Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Le prix d'une dépose d'une ancienne cuisine

  1. Cuisine équipée >
  2. Prix d'une cuisine équipée >
  3. Prix d’une dépose de cuisine
Prix d'une dépose de cuisine

La cuisine est un coin stratégique de la maison qui exige un confort sans reproche. Selon le site Planetoscope, les Français passent 1h10 dans leur cuisine chaque jour. La même source affirme qu’un foyer français rénove sa cuisine tous les 23 ans en moyenne. Très souvent, les travaux de réfection commencent par la dépose de l’ancienne cuisine. Une action que l’on soutient plus tard par la pose de nouveaux matériaux plus innovants. Une question de coût global d’une cuisine donc. Dès lors, simuler le prix de la pose d’une cuisine vous permettra d’adapter votre budget aisément. Que savoir donc sur le prix d’une dépose de son ancienne cuisine? Le point.

Quels sont les facteurs et critères qui font varier le prix d’une dépose de cuisine ?

Le prix d’une dépose de cuisine n’est pas standard. Il varie selon la nature des matériaux utilisés, l’état de la pièce, de l’installation… Autrement dit, la liste des éléments qui influencent le prix est loin d’être exhaustive. Cependant, les critères fondamentaux qui font varier le prix peuvent être résumés en ces termes.

La surface de la cuisine

Lorsqu’il s’agit de procéder à la dépose d’une ancienne cuisine, l’estimation financière rime avec la dimension. Très souvent les professionnels spécialistes de ces travaux facturent leurs prestations en termes d’heures. Autrement, si la surface de la cuisine est large, cela agit foncièrement sur le prix.

Au sol, s’il faut démonter l’ancien carrelage, l’artisan mettra beaucoup de temps pour arriver à bout. Ainsi, sans vous y trop attendre, la dimension de votre cuisine vous imposera un budget élevé. Parfois, vu ces paramètres, certains artisans viennent sur le chantier avec une équipe élargie. Cette organisation permet à l’artisan de vite réaliser les travaux, mais occasionne un prix élevé. Ce qui en fin de compte influence fortement sur le budget entier de votre projet.

L’état d’origine global de la cuisine

L’état initial de la cuisine représente un facteur déterminant dans la facturation de la désintallation de celle-ci. Là, la qualité des composantes de l’ancienne cuisine sont à prendre en considération. Nommément ce volet du travail peut impliquer les meubles, la peinture de la pièce et autres.

La crédence et l’installation électrique sont aussi deux éléments qui font varier le coût du chantier. Lorsque l’on envisage la dépose de son ancienne cuisine, il faut passer par des comparateurs de facture.

En plus de cette approche, vous pouvez recourir aux conseils des experts du domaine. Cela vous permettra de mesurer votre pouvoir d’achat par rapport au TVA et aux aménagements futurs. Il est clair et logique qu’après la défaite de la cuine, suivra la pose. Parfois, vous pouvez même être tenté de changer le plan de votre cuisine et la rénover.

La nature des matériaux anciennement utilisés

Plus la cuisine est ancienne, plus son équipement devient vétuste. Des équipements comme l’îlot, l’évier et les autres appareils. Dans le déroulement du travail, le cuisiniste scrute aussi la gamme de mobilier et d’équipement électroménager. L’artisan fait une méticuleuse vérification de l’évacuation d’eau. Après quoi il s’applique à démonter les mobiliers posés sur mesure.

Au fil du temps, les valeurs tarifaires de ces matériaux changent. Ce qui sous-entend que la fourniture de ces matériaux subira une variation en termes de coût. Si la cuisine et la salle à manger sont ensemble, le démontage des biens mobiliers coûte.

Les installations électriques

Pendant la dépose de son ancienne cuisine, l’on ne doit pas négliger l’installation électrique ancienne. Puisque l’électricité tourne plusieurs appareils, il faut un spécialiste pour travailler dessus. Les frais de prestation du professionnel dépendront de l’état de l’installation.

Les travaux de plomberie réalisés

L’installation de plomberie tient compte du plan de votre cuisine. Ceci dit, le montant total de la déconstruction varie aussi en fonction du type de cuisine. En réalité, la plomberie de la cuisine est la suite de l’installation de toute la maison. Pour la déconstruire, l’artisan intervient avec technicité et professionnalisme. En fonction de la complexité du chantier, votre budget, pourra être un peu revu en hausse.

Comment démonter une cuisine ? En combien de temps ?

Le démontage d’une cuisine suit un processus à plusieurs niveaux. Cependant, le déroulement de ce travail peut se résumer à:

  • Entièrement vider les tiroirs et les placards ;
  • Retirer et ranger quelque part l’équipement électroménager non encastré ;
  • Retirer l’ensemble des mobiliers de leurs charnières
  • Déplacer les tablettes à un endroit hors du cadre de travail ;
  • Evacuer également du chantier les appareils électroménagers encastrés ;
  • Dévisser l’évier et la robinetterie et les ranger éloignés de la cuisine.

Après ces exécutions, vous allez procéder au démontage du plan de travail. Vient maintenant la dernière étape qui, elle, est divisée en deux parties. D’abord, vous démontez les caissons du bas vers le haut et vous finissez avec les colonnes. Pour accomplir toutes ces tâches, les artisans mettent généralement deux à trois jours. Certains pourront aller jusqu’à 05 jours. Tout dépendra de la dimension de la cuisine et son standing.

Le prix d’une dépose totale de cuisine (démontage + évacuation + déchèterie)

Les plus grandes partie de la désintallation d’une ancienne cuisine se situe à trois niveaux. Il s’agit du démontage, de l’évacuation et la déchèterie.

Le démontage

Le démontage prend en compte plusieurs éléments entrant dans la dépose de l’ancienne cuisine.

Tâche à réaliser (éléments à démonter)Prix
Plan de travail35 euros
Evier40 euros
Robinetterie25 euros
Meuble sous évier55 euros
Crédence10 euros/m 2
Carrelage au sol40 à 50 euros/ m 2
Carrelage au mur50 euros/ m 2
Prise électrique03 euros/unité
Câbles électriques02 euros/m

L’évacuation

Ici les frais d’exécution de l’ouvrage dépendent du type d’évacuation que l’on a.

Type d’évacuationcoût
Evacuation en sacs15 euros/sac
Evacuation en benneAu moins 200 euros/benne

La déchèterie

Le chantier de déchèterie regroupe en son sein trois grands ensembles. Il s’agit des déchets d’équipements électriques et électroniques, les meubles et les gravats.

Nature des déchetsMontant dû
Déchets électriques et électroniquesGratuit auprès des magasins fournisseurs
Meubles02 euros/kg
Gravats15 euros/1 à 3 m²

Les travaux annexes ajoutés à ces trois tâches portent le budget total du démontage à 800 euros. Ce montant va parfois au-delà de 1000 euros et peut même atteindre 1500 euros.

Quid de la rénovation d’une cuisine ?

La rénovation d’une cuisine consiste à retoucher sa structure pour en donner une nouvelle apparence. L’ouvrage de rénovation porte également sur l’ensemble des équipements qui s’y trouvent. C’est un projet dont les dépenses demeurent relatives au standing de cuisine que l’on souhaite avoir. L’ensemble du chantier s’articule autour de trois axes principaux. Il sera question du remplacement des biens mobiliers et la peinture ou le carrelage. A ces deux actions s’ajoutent la révision des installations d’électricité et de plomberie.

Pour le remplacement des meubles, vous devez élaborer un budget qui soit d’actualité. En d’autres termes, l’on devra se renseigner sur les valeurs des produits sur le marché. Cette approche vous permet d’avoir la maîtrise de vos ressources et de jauger votre capacité.

Lors de l’acquisition des biens, vous pouvez opter pour les mobiliers en kit. Leurs frais se situent autour de 2000 à 3000 euros. Vous pouvez aussi les commander sur mesure avec une bagatelle de 9000 euros. Si votre budget est trop serré, vous trouverez une gamme moyenne à partir de 5000 euros.

Le devis du carrelage et de la peinture est fonction de l’artisan choisi. Si toutes les conditions sont réunies, vous allez débourser entre 600 et 1700 euros. Le carrelage, lui, coûte 22 euros/m². Ce montant sera complété par d’autres détails, tels que les luminaires, la TVA, etc.

Comment faire baisser le prix de sa dépose de cuisine ?

Les astuces pour faire baisser le prix de la défaite d’une cuisine sont multiformes.

Négocier le devis des travaux

Normalement, la meilleure façon de baisser le tarif de la déconstruction de cuisine, c’est le faire soi-même. Or, pour mieux le faire, il faut forcément faire appel à un spécialiste. C’est lui qui maîtrise les détails, de la place de la vaisselle jusqu’au plafond. L’approche première pour diminuer la main-d’œuvre est de négocier avec l’artisan en charge du chantier. Pour cela, vous devez demander des coûts estimatifs auprès de plusieurs experts. Une fois les informations sous la main, l’on procèdera aux comparaisons.

Ces dernières vous permettront de bien négocier avec l’artisan. Le résultat contribue à vous faire faire une économie de 20 à 30 %. Avant la négociation vous devez veiller à ce que l’artisan ne soit pas venu de loin. Cela vous évitera des frais très exorbitants de déplacement.

Faire le tri des biens mobiliers

Pour déjouer une facture élevée pour la déconstruction de votre cuisine, vous devez trier les mobiliers. Dans la pièce de votre cuisine, commencez par débarrasser certains éléments. Du côté des meubles, vous devez vous mobiliser à déposer le maximum. Ce faisant, vous réduirez l’ampleur des tâches et donc les frais de prestation. Mais, vous devez être sûr de pouvoir déposer ces équipements sans qu’ils ne soient endommagés.

Vous laissez la déconstruction de la crédence et autres éléments compliqués des murs de la pièce. Les techniciens s’en chargeront eux-mêmes lors de l’exécution du projet. Dans cette dynamique, ils vont facturer le peu de travaux qui restent à faire. En fin de compte, vous remarquerez que la facture du travail sera à votre portée.

Conservation de certains matériaux d’équipement de la cuisine

En conservant certains équipements de la cuisine, le chantier de la démolition serait moins coûteux. Les honoraires du démontage partiel sont naturellement moindres que ceux de la déconstruction totale. Cette mesure est souvent appliquée si le projet de rénovation le prévoit.

Dans ce cas, lors de la pose, l’on remplace seulement les équipements vétustes avec une nouvelle fourniture. Généralement, cette idée concerne l’îlot, la crédence et certaines installations électriques et de plomberie. Le coût global de la déconstruction de la cuisine vous sera relativement aisé à supporter.

A qui faire appel pour ce type de projet ?

La défaite d’une ancienne cuisine est un projet qui nécessite des professionnels de compétences variées. Ces professionnels sont tous des artisans de corps de métiers différents. Nommément, pour ce type de chantier, vous devez faire appel à l’électricien, plombier, menuisier et maçon-carreleur.

L’électricien s’occupe de tous les travaux sur le courant électrique dans la cuisine. Il est responsable de la désinstallation de tous les appareils électroménagers de la pièce. Il assure l’enlèvement du câblage des dispositifs électriques connectés aux autres installations de la maison.

Le plombier, lui, travaille à déposer les anciennes canalisations d’eau. En d’autres termes, il démonte les tunnels d’évacuation et tout le plan d’installation. En dehors, d’autres travaux annexes, le menuisier démonte l’îlot. L’enlèvement des carreaux demeure l’œuvre du maçon-carreleur. Dans la pratique, le cuisiniste seul peut contracter le chantier et faire le devis global. Lors de l’exécution, il pourra sous-traiter les parties qui ne relèvent pas de ses compétences.

En voici, un exemple de devis pour la déconstruction d’une ancienne cuisine :

TRAVAUXMONTANT
Enlèvement du carrelage30 euros/m²
Enlèvement d’installation plomberie02 euros/unité
Enlèvement d’installation électrique04 euros/m
Enlèvement du mobilier haut et bas02 euros/unité

Le coût reste dépendant de la dimension de la cuisine et de la qualité de l’équipement. Quoiqu’il en soit, ce montant indicatif pourra aller de 500 à 900 euros.

Notre avis + conseils sur le prix d’une dépose d’une cuisine

Après une profonde analyse, nous remarquons que le budget d’un chantier pareil est une question d’organisation. Dans un premier temps, vous devez bien planifier vos ressources disponibles. En fonction de ces ressources, vous définirez les éléments à déposer de votre ancienne cuisine. Pour dominer les questions tarifaires, nous vous invitons à recourir aux comparateurs des frais de prestation.

Ils vous aideront à faire la part des choses et vous orienter vers la bonne option. Vous avez la possibilité certes de négocier la main-d’œuvre avec l’artisan.

Mais vous devez aussi vous renseigner sur les valeurs des matériaux sur le marché. Si vous n’accomplissez pas cette démarche, vous pouvez être victime de surfacturation. Ce qui ne vous aidera pas à venir à bout de votre projet.

FAQ

Quel taux de TVA pour un démontage de cuisine ?

La TVA est de 10% aussi bien pour la pose que pour le démontage de la cuisine. Ces 10% sont appliqués à tous les éléments destinés à être encastrés dans le bâti. Ces éléments sont entre autres le plan de travail, les meubles fixes et les éviers. La liste continue avec les revêtements, l’électricité et la plomberie.

Combien coûte le démontage de la tapisserie ?

Le démontage de ce type de revêtement coûte en moyenne 30 euros au m². Montant qui peut varier pour aller jusqu’à 45 euros au m². Certains devis le fixe même à 50 euros au m².

Quel montant faut-il débourser pour l’enlèvement d’enduit ou de crépis ?

Le démontage d’enduit ou de crépis peut être facturé à 35 euros le m². Ceci représente le prix moyen. Cela veut dire que la tâche peut coûter une bagatelle de plus de 40 euros. Tout dépendra de l’état de l’ancien crépissage.

Quel budget devez-vous prévoir pour la gestion des déchets lors de la déconstruction de votre cuisine ?

Dans un premier temps, vous pouvez regrouper tous vos déchets et les déposer dans la benne. L’entreprise qui vous a loué la benne passera ramasser les déchets à partir de 200 euros. A défaut de la location de cette benne, renseignez-vous en amont sur plusieurs déchèteries. Prenez connaissance de leurs jours et horaires d’ouverture. Sinon, abandonner les déchets sur la voie publique vous fait courir une amende de 68 euros. Si cette amende n’est pas payée au-delà de 45 jours, vous vous acquitterez de 180 euros.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022