Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Les prix d'un dépannage de plomberie

  1. Dépannage de la maison >
  2. Dépannage plomberie >
  3. Prix d’un dépannage de plomberie
Prix d'un dépannage de plomberie

Des problèmes de plomberie vous assaillent ? Qu’il s’agisse d’une chaudière cassée ou d’une canalisation qui fuit, vous avez d’urgence besoin d’un plombier. Ce professionnel en dépannage de plomberie saura proposer des services de réparation adaptés à vos problèmes. Mais quel coût pourrait engendrer ces interventions ?
Les réparations les plus fréquentes coûtent entre 60 et 160 €, matériel non inclus. Mais, en cas de prestations plus lourdes, le montant peut grimper à 400 €. Vous voulez être sûr de régler une facture reflétant fidèlement le service fourni ? Alors, découvrez ici quelques informations sur les tarifs pratiqués pour le dépannage de plomberie.

Qu’est-ce qu’on entend par un dépannage de plomberie et quelle est sa règlementation ?

Considéré comme un travail de second œuvre, le dépannage de plomberie consiste à la réparation sanitaire. Parfois, les prestations d’un plombier s’étendent à la rénovation, l’entretien, le raccordement et l’installation d’équipements sanitaires. En effet, les pannes constituent la majeure partie des interventions de plomberie. Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez bien engager des réparations sanitaires chez vous.

Voici donc une liste non exhaustive de pannes nécessitant rapidement une intervention du plombier :

  • Canalisation obstruée ;
  • Robinet défaillant ;
  • Odeur désagréable ;
  • Arrivée d’eau en quantité insuffisante ou en continu ;
  • Appareil de chauffage non fonctionnel ;
  • Blocage du broyeur à ordures, etc…

Comme un marchand, le plombier peut fixer librement ses honoraires. Mais, ce dernier doit informer les clients de ses tarifs par les éléments suivants :

  • Le taux horaire de la main d’oeuvre incluant toutes les taxes ;
  • Les modes de chiffrage de la durée des travaux ;
  • Le coût TTC des diverses interventions ponctuelles proposées ;
  • Les frais de déplacement ;
  • Et éventuellement, le coût d’élaboration du devis.

Par ailleurs, la remise de facture devient impérative pour toute prestation supérieure à 25 euros TTC. Celle-ci est élaborée aussitôt après la réalisation des travaux, soit avant le règlement du coût de la prestation. De plus, les consommateurs sont libres d’exiger une facture pour une intervention inférieure à 25 € TTC. Quant aux devis, ils sont obligatoirement établis à partir d’une somme dépassant 150 €.

À imprimer en deux exemplaires, il contient les informations et coordonnées des deux parties concernées. Si l’urgence de l’intervention s’avère plus importante, elle peut débuter sans devis.
Mais l’édition de celui-ci doit suivre après. Vous pouvez également demander un devis à votre professionnel quel que soit le montant de la prestation.

Les facteurs qui font évoluer les prix d’un dépannage de plomberie

Le coût des réparations sanitaires évolue selon différents paramètres. Au nombre de ces facteurs figurent :

La région

Que vous habitiez à Paris ou en province, la tarification des interventions en plomberie peut varier. En effet, la probabilité que des écarts de quelques euros soient constatés n’est pas négligeable. En milieu urbain comme l’Île-de-France, les réparations sanitaires coûtent 30 à 50 % plus cher qu’en banlieue. Cette différence de prix est liée au coût de la vie et à la balance commerciale.

La TVA

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) change suivant le type d’intervention. Pour les travaux de réparation dans des bâtiments neufs, la TVA appliquée est plafonnée à 20%. En revanche, elle est de 10% pour toute rénovation effectuée dans une construction vieille de plus de deux ans. Cette taxe vaudra 5,5 % lorsque les travaux consisteront en l’installation d’équipements réduisant l’énergie consommée.

Le type d’intervention

Ce facteur influe sur le prix de dépannage en plomberie puisque certaines réparations sont plus complexes que d’autres. Contrairement à une canalisation bien accessible, un conduit percé dans du béton requiert une intervention plus délicate. De même, l’installation de nouveaux appareils sanitaires ou d’une douche peut alourdir le devis. Sachez également que la mobilisation d’équipements spécifiques peut entraîner une hausse des prix.

L’urgence de la panne

Il est connu que les pannes et dégâts d’eau surviennent souvent à des moments inopportuns. Quand cela arrive, il convient de faire appel immédiatement à un spécialiste en dépannage de plomberie. Mais la disponibilité de celui-ci a un coût et elle peut se répercuter sur le tarif de sa prestation. Et ce, principalement lorsque les artisans plombiers travaillent en marge de leurs horaires habituels. Ainsi, le coût du service effectué en soirée, week-end ou pendant les jours fériés peut être élevé.

La durée de l’intervention

Outre la lourdeur de la réparation à effectuer, le prix est aussi fonction de la durée des travaux engagés. La remise en état d’un robinet qui fuit se fait très rapidement. Par contre, le montage du lavabo dure généralement plusieurs heures.

Le professionnel contacté

Artisan ou entreprise, sachez qu’il y aura une différence palpable entre leurs tarifs. En cas de panne non urgente, procédez d’abord à une comparaison des prix pratiqués par les prestataires. Alors, selon ses compétences ou qualifications, un plombier indépendant peut intervenir à des coûts moindres ou élevés. Quant aux entreprises de plomberie, elles fixeront leurs tarifs en considérant leurs diverses charges.

La variation des prix des fournitures

Vous souhaitez renouveler quelques-uns des équipements de votre salle de bain ? Sachez que les plombiers vous proposeront un service incluant la pose de nouveaux appareils dans cette pièce. En fournissant des produits de qualité et matériels dispensables, ils retiennent 10 à 40 % de marge sur leurs tarifs d’achat. Puisque ces coûts d’articles ne demeurent pas constants, la fluctuation des tarifs de dépannage sanitaire est inévitable.

Le prix des différents dépannage de plomberie

De prime abord, notez que la fixation du tarif par les plombiers fait intervenir différents éléments. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • Le coût main d’œuvre plombier ;
  • Le tarif horaire à hauteur de 35 à 80 € ;
  • Ou le prix au forfait du plombier, déterminé selon la complexité de la tâche à accomplir ;
  • Pour dépanner en urgence, le plombier facture très chère son intervention. Pendant la nuit ou le week-end, celui-ci applique un tarif majoré de 20 % à 50 %. Il en est de même pour des interventions effectuées à des jours fériés.
  • Les frais de déplacement fluctuent entre 20 € et 40 € et peuvent grimper.

Découvrez à présent quelques estimations de tarifs habituellement pratiqués pour des réparations sanitaires.

Le prix d’une recherche de fuite

Votre plombier peut vous facturer entre 50 € et 600 € pour chercher une fuite dans votre circuit de canalisations.
Le tarif d’une recherche de fuite variera en fonction de la difficulté de la recherche et des moyens techniques mis en œuvre.
L’utilisation d’un humidimètre vous coûtera, à titre d’exemple, entre 50 € et 200 €. Prévoyez en revanche un budget moyen de 450 € pour l’utilisation d’une caméra endoscopique ou d’un gaz traceur et environ 300 € pour la recherche électroacoustique.

Prix de la réparation d’une fuite

Prix de réparation d'une fuite d'eau

Pour résoudre un problème de fuite, il faut préalablement la repérer. Plus la fuite est visible, moins le tarif de réparation de la fuite d’eau est élevé.
En effet, une fuite peut provenir d’un tuyau, d’un radiateur, d’un système de chauffage ou d’un WC. Alors, le budget moyen à prévoir pour le dépannage doit être compris entre 150 € et 500 €. Lorsque les travaux s’avèrent très compliqués, vous pourrez débourser jusqu’à 850 €, voir plus.

Le prix du débouchage de WC

Un plombier peut recourir à diverses techniques pour déboucher votre WC, dont furet mécanique, la ventouse, ou dans les cas plus complexes, un hydrocureur à haute pression. Les interventions basiques de débouchage manuel peuvent notamment vous couter entre 80 € et 200 €.
Pour un débouchage de WC partiel impliquant le démontage du siphon, prévoyez jusqu’à 300 €. Un débouchage tout-à-l’égout peut, quant à lui, se chiffrer jusqu’à 500 €, et jusqu’à 600 € lorsque l’intervention d’un camion hydrocureur est requis.

Prix d’un débouchage de canalisation

Prix d’un plombier pour un évier bouché

La tuyauterie de votre maison risque d’être engorgée si aucune mesure d’entretien n’est prise. Vous constatez une évacuation trop lente des eaux usées au niveau du lavabo, de l’évier ou de la douche ?
Une mauvaise odeur se dégage des conduits ? Appelez rapidement un plombier pour que vos canalisations soient désengorgées.
Ce dernier vous facturera en moyenne entre 50 € et 150 € pour sa prestation. Toutefois, le prix d’un plombier pour un évier bouché pourra être plus élevé en cas de complication.

Prix d’un changement de robinet

Remplacer la robinetterie implique la coupure du réseau d’eau au niveau de la zone de travail. Ensuite, le robinet défectueux devra être démonté et changé pour un neuf. Pour cette prestation, prévoyez environ 80 € à 150 €.
Vous ne pensez qu’à renouveler un composant défaillant de la robinetterie ? Comptez donc entre 60 € et 100 € selon les complications rencontrées lors des travaux.

Prix d’un remplacement de chauffe-eau

La cuve de votre chauffe-eau fuit ou l’eau est souvent mal chauffée ? Sachez que le moment est venu de le remplacer par un neuf plus efficace. Alors, un changement de chauffe-eau se déroule par étapes (évacuation du cumulus, déconnexion du vieux chauffe-eau, etc..). Ainsi, pour remplacer un chauffe-eau (150L), prévoyez un budget moyen compris entre de 150 € à 400 €.

Prix d’un dépannage de chaudière

Certains éléments déterminent le coût de réparation d’une chaudière. Il y a l’origine du problème, le type de chaudière, la pièce défectueuse et la complexité du travail. Alors, vous pourrez payer de 200 € à 600 €pour un service de dépannage de chaudière. Ce tarif inclut la fourniture des pièces de rechange requises pour l’intervention et la réparation proprement dite. En revanche, il est recommandé de faire appel à un ou plusieurs chauffagistes pour avoir un devis.

Prix d’un dépannage de chasse d’eau

Lorsque le remplissage d’une chasse d’eau est trop lent ou déborde dans la cuvette, sachez qu’elle est défectueuse. Cette panne rend souvent les WC inutilisables et accroît votre consommation d’eau. En recourant donc aux services d’un plombier, vous pourrez y remédier. Alors, les travaux de réparation coûteront en moyenne entre 60 € et 160 €.

Prix de réparation de l’étanchéité d’une baignoire ou d’une douche

Prix d’un plombier pour un changement de joints en silicone

Les pannes d’étanchéité d’une baignoire ou d’une douche apparaissent au bout de longues années d’usage.
En effet, ces problèmes sont dus au décollement des joints en silicone ou en mastic de la baignoire. Par ailleurs, ce détachement laisse place à de vilaines taches de moisissure noirâtre.
Les travaux de réparation de l’étanchéité impliqueront donc un nettoyage minutieux de baignoire et une réfection des joints. Alors, comptez environ 140 € à 220 € pour la réparation de l’étanchéité de la baignoire ou de la douche,

Connaître le tarif d’un plombier à Paris

Lorsque vous résidez à Paris, la facture de votre plombier risque de vous effrayer. Les artisans plombiers parisiens appliquent une tarification majorée de 30 % à 50 % comparativement à celle pratiquée en province.

Découvrez à travers ce tableau les tarifs des plombiers à Paris, plus élevés que la moyenne.

InterventionPrix moyen
Tarif horaire plombier35 à 80 €
Changement ou réparation d’une chasse d’eau qui fuit50 à 150 €
Débouchage de canalisation70 à 200 €
Renouvèlement de la plomberie15 à 200 € / ml
Dépannage d’une fuite d’eau50 à 600 €
Pose d’un adoucisseur d’eau250 à 1200 €
Installation ou changement d’une chaudière500 à 1500 €
Installation de sanitaires (douche, lavabo, wc…)200 à 2000 €
Remplacement ou pose d’un chauffe-eau350 à 10000 €
Assainissement de bac à graisse200 à 400 €

Facture plomberie : que comporte-t-elle et quelles sont les mentions obligatoires ?

Pour un coût de prestation excédant les 25 € TTC, tout plombier doit délivrer à ses clients une facture. Les mentions légales qui doivent figurer sur cette facture sont :

  • Les références du fournisseur de prestations ;
  • La date à laquelle la facture a été rédigée ;
  • Les jours et le lieu de l’intervention de la prestation ;
  • Le décompte chiffré de chaque fourniture et prestation ;
  • La somme totale à acquitter, HT et TTC ;
  • Le nom du client, à moins que celui-ci ne le veuille pas.

Comment faire pour réduire les frais de votre dépannage de plomberie ?

Nombreux sont les moyens possibles pour payer à moindre coût ses réparations de plomberie.
En voici quelques-uns :

Faire une comparaison des devis de plombiers

Bien que vous surveilliez vos finances, vous finirez par contacter un plombier pour un service de dépannage. Mais pour trouver le bon prestataire, il vous faudra obtenir des devis auprès de plusieurs plombiers. Vous découvrirez ainsi l’entreprise proposant le meilleur tarif pour les interventions. Cependant, soyez vigilant quant à la précision de chaque devis. Certains prestataires véreux pourraient vous présenter des devis peu fiables pour vous mettre en confiance.

Souscrire un contrat d’assistance

Lorsque vous concluez un contrat d’assistance en plomberie, cela peut s’avérer très avantageux. En effet, vous aurez à disposition des conseillers tous les jours ouvrables et fériés. Grâce à cette formule d’assurance, vous serez mis en contact avec un plombier professionnel. Par ailleurs, vous n’aurez aucune avance à verser.

Constituer un répertoire d’adresses

Rapprochez-vous de vos connaissances et demandez-leur les coordonnées d’artisans plombiers de confiance à contacter. L’accessibilité d’un dépanneur en plomberie constitue en outre un gage de fiabilité de la part d’un réparateur. Lorsque vous tombez sur un professionnel disponible en permanence, c’est plutôt bon signe.

Bien déterminer les tâches à confier à votre artisan

Afin de réduire votre budget pour le dépannage de plomberie, faites le tri entre les activités à réaliser. Établissez une liste pour les priorités en faisant confiance à votre professionnel.
Votre expert vous aidera à évaluer les états de vos problèmes techniques. Priorisez par exemple les travaux de canalisations au lieu des travaux d’embellissement. Avant cela, n’oubliez pas de faire le diagnostic.

Diminuer les dépenses si vous êtes locataire

Si vous êtes locataire, confiez les charges à vos propriétaires. Vous devez juste mentionner cette volonté dans votre contrat de bail en adressant une demande spécifique.
Attention, si le problème provient de votre faute, vous devez prendre en charge tous les frais y afférents. Tel est d’ailleurs le cas pour la destruction de ballons d’eau chaude. Idem pour des dégâts des eaux suite à une faute d’inattention.

Dépannage plomberie : quels sont les pièges à éviter ?

Soulagez vos dépenses en matière de travaux de plomberie et ne vous laissez pas tenter par le premier professionnel que vous trouvez. Pour ne pas commettre des erreurs, quelques astuces sont les bienvenues.

Faites un calcul de votre budget au préalable et optez pour le contrat d’assistance

Pensez à déterminer en avance votre budget pour le dépannage plomberie en établissant un contrat d’assistance. Cette clause vous permet de bénéficier d’une prestation de qualité pendant une durée déterminée. En souscrivant à ce contrat, vous obtenez le prix exact pour la réalisation des travaux. De plus, cette alternative contribue à la réduction de vos dépenses.

Un prix détaillé pour chaque intervention

Négociez votre prix pour éviter les mauvaises surprises une fois les travaux terminés. Enfin, si lors de l’intervention, votre professionnel constate d’autres dégâts, trouvez un nouvel accord. Vous pouvez demander à votre artisan d’établir un devis avant d’attaquer les travaux. Cela vous permet de mieux gérer votre budget.

Bien vérifier l’entreprise de votre artisan

Pour éviter les arnaques, veillez toujours à vérifier le statut juridique de la société de votre plombier. Face à la pluralité des offres sur le marché, trouver une entreprise fiable peut devenir un vrai casse-tête. Faites votre recherche et adressez-vous à une entreprise spécialisée et reconnue.
Pensez à examiner les mentions légales, le Siret et le greffe de l’entreprise. Ne signez aucun devis ni contrat sans avoir consulté toutes les informations importantes de la société en question.

Lorsque vous demandez un service de dépannage urgent, certains plombiers essaient de vous arnaquer. Ils vous tendent des pièges afin que vous acceptiez leurs offres. Pour les contourner, vous devez les connaître afin de prendre vos précautions. Retrouvez-en quelques-uns ici :

Un devis rectifié

Les travaux à réaliser chez vous peuvent requérir l’ajout de nouvelles pièces. Toutefois, le plombier ne doit pas en décider seul. Celui-ci est censé avertir le client afin de comptabiliser le montant desdites pièces dans le devis final.

Le paiement avant l’exécution des travaux.

Gardez-vous de rémunérer un plombier sans avoir vérifié l’ensemble de son travail dans votre logement. Vous ne lui verserez son dû qu’une fois que sa prestation est satisfaisante.

Un plombier sans qualification

Il est recommandé de collaborer de préférence avec un artisan professionnel. Attention aux individus dénués de professionnalisme. Un véritable spécialiste peut justifier ses qualifications par des certificats émanant d’organismes tels que le COFRAC ou l’AFNOR.

Les frais supplémentaires

Outre le tarif pratiqué par le plombier, pensez également aux surcoûts occasionnés par le dépannage. Il se peut en effet que ces frais soient frauduleusement gonflés.

Des avis et des conseils pour le tarif d’un dépannage plomberie

Pour remettre à neuf ou rendre fonctionnel la plomberie de son logement, il faut faire appel à un plombier. Certes, ses tarifs peuvent repousser, mais sachez qu’il ne les définit pas au hasard. L’intervention de ces professionnels commence par la réalisation d’un diagnostic extérieur et intérieur. Elle aboutit à d’autres tâches selon le problème détecté et peut accroître le montant du service fourni.

Avant la rédaction du devis, ces derniers vous communiquent leurs tarifs. En procédant ainsi, vous ne risquez pas d’avoir de mauvaises surprises. Alors, pour bénéficier de prestations facturées à juste valeur, il faudra trouver un plombier fiable. Faites également preuve de prudence en optant pour un spécialiste appartenant à une entreprise agréée. Certes, vous pouvez choisir un plombier indépendant, mais assurez-vous qu’il ait les compétences nécessaires. Dans ce lot d’artisans auto-entrepreneurs, il y en a qui en plus d’être incompétents, vous arnaquent.

FAQ

Comment se calcul un devis de plomberie ?

Considérez le prix de la main d’oeuvre, la fourniture de matériel ainsi que les frais de déplacement. Pour obtenir le coût de la main d’œuvre, multipliez le taux horaire par le nombre d’heures effectuées. Faites ensuite le produit entre la valeur obtenue et le nombre d’artisans impliqués dans les travaux.

Comment faire pour éviter les pièges d’un plombier ?

Déjà, il faudrait s’assurer que le devis établi par ce dernier soit sans frais ni engagement. Pour une prestation valant plus de 150 €, vérifiez s’il effectue un devis. Cette tâche est normalement obligatoire. Réclamez de lui une assurance professionnelle couvrant tout incident pouvant survenir à la suite de son intervention. Renseignez-vous à propos du coût des fournitures et équipements proposés par le plombier pour évaluer sa marge.

Comment trouver un bon plombier ?

Cherchez autour de soi un professionnel ou une entreprise de plomberie afin de réduire les frais de déplacement. Appelez différents prestataires afin de comparer les tarifs. Interrogez votre voisinage pour qu’il vous indique un professionnel crédible.

Peut-on négocier les tarifs d’un plombier ?

Oui, vous pouvez le faire. Mais il faudrait entamer les négociations avant que ce dernier n’atterrisse chez vous.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022