Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

L’oreiller orthopédique : lequel choisir ?

  1. La literie >
  2. L’oreiller >
  3. Oreiller orthopédique
oreiller orthopédique

Les douleurs lombaires, aux cervicales ou encore aux genoux peuvent être le début de cycles de sommeil cauchemardesques. Il existe cependant des méthodes qui permettent de soulager les maux nocturnes. L’oreiller orthopédique est une forme de coussin pour lit qui peut vous permettre de retrouver une qualité de sommeil optimale. De nombreux modèles s’offrent à vous, ce qui peut en compliquer le choix. Les experts en orthopédie préconisent néanmoins des modèles qui proposent un excellent soutien du cou et des épaules pour un alignement tête-cou-colonne vertébrale idéal. La sélection de l’oreiller orthopédique est purement subjective puisqu’il doit avant tout tenir compte de vos préférences personnelles ainsi que de vos besoins. Suivre quelques conseils techniques et précis ne peut toutefois que vous aider à opter pour la meilleure option disponible.

L’oreiller orthopédique : définition

Qu’est-ce qu’un oreiller orthopédique ? Quelle est la différence entre un oreiller orthopédique et un oreiller ergonomique ? L’orthopédique n’est autre qu’une sous-catégorie des oreillers ergonomiques. Son but est d’améliorer le bien-être et le confort de son utilisateur sujet à des points de tension corporelle. Il existe sous différentes matières : mousse, latex, mousse polyuréthane ou encore en duvets et en plumes d’oie.

Ses avantages

Il est élaboré pour soulager les maux du cou et des épaules et aligner correctement la colonne vertébrale afin de prévenir ces douleurs. Mais ce ne sont pas ses seuls avantages.

  • il optimise la qualité du sommeil : en soulageant les points de pression, il améliore considérablement la qualité du sommeil. Il permettrait de drainer les sinus et de calmer les ronflements.
  • il apporte du soutien aux cervicales : comme l’oreiller cervical, il soulage le cou et la nuque de l’utilisateur. Il permet de retrouver une posture de sommeil naturelle en alignant les cervicales avec la courbe de la colonne vertébrale.
  • il prévient les aléas chroniques : kinésithérapeutes et ostéopathes sont d’avis qu’il améliore durablement l’état de la nuque. Il évite, par la même occasion, les douleurs au cou ou encore dorsales. Il permettrait de se libérer des maux de tête chroniques subis au réveil.
  • il s’adapte aux morphologies : l’oreiller orthopédique est, avant tout, un oreiller ergonomique. Il s’adapte à toutes les formes et toutes les morphologies. Il peut être carré, rectangulaire ou encore en vague. Il peut être en latex, en mousse, duvet ou plumes. Quelle que soit votre taille ou votre poids, il existe nécessairement un oreiller orthopédique qui réponde à vos besoins.

Les types d’oreiller orthopédique

Il existe différents types d’oreillers orthopédiques. Ces derniers peuvent être catégorisés selon leur garnissage : mousse à mémoire de forme, latex ou encore plumes et duvet.

Le mémoire de forme

Ce modèle se compose de mousse viscoélastique dite thermo-réactive. En d’autres termes, il réagit à la chaleur corporelle pour s’y adapter comme il le faut. Mais une fois l’utilisateur levé, il reprend sa forme initiale. L’oreiller à mémoire de forme ne se déforme ainsi pas. Il est également durable. La mousse permet d’obtenir un accueil ferme et tonique. Elle est toutefois moins aérée que certains autres modèles et n’est pas recommandée pour les personnes qui transpirent la nuit.

Le Latex

Il est généralement composé de 25, 50 ou 100 % de latex naturel. Il fait preuve d’une bonne longévité. Le gonflant est satisfaisant. Contrairement à la mousse, l’oreiller en latex est aéré, mais peut provoquer des allergies.
Comme la mousse, il accepte difficilement les lavages, notamment en machine. C’est la raison pour laquelle il est de meilleur conseil de le recouvrir d’une housse de protection en plus de la taie d’oreiller. Il est idéal pour les personnes qui dorment sur le ventre ou le côté.

Le duvet / plumes

Il est particulièrement doux et confortable. Habituellement, il est garni de duvet de canard ou de plumes d’oie. Il bénéficie d’un très bon gonflant, ce qui le rend confortable, moelleux et enveloppant. Il est très ergonomique, y compris pour les personnes qui ont tendance à se positionner de multiples fois durant la nuit.
Les plumes et les duvets sont 100 % biodégradables et naturels. Il s’agit ainsi d’une démarche également écologique.

Les critères du meilleur oreiller orthopédique

La sélection d’un oreiller idéal n’est pas toujours aisée. À moins de se baser sur certains critères clés.

L’usage prévu

Avant toute chose, vous devez vous interroger sur l’usage que vous avez prévu pour votre oreiller. De cette utilisation, vous pourrez vous tourner vers le modèle qui correspond le mieux à vos attentes :

  • l’orthopédique cervical : il se présente sous la forme d’un coussin de nuit en vague ou classique. Son objectif est de soutenir la tête et la nuque avec confort et douceur.
  • l’orthopédique pour genoux : si vous ne le connaissiez pas encore, il s’agit d’un coussin que l’on place entre les genoux ou encore les cuisses lorsque l’on dort. Il est habituellement utilisé à visée médicale dans le but de prévenir une sciatique, une lombalgie ou encore d’optimiser la circulation sanguine. Il peut aussi réduire les douleurs situées aux hanches.
  • l’orthopédique de voyage : lorsque vous vous déplacez, il peut arriver que vous ressentiez certaines douleurs dues au voyage. Cet oreiller vous épargne de maux dorsaux, lombaires ou cervicales en le plaçant seulement entre votre dos et le dossier de votre siège.

La forme

Elle dépendra elle-même de vos habitudes de sommeil. Une fois adopté, l’oreiller orthopédique devrait assurer l’alignement cou-colonne grâce à cette forme adaptée à votre type de couchage.

  • le classique : on entend par classique la forme carrée ou rectangulaire. Ses tailles possibles sont : 60 × 60 cm, 50 × 70 cm ou 70 × 40 cm.
  • la vague : elle est la forme la plus recherchée pour des oreillers cervicaux médicaux. Elle se distingue des autres formes par sa partie haute qui comprend un creux pour y accueillir la tête et lanuque. Elle devrait faire disparaître les douleurs cervicales, dorsales ainsi que les migraines matinales.

L’épaisseur

Elle est déterminante en termes de confort. Son choix se basera sur la posture du dormeur :

  • sur le côté : il vous faudra un oreiller avec du volume. La tête devra être légèrement surélevée pour garder votre colonne et les cervicales droites. La hauteur sera d’environ 9 cm.
  • sur le dos : il vous faudra un oreiller, cette fois-ci, légèrement moins épais, soit d’environ 7 cm. Mais si votre morphologie est toutefois volumineuse, choisissez la livraison d’un oreiller dont la hauteur excède les 10 cm.
  • sur le ventre : tous les oreillers destinés aux dormeurs sur le ventre ont besoin d’être presque plats. L’épaisseur ne pourra dépasser 5 cm pour éviter que la nuque ne se torde ainsi que les diverses pressions.

Le rembourrage

Il peut être garni de différents composants comme :

  • la mousse à mémoire de forme : très en vogue ces dernières années, il s’agit d’une matière synthétique thermo-réactive qui n’a aucun mal à se conformer aux courbes du dormeur. Elle devrait permettre un repos musculaire intégral.
  • la microfibre : elle procure un moelleux exceptionnel grâce à son volume imposant.
  • le latex naturel : il s’agit d’une matière bio qui procure une très bonne ventilation aussi bien de l’humidité que de la chaleur.
  • les plumes et le duvet : les deux options sont très confortables. Ils restent cependant moins épais que la microfibre pour un moelleux similaire. On les conseille surtout aux dormeurs sur le ventre.

Les meilleures marques d’oreiller orthopédique

Une des recommandations majeures au sujet de l’oreiller ergonomique est qu’il se doit d’être de qualité pour ne pas provoquer, ironiquement, de douleurs. Sachez qu’un oreiller inadapté est la pire des options. Quelles sont ainsi les meilleures marques du marché actuel qui vous garantissent des produits de qualité et adaptables ?

Emma

La marque allemande est connue pour être le leader actuel du matelas en ligne. Elle s’est faite un nom grâce au lancement du légendaire Original. Depuis, elle aurait vendu plus de 4 millions de matelas à travers le monde. Mais la marque est également réputée pour ses excellents accessoires comme la couette et l’oreiller. Tous ses articles s’inspirent de la technologie de mousse à mémoire de forme de ses matelas. Ils garantissent, par ailleurs, une bonne ventilation malgré le recours à la mousse.

Vaudou Sport

La marque française est connue pour sa grande exigence qualitative. Elle ne connaît pas le compromis lorsqu’il s’agit de la protection des lombaires, des muscles et des cervicales. En guise de garantie, il est bon de noter qu’elle est reconnue comme référence absolue par les athlètes et la Société Française des Masseurs Kinésithérapeutes du Sport. Ses produits sont relativement fermes, ce qui nécessite un temps d’adaptation.

Comparatif des meilleurs oreillers orthopédiques

Bien que le coussin de nuit puisse être d’une belle teneur esthétique, son objectif est avant tout d’assurer une nuit complète, sans douleurs et dans le meilleur des conforts. Un sommeil de piètre qualité peut condamner le dormeur à des troubles de l’humeur, de la dépression par manque de sommeil ou encore des troubles alimentaires. Le choix de l’oreiller n’a rien d’anodin, d’où la nécessité de vous guider dans votre sélection parmi les meilleures offres.

Emma – l’Original

L’Original est un excellent choix à divers niveaux. Il est conçu de manière à pouvoir se conformer à un maximum de dormeurs et, par conséquent, bon nombre de postures comme sur le dos, sur le ventre ou encore sur le côté. Son épaisseur est modulable puisqu’il bénéficie de 3 couches dotées d’une fermeté, de matériaux et de textures distincts pour s’adapter à votre cas spécifique.

Simba – Hybrid Stratos

Stratos tient son inspiration de la technologie spatiale. Il est thermo-sensible et peut ainsi s’adapter à la température corporelle et de saison. Il est doté de plusieurs couches modulables dont la première, garnie de fibres hypoallergéniques Aerelle. Cette couche lui permet d’éliminer le surplus de chaleur. La seconde couche contient des nanocubes en mousse et à cellules ouvertes pour un oreiller léger et ventilé. Une dernière couche inclut de la microfibre. Il faut savoir que Stratos comprend également des bords d’oreiller maillés qui garantissent une très grande respirabilité.

Vaudou Sport – Visco-Céramique

Vaudou Sport base ses produits sur l’idée d’équilibre. Fidèle à cette philosophie, cet oreiller ne se montre ni trop dur, ni trop mou. Il est composé de visco-élastique, une mousse à mémoire de forme qui s’efforce de corriger la mauvaise posture du corps lors du sommeil. Cet alignement recherché permet, par la même occasion, de rétablir une bonne pression sanguine, mais aussi de relâcher suffisamment la pression musculaire après efforts. C’est la raison pour laquelle il s’adresse essentiellement aux sportifs.

Tempur – Symphonie

Symphonie n’est pas nécessairement le modèle le plus répandu de la marque Tempur. Pourtant, il s’agit du meilleur oreiller orthopédique qu’elle ait produit. Il est conçu à partir d’un matériau breveté par l’enseigne. L’oreiller est fait de 98 % de polyester et de 2 % d’élasthanne. Idéal pour une position sur le dos ou sur le côté, il est recommandé par bon nombre de médecins du sport et de chiropraticiens pour son efficacité auprès des personnes souffrant de douleurs lancinantes, chroniques ou aigües dans des zones comme le cou, les épaules et le dos.

Kipli – Latex Naturel

le latex a des propriétés naturelles telles que l’élasticité qui lui permettent d’offrir un très bon soutien cervical. Kipli a recours à du latex 100 % vrai et bio, dénué de tout produit chimique ainsi qu’une housse vegan en coton bio et Tencel pour une expérience unique. L’oreiller excelle en respirabilité, il est hypoallergénique et fait face aux acariens et punaises de lit. Il est enveloppant et convient aux personnes qui recherchent un bon moelleux. Sachez que la housse est également résistance aux UV et qu’elle est lavable en machine pour une meilleure hygiène.

Les facteurs d’évolution des prix d’un oreiller orthopédique

Une fois le modèle choisi, qu’en est-il du prix ? Malgré des similitudes dues à la technicité d’un oreiller orthopédique, les marque n’affichent pas le même coût. Si vous souhaitez connaître les facteurs qui pourraient déterminer votre budget, ces quelques informations peuvent vous être d’une aide précieuse.

La qualité de fabrication

Lorsqu’il est de bonne qualité, il devrait pouvoir garder sa forme durant de longues années. Cependant, le secret de sa longévité a également un impact sur son prix d’origine. Un oreiller qui a été conçu pour supporter une quantité phénoménale de lavages sera nécessairement plus cher qu’un modèle qui ne pourra supporter qu’une petite centaine de lavages sans se déformer. Sa durée de garantie peut être une indication de sa qualité de fabrication et de sa longévité.

Les niveaux de fermeté

Le degré de fermeté est un autre facteur important dans la mesure où les oreillers les plus chers seront ceux qui garantissent la fermeté qu’ils sont censés offrir. Ils sont également ceux qui ne substituent pas la fermeté pour la dureté ou encore le moelleux pour une absence de garnissage. En guise d’exemple, l’oreiller orthopédique de la marque Vaudou Sport est ferme. Mais, bien qu’il ne bénéficie pas du moelleux du coussin de nuit Kipli, il ne néglige pas pour autant le confort dû à sa gamme.

Marque & produitCoût observé
Emma OriginalÀ partir de 60 €
Simba Hybrid StratosÀ partir de 115 €
Vaudou Sport Visco-CéramiqueÀ partir de 99 €
Tempur SymphonieÀ partir de 175 €
Kipli Latex NaturelÀ partir de 75 €

Comment avoir un oreiller orthopédique pas cher ?

L’oreiller orthopédique est un investissement. Ainsi, son achat peut susciter l’envie de se tourner vers des modèles moins chers ou des astuces qui permettent d’en réduire le coût.
C’est là que nos conseils ont tout lieu d’être pour obtenir votre oreiller pas cher :

Les soldes et les promotions

Lorsqu’il est question de consommable, il est question de promo. Les promotions sont la méthode la plus simple et la plus rapide d’obtenir un rabais sur le prix d’achat. Bien que l’alimentation et le prêt-à-porter soient les deux secteurs les heureux bénéficiaires numéro un des campagnes publicitaires, la literie connaît elle aussi ses périodes de remises. Il peut s’agir de coupons de réduction, de codes promos, de remboursements partiels ou encore de chèque-cadeaux chez vos fournisseurs préférés ou encore des distributeurs officiels.

Si vous recherchez une offre encore plus alléchante, vous pouvez attendre la semaine du blanc qui se déroule chaque début d’année, en hiver. Vous pouvez également vous tourner vers des offres en déstockage ou en fin de série.

Les marques pas chères

Suite à notre exposition des meilleures marques, vous avez dû remarquer que certaines marques étaient résolument moins chères que d’autres. Des fabricants comme Emma ou encore Kipli proposent d’excellents coussins orthopédiques pour moins de 100 € avec la garantie de protéger vos cervicales ou encore votre dos comme une plus grande marque le ferait. Étant donné que le prix est également déterminé par la réputation et l’image d’une enseigne, sachez que vous pouvez tout à fait obtenir un bon résultat thérapeutique sans payer une somme astronomique.

Les accessoires de l’oreiller orthopédique

Comme mentionné plus tôt, certaines matières supportent mal le lavage. En guise de solution, vous pouvez ainsi opter pour des accessoires qui vous permettent d’utiliser pleinement votre coussin sans avoir à craindre qu’il se salisse. Lumière sur la housse et la taie d’oreiller.

La housse d’oreiller

La housse d’oreiller, aussi appelée protège-oreiller ou sous-taie d’oreiller, est une alèse que l’on place entre l’oreiller et sa taie. Il s’agit d’une couche de protection censée absorber l’humidité et ainsi de garder votre oreiller propre. Elle doit pouvoir épargner l’oreiller de tâches ou encore d’auréoles qui peuvent s’avérer compliquées à éliminer sur votre tissu. Elle doit aussi être antiacarienne.

La taie d’oreiller

Il sera également nécessaire de procurer à votre oreiller une couche de protection supérieure, cette fois-ci pour assurer tout le confort et la dimension antiallergène destinée à l’utilisateur. Elle devra être absorbante, imperméable avec une fermeture Éclair hermétique.
Elle doit être dotée de la certification Oeko Tex ainsi qu’une protection antiacarienne Bi-Ome. Dans l’idéal, elle sera élaborée dans une matière bio et certifiée GOTS.
Le coton en tissage serré est la matière la plus répandue et souvent la plus apte à vous garantir tout le douillet et la résistance que vous pourriez rechercher dans une taie.

Notre avis sur l’oreiller orthopédique

N’oubliez pas que l’oreiller orthopédique est probablement le modèle le plus subjectif de tous. Il est primordial de tenir compte de vos exigences individuelles lors de votre sélection.
Afin qu’il soit efficace, il doit pouvoir correspondre à votre position de couchage, aux zones à protéger, à votre taille et votre poids afin d’être anatomique. Votre coussin ne sera nécessairement pas le même s’il s’agit d’une cervicalgie ou d’un usage pour les jambes et pour la voiture.
Vos tendances à transpirer, à vous repositionner sans cesse ou encore aux allergies sont tout autant de critères qui feront le produit idéal pour votre santé. La meilleure manière d’opter pour le modèle idéal est de vous connaître avant toute chose.

FAQ

Quel est le meilleur oreiller pour les douleurs cervicales ?

Votre meilleure option dépendra aussi bien de vos exigences et vos besoins que du budget dont vous disposez. Selon l’avis des kinésithérapeutes et des consommateurs, les meilleurs oreillers sont l’Original d’Emma, le Visco-Céramique de Vaudou Sport ainsi que Stratos de Simba pour leur efficacité et leur rapport qualité-prix.

Comment choisir un oreiller orthopédique ?

Comme évoqué plus tôt, votre choix devra se baser sur vos besoins, mais aussi sur quelques critères de recherche précis qui peuvent juger de la fiabilité d’un coussin comme l’utilisation prévue de l’oreiller, le degré de confort et de soutien dont dépendront aussi bien la hauteur et la forme. Sachez que le facteur du garnissage sera tout aussi important.

Comment dormir avec un oreiller orthopédique ?

La question se pose lors de l’usage d’un oreiller orthopédique ergonomique incurvé. Pour une utilisation optimale, placez la partie plate vers le bas tandis que la partie bombée devra être placée vers le haut. Le creux devra pouvoir accueillir la tête, puis la nuque et le cou.

Quel oreiller choisir pour un mal de cou ?

Optez alors pour un mémoire de forme dont la hauteur ne devra excéder 13 cm en fonction de votre position de couchage et de votre gabarit. Si vous dormez sur le dos, 10 cm suffiront. Si vous dormez sur le côté, une épaisseur de 9 à 13 cm est de mise. Pour les personnes qui préfèrent être sur le ventre, 5 cm sera la limite.

Quel oreiller pour arthrose cervicale ?

En cas de cervicalgie ou d’arthrose cervicale, il vous sera nécessaire de choisir un oreiller orthopédique cervical d’une densité sur-mesure. Celui-ci devra être garni de mousse à mémoire de forme et de forme rectangulaire. Il doit vous éviter les pressions au niveau du cou, les rigidités ainsi que les torticolis notamment au réveil. Optez pour un oreiller en viscoélastique qui puisse parfaitement contenir et envelopper les courbes supérieures. Il devrait éviter toute aggravation de la douleur.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022