Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

La recherche de fuite d'eau

  1. Dépannage de la maison >
  2. Dépannage plomberie >
  3. Recherche de fuite d’eau
Recherche de fuite d'eau

La France perd 20 % de son eau potable chaque année à cause des fuites, soit 1300 millions de mètres cubes. Les principales sources de fuites sont la vétusté des canalisations, la corrosion et la défaillance des joints d’étanchéité. En plus du gaspillage et du coût de la surconsommation, les infiltrations domestiques représentent un risque considérable sur la structure de l’immobilier. Il est de ce fait important de faire appel à un professionnel du dépannage de plomberie lorsque vous constatez de l’humidité ou un écoulement d’eau dans votre logement. Que faut-il savoir sur la recherche et la réparation de fuite ?

À quels moments doit-on faire une recherche de fuite ?

Hausse de la consommation, humidité, baisse de pression, tache sur les murs et plafonds…, plusieurs signes peuvent être indicateurs de la présence de fuites dans votre logement.

Une consommation d’eau anormale

Si vous constatez une augmentation anormale de votre consommation d’eau, cela peut être indicateur d’une fuite dans vos canalisations. Cette augmentation est perceptible à travers vos factures. Si vous estimez qu’une augmentation n’est pas normale, vous pouvez en faire la vérification au niveau de votre compteur d’eau en faisant un relevé de votre index le soir, avant de vous coucher.
Fermez ensuite les arrivées d’eau de vos appareils électroménagers et des installations telles que la douche et l’évier et le ballon d’eau. Prenez un nouveau relevé le matin pour déceler une éventuelle consommation témoignant d’une fuite.

Une baisse de pression

Une baisse de pression d’eau peut aussi être liée à une fuite. Cette perte de pression est perceptible au niveau des émetteurs, notamment lorsque vous ouvrez plusieurs robinets simultanément. Les manomètres installés à l’entrée des équipements comme le chauffe-eau peuvent aussi afficher la chute de pression de manière précise.

Des taches aux murs et aux plafonds

Les taches et marques d’humidité sur les murs constituent des indices évidents de fuites dans les tuyauteries de plomberie. La fuite requiert, dans ce cas, une prise en charge dans les meilleurs délais par un professionnel compétent pour le colmatage. Elle représente en effet un risque sur la structure de l’immobilier, en plus des dégâts esthétiques.

Des flaques d’eau au sol

Si vous constatez des flaques d’eau au sol, cela signifie peut-être que vous avez des infiltrations. Ces flaques peuvent être constatées en intérieur, dans une de vos pièces ou dans votre cave, mais aussi en extérieur, dans votre jardin.

Des moisissures dans la maison

Faites appel à un professionnel de la recherche de fuite lorsque vous constatez l’apparition de moisissure et de mauvaises odeurs dans votre logement. Il s’agit d’un signe d’humidité récurrent, bien que la source de la fuite d’eau ne soit pas localisable visuellement. Votre plombier sera en mesure de déceler l’origine de l’infiltration en usant de techniques et de matériels dédiés à cet effet.

De l’eau sale sortant des robinets

Appelez votre plombier en urgence si vous avez de l’eau sale ou boueuse sortant de vos robinets. Cette situation résulte généralement du perçage de vos conduits souterrains. En plus de l’insalubrité, une telle fuite entrainer la panne de vos appareils électroménagers raccordés au réseau de plomberie, tels que la machine à laver ou le chauffe-eau.

Quelles sont les différentes techniques de recherche de fuites ?

Le spécialiste de la recherche de fuite peut utiliser diverses techniques en fonction de votre installation.

L’inspection vidéo

Cette technique consiste à inspecter les parois internes d’une canalisation à l’aide d’une caméra endoscopique. Pour ce faire, le technicien insère une sonde munie d’une caméra à haute définition dans le conduit concerné afin de détecter avec précision, la source de la fuite.
La canalisation est préalablement nettoyée à haute pression pour faciliter la recherche. L’inspection endoscopique peut s’étendre sur des dizaines de mètres, selon le matériel à disposition du prestataire. Le colmatage est réalisé de la même manière par l’intérieur, grâce à une sonde qui va déposer du mastic ou de la résine antifuite sur la fissure ou la perforation. L’endoscopie se prête à de nombreuses configurations de canalisations. Il faudra, en revanche, se tourner vers d’autres méthodes pour intervenir sur des tuyaux de petit diamètre.

L’inspection thermographique

Avec cette méthode, le technicien utilise une caméra à infrarouge à haute sensibilité pour déterminer la zone concernée. La caméra thermique détecte en effet toutes les variations de température sur les zones compromises. Il est par conséquent possible de déceler les fuites émanant des conduits d’eau froide, mais aussi celles liées au réseau de distribution d’eau chaude. Cette méthode sans contact convient à de nombreuses situations, même dans les endroits difficilement accessibles.

Le gaz traceur

Le gaz traceur est généralement constitué d’un mélange d’azote et d’hydrogène qui ne représente aucun danger de contamination ni d’incendie. Le plombier procède en injectant le gaz dans un conduit pour déceler l’origine de la fuite. L’hydrogène va s’échapper des perforations ou des fissures, même lorsqu’elles sont invisibles à l’œil humain. Le spécialiste de la recherche de fuite utilise finalement un appareil spécifique pour la détection des émanations d’hydrogène afin de localiser la source d’infiltration.

L’humidimètre

L’humidimètre permet au plombier de mesurer le taux d’humidité des murs, des plafonds ou encore des sols pour déterminer la présence d’infiltrations latentes. Les équipements classiques vont mesurer la conductivité du matériau pour en mesurer la teneur en eau. Les professionnels utilisent quant à eux des humidimètres à micro-ondes délivrant des résultats plus fiables. Ils sont, de ce fait, capables de détecter plus profondément les sources d’infiltration d’eau.

Le fumigène

Avec cette technique, le plombier va insuffler de la fumée dans le réseau pour localiser les sources d’infiltration. La fumée dotée d’une nocivité neutre va tout simplement ressortir par les fissures ou les perforations de la tuyauterie concernée. Cette méthode est idéale pour la recherche sur des réseaux enterrés en profondeur. Elle est également très plébiscitée pour la recherche de fuites par la toiture.

L’écoute électroacoustique

Cette méthode consiste à capter les ondes acoustiques, lesquels vont varier en la présence de particules d’eau. Pour ce faire, le détecteur utilisé va émettre des impulsions électriques à basse tension. Cela aura pour effet de générer des ondes à des fréquences inaudibles à l’oreille humaine. L’écoute électroacoustique est utilisée là où des outils tels que la caméra thermique ou la vidéo endoscopique atteignent leurs limites. C’est le cas notamment sur les canalisations profondément enterrées, les sols froids ou les réseaux hors de portée d’une sonde endoscopique.

La fluorescéine

La fluorescéine est un produit pigmenté non toxique pouvant être utilisé sur tous les conduits du réseau domestique. Ce produit est injecté dans le réseau de plomberie, puis mis sous pression pour qu’il ressorte à la source de la fuite. Cette technique est particulièrement indiquée pour la recherche dans les zones humides ou inondées telles que la piscine, le jardin ou la cave.

La mise en pression

Cette méthode convient davantage à la détection de fuites sans manifestations apparentes dans le réseau de canalisations. Il est souvent complété par d’autres techniques plus précises telles que l’inspection vidéo endoscopique ou la recherche par gaz traceur. Cette méthode consiste à injecter de l’air à haute pression dans les canalisations. Le plombier utilise ensuite un manomètre pour surveiller la baisse de pression. Cette technique convient aussi à la recherche préventive de fuite avant la mise en eau du réseau ou à la vérification après le colmatage.

La corrélation acoustique

Cette méthode consiste à amplifier les sons inaudibles à l’oreille humaine émis par les canalisations. Des capteurs sont, de ce fait positionnés, aux extrémités d’un segment de la tuyauterie inspectée. La corrélation acoustique permet de mettre en évidence les irrégularités sonores générées par la fuite.

Quelle est la réglementation pour une recherche de fuite par un plombier ?

Il n’existe aucun tarif réglementé pour la recherche de fuite d’eau. Chaque prestataire est de ce fait libre d’appliquer ses propres prix sur la main d’œuvre aussi bien que la fourniture des éléments nécessaires pour l’investigation et la réparation.

Le décret n° 2012-1078 du 24 septembre 2012, communément appelé « loi Warsmann » prévoit la protection des consommateurs contre l’éventualité d’une surfacturation en cas de fuite d’eau. Ce dispositif oblige de ce fait votre fournisseur à vous informer en cas d’augmentation excessive de votre consommation. Il vous offre aussi la possibilité de demander le plafonnement de vos factures. Vous pouvez en outre faire une demande de dégrèvement de votre facture auprès de votre fournisseur. Cette démarche vous évite le paiement du montant supérieur au double de votre consommation moyenne des 3 dernières années.

Comment se passe une intervention d’un plombier pour une recherche de fuite ? Quelles sont les étapes ?

La recherche de fuite se constitue en plusieurs étapes, à savoir l’investigation, le diagnostic et le dépannage.

L’investigation

Pour commencer son intervention, le dépanneur réalise d’abord une investigation pour faire un diagnostic de votre installation. Il détermine la technique adéquate pour la recherche et la réparation en tenant compte de paramètres tels que l’accessibilité, la profondeur et l’ampleur de la fuite. Le plombier établit ensuite son devis faisant office de proposition de contrat en deux exemplaires. Votre expert de la recherche de fuite peut procéder à l’intervention, uniquement après avoir obtenu votre signature sur le devis.

La recherche et la réparation

Après avoir obtenu votre consentement à travers le devis, le plombier procède à la recherche de la source d’infiltration. Il privilégie toujours la solution non destructive afin de préserver votre construction et limiter les coûts liés aux travaux de remise en état.
Une fois les points de fuite détectés, le professionnel procède à la réparation du conduit endommagé en ayant recours à diverses techniques telles que le colmatage avec du mastic ou du mortier à prise rapide. Le chemisage avec une membrane durcissante constitue aussi une solution de dépannage hautement fiable et durable.

La facturation

Au terme de la prestation, le plombier peut mettre en épreuve votre installation pour s’assurer que le problème de fuite a bien été résolu. Il vous délivre aussi son rapport de recherche de fuite que vous pourrez faire valoir auprès de diverses entités, telles que l’assurance ou le propriétaire.
Le prestataire vous présentera finalement sa facture pour règlement selon les modalités prévues dans le devis. Assurez-vous toujours de bien vérifier la fonctionnalité de vos installations et de vos équipements branchés aux arrivées d’eau avant de payer la facture d’un plombier.

Les critères du meilleur plombier pour une recherche de fuite ?

Certains critères vous permettront d’identifier le prestataire adapté à votre besoin lorsque vous cherchez un professionnel pour prendre en charge votre problème de canalisation.

Les compétences et équipements

Portez votre attention sur les qualifications lorsque vous choisissez un prestataire pour une recherche de fuite. Assurez-vous que le professionnel que vous contactez dispose des compétences pour prendre en charge correctement votre problème et éviter d’aggraver les dégâts. Intéressez-vous aussi aux équipements utilisés par votre chercheur de fuites. L’utilisation des appareils adéquats selon votre situation contribuera de manière non négligeable à l’efficacité de l’intervention.

Les labels et certifications

Les labels représentent des indicateurs essentiels quant à la fiabilité du plombier et à la qualité de ses services.

Le label Qualibat

Le label Qualibat est délivré aux acteurs du bâtiment et du génie civil, dont les plombiers. Il atteste la qualité des services du prestataire et l’éligibilité de ce dernier à des critères stricts de sélection. Un artisan ou une entreprise Qualibat doit notamment témoigner de compétences justifiées par des attestations de formation. Ils sont également au fait des normes en vigueur et des mesures de sécurité applicables à l’exercice de leur métier. Le label Qualibat fait l’objet d’un suivi rigoureux et doit être renouvelé tous les 4 ans par le professionnel détenteur.

Le label Quali’Eau

Ce label mis en place par la Confédération des Artisans et Petites Entreprises du Bâtiment constitue un gage de confiance non négligeable. Il concerne spécifiquement les plombiers et les plombiers-chauffagistes pour attester leur savoir-faire dans l’exercice de leur métier. L’accès au label Quali’Eau est conditionné par des qualifications professionnelles, ainsi qu’une formation dispensée par l’organisme gestionnaire.

La qualité de prise en charge

Courtoisie, réactivité, disponibilité, conseils et transparence figurent entre autres qualités attribuables aux meilleurs plombiers. Il en va de la rapidité de la prise en charge, de la qualité de service et de la fiabilité des travaux réalisés. Dans tous les cas, ne commettez jamais l’erreur de faire confiance à un prestataire évasif ou qui occulte certaines informations sur son service. Cela vous évitera les mauvaises surprises au moment de payer la facture. Il peut aussi s’avérer intéressant de se renseigner autour de soi pour obtenir les coordonnées d’un prestataire de confiance auprès des voisins ou des proches.

Devis d’un plombier pour une recherche de fuite ? Que doit-il comporter ? Quelles sont les mentions légales ?

Lorsque vous contactez un chercheur de fuites, exigez toujours la rédaction d’un devis détaillé en 2 exemplaires dès 150 € de prestations, sauf en cas d’urgence absolue.
L’urgence est jugée absolue, lorsque la situation mettant les personnes en danger requiert une prise en charge très rapidement. Le devis équivaut à une proposition de contrat et engagera les deux parties lorsqu’il est signé. Il comporte obligatoirement les mentions suivantes :

  • Le numéro du devis ;
  • La date de remise ;
  • Le nom et l’adresse de l’entreprise ou de l’artisan ;
  • Le nom du client et le lieu d’exécution des travaux ;
  • La date de début et la durée estimée de la prestation ;
  • Le décompte détaillé de chaque prestation incluant les quantités et prix ;
  • Le montant de la main d’oeuvre ;
  • Les frais de déplacement ;
  • Le montant total à payer HT et TTC ;
  • Le délai de validité du devis ;
  • Le caractère gratuit ou payant du devis.

Le rapport d’un plombier pour une recherche de fuite

Le rapport de recherche de fuite est une pièce essentielle pour l’obtention d’une indemnisation auprès de l’assurance. Il pourra aussi être utilisé par le commanditaire pour se décharger de la responsabilité des dégâts des eaux.
C’est le cas notamment lorsqu’un écoulement entraine des dommages sur les biens locatifs en bail meublé. Le rapport du plombier pour la recherche de fuite doit faire mention des informations suivantes :

  • Les coordonnées de l’entreprise ou de l’artisan ;
  • Les coordonnées du client ;
  • La date de l’intervention ;
  • L’objet de l’intervention ;
  • Les investigations relatives à la situation sur le site et aux éventuels dégâts constatés ;
  • Le diagnostic par rapport aux constatations ;
  • Les techniques et les modèles d’appareils choisis par le professionnel pour faire la recherche de fuite ;
  • L’exposé du protocole appliqué lors de la recherche ;
  • Les résultats de la recherche ;
  • La conclusion de l’expert incluant l’origine de la fuite, la solution proposée pour résoudre le problème et la nécessité ou non d’un dépannage en urgence pour limiter les dégâts des eaux ;
  • Des photographies relatant les constatations, les investigations, le protocole de recherche de fuite et les résultats de la recherche à titre justificatif.

Quels sont les facteurs qui font évoluer les prix d’une recherche de fuite ?

Les tarifs proposés par les spécialistes de la recherche de fuite peuvent évoluer selon certains paramètres :

La localisation géographique

Le prix d’une recherche de fuite peut varier considérablement à travers la France, d’une localité à une autre. On constate notamment des prix moyens plus élevés en région parisienne, contre des taux horaires de 35 à 75 € HT en milieu rural. La prestation parisienne est plus onéreuse du fait d’un pouvoir d’achat plus élevé et d’une plus forte demande. La technicité de l’intervention sur certains réseaux de vieux immeubles ne manque pas d’influer sur les tarifs pratiqués dans la Capitale.

L’accessibilité du conduit

L’accessibilité influe de manière considérable sur la main d’oeuvre des experts de la recherche de fuite. Un conduit situé en hauteur sera, à titre d’exemple, plus couteux à dépanner. Il en est de même pour les canalisations enterrées en profondeur, en milieu humide ou encastrées dans des dalles de béton.

La complexité de l’installation

L’intervention sur certaines canalisations peut s’avérer complexe ou délicate. C’est le cas notamment des vieilles plomberies sur des immobiliers âgés de plusieurs dizaines d’années. On peut aussi citer l’exemple d’une canalisation métallique fortement corrodée ou d’un conduit déformé. La complication peut concerner la phase de recherche aussi bien que la réparation, et impliquer une main d’œuvre plus couteuse.

Les tarifs moyens d’une recherche de fuite

Un spécialiste de la recherche de fuite peut vous proposer une tarification horaire ou forfaitaire sur ses services.
Dans les deux cas, le taux normal de 20 % est appliqué pour la TVA lorsque le prestataire affiche des prix hors-taxes.

La tarification horaire

Dans le cadre d’une tarification horaire, le professionnel vous facture le temps passé pour prendre en charge votre problème. Hormis la main d’œuvre, des frais tels que le déplacement, et les majorations de week-end ou de jour férié sont appliqués.
Les taux horaires d’un spécialiste de la recherche de fuite varient généralement entre 40 et 150 € HT en tenant compte du matériel utilisé. Ces tarifs peuvent cependant atteindre les 220 € HT de l’heure en Île-de-France.

Tableau récapitulatif des tarifs horaires pour la recherche de fuite

Type de serviceTarif horaire HT
Interventions sur rendez-vous40 – 180 €
Interventions en urgence60 – 190 €
Interventions de nuit80 – 220 €
Week-ends et jours fériés75 – 220 €

La tarification au forfait

Les offres forfaitaires sont des formules complètes proposées par le prestataire pour un type de service défini. Les tarifs annoncés incluent de ce fait la main d’œuvre, le déplacement, le cout de l’utilisation du matériel et les éléments nécessaires pour la réparation. Les prix moyens constatés pour les interventions forfaitaires varient entre 115 et 850 € par fuite.

La recherche par humidimètre

L’humidimètre est généralement utilisé pour des tests par contact sur les supports touchés par la fuite. Le spécialiste utilise les différentes valeurs collectées pour déterminer le point d’infiltration. Prévoyez un budget moyen de 115 € pour ce type de prestation.

La recherche par corrélation acoustique

Cette méthode est applicable lorsque le cheminement des canalisations est superficiellement accessible. Elle convient particulièrement aux installations encastrées ou apparentes. Ce service se chiffre en moyenne à 125 €.

La recherche par fluorescéine

L’usage de la fluorescéine se prête à de nombreuses configurations d’installations, apparentes, encastrées, enterrées ou encore inondées. Cette méthode est aussi idéale pour les recherches dans des endroits exigus ou difficilement accessibles avec d’autres matériels. Ce type de prestation vous coutera en moyenne 150 €.

La recherche par fumigène

L’insufflation de fumigène convient à de nombreuses situations sur les conduits d’intérieur ou d’extérieur. Cette méthode est aussi applicable à la recherche de fuite sur une toiture ou une terrasse. Le prix moyen d’une telle prestation est de 150 €.

La recherche électroacoustique

Le matériel d’écoute électroacoustique est utilisé par le chercheur de fuite quand des méthodes telles que le fumigène et l’humidimètre atteignent leurs limites. Cette technique permet de trouver rapidement les sources d’infiltration avec une grande précision. Le plombier vous facturera en moyenne 275 € pour cette prestation.

La recherche vidéo endoscopique

La caméra endoscopique est utilisée sur les tuyaux de grand ou de moyen calibre. La recherche est généralement facturée en fonction de la distance parcourue par la sonde vidéo pour déceler le point de fuite. Prévoyez un budget moyen de 300 € pour cette prestation.

La recherche thermographique

L’usage de la caméra thermique convient à la plupart des situations, sauf lorsque le support masquant le conduit est particulièrement froid. Ce matériel permet d’inspecter les canalisations métalliques ou en PVC, encastrées, enterrées ou apparentes. Votre équipe de spécialiste vous facturera en moyenne 375 € pour l’usage de cet équipement.

La recherche par gaz traceur

L’insufflation de gaz traceur permet de traiter toutes les configurations de plomberie. Cette méthode permet d’ailleurs de déceler les fuites les plus infimes, même sur les réseaux enterrés en profondeur. Cette méthode est proposée en moyenne à 450 €.

La recherche et la réparation de fuite sur une piscine

La recherche de fuite sur une piscine peut être réalisée avec diverses techniques, telles que le colorant traceur et la mise en pression. Les réparations les plus basiques sont réalisées avec un produit de colmatage. Dans les cas plus complexes, il peut s’avérer incontournable de changer des pièces détachées défectueuses avec un modèle d’origine ou compatible. La recherche de fuite sur une piscine se chiffre entre 150 et 850 €, incluant la réparation.

La recherche et la réparation de fuite sur une toiture

L’intervention sur une toiture est réalisée par inspection visuelle, ou en utilisant des méthodes telles que l’insufflation de fumigène, le gaz traceur ou la caméra thermique. Cette prestation est assez couteuse, étant donné qu’elle implique une intervention en hauteur. Comptez entre 200 et 800 € pour trouver la source d’infiltration et faire les réparations.

Tableau récapitulatif des tarifs de recherche de fuite

Nature de l’interventionTarif moyen HT
Recherche par humidimètre115 €
Recherche par corrélation acoustique125 €
Recherche par fluorescéine150 €
Recherche par fumigène150 €
Recherche électroacoustique275 €
Recherche vidéo endoscopique300 €
Recherche thermographique375 €
Recherche par gaz traceur450 €
Recherche et réparation de fuite sur une piscine150 – 850 €
Recherche et réparation de fuite sur une toiture200 – 800 €
Tarif mensuel d’un contrat d’assistance et réparation5 – 15 €

Comment payer moins cher la recherche de fuite ?

La recherche de fuite peut devenir très onéreuse, notamment lorsque vous avez plusieurs points d’infiltration sur votre installation. Quelques gestes vous permettront de réduire vos dépenses et d’économiser sur cette prestation.

Souscrivez un contrat d’assistance

En souscrivant un contrat d’assistance et de réparation de fuite, vous bénéficiez d’interventions gratuites assurées par des plombiers professionnels moyennant le paiement mensuel ou annuel d’une prime.
Ce type de contrat constitue un véritable gage d’un accompagnement de qualité, et peut inclure le changement de pièces, en plus de la main d’œuvre et le déplacement.
Certains réseaux d’assistance vous proposent même une garantie de remboursement de l’eau perdue.

Faites marcher votre assurance habitation

Pensez à vérifier votre contrat d’habitation avant de contacter un technicien pour réaliser la recherche de fuite chez vous. Votre contrat comprend peut-être une prise en charge de ce type d’intervention. Il est aussi recommandé d’informer son assureur, lequel peut dépêcher un plombier de son réseau pour réaliser les travaux.
Cela vous permettra de bénéficier d’une indemnisation dans la limite des plafonds et des franchises prévus dans votre contrat. Procédez ensuite à une déclaration de sinistre et joignez le rapport de votre plombier à votre dossier.

Adoptez les bons gestes pour éviter les fuites

Veillez à la propreté et à l’entretien de vos installations diverses pour optimiser leur durabilité et limiter les risques de fuite d’eau. Assurez-vous notamment que les filtres de vos équipements reliés aux conduits d’évacuation d’eaux usées soient fonctionnels. C’est le cas de la baignoire, du receveur de douche, mais aussi des appareils tels que la machine à laver et le lave-vaisselle.
Cela permet de limiter le rejet d’objet et de saletés pouvant engorger vos canalisations. Procédez aussi à un rinçage et à un détartrage routinier de vos conduits pour optimiser leur durée de vie. Faites en outre appel à un professionnel pour réaliser le nettoyage et l’entretien périodique de votre toiture. L’accumulation de débris et le développement de certains champignons figurent en effet parmi les causes courantes entrainant les fuites et infiltrations.

La garantie décennale

Si votre expert conclut que la fuite résulte d’une malfaçon, vous pouvez entreprendre un recours sur la garantie décennale. Cette garantie vous couvre en cas de dommages résultant de la malfaçon et pouvant compromettre la solidité structurelle de votre habitation. Pour faire fonctionner la garantie décennale, contactez l’assureur de votre prestataire initial dans le cadre de son contrat de responsabilité civile.

Où peut-on se faire dépanner pour une recherche de fuite en urgence

Optez pour des prestataires de proximité pour bénéficier d’une prise en charge de votre fuite d’eau dans les meilleurs délais.

Paris

Trouvez rapidement des spécialistes de la recherche de fuite à Paris pour vous dépanner en urgence. Des équipes expérimentées vous proposent des services de qualité 24h/24 pour la recherche non destructive.

Marseille

Demandez un dépannage urgent si vous rencontrez une fuite de plomberie autour de Marseille. Des professionnels qualifiés interviennent rapidement à votre domicile, quelle que soit la configuration de votre installation.

Lyon

Contactez un plombier professionnel ou une entreprise de SAV pour vous dépanner en cas de fuite de vos canalisations. Des équipes qualifiées prennent en charge votre problème du lundi au dimanche à travers le département du Rhône.

Toulouse

Des techniciens prennent en charge rapidement votre problème si vous avez une fuite sur votre plomberie, votre toiture ou votre piscine aux alentours de Toulouse. Trouvez facilement l’offre adaptée à votre besoin pour une intervention en urgence, même le week-end.

Nice

Trouvez un professionnel de confiance à Toulouse pour réparer votre fuite dans les meilleurs délais dans les Alpes-Maritimes. Des techniciens qualifiés interviennent chez vous avec des équipements de pointe pour résoudre votre problème, quel que soit votre type d’installation.

Nantes

Faites-vous dépanner en urgence à Nantes et ses alentours si vous avez une fuite de plomberie, de toiture ou de piscine. Des spécialistes de la recherche non destructive sont en mesure de restaurer rapidement la sécurité et la fonctionnalité de vos installations.

Montpellier

Contactez votre équipe de recherche de fuite aux alentours de Montpellier pour vous dépanner en urgence à travers l’Hérault. Des techniciens qualifiés prennent en charge votre problème, quels que soient la configuration et les modèles de vos installations.

Recherche de fuite et assurance : dans quels cas et comment se faire indemniser ?

recherche-de-fuite-deau-et-assurance

La recherche de fuite est couverte par l’assurance, notamment lorsque votre compagnie est adhérente à la convention IRSI.

Quelle indemnisation pour la recherche de fuite ?

Pour être certain d’obtenir une indemnisation en cas de fuite d’eau, il est essentiel de souscrire son assurance auprès d’une compagnie adhérente à la convention IRSI (Indemnisation et de Recours des Sinistres Immeubles). Ces assureurs prennent en charge les investigations relatives à la recherche de fuite, ainsi que la remise en état des parties endommagées pour les besoins de la recherche, notamment destructive. Les dépenses liées à la réparation de la canalisation fuyarde sont en revanche exclues de la prise en charge. Ces interventions sont en effet considérées par les assureurs comme étant des travaux d’entretien.

Quelles sont les procédures à suivre pour se faire indemniser ?

Les assureurs sont particulièrement regardants quant aux procédures d’indemnisation de la recherche de fuite. Il est essentiel d’appliquer les procédures de demande de prise en charge et de réunir les pièces justificatives pour soutenir votre dossier.

Les gestes à adopter en cas de fuite d’eau

Adoptez les bons gestes lorsque vous constatez une fuite d’eau dans votre logement. Pensez d’emblée à sécuriser vos biens et à informer les différentes entités concernées.

  • Prenez vos précautions en fermant vos vannes d’arrivée d’eau et en coupant l’électricité ;
  • Informez votre assureur de la situation. Votre conseiller peut mandater un expert de son réseau ou vous donner son aval pour contacter vous-même un professionnel ;
  • Mettez vos affaires à l’abri dans une autre pièce ;
  • Informez les tiers pouvant être concernés, tels que les voisins, le syndic de propriété et le propriétaire ;
  • Adressez une déclaration de sinistre à votre assurance selon le délai indiqué dans votre contrat. Ce délai est généralement de 5 jours ouvrés.

Comment faire une déclaration de sinistre ?

La déclaration de sinistre est une pièce essentielle quant à votre demande d’indemnisation auprès de votre assureur. Ce document contient les informations suivantes :

  • Vos coordonnées ;
  • Le numéro de votre contrat d’assurance ;
  • La description du sinistre, à savoir la fuite d’eau ;
  • Les éventuels dommages occasionnés aux tiers, tels que les voisins ;
  • Le rapport de recherche de fuite établi par le plombier, incluant les photographies du sinistre.

Qu’est-ce que la Convention IRSI pour une recherche de fuite

Établie en 2018, la convention d’indemnisation et de recours des sinistres immeubles (IRSI) encadre les conditions et modalités d’indemnisation en cas de dégâts des eaux ou d’incendie. Ce dispositif vise à améliorer le service rendu aux assurés et à clarifier la répartition de la prise en charge de l’indemnisation. Il en résulte une meilleure fluidité du processus d’indemnisation et un délai raccourci de traitement des dossiers.
La convention IRSI est applicable lorsque le montant des dommages n’excède pas les 5 000 € HT. Elle prévoit notamment la couverture de la recherche de fuite, de la remise en état en cas de recherche destructive et de l’indemnisation des dégâts résultant de la fuite d’eau.

Quid de la recherche de fuite d’une piscine, d’une terrasse, d’une toiture ?

Hormis la plomberie et les canalisations, les fuites d’eau peuvent aussi affecter des installations telles que la piscine et la toiture. Que faut-il savoir sur ces interventions ?

La recherche de fuite sur une piscine ?

La recherche de fuite sur une piscine est réalisée en cas de baisse anormale du niveau de l’eau, une décoloration ou encore le développement d’algues. On peut aussi constater une augmentation de la facture d’eau lorsque l’on dispose d’une installation à remplissage automatique. La recherche est réalisée par un artisan plombier ou un pisciniste ayant suivi une formation spécifique sur ce type d’intervention. Il existe aussi des entreprises spécialisées dans la recherche de fuite sur les piscines.

Les causes de fuites sur une piscine

La fuite de piscine résulte souvent d’une perforation, d’une fissure ou de la défaillance d’un joint d’étanchéité. Les composants tels que le système de filtration, le skimmer, la bonde de fond, mais aussi les conduits du circuit hydraulique peuvent être en cause. Il arrive également que l’infiltration soit liée à une défaillance au niveau du revêtement ou du coffrage lui-même.

Comment fait-on la recherche de fuite sur une piscine ?

Plusieurs méthodes se prêtent à la recherche de fuite sur une piscine. Le prestataire peut notamment recourir à l’usage de la fluorescéine, à l’écoute électroacoustique, à la mise à l’épreuve, à la thermographie ou encore à l’inspection endoscopique. Un simple colmatage suffit parfois pour résoudre les problèmes basiques. Dans les cas plus complexes, le technicien peut avoir à remplacer des composants.

La recherche de fuite sur la toiture ?

Une fuite de toiture peut s’avérer particulièrement destructrice et requiert une intervention dans les meilleurs délais. Elle est perceptible à des écoulements d’eau dans la maison, à des taches ou encore à des écaillements de peinture au plafond. La recherche et la réparation sont généralement assurées par un couvreur, lequel est qualifié pour la maintenance de l’étanchéité de la toiture.

Les causes de fuites par le toit

Fissures, déplacement de tuile et vétusté figurent autres causes d’infiltrations par le toit. La fuite peut aussi résulter de défaillance des solins de cheminées et fenêtres de toit, ou encore de la corrosion des éléments métalliques du conduit d’aération.

Comment fait-on la recherche de fuite sur une toiture ?

Le couvreur peut utiliser différentes techniques pour trouver l’origine d’une infiltration au niveau de la toiture. Il peut notamment faire usage d’appareils tels que la caméra thermographique et l’humidimètre, mais aussi recourir à des techniques telles que l’insufflation de fumigène.

La recherche de fuite sur la terrasse ?

Au même titre que l’intervention sur une toiture, les services de recherche de fuite sur une terrasse sont proposés par un couvreur professionnel. Vous pouvez suspecter une infiltration lorsque vous constatez des traces brunes sur vos murs et plafonds, un papier peint qui décolle, une peinture qui fait des bulles ou encore des traces évidentes d’humidité.

Les causes de fuites sur la terrasse

Les infiltrations depuis la terrasse ou une toiture plate résultent souvent de l’endommagement des membranes d’étanchéité. Les fissures, le craquement et l’affaissement de la dalle de béton figurent aussi parmi les causes courantes. Ces facteurs peuvent être provoqués par la vétusté de la structure, une malfaçon, les conditions climatiques ou encore charge inadéquate, dans le cas des terrasses végétalisées.

Comment fait-on la recherche de fuite sur une terrasse ?

Hormis l’inspection visuelle, le chercheur de fuite peut utiliser diverses techniques en fonction de la configuration de la terrasse. Il peut notamment réaliser une inspection électroacoustique, une insufflation de fumigène, ou encore la recherche par gaz traceur.

Notre avis et conseils sur la recherche de fuite

Une fuite d’eau doit être prise en charge dans les meilleurs délais, dès le constat des premiers signes d’humidité ou d’écoulement. Les infiltrations peuvent en effet occasionner des dégâts considérables sur les embellissements, mais aussi sur la structure de votre immobilier.
Les professionnels de la recherche de fuite disposent des équipements adéquats pour réaliser une opération de recherche et de réparation non destructive. Cela permet de résoudre votre problème tout en préservant vos murs, vos sols ou encore votre plafond. La recherche de fuite peut toutefois s’avérer couteuse. La souscription d’un contrat d’assistance ou le recours à votre assurance vous permettront de réduire vos dépenses de manière non négligeable.

FAQ

Qui doit prendre en charge la recherche de fuite ?

La recherche de fuite est à la charge de l’occupant du logement, qu’il soit propriétaire occupant ou locataire. Il lui appartient de ce fait de faire fonctionner son assurance en vue d’obtenir une indemnisation. Les travaux de recherche destructive sont en revanche du ressort du propriétaire lorsqu’une première tentative de recherche non destructive a échoué. Il en est de même lorsque le rapport du plombier fait état de la vétusté des installations ou d’une malfaçon comme étant à l’origine de la défaillance.

Qui doit faire la recherche de fuite en copropriété ?

Lorsqu’une fuite survient dans les parties privatives d’une copropriété, c’est à l’occupant du logement de commanditer la recherche de fuite, qu’il soit copropriétaire ou locataire. Il appartient en revanche au syndic de copropriété de faire appel à un spécialiste lorsque la fuite est constatée dans les parties communes.

Recherche de fuite : assurance locataire ou propriétaire ?

La convention IRSI répartit la prise en charge des indemnisations sur les travaux de recherche de fuite et les dégâts des eaux. Ainsi, l’assureur gestionnaire est désigné comme suit :

  • L’assurance du locataire pour les locations vides ;
  • L’assurance du propriétaire pour les locations meublées, saisonnières ;
  • L’assurance du propriétaire non occupant pour les locations meublées ;

Si le montant des travaux et des dégâts st inférieur à 1600 € HT, c’est l’assureur gestionnaire qui paye l’intégralité de l’indemnisation. Pour les dégâts évalués entre 1601 et 5000 € HT, l’assureur gestionnaire peut saisir les assurances des autres parties pour le partage de l’indemnisation.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022