Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Quel est le moyen de se chauffer le plus économique ?

  1. Energie >
  2. Energie pour la maison >
  3. Chauffages >
  4. Chauffage le plus économique
Chauffage le plus économique

Avec la fluctuation du tarif des combustibles fossiles, les ménages mettent toutes les chances de leur côté pour faire des économies sur leur consommation énergétique. Lorsqu’on sait que le chauffage représente en général près de 60 % de la consommation annuelle d’énergie, opter pour le moyen de chauffage le plus économique devient une évidence. Cependant, bien qu’il devienne le poste à modifier d’urgence pour arriver à réduire convenablement les factures, nombreux sont ceux qui ne savent pas comment s’y prendre. En effet, avec la diversité des modes de chauffe disponible sur le marché, arriver à mettre la main sur le moyen le plus économique n’est pas aisé. Voici un guide complet sur le chauffage le plus économique qui vous permettra de faire votre choix sans grande difficulté.

Le type de chauffage le plus économique

En vous intéressant au type de chauffage le plus économique, vous remarquerez que plusieurs modèles s’offrent à vous. En effet, entre la pompe à chaleur, le poêle à granulés ou à bois, et la chaudière gaz à condensation, il est difficile de se retrouver.

La chaudière à gaz à condensation

Bien que son prix soit sujet à une augmentation permanente, la chaudière gaz à condensation reste et demeure un combustible avantageux lorsqu’on se réfère : au tarif d’entretiend’investissement et d’utilisation. C’est d’ailleurs ce qui lui permet d’être moins coûteux que l’électricité. Considéré comme un équipement complet, c’est le système de chauffage que vous retrouverez le plus dans les appartements. Ce qui est tout à fait normal, puisqu’il offre un confort sans pareil grâce à la diffusion de la chaleur homogène et douce. Même si vous n’avez pas les moyens d’opter pour un modèle tendance, notez qu’il existe des chaudières gaz à condensation classique qui fonctionnent via le phénomène de condensation ou à basse température.

Très économique, ce type de chauffage installé dans votre logement vous permet de faire jusqu’à 30 % d’économie sur la consommation annuelle d’énergie. En ce qui concerne son utilisation, il vous suffira de relier votre habitation au réseau de gaz naturel. Dans le cas où le raccordement n’a pas été effectué, la citerne de gaz propane se présente comme une excellente alternative. Facile à installer et très performant, c’est un mode chauffage qui offre un excellent confort thermique.

Le poêle à bois ou à granulés

Présent dans plus de six millions de logements, le poêle à granulés ou à bois se révèle être le système de chauffage le plus rentable économiquement parlant aujourd’hui. Vous n’avez pas besoin d’être un surdoué pour le comprendre puisque comparé aux autres combustibles, le bois est moins onéreux. De ce fait, il vous permettra d’effectuer de très bonnes économies puisqu’il permet de diviser le coût des factures énergétiques par deux. En dehors de tous ces avantages, notez que c’est le premier type d’énergie renouvelable.

Par ailleurs, comme tous les autres équipements, l’installation de ce dernier représente un investissement important. De même, le prix de l’approvisionnement varie en fonction de la localité dans laquelle vous vous trouvez. Il vous faudra privilégier les fournisseurs qui se trouvent à proximité de votre maison si vous décidez d’opter pour ce mode de chauffage. Vous devez également prévoir un lieu pour le stockage des combustibles.

La pompe à chaleur

En fonction de l’ancienneté de votre installation, la pompe à chaleur est capable de diviser en moyenne par deux votre facture. Vous économisez ainsi une somme non négligeable. Très écologique, elle fait partie des systèmes de chauffages qui ne se servent pas d’une énergie polluante pour réchauffer une habitation. Pour ceux qui s’interrogent à propos de son fonctionnement, notez simplement que la PAC aireau recueille les énergies présentes dans le sol ou l’air (elle est géothermique). Elle les redistribue ensuite dans le logement sous forme de chaleur. Très efficace, la pompe à chaleur s’adapte parfaitement aux habitations neuves ou en rénovation. Elle peut être raccordée dans le cas d’une VMC thermodynamique au système de ventilation d’un logement. Cela lui permet de garantir le renouvellement de l’air à l’intérieur de la maison tout diffusant une chaleur optimale.

Bien qu’il ne soit pas le mode de chauffage le plus utilisé, sachez qu’il existe des modèles de PAC qui sont capables de fonctionner de manière réversible. De manière plus simple, ces modèles peuvent être utilisés pour rafraîchir l’intérieur d’une habitation en été. Il est toutefois nécessaire de savoir que l’achat de cet équipement représente un sacré investissement puisqu’en matière de prix, il revient plus cher que les autres. Cependant, il s’agit d’un point qui perdra toute son importance lorsque vous comprendrez qu’il permet de bénéficier d’une réduction d’environ 60 % sur la consommation énergétique annuelle.

Le chauffage électrique

Alimenté par l’électricité, le chauffage électrique reste et demeure le mode de chauffe le plus onéreux. La raison n’est rien d’autre que le prix exorbitant auquel revient la matière première qui lui permet de fonctionner. Bien que contrairement aux autres moyens de chauffe, les coûts d’installation d’un système fonctionnant avec l’électricité soit moins cher, il représente un investissement moins intéressant sur le long terme. En effet, c’est une solution qui n’est pas souvent recommandée puisque le prix de ce dernier varie en fonction de plusieurs points. Premièrement, plus l’habitation est grande plus les dépenses vont s’accroître car les factures seront élevées. Deuxièmement, un logement mal isolé vous fera dépenser plus en énergie qu’autre chose puisque les déperditions thermiques sont énormes surtout lorsqu’il est utilisé comme chauffage d’appoint.

Toutefois, parmi tous les modes de chauffage électrique le radiateur à inertie et les convecteurs électriques arrivent à se démarquer du lot. Loin d’être le moyen de chauffe le plus économique, ils proposent quand même des performances acceptables mais surtout louables pour un logement sur le long terme.

Le système de chauffage solaire

Avec toute la publicité et les subventions qu’il y a autour, vous n’avez pas besoin de réfléchir pendant longtemps pour comprendre que le chauffage solaire est la solution la plus rentable. Rayonnant, il est réputé pour être à solution la moins chère du marché puisqu’il présente sur le long terme un excellent rapport qualité prix. De même, le choix de ce dernier vous permettra réaliser une économie qui varie entre 10 et 50 %. En plus d’être économique, elle reste la plus écologique puisque son utilisation ne porte pas atteinte à l’environnement.

En outre, acheter et installer un système de chauffage solaire n’est pas donné. Elle demande en fait un budget conséquent. En optant pour ce mode de chauffage, il faudra patienter au moins 10 ans pour bénéficier d’un retour sur investissement. Par ailleurs, l’installation de panneau solaire étant subventionnée, vous serez un peu soulagé.

Les critères définissant un chauffage économique

Pour la quasi-totalité des ménages, opter pour le chauffage le plus économique est plus une évidence qu’une question. Cependant, bien que ce soit nécessaire pour réduire la consommation d’énergie, il est essentiel de connaître les principaux critères de sélection.

Le prix de la matière première

Le premier critère à prendre en compte lors du choix du chauffage le plus économique est le coût de la matière première. Si le bois de chauffage coûte moins cher et propose un cours fixe, ce serait une erreur de croire que c’est pareil avec le fioul, le gaz et l’électricité qui ne sont d’ailleurs pas écologiques.

L’isolation de l’habitation

Investir des centaines d’euros dans un système de chauffage rentable et économique si le logement destiné à être chauffé est mal isolé est un énorme gâchis. Entre la déperdition importante de chaleur, la sensation d’inconfort et les factures de chauffage exorbitant, vous vous retrouverez à regretter votre investissement. La meilleure astuce pour éviter cela est d’effectuer un diagnostic énergétique afin de savoir si vous devez réaliser des travaux d’isolation ou non. Le plus intéressant ici, c’est le fait qu’en plus de vous permettre d’avoir un toit confortable, les travaux d’isolation peuvent vous permettre d’avoir un crédit d’impôt.

Le prix de l’équipement

Opter pour un nouveau système de chauffage représente sur le moment un investissement non négligeable pour un ménage. De ce fait, comme conseils, gardez en tête que quel que soit l’équipement que vous choisirez la rentabilité de l’installation de celui-ci est généralement inscrite sur le mode de chauffage à long terme. Prenez en compte le prix des matériaux, des consommables et de la main-d’œuvre pour être sûr de votre choix. Vous pouvez demander des devis et utiliser des simulateurs en ligne pour réaliser une simulation. Cela vous permettra d’avoir une estimation précise des coûts des équipements et de leurs installations.

Les besoins du foyer

Il est important de prendre en compte les besoins du foyer puisqu’ils permettent de définir la rentabilité du moyen de chauffage idéal pour vous. Pour ce faire, commencez par vous demander s’il faut par exemple privilégier la même chaleur pour toute la maison, salle de bain y compris ou choisir en complément des radiateurs/chaudières électriques un chauffage d’appoint. Vous pouvez également vous demander s’il faut choisir un chauffage central. La réponse à chacune de ces questions vous permettra de choisir le système qui vous convient ainsi que le fournisseur le moins cher qui répond à vos besoins.

La détermination de la rentabilité d’un chauffage

Contrairement à ce que vous pourrez penser, il est très facile de calculer la rentabilité d’un moyen de chauffage. Il suffit de prendre en compte certaines données relevant de votre logement et du type de chauffage. Avant d’aborder les éléments à prendre en compte, voici un zoom sur le prix des énergies par kWh.

Quel est le prix des énergies pour le chauffage ?

Le tableau ci-dessous indique le prix des différents types d’énergie les plus utilisés par les systèmes de chauffage.

ÉnergiesTarif
Électricité0,150 € / kWh
Gaz naturel0,082 € / kWh
Fioul domestique0,089 € / kWh
Granulés de bois0,075 € / kWh

Comme vous pouvez le constater à travers ce tableau, le tarif de l’électricité est le plus élevé avec 0,175 euro par kWh. Le granulé de bois est quand à lui, celui qui consomme le moins avec 0,075 euro par kWh.

Comment calculer la puissance de chauffage idéal pour une installation ?

Pour éviter de sousestimer l’énergie consommée, un calcul simple vous permettra d’identifier vos besoins en termes de chauffage. Il vous suffit d’appliquer la formule suivante pour y arriver : P = C + DTxV

P : représente la puissance de l’installation

C : c’est le coefficient de l’énergie que le logement est supposé consommer. Il est souvent de 1,5 pour les habitations bien isolées, de 1,6 pour les isolations moyennes et de 2 pour les logements mal isolés

DT : c’est l’écart existant entre la température intérieure souhaitée et la température extérieure moyenne basse de votre localité

V : c’est le volume de votre habitation. Pour le calculer, il faut multiplier la superficie totale du logement par la hauteur du plafond.

Pour prendre les déperditions en compte, il est recommandé de multiplier le résultat (P) obtenu par 1.1 ou 1.2.

Quel chauffage consomme le moins ?

Le système de chauffage électrique est celui qui nécessite le plus d’énergie. Par contre, le chauffage au gaz se veut plus écologique et économique que le précédent. Il en est de même pour la pompe à chaleur qui n’est pas aussi polluante. Du fait qu’elle consomme le moins, elle restitue plus qu’elle ne consomme sauf en période de froid intense.

Vous avez aussi le chauffage solaire dont l’énergie est gratuite. Il est très écologique comme le chauffage au bois et biomasse. Le prix de ces derniers varie très peu contrairement à celui du fioul qui ne cesse de monter.

Top 3 des meilleurs chauffages les plus économiques

Avez-vous des doutes sur le type de chauffage à acheter parmi ceux disponibles sur le marché ? Ce comparatif des différents produits qui vous sera présenté vous permettra d’avoir une idée précise du le modèle que vous devriez choisir.

Le Rowenta SO6520F2

Le tout premier modèle de cette sélection se veut polyvalent. Conçu initialement pour servir dans les salles de bain, le Rowenta SO6520F2 peut également servir dans les autres pièces. C’est l’idéal à installer après une rénovation.

Très performant, son revêtement a été conçu de manière à ce qu’il résiste au contact de l’eau. Cela est possible grâce au panneau de commande qui a été recouvert, répondant ainsi aux normes de sécurité pour résister face à l’humidité.

Parmi ses autres avantages, vous avez son fonctionnement silencieux qui permettra d’avoir des moments de détente pendant que vous prenez votre bain d’huile. Le réglage de sa puissance peut atteindre 2400 Watts. Il peut être utilisé en mode éco ou max plus rapide.

Le Duronic HV101

Voici un chauffage réalisé avec des panneaux en mica. Cela vous permet d’avoir une bonne température dans toute la pièce en seulement une minute. En plus de cela, vous ne serez pas obligé de prendre des mesures sécuritaires, puisque le revêtement de l’appareil reste froid pendant qu’il fournit de la chaleur.

Le réglage de son thermostat peut être fait entre 18 et 36 °. Chaque membre de la famille pourra alors avoir la température basse ou élevée. Très ergonomiques, toutes les précautions ont été prises pour vous faire économiser de l’espace. Ainsi, vous économisez aussi bien en espace qu’en énergie.

Le Klarstein HeatPal Marble Blackline

Voici un modèle de chauffage mobile très facile à transporter à cause de sa poignée et de son faible poids. Il dispose de deux pieds qui lui servent de support et qui lui permet d’être placé n’importe où dans une pièce. Il peut aussi bien être utilisé par une entreprise que par un particulier.

Avec sa couleur noire et ses touches en aluminium brossé, il apportera à votre intérieur un plus grâce à son charmant design. C’est un appareil très efficace puisqu’il accumule avec l’aide d’un marbre en provenance de Mongolie, toute la chaleur dont votre intérieur aurait besoin. Ce qui est normal puisqu’il est doté de 1,3 kWh comme puissance et d’une technologie IR ComfortHeat.

ModèleRowenta SO6520F2Duronic HV101Klarstein HeatPal Marble Blackline
Type de chauffageChauffage électriqueChauffage avec des panneaux micaChauffage mobile infrarouge
Puissance2,4 kWh1,3 kWh
ThermostatOui avec deux réglages possibles.Oui et peut être fait entre 18 ° à 36 °Oui et permettant un réglage automatique et manuel
Autres avantages– Chauffage rapide- Confort thermique idéal- Norme de sécurité idéale pour supporter l’humidité– Dispose de deux pieds et donc facile à installer- Facile à déplacer– Couleur noire avec des touches en aluminium brossé- Doté d’une pierre de marbre lui permettant d’accumuler la chaleur
Prix53,9 euros99,99 eurosNon connu

Les aides financières octroyées pour l’achat d’un système de chauffage économique

Il est possible de bénéficier d’une maison bien chauffée et faire des économies tout en choisissant le système de chauffage le plus économique. Cependant, ce choix va bien au-delà de ces deux points puisqu’il représente un acte de citoyenneté et un engagement ferme vers un mode de consommation éco-responsable. C’est dans cette logique que l’État met des aides financières à la disposition des ménages qui désirent s’équiper d’un système chauffant écologique. Ces derniers permettent de financier une partie des travaux. Par ailleurs, il est nécessaire de vérifier que vous êtes éligible à ces aides avant d’entreprendre les démarches. Cela dit, voici quelques-unes de ces aides.

MaPrimeRénov

Pouvant être considéré comme le remplaçant du CITE, cette aide a été mise en place dès le début de l’année 2021 et elle est destinée pour les travaux d’isolation, de ventilation, d’audit énergétique et de chauffage. Le montant octroyé varie en fonction de certains points qui dépendent de la région, des matériaux utilisés, etc.

Crédit impôt pour la transmission énergétique (CITE)

Il représente 15 à 30 % du montant des travaux. Il est destiné pour les travaux d’amélioration des performances énergétiques sur les logements principaux de plus de 2 ans. Il faut toutefois savoir que dès le 31 décembre 2021, le crédit impôt pour la transmission énergétique n’existera plus.

Coup de pouce économie d’énergie

Le coup de pouce économie d’énergie est réservé aux foyers plus démunis. Il leur permet d’accéder aux travaux de rénovation énergétique

Eco-prêt à taux zéro

C’est un prêt destiné au financement des travaux de rénovation énergétique. Le montant alloué peut aller jusqu’à 30 000 euros. Voilà un peu ce qu’il faut savoir sur le chauffage en général et en particulier sur le plus économique.

Conclusion : le chauffage le plus économique

En résumé, le chauffage au bois ou à granulé reste le moyen de chauffage le plus efficace et le plus économique. Malgré un coût d’installation relativement important, il vous permet de réaliser des économies à long terme. Avec une chaudière d’une durée de vie moyenne de 20 ans, cette solution vous offre un bon retour sur investissement.

Très écologique, son impact sur l’environnement est minime lorsque l’utilisateur fait recours à un équipement performant. De plus, quelle que soit la variation des prix, celui du chauffage à bois est toujours le plus bas.
Le chauffage le plus économique est le chauffage au bois.

Pour aller plus loin : le fonctionnement du système de chauffage

Le système de chauffage est composé de trois éléments à savoir. L’ensemble donne un circuit de chauffage qui assure une distribution fluide de la chaleur de manière efficace.

Le générateur de chaleur

Le tout premier élément d’un système de chauffage est son générateur de chaleur. Plusieurs technologies permettent non seulement de produire, mais aussi d’utiliser la chaleur. Ici, il chauffe un vecteur thermique qui n’est autre que l’eau.

Le système de distribution

L’eau préalablement chauffée sera envoyée depuis le générateur de chaleur vers les différentes pièces à chauffer à travers une tuyauterie. Cette distribution est faite par deux tuyaux. L’un, chargé de transporter le flux ou l’eau chaude vers le radiateur pendant que l’autre ramène l’eau de retour ou l’eau froide vers la chaudière. Lorsqu’il est question d’un chauffage par sol, l’eau est drainée vers la surface de chauffe.

Les émetteurs de chaleur

Le transfert de chaleur se réalise souvent en circuit fermé lorsque le processus devra se répéter. La chaudière, après avoir fini de chauffer l’eau, l’envoie vers le chauffage de sol ou les radiateurs. Le chauffage de sol ou les radiateurs se chargeront de transférer la chaleur reçue dans l’espace.

Après cela, l’eau refroidie retournera à la chaudière où elle sera à nouveau chauffée. Ce processus sera répété jusqu’à l’obtention de la température voulue dans les pièces. Les radiateurs ont alors pour rôle de rendre facile la circulation de l’air. Celui-ci se réchauffe rapidement avant de monter au plafond à travers ce même radiateur.

Utilisation d’un chauffage : conseils pour bien entretenir ses équipements

Pour un bon fonctionnementdu système de chauffage, vous devez prendre en considération ces différents conseils liés à l’entretien des radiateurs, au réglage de son thermostat, etc.

Bien se servir du thermostat

Le thermostat permet de régler la température de votre pièce sans être obligé de tourner à chaque fois les vannes du radiateur. Il est souvent conseillé de réduire la température la nuit, mais également lorsque la maison est vide. Vous évitez ainsi toute dépense inutile.

Choisir la meilleure température

Très souvent la cause de disputes dans les couples, il est recommandé de mettre la température à 16 °C la nuit ainsi que dans les pièces vides. Cependant, la meilleure température pour une maison est comprise entre 19 et 20 °C.

Entretien de la chaudière

Si vous souhaitez profiter pleinement de votre chauffage, il est important de savoir prendre soin de la chaudière. Pour ceux qui disposent d’un modèle à gaz, vous devez le nettoyer tous les deux ans. Il faudrait aussi penser au détartrage puisqu’il vous permettra de réaliser 10 à 30 % d’économie et d’améliorer le rendement du chauffage.

Nettoyer les radiateurs

La poussière qui se colle à l’arrière des radiateurs empêche une parfaite diffusion de la chaleur. Pour y remédier, il faudra le dépoussiérer en même temps afin d’éviter que celle-ci se déplace au fond du radiateur.

Éviter de sécher des vêtements contre le radiateur

Il est important de ne pas transformer votre radiateur en sèche-linge puisque les vêtements auront tendance à emprisonner la chaleur. Ce qui obligera le radiateur à plus consommer pour réchauffer la pièce. Évitez aussi de mettre des meubles contre le radiateur.

Les actualités à ne pas manquer

Conseils-Maisons.fr, 2021