Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Chauffage solaire de maison : fonctionnement, coût et caractéristiques

  1. Energie >
  2. Energie pour la maison >
  3. Chauffage solaire de maison
Chauffage solaire de maison

À l’heure où les questionnements sur la protection de l’environnement sont d’actualité et où chacun peut réduire l’énergie de sa maison, le chauffage solaire se trouve être la meilleure des solutions. Il permettrait de chauffer votre maison ainsi que votre eau de manière écologique tout en luttant contre le gaspillage. En général, les consommateurs se tournent vers cette solution pour réaliser des économies. Ce système de chauffage est particulièrement bien adapté à toutes les maisons neuves. Toutefois, il peut aussi s’appliquer lors des rénovations. Il permet d’avoir de l’eau chaude sanitaire, de chauffer la maison, et dans certains cas de chauffer la piscine. Comment fonctionne le chauffage solaire ? Est-il efficace durant l’hiver ? Peut-on l’installer dans une maison ancienne ? Combien faut-il débourser pour l’installer ? Ci-après les réponses !

Comment fonctionne le chauffage solaire ?

Le chauffage solaire séduit grâce à ses nombreux avantages. Il promet de l’énergie gratuite et à la fois inépuisable. En matière d’énergie renouvelable, celle tirée du soleil a la cote. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez lancé votre projet de chauffage solaire pour maison. En matière de chauffage solaire de maison, il est surtout question de système solaire combiné ou SSC. Le SSC permet de produire à la fois du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Mais comment ce type de système fonctionne-t-il vraiment ?

En fait, le fonctionnement de ce système de chauffage dépend de plusieurs composants :

  • les panneaux solaires thermiques
  • le ballon d’eau chaude (ou le ballon tampon)
  • les tuyauteries, les tubes et les circulateurs qui assurent la distribution de l’eau chaude
  • les émetteurs de chaleur qui peuvent être des radiateurs à eau ou un plancher chauffant
  • la solution d’appoint

Ce dernier composant est non solaire et peut être un poêle à bois ou encore une pompe à chaleur. Sa mission est de compléter l’apport en chaleur du chauffage lorsque le soleil fait défaut.

Le processus du chauffage solaire s’effectue étape par étape. Tout d’abord, vous avez le panneau solaire (thermique ou hybride) qui, via les rayonnements solaires, chauffe le liquide caloporteur situé à l’intérieur des capteurs. Ces derniers, quant à eux, sont dotés d’absorbeurs qui assurent la transformation des rayons solaires en énergie calorifique utile. Le fluide caloporteur va ensuite alimenter les émetteurs de chaleur. Ce sont ces émetteurs qui vont se charger du stockage de la chaleur produite par les panneaux. L’alimentation du ballon d’eau chaude, quant à elle, s’effectue à part.

Il existe aussi une autre manière de stocker la chaleur via l’alimentation du ballon tampon. Ce ballon est doté d’un échangeur thermique et permet au fluide de réchauffer l’eau qu’il contient. Il assurera ensuite la redistribution de l’eau dans tout le circuit. Il peut aussi prendre en charge la production d’eau chaude sanitaire (ecs).

Vous devez également savoir que le chauffage solaire fonctionne surtout avec de l’eau à basse température. Vous l’aurez compris, plus basse est la température de l’eau au niveau du chauffage central, meilleur sera le rendement thermique.

Les variétés de systèmes de chauffage solaire pour maison

Opter pour un système de chauffage solaire pour sa maison, c’est aussi savoir faire le bon choix. Si vous n’avez aucune idée concernant le type de chauffage à choisir, découvrez ci-après les choix qui s’offrent à vous.

Le système de chauffage solaire combiné à hydro accumulation

Dans ce type de système de chauffage solaire combiné, la chaleur produite par les panneaux solaires est directement transmise à un ballon d’eau. Si vous optez pour ce type de chauffage solaire, vous aurez le choix entre deux solutions :

  • Le chauffage solaire avec appoint séparé

Pour ce système, une autre source de chauffage extérieure est nécessaire. Elle n’est pas reliée à l’ensemble du système. L’utilisateur peut ainsi la mettre en route quand il en a besoin. Cette source de chauffage extérieure peut être un poêle à granulés de bois, un convecteur électrique ou encore un insert de cheminée.

  • Le chauffage doté d’appoint intégré

Comme son nom le laisse supposer, ce type de système est associé directement à une autre source de chauffage qui est intégré en son sein. Cette source peut être de l’électricité, du gaz, du fioul ou une pompe à chaleur. L’appoint remplace automatiquement le chauffage solaire lorsqu’il n’y a pas assez d’ensoleillement.

Le système solaire direct

Dans ce système, la circulation du fluide caloporteur s’effectue directement dans les murs, le plancher et les radiateurs. Ensuite, il repart vers les panneaux solaires. Dans ce cas, le plancher assure à la fois la fonction de stockage et la fonction d’émetteur de chaleur. Pour un chauffage par panneau solaire thermique, le plancher solaire direct est un bon choix pour vous. En fait, ce type de plancher, avec une plage de température comprise entre 30 et 35° C, permet une bonne optimisation de l’énergie tirée du soleil. Par ailleurs, il garde plus longtemps la chaleur de l’eau chaude.

Les systèmes de chauffage solaire mixtes

Les systèmes de chauffage mixtes combinent les deux types de chauffage précédents. Autrement dit, en choisissant ce type de dispositif de chauffage solaire, vous profiterez des avantages du système à hydro accumulations et du système de chauffage solaire direct. Cette catégorie de chauffage solaire pour maison a pour but de favoriser le stockage de la chaleur pour limiter l’usage de l’appoint.

Chauffage solaire pour une maison ancienne, que faut-il savoir ?

Le chauffage solaire regorge de nombreux atouts puisque l’énergie solaire est gratuite et inépuisable. C’est la raison pour laquelle de nombreux utilisateurs basculent vers ce type d’énergie, ne serait-ce que pour l’autoconsommation. Vous aussi, vous voulez opter pour l’installation d’un système de chauffage solaire dans votre maison ? Cependant, celle-ci est assez ancienne et vous ne savez pas si cela peut se faire ? Vous êtes en quête de l’avis d’un expert ? Avant de vous lancer dans ce projet, découvrez ci-après quelques informations primordiales que vous devez connaître.

Que ce soit pour une maison en construction ou une maison en rénovation, il est tout à fait possible d’opter pour un système de chauffage solaire. Toutefois, pour une maison ancienne, votre choix doit dépendre de votre installation actuelle si vous ne voulez pas opter pour une rénovation lourde.

En fonction de votre système existant (chauffage électrique, gaz, fioul, chaudière, …) ainsi que l’ancienneté de votre installation, il faut être très prudent dans vos choix et dans les combinaisons. En général, pour une maison ancienne dont l’isolation fait défaut, mais qui dispose déjà d’un système de chauffage par radiateurs à haute température, il n’est pas conseillé d’opter pour le système solaire combiné. Il est plutôt judicieux d’opter pour une chaudière automatique au bois. Celle-ci permet de conserver les émetteurs de chaleur en l’état.

Cependant, si vous envisagez une rénovation lourde pour remettre au goût du jour votre maison, vous pouvez opter pour la solution solaire pour votre chauffage. Il faut seulement respecter les deux règles suivantes.

Assurer une bonne isolation

La première chose à faire pour chauffer correctement une ancienne maison avec de l’énergie solaire, est d’assurer son isolation. Vous pouvez ainsi débuter votre projet en isolant au maximum votre maison pour ne pas avoir affaire à des fuites thermiques.

Chauffer de manière efficace et rentable

Une fois l’isolation effectuée, vous devez penser à un chauffage « doux ». Cela signifie que vous devez choisir des émetteurs de chaleur basse température. En effet, plus l’isolation de votre maison est importante, plus la puissance thermique dont vous aurez besoin pour la chauffer est faible. Ainsi, pour bien chauffer votre maison de manière efficace et rentable, de l’eau de chauffage à basse température est suffisante.

Choisir un installateur solaire qualifié

L’installation et la mise en place d’un chauffage solaire pour une maison ancienne sont des tâches complexes. Si tel est votre projet, il est indispensable de vous confier à un professionnel qualifié. De préférence, privilégiez ceux qui sont référencés par l’organisme Qualit’ENR ou Qualification des énergies Renouvelables.

Enfin, pour votre projet de basculement vers de l’énergie renouvelable, sachez que vous ne devez pas opter pour des panneaux solaires photovoltaiques. Dégrader de l’énergie électrique pour faire de l’eau chaude sanitaire et pour le chauffage est non-rentable. En fait, le rendement de ce type panneau est inférieur à 20 % tandis que celui d’un panneau thermique est supérieur à 75 %.

Chauffage solaire automne/ hiver, les bonnes pratiques

Maintenant que vous savez comment fonctionne le chauffage solaire et quels sont les choix qui s’offrent à vous, vous vous demandez sûrement si cette solution peut fonctionner correctement en hiver. Cette question est tout à fait légitime vu que le système fonctionne en exploitant le rayonnement solaire. Or, le soleil n’est pas trop présent en hiver. En fait, l’ensoleillement est relativement moindre en hiver. Mais durant cette période, son rayonnement est le même qu’en été, à savoir aux environs de 1 000 W/m2. Sa disponibilité est toutefois moins importante, car les journées sont courtes. Quoi qu’il en soit, le froid impacte peu la collecte de l’énergie solaire du fait que vos panneaux et tout votre système de chauffage sont isolés du froid.

Pour composer le manque d’ensoleillement en hiver, voici quelques astuces que vous pouvez adopter :

  • Prévoir quelques m2 de panneaux en plus
  • Miser sur une autre source de chaleur (poêle à bois, pompe à chaleur, …) pour faire l’appoint
  • Redresser les capteurs afin qu’ils puissent se placer en face du soleil. En hiver, le soleil reste bas sur l’horizon, ce qui rend les capteurs moins efficaces.

Aussi, pour que vous puissiez profiter pleinement de votre chauffage solaire durant la saison hivernale, vous pouvez opter pour un grand volume de stockage. Cela permet d’emmagasiner de la chaleur solaire durant la fin de l’automne pour pouvoir l’utiliser en plein cœur de l’hiver.

Installation d’un chauffage solaire, quelques conseils pour la réussir

Même si vous devez confier l’installation de votre chauffage solaire de maison à un professionnel, il est d’astuce de disposer de certaines informations. La réussite de votre projet en dépend.

La fixation de vos panneaux solaires thermiques doit avant tout tenir compte de l’ensoleillement de votre région. Il en est de même pour l’orientation et l’inclinaison de votre toiture. À part cela, les points suivants doivent aussi être considérés pour assurer l’installation de votre chauffage solaire.

La superficie des capteurs

La surface totale des panneaux solaires à utiliser est un facteur à ne pas négliger. De manière générale, la superficie totale utilisée varie entre 7 et 20 m2. En moyenne, 1m2 de capteur est utilisé pour 10 m2 de surface habitable lorsqu’il s’agit d’une rénovation. Cette valeur diminue à 0.7 m2 pour 10 m2 de surface habitable en construction. Pour faire simple, une maison bien isolée de 120 m2 nécessitera entre 8 et 9 m2 de panneaux solaires pour le chauffage et pour l’ecs.

Leur inclinaison et leur orientation

Idéalement, le conseil à retenir pour l’orientation de vos panneaux est la suivante : ils doivent être orientés au sud pour fonctionner de manière optimale. En ce qui concerne l’inclinaison du panneau thermique, elle devra être de 60° par rapport à l’horizontale. En hiver, une inclinaison de 45° est conseillée.

Les autres matériels à avoir

Généralement, le système de chauffage solaire est un produit qui se vend en kit, avec tous ses composants. Cependant, pour assurer le bon fonctionnement de votre dispositif, il faut être bien équipé. Parmi l’équipement à avoir il y a le régulateur. Il s’agit d’un appareil qui permet la gestion du transfert d’énergie des panneaux solaires thermiques vert les réservoirs de stockage. Vous avez besoin aussi d’une batterie. Pour un panneau photovoltaïque, il permet de réguler la variation de la tension. Parmi les plus populaires sur le marché, vous avez les régulateurs de la marque victron.

A combien s’élève le coût d’installation d’un système de chauffage solaire

Vous avez maintenant toutes les informations qu’il vous faut pour vous lancer dans l’installation d’un chauffage solaire. Cependant, vous ne savez pas quel budget consacré à votre projet ? Eh bien, sachez que le prix de ce type d’installation varie en fonction de sa puissance et la capacité du ballon d’ecs. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, ADEME, le coût de la pose ainsi que le prix de tout le matériel nécessaire pour un chauffage solaire varie entre 900 et 1700 €/ m2 de panneau. À titre d’illustration, pour une famille de 4 personnes, une installation complète nécessite 4 m2 de capteur et un ballon d’ecs solaire d’une capacité de 300 litres. L’opération est facturée entre 3600 et 6800 €. Q

Quoi qu’il en soit, il est toujours conseillé de faire un devis par un installateur professionnel.

Ci-après des tableaux récapitulatifs du coût total d’installation d’un chauffage solaire.

Chauffe-eau solaire et panneaux solaires :

Capacité du ballonPrix
100 litres900 à 1 800 €
200 litres1 400 à 2 500 €
300 litres1 800 à 5 600 €

Panneau solaire seul :

Type de capteurPrix au m2
Vitré200 à 450 €
Tube sous-vide600 à 850 €

Main-d’œuvre :

Tâche effectuéePrix
Pose et installation de tout le dispositif1500 à 2000 €
Entretienaux alentours de 100 €

Conclusion

Le chauffage solaire est une solution à la fois économique et écologique. En optant pour cette solution renouvelable, vous bénéficierez de nombreuses aides. Un crédit d’impôt de 30 % est actuellement applicable à ce type d’installation. Vous avez également la possibilité de profiter d’une TVA réduite à 5,5%. économisez ainsi de l’argent en choisissant de chauffer votre habitation avec ce dispositif.

Les actualités à ne pas manquer

Conseils-Maisons.fr, 2021