Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Equipez votre cuisine des bons électroménagers : suivez nos conseils

  1. Cuisine équipée >
  2. Electroménager cuisine équipée
électroménager cuisine equipee

Le confort, plus qu’une preuve de luxe est un indispensable pour l’équilibre de tout Homme. Dans cette logique, chercher à bien équiper chacune des pièces de sa maison est tout à fait normal. L’une des pièces méritant le plus d’attention niveau équipement est sans aucun doute votre cuisine. Cela dit, pour bien aménager sa cuisine, les ustensiles de cuisine ne suffisent pas. Il faut aussi penser à l’aspect électroménager de cette dernière.
L’électroménager d’une cuisine rassemble tous les appareils fonctionnant à l’aide d’électricité, nécessaire pour faciliter votre quotidien en cuisine. Si vous comptez vous lancer dans l’achat de ces appareils, il vous faudra tout d’abord savoir desquels vous aurez besoin. À présent gros plan sur l’électroménager d’une cuisine équipée.

La différence entre électroménager posé, encastré ou intégré, et quelques conseils

S’il faut installer son matériel électroménager, autant bien le faire. Autre point important : il faut faire l’installation électroménager la plus adéquate pour votre cuisine. En effet, trois types d’installation d’électroménager sont possibles. Il s’agit entre autres de :

  • l’installation posée,
  • l’installation encastrée,
  • l’installation intégrée.

Il est vrai qu’il est aisé d’imaginer ce en quoi consiste chacune de ces installations. Toutefois, il serait beaucoup plus convenant d’en apprendre plus sur eux afin de mieux effectuer un choix.

L’installation posée

L’installation posée implique la liberté d’installation de vos appareils électroménagers où bon vous semble. Rien ne vous est imposé. Il vous suffit de procéder à votre aménagement selon vos propres goûts. Aucun plan de travail ni espace ne pourra d’ailleurs vous restreindre.

Mieux, l’investissement nécessaire pour ce type d’installation est assez abordable. Par exemple, vous n’aurez pas à vous en faire avec les dépenses concernant toute intégration à un meuble ou à tout espace précis de pose.

Toutefois il faudra faire attention à bien choisir vos espaces d’aménagement pour chaque meuble. En effet, un problème réside dans ce type d’installation : il est possible que vous n’arriviez pas à bien optimiser votre espace. Veillez donc à préalablement vérifier l’espace disponible, puis à choisir des appareils électroménagers dont les tailles pourraient concorder avec les espaces prévus.

L’installation encastrée

L’installation encastrée ou encastrable est beaucoup plus particulière comme installation. Ce type d’installation a pour principe de faire fondre vos appareils électroménagers dans le mobilier. Il faudra donc prévoir, entre deux autres éléments, un espace dans lequel chacun de vos appareils électroménagers devra être installé. L’espace en question peut être une armoire spéciale, un placard (sans porte), ou toute autre construction qui pourrait accueillir votre appareil.

Il s’agit d’une méthode très ergonomique. Si vous cherchez à optimiser votre aménagement en immobilier, cette option vous convient parfaitement. Elle vous fait gagner un maximum d’espace vu qu’il vous est tout à fait possible de moduler la cuisine autant que nécessaire. Il vous suffira d’effectuer une rénovation au préalable et de prendre en compte l’aménagement en électroménager que vous comptez effectuer. Dans ce cas-ci, il faudra vous renseigner sur les dimensions de chacun des appareils que vous devrez installer. Prévoyez ensuite un espace pour chacun d’eux.

L’installation intégrée

L’installation intégrée est l’option de la dissimulation et du « sur-mesure ». Tout d’abord, un meuble est spécialement conçu pour l’appareil. Ensuite, les portes de ce meuble fusionnent entièrement avec celle de l’appareil électroménager. L’aménagement est donc fait de sorte qu’une fois la porte du meuble est fermée, vous ne puissiez tout simplement plus voir l’appareil électroménager : l’appareil paraît alors complètement invisible.

L’intérêt de ce type d’installation est qu’il fond totalement dans le décor. C’est une excellente manière de conserver le design de votre cuisine. Cela est d’autant plus intéressant si les couleurs de vos appareils ne s’adaptent du tout pas aux coloris de votre cuisine ou de vos meubles ou gamme de meubles. Au lieu d’avoir à reprendre toute la déco de votre cuisine, vous n’aurez qu’à opter pour l’installation intégrée de vos appareils électroménagers.

Harmonie et ergonomie sont au rendez-vous avec cette méthode. Il vous suffira d’aménager un espace assez conséquent pour recevoir l’appareil électroménager. Des enquêtes préalables et la connaissance des appareils à utiliser sont donc d’une importance cruciale pour cette méthode.

Conseils et astuces pour bien choisir son électroménager

Pour bien choisir vos appareils électroménagers, il faudra prendre en compte plusieurs critères. Certains sont primordiaux et d’autres plus ou moins facultatifs. Découvrez-les !

Choisir son appareil électroménager en fonction du prix

Les appareils que vous aurez à acquérir devront rester dans la fourchette du patrimoine financier dont vous êtes possesseur.

Commencez donc par procéder à une étude des prix de chacun des appareils que vous êtes susceptible d’acheter. Servez-vous tout simplement de comparatifs de prix en ligne ou renseignez-vous auprès de vos proches. De cette manière, vous arriverez à découvrir les meilleures offres disponibles et à saisir celle qui vous semble la plus intéressante.

Choisir son appareil électroménager en fonction de la qualité et de la marque

Autre critère de choix : la qualité des appareils électroménagers désirés. Vous aurez à faire usage de ces appareils quotidiennement. Il faudra donc vous assurer de posséder les meilleurs appareils disponibles. Il n’est pas difficile de trouver les bons appareils. Les appareils électroménagers de bonne qualité proviennent généralement de marques connues. Le critère de la qualité implique donc automatiquement celui de la marque.

Si vous êtes un néophyte en la matière, il vous suffit de faire une recherche des meilleures marques d’électroménager. Servez-vous d’un moteur de recherche et faites une recherche semblable à « Top 10 des meilleures marques d’électroménager ». Votre recherche peut aussi être ciblée sur un type d’appareil précis. Vous pourriez alors rechercher les meilleures marques de four par exemple.

Une sélection de marques devrait vous être affichée dans l’un ou l’autre des cas. Pour plus de sécurité, veillez à vous renseigner sur chacune des marques dont le nom sera affiché. Par ailleurs, votre marque doit proposer un service après-vente. Cela sera encore plus important quand vous aurez choisi votre marque idéale.

Choisir votre électroménager en fonction de vos besoins

Ce critère est lui aussi non négligeable. Vous devez veiller à définir les tâches que vous devriez être capable d’accomplir avec vos appareils électroménagers. Il s’agit tout simplement de faire un inventaire de tout ce qui vous est fastidieux à faire manuellement. Une fois ces tâches déterminées, recherchez tout simplement l’appareil électroménager qui pourrait résoudre votre problème. Une fois encore, vous devrez vous servir d’un moteur de recherche.

Vous pourrez par exemple trouver un appareil qui vous servira à accélérer la cuisson de vos mets, ou pour faciliter le nettoyage de votre vaisselle ou de votre linge. Vous pourrez ainsi vous retrouver optimalement équipé. Vos tâches quotidiennes n’auront plus l’air d’être des corvées.

Penser à ses factures d’électricité

L’économie des ressources électriques doit se trouver au cœur de votre choix d’électroménager. Avant de vous lancer dans toute dépense, commencez par penser à combien vous êtes prêt à investir pour vos factures d’électricité. Un aménagement en appareils électroniques implique forcément plus d’utilisation des ressources électriques.

Sachez qu’il existe de nombreux appareils capables de vous faire économiser sur vos factures d’électricité. Il vous suffit alors d’opter pour ces appareils-là. En vous rendant dans une boutique, précisez que vous ne désirez que des appareils économiques. Une autre option pourrait aussi consister au passage à l’autoconsommation solaire. Ce faisant, vous n’aurez plus à craindre les dépenses liées aux factures d’électricités. Cela dit, il vous revient entièrement d’effectuer vos analyses pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Choisir vos appareils électroménagers en fonction de l’espace disponible

Considérez aussi l’espace que vous êtes prêt à attribuer à vos appareils. Il ne s’agit pas d’observer sa cuisine, de se rendre compte qu’elle est trop petite et d’abandonner. Vous devrez, en effet, observer votre cuisine. L’autre étape consiste tout simplement en la détermination de la méthode d’installation qui pourrait être employée pour vous permettre d’obtenir votre électroménager. Vous pourriez aussi être amené à creuser dans votre sol. Veillez à ne pas dépasser une limite de profondeur.

Recourir aux services d’un professionnel

S’il vous devient difficile de bien choisir votre matériel électroménager, vous pouvez aussi faire appel à un professionnel. Il s’agit en termes plus simples d’une personne spécialisée dans l’aménagement d’une cuisine en appareils électroménagers. En d’autres termes, un cuisiniste. Vous pouvez en trouver dans les boutiques d’électroménagers ou en ligne. Il suffit de savoir frapper à la bonne porte. Quand vous recherchez un professionnel en ligne, veillez à bien vous renseigner sur son passé.

Faites le tour des clients pour qui il a eu à prester. La plupart de ces clients laissent souvent leurs contacts sur le site du professionnel. Il vous suffit de vous en servir pour les joindre et mieux vous renseigner. Vous pouvez aussi vous contenter des commentaires. Bien que souvent peu fiables, ils constituent un important pilier de renseignement sur le prestataire. D’autre part, plus le prestataire est connu, mieux vous pourrez avoir confiance en les informations fournies sur son site.

Le professionnel devra aussi être proche de votre résidence. En effet, il pourrait avoir à visiter votre cuisine avant de se prononcer. Aussi, il vous posera des questions sur vos besoins et vos difficultés en cuisine. Ce n’est qu’après toutes ces investigations qu’il sera apte à vous étaler une liste d’appareils électroménagers nécessaires. Il vous fera donc un devis et vous pourrez voir si, selon votre budget, vous pourrez procéder à la rénovation nécessaire.

Toutefois, certains appareils restent incontournables pour une cuisine bien équipée. Il serait très convenant de bien les connaître pour bien effectuer vos rangements.

Les différents appareils électroménagers pratiquement incontournables

Comme indiqué précédemment, certains appareils devront obligatoirement être acquis. Ce n’est qu’en présence de ces appareils que votre projet d’aménagement en électroménager sera complet.

Les hottes : les différents modèles, le rôle et laquelle choisir selon sa pièce

La hotte ou hotte aspirante est un appareil qui sert à aspirer et à évacuer l’air d’une pièce. Il est à cet effet constitué de nombreux filtres tels que le filtre à charbon et le filtre métallique (pour les graisses). Son rôle dépend de la pièce dans laquelle elle est installée. Dans un laboratoire, une hotte aura pour fonction l’évacuation des aérosols, des vapeurs ou encore des gaz pouvant être toxique.

Pour une cuisine, la hotte servira à l’évacuation des fumées et des vapeurs de cuisson. Cela se fait par filtrage puis par rejet vers l’extérieur de ces vapeurs ou fumées. Plusieurs types de hottes existent :

  • la hotte centrale (à installer au centre),
  • la hotte d’angle ou murale (à installer contre un mur ou dans un coin),
  • la hotte accrochée sur péninsule ou îlot.

Ainsi, le choix d’une hotte doit considérer la superficie de la pièce. Si par exemple vous avez la place au centre de la cuisine, optez pour la hotte centrale. Autrement, vous pouvez toujours installer votre hotte sur un îlot ou dans un coin.

Selon le type d’installation choisie, l’aspiration sera soit périmétrale, soit centrale. Dans le premier cas, la hotte aspirera les vapeurs et fumées depuis les périphéries de la pièce. Le deuxième cas implique quant à lui une aspiration partant du centre de la pièce. Toutefois, l’une ou l’autre des installations devrait pouvoir se faire à presque le même coût.

Une hotte propose aussi un système de ventilation de la pièce. Les options disponibles sont :

  • hotte à recyclage,
  • hotte à extraction,
  • hotte mixte.

La hotte à recyclage permet de recycler l’air aspiré. Cet air est traité à l’aide de filtres et est ensuite réinséré dans la pièce. Installer ce type de hotte est très facile, demande peu de ressources financières, mais nécessite un entretien particulier. Ses filtres doivent par exemple être régulièrement changés. D’autre part, cette hotte peut se révéler peu performante.

Une meilleure option serait la hotte à extraction. Dans ce cas, l’air est évacué vers l’extérieur. Son installation nécessitera donc beaucoup plus de dépenses. En effet, il faudra aussi installer des conduits d’extractions. Toutefois, ce type de hotte reste plus efficace.

Il faut aussi savoir que les hottes sont conçues selon différents modèles de conception. Chacun des modèles apporte une particularité à l’appareil. Vous aurez donc :

  • la hotte visière ou casquette (facile à accrocher au mur et compacte),
  • la hotte télescopique ou tiroir (intégré, mais distinguable avec un bandeau),
  • la hotte encastrable ou placard,
  • la hotte décorative (installée sur le mur ou en îlot central),
  • la hotte directement composée d’une plaque de cuisson.

Pour en revenir à la hotte encastrable, plusieurs dérivés de celle-ci sont disponibles. En effet, vous pouvez avoir des hottes escamotables, équipées d’une porte à bascule. Cette dernière facilite l’ouverture et la fermeture de la hotte. Les hottes de plan pourraient aussi vous intéresser. Elles ont un système d’ouverture verticale et s’installent bien dans un plan de travail. Pour mettre en valeur une cheminée décorative, le groupe de meuble de haut ou filtrant conviendrait mieux.

À chaque type de pièce correspond un type de hotte précis. Pour une pièce de grande superficie, la hotte à installer devra être de très grande capacité. Une cuisine ouverte nécessite une hotte capable de renouveler l’air en moyenne toutes les 8 à 10 heures. Cela conviendra encore mieux pour une cuisine ouverte sur le salon. Vous ne risquez donc pas de déranger les occupants du salon pendant votre cuisine. Il est cependant évident que cet aménagement nécessitera plus d’argent.

Vous devrez sans doute faire appel à un professionnel qui se chargera de calculer la pression de la pièce en question. Il s’agit d’une variable qui n’est pas toujours pareille pour chaque pièce d’une maison. Veillez donc faire à attention à cet aspect pour le choix de votre hotte selon la pièce. Vous pourrez ainsi mieux évaluer les dépenses à effectuer.

Les plaques de cuisson

Les plaques de cuisson constituent elles aussi un indispensable d’une cuisine bien équipée. Cet outil est aussi appelé table de cuisson. Il fait office de « centre névralgique pour une cuisine bien équipée ». La plaque de cuisson sert essentiellement à la cuisson et au réchauffage des mets.

Elles ont l’atout de s’intégrer sans trop de gêne au plan de travail. Il s’agit d’une version améliorée de la cuisinière classique (en vitrocéramique), ou du piano de cuisson. Pour votre plus grand plaisir, plusieurs versions ou formules de table de cuisson ont été confectionnées. Il faudra donc prendre en compte plusieurs critères pour bien choisir la vôtre. Cela dit, il urge pour vous de connaître chacune des déclinaisons disponibles.

Il faut tout d’abord savoir que votre plaque de cuisson peut soit être à gaz ou être électrique. La première fait donc usage de gaz et n’est généralement pas très chère. Il s’agit là de la plaque de cuisson la plus adulée, surtout par les chefs cuisiniers. Cela serait dû au fait qu’elle facilite la gestion et le contrôle de la cuisson de vos repas.

L’autre catégorie est celle des plaques électriques. Celles-ci sont plutôt novatrices et se distinguent en près de 5 catégories. Chacune de ces déclinaisons apporte une fonction particulière à la plaque. Vous aurez donc droit à :

  • une plaque électrique équipée d’un foyer en fonte,
  • une plaque de type vitrocéramique,
  • une plaque à induction,
  • une plaque mixte (induction et gaz).

Ce sont les deux dernières plaques qui sont véritablement révolutionnaires. En effet, la plaque à induction par exemple et très performante. Elle se rapproche même presque de la plaque en vitrocéramique. Cela dit, elle propose beaucoup plus de flexibilité que cette dernière. La plaque mixte quant à elle a su mettre sur un pied d’égalité le système de la plaque à gaz et celui de la plaque à induction.

Comme vous l’aurez remarqué, il n’est pas forcément aisé de choisir la bonne plaque de cuisson. Cela dit, vous pouvez vous baser sur certains critères pour choisir celle qui vous sied. Commencez d’ailleurs par votre profil de cuisinier. Il s’agit tout simplement de déterminer le type de cuisinier qui vous est associé. Cela prend en compte la fréquence à laquelle vous cuisinez. De même, il faudra aussi bien connaître la vitesse à laquelle vous cuisinez ou le temps de cuisson désiré. Si vous êtes un adepte de la rapidité, les plaques à induction vous conviennent.

Pour un perfectionniste privilégiant la qualité à la vitesse, il est évident que votre choix devrait se tourner vers la plaque de cuisson à gaz. Autre aspect à prendre en compte, le nombre de foyers de votre plaque de cuisson. Normalement, la détermination de votre profil de cuisinier devrait vous avoir permis de connaître la quantité de mets que vous aimez cuisiner en même temps. Vous saurez ainsi le nombre de foyers qu’il vous faut sur votre plaque de cuisson. D’autre part, plus vous aurez de bouches à nourrir, plus il vous faudra de foyers pour accélérer la cuisson des mets.

L’aspect rapidité implique aussi celui de la puissance de la plaque de cuisson. Plus votre plaque sera puissante, plus vite vous réaliserez la cuisson de vos mets. Pensez donc à choisir une plaque de cuisson de puissance adaptée aux besoins de votre profil de cuisinier.

La sécurité étant au cœur de toute prise de décision, il faudra bien y penser aussi. Ne choisissez pas votre plaque de cuisson en faisant fi de votre sécurité et de celle de vos éventuels enfants. Il vous faut une plaque de cuisson qui ne met en danger aucun de vous. Des capteurs de proximité à rayon infrarouge devraient donc être installés.

N’oubliez pas de mettre vos goûts dans le panier des critères de choix de la plaque de cuisson. Que ce soit vos goûts en matière de fonctionnalités ou de design, tout doit figurer. Il s’agit après tout d’une plaque de cuisson que vous serez amené à utiliser quotidiennement. Elle se doit alors d’inciter en vous l’envie de « vous mettre au fourneau ».

Pour ce qui est des dimensions de votre plaque de cuisson, un cuisiniste devrait pouvoir vous prêter main-forte à cette étape. Cela facilitera l’encastrement de votre plaque de cuisson.

Le lave-vaisselle

N’oubliez pas non plus le lave-vaisselle ! En termes simples, il sert à laver votre vaisselle. Laver votre vaisselle n’est donc plus une tâche qui se doit d’être nécessairement effectuée manuellement. Cet appareil est constitué de plusieurs bras rotatifs tous équipés de gicleurs. Ce sont ces derniers qui ont pour fonction d’asperger de l’eau sur votre vaisselle. L’eau aspergée dans le réservoir est soit tiède, soit très chaude.

Il faut aussi savoir que cette aspersion se fait sur cycle régulier. Il est donc plus facile de désincruster tous déchets qui seraient plus ou moins difficiles à nettoyer. Ainsi, le lave-vaisselle nettoie avec une facilité déconcertante les sucres caramélisés, les graisses brûlées ou toute autre sorte de résidu. Afin d’obtenir un nettoyage optimal, il est conseillé d’opter pour des bras rotatifs d’une puissance conséquente. L’aspersion d’eau chaude ou tiède se doit aussi de durer aussi longtemps que possible.

L’autre point tout aussi important pour un lavage optimal est le type de liquide de lavage à utiliser. Dans le cas d’un lave-vaisselle, il ne faudra surtout pas employer les produits de lavage usuels. Cela provoquerait une forte augmentation de la mousse. À la longue, cela pourrait détériorer votre appareil électroménager. Un produit plus spécifique au lave-vaisselle est alors préconisé. Ce liquide est conçu à l’aide de tensio-actifs. Ils ont la particularité de ne pas mousser. Il peut être fourni sous forme de poudre, sous forme liquide ou encore sous forme de tablettes.

Sur le marché, vous trouverez deux grandes catégories de lave-vaisselle. D’une part, le lave-vaisselle pose libre et d’autre part, le lave-vaisselle encastrable. La première catégorie, le lave-vaisselle pose libre, n’implique aucun aménagement spécifique. Il vous suffit de chercher dans votre cuisine un endroit où il pourrait être installé de manière adéquate. Sous ou sur un plan de travail, dans le mur, sous votre évier : autant d’endroits où il pourrait être installé. Le lave-vaisselle est d’ailleurs constitué :

  • d’une porte,
  • d’un plateau (amovible ou non selon le modèle),
  • d’un habillage de chaque côté de l’appareil.

Son installation se fait rapidement et facilement. Vous pouvez d’ailleurs aisément le déplacer ultérieurement si cela est nécessaire.

Le lave-vaisselle encastrable est le plus adulé par les clients. Pour l’installer, il faudra prévoir au préalable une niche de mêmes dimensions que le lave-vaisselle. Dans cette catégorie, trois autres versions dérivées existent. En effet, il y a :

  • le lave-vaisselle encastrable,
  • le lave-vaisselle intégrable,
  • le lave-vaisselle tout intégrable.

Le lave-vaisselle dispose d’une porte habillée. Celle-ci permet à l’appareil de facilement s’accommoder avec le meuble. Vous devrez donc l’installer sous un plan de travail. À ce niveau-ci, la dissimulation n’est pas complète. Le lave-vaisselle intégrable quant à lui est équipé d’un bandeau de commande non dissimulé.

Ici, vous installez vous-même une porte à l’appareil. Cette porte devra refléter le design de votre cuisine. Inutile donc de rompre le décor de votre cuisine juste pour ajouter un appareil électroménager.

Le lave-vaisselle tout intégrable est semblable au lave-vaisselle intégrable. Pour celui-ci, le bandeau de commande est compris mais n’est pas visible. Il vous faudra le faire installer au niveau de la tranche de la porte (dans l’angle supérieur). Cette dernière sera équipée d’une porte de meuble. Si vous êtes en quête de dissimulation totale à moindre coût, c’est l’option qu’il vous faut.

Par ailleurs, les lave-vaisselles existent selon plusieurs tailles (petite, standard, grande ou même compact). Si vous vous en procurez, évitez de laver du verre avec cet appareil. Préférez aussi les lave-vaisselles équipés de désinfectant, pour protéger votre vaisselle de microbes.

Le lave-linge ou le lave-linge séchant

Pour le nettoyage de votre linge sale, il vous faudra un lave-linge. Encore appelé machine à laver, cet appareil est une véritable révolution dans la manière de faire sa lessive. Il fonctionne par cycle de lavage. En général, un bac, où tous vos linges et produits nettoyants seront disposés, est prévu. C’est donc à cet endroit qu’il vous faudra mettre vos vêtements à laver. Ensuite de l’eau est injectée dans les bacs.

L’eau sera injectée à une température précise selon le type de lavage (à chaud ou à froid). Vos vêtements passent ensuite par des procédures de rinçage et d’essorage. Tout cela se fait dans le tambour de la machine à laver. Pendant ce temps, votre linge est brassé jusqu’à ce qu’il soit totalement propre.

Pour vous rendre la tâche plus ou moins facile, vous avez le choix entre plusieurs types de lave-linges. Il en existe principalement quatre :

  • le lave-linge frontal,
  • le lave-linge top,
  • le lave-linge séchant,
  • le lave-linge intégrable et encastrable.

Le lave-linge frontal ou doté de hublot frontal est le plus simple des lave-linges. D’autre part, le panneau de contrôle se trouve lui aussi en face de l’appareil. Ce type de lave-linge est souvent plus large que les autres et permet donc de laver une forte quantité de linge en même temps. Ce lave-linge est conseillé pour ceux ayant l’habitude d’avoir un grand volume de vêtements à laver. Cela économise du temps.

Pour le lave-linge top, l’ouverture se trouve au-dessus de l’appareil. Il est d’une contenance plus faible que le précédent lave-linge. Par ailleurs, le panneau de commande se situe au niveau du couvercle, juste derrière celui-ci. Vous pourriez préférer ce lave-linge si vous ne voulez pas avoir à vous pencher pour insérer les vêtements dans le bac. Sur ce point, il est plus ergonomique que le lave-linge précédent.

Le lave-linge séchant devrait particulièrement vous plaire. En plus de servir à laver vos vêtements, il vous propose aussi l’option de séchage de ceux-ci. Les aspects efficacité et économie de temps sont donc directement comblés. Il coute donc plus cher qu’un simple lave-linge.

Vous pouvez aussi opter pour un lave-linge encastrable. Il se marie avec harmonie au décor de la pièce et vous fait économiser de l’espace. Son installation sous un plan de travail est simple. Une version plus élaborée de ce lave-linge, le tout intégrable, s’adapterait encore mieux à votre décor. Cela dit, ce type de lave-linge est frontal. Cela reste malgré tout une option très appréciée. En plus de son coût d’achat, il faudra aussi compter les frais d’installation.

Les fours : four traditionnel ou les fours micro-ondes

Un bon cuisinier ne néglige pas l’aspect pâtisserie de sa cuisine. Dans cette logique, il sait alors qu’un four lui est nécessaire. Grâce à la chaleur, cet appareil transforme vos aliments et produits. Il est de ce fait équipé d’un puissant système de chauffage. Plusieurs autres fonctions lui sont connues. Dans le cadre de la cuisine, il est plus employé dans la pâtisserie.

Nombreuses sortes de fours sont disponibles. Vous aurez entre autres :

  • le four traditionnel,
  • le four multifonction,
  • le four à vapeur,
  • le four à micro ondes.

Le four traditionnel réalise de la convection naturelle. Il est ancien, standard, pas cher et bien connu du public. Son utilisation est d’ailleurs très aisée.

Le four multifonction, comme son nom l’indique propose plusieurs types de cuisson. Il s’agit d’une union entre convection forcée et convection naturelle. Sur certains fours multifonctions, les fonctions micro-ondes et vapeurs sont intégrées. Ce four vous convient si vous êtes un novice en la matière. Il faudra par contre faire attention à bien apprendre à l’utiliser. Si non, vous risquez de vous perdre entre toutes ses nombreuses fonctions :

  • maintien au chaud,
  • gril,
  • étuve,
  • turbo gril,
  • basse température, etc.

Ce four est équipé d’un ventilateur. C’est la raison pour laquelle l’air est brassé de façon homogène dans ce type de four. Aussi, cela permet de vite cuir vos mets, et ce, sans agresser les aliments. Plusieurs plats peuvent être cuits au même moment sans risques de mélanges de saveurs et d’odeurs. Pour un pareil four, un investissement conséquent est à prévoir.

Le four à vapeur, quant à lui, est peu utilisé. Il propose un mode de cuisson à vapeur, à température variant entre 40 et 120 degrés Celsius. Optez pour ce four si vous êtes adepte des cuissons saines, de qualité et diététiques.

Si vous recherchez un four rapide et de faible largeur, le four micro-ondes est conçu pour vous. En plus d’être un mode de cuisson révolutionnaire, il permet aussi de réchauffer et de décongeler. Pour la cuisson rapide d’un aliment, ce four crée un champ magnétique qui oblige les molécules d’eau de ces aliments à s’orienter dans le sens du champ. Ainsi, ces molécules s’agitent et créent la chaleur qui permet leur chauffage.

Si vous optez pour ce type de four, vous devez savoir que vous pouvez soit les encastrer dans un mur, soit les poser librement comme vous le désirez. Le coût de l’opération dépendra du type d‘installation, mais est généralement abordable.

La cave à vin

Cet outil est un incontournable pour tout amateur de vin. La cave à vin vous permet de conserver tout type de vin, qu’il s’agisse de vieux vins, de spiritueux, de grands crus ou de vins contemporains. Il est utilisé pour conserver le vin à une température facilitant sa dégustation après un bon repas. Dans d’autres cas, il sert à la conservation du vin pour une longue durée de temps (mois, année, etc.).

Ainsi, plusieurs versions de cave à vin existent pour le plaisir de vos papilles gustatives :

  • la cave à vin de vieillissement,
  • la cave à vin de service,
  • la cave à vin de conservation,
  • la cave à vin multi-température.

La cave à vin de vieillissement a un objectif précis : faire vieillir un vin. Cela permet d’obtenir des vins arrivés à « maturité », prêt à la dégustation. Cette cave à vin a donc été pensée de manière à reproduire toutes les caractéristiques d’une cave à vin de vieillissement naturel. Ainsi, hygrométrie, lumière et température sont autant de paramètres qui sont pris en compte pour la confection de cette cave à vin. Avec ce type de cave, vous pouvez conserver vos vins pendant près de 20 ans, si vous le désirez.

Contrairement à la cave à vin précédente, celle de conservation permet de conserver un vin déjà mature. Dans cette cave à vin, l’état du vin est maintenu tel qu’obtenu à la sortie de la cave de vieillissement. Selon le modèle, vous pouvez conserver jusqu’à 200 bouteilles dans le même temps. Cette méthode de stockage du vin est très réputée et pas cher.

La cave à vin de service est destinée aux vins prêts à être servi. Avec ceux-ci, vous pouvez mettre vos vins à la température optimale pour la dégustation. En général, cette cave à vin est compacte. Elle s’intègre donc facilement au décor de votre salle à manger, sans prendre trop d’espace. Vous pouvez toutefois la laisser dans votre cuisine. Une fois les bouteilles sorties de cette cave, vous pourriez les disposer dans des clayettes.

Enfin, vous avez la cave à vin multitempérature. Cette cave à vin combine les capacités de toutes les caves à vins citées jusque-là. Cela est justement dû aux multiples températures qu’elle peut atteindre. Ainsi, vous pouvez vous en servir comme cave à vin de vieillissement, de conservation ou encore de service.

Pour choisir votre cave à vin, considérez aussi leurs fonctionnalités spéciales. Certaines caves à vins à porte vitrée disposent par exemple de panneau de contrôle tactile. D’autres sont aussi équipées de systèmes d’éclairage à led pour faciliter le contrôle visuel de vos vins. Ceux-ci coûteront plus cher par contre.

Le réfrigérateur ou le congélateur : bien choisir la taille de cet accessoire

Le réfrigérateur est l’appareil par excellence de toute cuisine. Il sert à conserver au frais vos denrées alimentaires. D’autre part, il existe aussi le congélateur ou freezer. Cet appareil est plutôt utilisé lorsqu’il s’agit de conserver des aliments à une température avoisinant 18 degrés Celsius.

Pour choisir votre frigo, l’élément le plus important est la taille. Choisir la bonne taille implique de définir à l’avance le contenu éventuel du frigo. Si par exemple, vous comptez faire des provisions sur une longue portée de temps, votre réfrigérateur devra être de grande taille. Aussi, plus le contenu sera varié, plus il vous faudra de la place pour bien ordonner vos denrées alimentaires.

Si par contre vous ne voulez conserver que des produits comme de l’eau ou des boissons, un frigo de petite taille devrait suffire. Ils sont d’ailleurs moins cher. Si vous comptez conserver du poisson, de la viande ou des produits de cet ordre, le congélateur est une meilleure option. Il faudra vous attendre à beaucoup débourser pour une forte

Par ailleurs, un frigo conçu avec un bon matériau est plus résistant. Les frigos en inox par exemple sont très plébiscités par le public, car ils sont très résistants. Notez aussi les fonctionnalités particulières que devrait avoir votre frigo. celles-ci vous permettront de déterminer l’appareil idéal pour vous. N’oubliez pas : plus de fonctionnalités impliquent plus de dépenses.

Le mitigeur, l’évier et le distributeur de savon

Le mitigeur est un incontournable pour une cuisine bien équipée en électroménager. Le mitigeur est de base un appareil permettant d’ajuster le débit et la température de l’eau. Dans une cuisine, il est installé au niveau de l’évier. Il peut aussi être considéré comme étant un robinet. Son installation n’est pas coûteuse et se fait par des professionnels.

Le mitigeur fait aussi office de mélangeur. En effet, il permet de mélanger l’eau et le savon (ou le gel), afin de faciliter le lavage de votre vaisselle. Il est donc aussi constitué d’un distributeur de savon. Il peut être installé sous ou sur le plan de travail. Le tout dépendra de vos besoins.

Pour ce type d’appareil, la version encastrable est préconisée. L’installation résiné est la méthode la plus employée. Ce type d’installation convient aussi bien aux plans de travail en laiton que ceux en granit ou en céramique. D’autre part, préférez ceux dont le bec est orientable et extractible à volonté.

Pour choisir votre distributeur, prenez en compte la puissance du jet d’eau. Plus le jet sera puissant, plus il vous sera facile de laver votre vaisselle et vos couverts. Il faudra aussi veiller à ce que votre évier dispose d’un égouttoir pour éviter tout débordement d’eau. Cela facilite le vidage.

La Machine à café : selon la cuisine choisie

Pour votre cuisine, vous aurez aussi besoin d’une bonne machine à café. Afin d’éviter de mal choisir votre machine à café, il faudra veiller à choisir celle qui convient le mieux à votre cuisine. Plusieurs cafetières existent. Tout d’abord, vous pourriez par exemple opter pour les cafetières capsules. Cela vous convient si vous êtes un consommateur de faible dose de café. Elles sont ergonomiques et pas chères.

Avec ce type de cafetière, vous pouvez modifier la boisson ou même le café pour chaque tasse de café que vous prenez. Cette machine à café est donc capable de vous concocter chocolat chaud, cappuccino ou encore du thé. C’est une cafetière facile à aménager. Son prix est à l’image de sa qualité.

Vous pouvez aussi opter pour la cafetière filtre. Elle est électrique. Aussi, la demande de ce type de cafetière est très forte. Si vous êtes le type de personne à rester dans le « commun », ce type de cafetière est fait pour vous. Elle est aussi équipée d’une verseuse permettant de servir plusieurs tasses et litres au même moment. Son entretien est aussi simple que son mode d’utilisation. Son aspect pas cher pourrait aussi vous convaincre.

Pour les amateurs de café en grains, la cafetière équipée de broyeur est parfaite. Comme son nom l’indique, il permet de broyer les grains de votre café. Vous pourrez donc déguster sans gêne votre expresso moulu, noir et fait maison. Cette machine est très éco et propose une flambée de réglages vous permettant de façonner votre café à votre manière.

Si vous désirez plonger au cœur du style de café italien, nul doute que la cafetière expresso manuelle vous fera chavirer. Elle nécessite par contre beaucoup de patience et de calme pour un bon usage. Avec cette cafetière, vous choisissez la mouture qui vous plait. Elle peut autant vous servir du café à grains moulu que du café plein de grains. Ses dosettes sont très souples. Il vous revient maintenant de faire le bilan de toutes ces informations pour choisir votre cafetière.

Les avantages d’une cuisine équipée avec électroménager inclus, et pas cher

Il est important d’avoir une cuisine bien équipée en électroménager. Quand il se trouve que les équipements électroménagers fusionnent parfaitement avec la cuisine, l’extase est à son comble. Mieux, cet aménagement peut très bien être effectué à un prix très abordable. Êtes-vous douteux de l’intérêt que vous auriez à équiper votre cuisine d’une telle manière ? Découvrez quelques avantages d’une cuisine équipée pas cher.

Il est plus facile de cuisiner

Avec une cuisine équipée en électroménager, la plupart des tâches que vous avez à effectuer sont automatisées. De plus, les appareils sont conçus pour mieux effectuer toutes les tâches que vous faisiez manuellement. Cet ensemble vous permet donc d’être plus efficace en cuisine. Vous aurez donc beaucoup plus envie de cuisiner, quelle que soit la quantité de bouches à nourrir.

Cela fait gagner du temps et de l’énergie

Une automatisation des tâches usuelles d’une cuisine a une avantage principale : l’optimisation de la gestion du temps. En effet, les tâches que vous auriez à accomplir en 2 voire 3 heures se font en près de 10 minutes. Il vous sera donc plus aisé de cuisiner avant de vous rendre au travail, par exemple.

Par ailleurs, vous économiserez une forte quantité d’énergie. Faire votre vaisselle à la main peut être une tâche épuisante. Avec le lave-linge par exemple, plus besoin d’autant d’effort ! Cet appareil vous nettoie votre linge, et ce, mieux que vous ne l’auriez fait vous-même.

Cela confère un design très moderne à votre cuisine

En plus de tous les apports de fonctionnalités d’une cuisine bien équipée en électroménager, l’aspect de votre cuisine se trouve lui aussi rehaussé. Cela confère à votre cuisine un côté high-tech combiné à un style unique. Ce package d’outils électroménagers est un réel plaisir pour les yeux de tous les habitants de la maison.

Pour bien équiper votre cuisine, suivez ces quelques conseils, en détails. Effectuez ensuite les travaux de rénovation d’intérieur nécessaires. Votre quotidien en cuisine bien aménagée s’en trouvera beaucoup plus facile. Vos performances en cuisine seront aussi beaucoup plus optimales.

Conseils-Maisons.fr, 2021