre cuir chevelu. Laissez reposer 30 minutes, puis rincez abondamment.

Comment fabriquer un shampoing antipelliculaire moussant sans sulfate ?

Le sulfate constitue un composant incontournable des shampoings industriels. Il s’agit d’un détergent puissant, permettant au produit de bien mousser au cours du lavage. Cependant, il s’agit également du premier agent responsable du développement de nos pellicules.

Pour concocter un shampoing maison moussant antipelliculaire, nous vous recommandons d’intégrer dans vos recettes le tensioactif Sodium Cocoyl Isethionats ou SCI. Extrait de l’huile de coco, c’est l’agent moussant le plus conseillé pour nos produits de soins capillaires DIY.

Il est formulé sans sulfate, est biodégradable et n’agresse pas le cuir chevelu. Toutefois, il est toujours recommandé de bien vous protéger au cours de la préparation. Pensez, par exemple, àstériliser le plan de travail et les ustensiles.

Pour cette recette, il vous faut :

  • 50 g de SCI
  • 1 cuillère à café de poudre d’ortie et 1 cuillère à café de poudre de neem
  • 1 cuillère d’huile végétale d’argan
  • 2 cuillères café d’huile de pépin de framboise
  • 3 cuillères à café d’hydrolat de lavande fine ou de romarin
  • 15 à 20 gouttes d’HE de cade

Préparez un bain-marie en faisant bouillir de l’eau dans une casserole. Versez dans un bol la SCI, les poudres, les huiles végétales et l’eau florale. Réchauffez la préparation au bain-marie en la mélangeant jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Puis laissez la pâte refroidir. Vous pouvez ensuite faire un puits au milieu et y rajouter les huiles essentielles, puis malaxez le mélange. Terminez en le transvasant dans un moule et laissez au repos, jusqu’à ce qu’il ait une température ambiante. Vous obtenez un shampoing maison bien moussant sans sulfate, qui vous aidera à lutter contre vos problèmes de pellicule.

Notre avis sur le shampoing antipelliculaire maison 

Moins cher, efficace, sain et naturel, le shampooing antipelliculaire maison constitue une excellente alternative à vos anciens produits capillaires du commerce, bourrés de substances nocives et cancérogènes.

Certes, il se peut que les résultats ne soient pas immédiatement perceptibles dès la première utilisation. Mais l’important, c’est d’être constant. D’ailleurs, vous pouvez utiliser ce shampoing anti-pelliculaire autant de fois que vous le souhaitez, étant donné qu’il est 100% naturel. Nous vous conseillons, juste, d’espacer les shampoings afin de laisser le sébumse réguler naturellement. En principe, un lavage de 2 fois par semaineest le plus conseillé. Si vous avez cependant des cheveux lisses et gras, vous pouvez espacer les shampoings de 2 à 3 jours afin de laisser votre cuir chevelu bien respirer.

FAQ

Comment lutter contre les pellicules avec des astuces de grand-mère ?

Afin d’éradiquer les pellicules, nous vous proposons 3 recettes de grand-mère ultra-efficaces, avec des ingrédients naturels et faciles à trouver.

  • Astuce pour un masque pré-shampoing avec du vinaigre de cidre

Il vous suffit de masser le cuir chevelu avec du vinaigre de cidre pendant une heure, avant votre shampoing. Laissez agir 30 minutes, puis lavez vos cheveux.

  • Soin à l’huile essentielle de citron

Pour cette préparation, ajoutez 7 gouttes d’huile essentielle de citron dans un yaourtnature. Appliquez le mélange en vous massant le cuir chevelu pendant 10 minutes, rincez à l’eau claire puis lavez vos cheveux avec votre shampoing maison.

  • Soin au Marc de café

Le marc de café propose de nombreux bienfaits pour le corps, le visage et les cheveux. Pour soigner vos cheveux avec, mélangez une cuillère à soupe de Marc de café, d’huile végétale et de miel. Appliquez le mélange après votre shampoing, laissez reposer 30 minutes puis rincez abondamment.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022