Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Quel est le prix d'une cuisine aménagée ?

  1. Cuisine équipée >
  2. Prix cuisine équipée >
  3. Prix cuisine aménagée
cuisine aménagée

Fortement lié au marché de l’immobilier, le marché des meubles de cuisine s’est montré résilient notamment durant la pandémie. En effet, bien que la vente ait connu une régression de 3 % en 2020, elle regagne d’intérêt en 2021 selon Xerfi. Eh oui, environ 37 % des Français ne sont pas encore équipés de cuisine intégrée.
Pourtant, opter pour une cuisine aménagée peut générer des inquiétudes concernant le choix, le style et bien d’autres éléments importants. Il s’avère donc essentiel de prendre le temps de bien y réfléchir avant de passer à l’acquisition, l’aménagement et la décoration. En effet, des critères comme la taille, le format, la constitution et d’autres caractéristiques sont déterminants. Sans oublier le prix d’une cuisine aménagée qui dépend entièrement de son modèle et de son utilisation. Explications !

C’est quoi une cuisine aménagée ?

Une cuisine est dite aménagée si celle-ci est simplement constituée de meubles de cuisine. Il peut s’agir de tiroirs et de placards qui vont servir à ranger les ustensiles de cuisine et les vaisselles. L’équipement se compose également de plan de travail destiné à préparer les repas et d’un évier.

En général, une cuisine aménagée est dépourvue d’appareils électroménagers. Elle ne contient aucun accessoire servant à la préparation de repas. Toutefois, ce genre d’ameublement contient les différents branchements nécessaires pour l’arrivée d’eau, de gaz et d’électricité.

Ainsi, ce sont les éléments constituant l’équipement qui vont définir correctement la cuisine. Il est donc conseillé de bien les sélectionner suivant l’usage souhaité et l’ambiance désirée. L’objectif étant de faciliter son quotidien au maximum et de créer un univers agréable à vivre. Bien sûr, il faudra tenir compte des dimensions, des matériaux et des couleurs.

Pourquoi choisir une cuisine aménagée ?

La cuisine aménagée possède de nombreux avantages. C’est un accessoire très pratique et particulièrement économique. Ne disposant d’aucun appareil électroménager, cette partie de la maison est un simple instrument de travail pour cuisiner. Sa pose peut donc se faire sans l’aide d’un professionnel.

De plus, en ce qui concerne les branchements, un responsable dans le domaine peut facilement assurer ces éléments. Cela, en fonction des arrivées d’eau, de gaz et d’électricité nécessaire. Par ailleurs, il faut noter qu’il est tout à fait possible de personnaliser une cuisine aménagée selon ses désirs.

Quels sont les critères de choix pour une cuisine aménagée ?

Concevoir une cuisine demande du temps et beaucoup de réflexion. Il est important de bien choisir les différents éléments qui la composent pour qu’elle soit fonctionnelle et confortable au quotidien. Afin de parvenir à cet objectif, il est nécessaire de passer par une multitude d’étapes.

Choix de l’implantation de la cuisine

Pour une rénovation, il suffit d’adapter l’accessoire à intégrer à la pièce et à l’espace déjà existant. Néanmoins, il est également possible d’effectuer des améliorations ou des changements si besoin. Dans certaines circonstances, modifier la surface disponible peut être inévitable selon le type de sa nouvelle cuisine. Dans ce cas, il est envisageable d’abattre une cloison pour la transformer en cuisine ouverte ou d’installer un îlot central par exemple.

Pour une construction neuve, par contre, il suffit de choisir une implantation. Les modèles sont nombreux entre la cuisine en L, en I ou linéaire, en U, en couloir ou ouverte avec îlot central. Cela dépend uniquement de son budget et de ses attentes. En effet, ces configurations coûtent entre 1 500 euros et 5 000 euros environ en moyenne. D’ailleurs, ces implantations sont pensées pour offrir du confort et du rangement au quotidien.

Respect du triangle d’activité

Pour concevoir votre cuisine, les concepteurs et les cuisinistes cherchent à optimiser l’espace. Pour ce faire, ils le font autour d’une certaine logique de circulation : le triangle d’activité. C’est ce dernier qui définit la logique d’implantation : la zone froide, la zone de préparation et la zone de lavage.

Emplacement des différentes zones

cuisine aménagée tiroirs

Une cuisine aménagée peut être accompagnée de divers éléments pratiques à la cuisine. Cela concerne principalement :

  • La zone de froid : elle englobe l’espace de stockage des aliments (produits frais ou produits d’épicerie) qui est souvent constitué du réfrigérateur, du congélateur et du meuble de rangement.
  • La zone de préparation ou zone de cuisson : cette partie se compose de tous les éléments destinés à concocter les repas : la plaque de cuisson, hotte aspirante, four, micro-onde, etc. Ces éléments peuvent également être accompagnés de meubles spécifiques.
  • Le plan de travail : cette zone est nécessaire pour bien préparer ses aliments à cuisiner. C’est un élément très utile qui offre plus de confort et de praticité pendant la cuisine.
  • La zone de lavage : il s’agit de la partie de la pièce regroupant l’évier, les poubelles, le lave-vaisselle, les meubles bas pour le rangement de produits d’entretien et les accessoires destinés au nettoyage.

Quels sont les différents types de cuisines ?

Il existe, en ce moment, plusieurs sortes de cuisines sur le marché. Ces différents modèles possèdent évidemment leurs propres caractéristiques ainsi que leurs couts d’installation. Mais il est aussi possible de créer une cuisine aménagée sur mesure. Il suffit de contacter un cuisiniste professionnel.

Voici quelques modèles de cuisine aménagée, avec leurs prix respectifs :

La cuisine en kit

Cette déclinaison se présente comme un élément en entrée de gamme. Souvent composé d’accessoires de finitions standards, cet équipement utilise la plupart du temps des matériaux moins robustes. Ce choix s’adresse donc aux particuliers et professionnels qui ont un penchant pour les modèles économiques. À noter que le prix d’une cuisine en kit avoisine les 1 000 euros ou 3 000 euros environ. Ce tarif n’inclut toutefois pas les travaux d’installation et les frais de livraison.

La cuisine montée en usine

Cette configuration est de meilleure qualité comparée à la cuisine en kit. Elle possède des finitions plus élaborées et des matériaux plus nobles. Les meubles sont donc montés directement dans les usines de fabrication et livrés prêts à être posés. C’est un accessoire pratique pour gagner un temps précieux pour son montage. De plus, cette déclinaison offre diverses possibilités avec le bois de chêne ou d’autres espèces. Quant à son prix, il peut aller de 3 000 euros à 7 000 euros pour les éléments en milieu de gamme. Son cout peut même atteindre 12 000 euros selon la qualité du produit.

La cuisine sur mesure

La personnalisation reste le dispositif le plus couteux en matière d’aménagement d’intérieur. Cela s’explique notamment par sa flexibilité qui permet de concevoir des matériels en accord avec ses moindres envies. Ainsi, le prix d’une cuisine aménagée sur mesure est donc logiquement plus élevé que la majorité des modèles sur le marché. C’est d’ailleurs la configuration qui s’apparente le plus à une cuisine de luxe ou à une cuisine très haut de gamme. Avec des finitions exceptionnelles, une cuisine sur mesure peut s’adapter à n’importe quel style d’intérieur et peut accueillir différents matériaux nobles. En général, ce genre d’équipement peut couter entre 25 000 euros et 100 000 euros. Quelques fois, ce prix peut même encore être dépassé selon les cuisinistes concepteurs du modèle.

Quels sont les meubles principaux d’une cuisine aménagée ?

Dans le monde de la cuisine moderne, chaque meuble joue un rôle spécifique.

Les meubles bas et meubles hauts

Ce sont des accessoires destinés à aménager une pièce de la maison. Ces peuvent se présenter comme des placards se déclinant en plusieurs dimensions et types comme les tiroirs ou étagères. Quant aux modèles, ils peuvent être coulissants, battants, pliants, simples ou encore modulables. A noter que ces équipements peuvent coûter entre 20 euros à 70 euros selon le mobilier.

Le caisson pour les casseroles

Cet équipement est le plus souvent appelé casserolier. Il s’agit d’un meuble de rangement bas se plaçant sous la plaque de cuisson ou se trouvant dans la colonne du four. Cet accessoire fournit plus de praticité et de fonctionnalité à une cuisine intégrée. Il faut cependant bien choisir son emplacement.

La colonne de rangement

cuisine aménagée couverts

Très apprécié pour son volume de classement, ce matériel est très utile en cuisine pour l’organisation des objets. Se déclinant en différents modèles, cet accessoire peut satisfaire les adeptes de la cuisson. Le plus conseillé pour une espace de cuisine optimale est la colonne avec des tiroirs à l’anglaise.

Quelles sont les différentes poses d’électroménagers pour une cuisine aménagée ?

Comme une cuisine aménagée ne contient pas normalement d’appareils électroménagers, il convient d’en intégrer. Les possibilités sont nombreuses dans cette perspective. On peut citer :

La pose libre

Dans ce type d’installation, le matériel peut être placé n’importe où dans la pièce, sans plan de travail et sans niche. C’est un bon moyen pour adapter ses appareils à sa décoration d’intérieur ou pour avoir plus de liberté dans la cuisine. Par ailleurs, cette technique est entièrement gratuite. Nul besoin de l’aide d’un professionnel !

L’encastrement

Dans ce genre de pose, l’électroménager s’intègre entre deux éléments de la cuisine. C’est la solution idéale pour dissimuler ses appareils encombrants et pour gagner de la place. Pour assurer une décoration réussie, cette pratique est vivement conseillée. Attention tout de même à ne pas se tromper de position. Notez que le prix d’une cuisine à équipement encastrable s’élève à 5 000 euros à 10 000 euros environ. Ce tarif peut même augmenter pour les modèles haut de gamme.

L’intégration totale

Particulièrement populaire, ce type de pose d’électroménager se base sur l’installation de l’appareil dans une sorte d’armoire. La technique est conçue pour camoufler complètement ses matériels par le biais d’une porte. Les commandes de l’appareil, pour leur part, sont placées sur la tranche de la porte. D’ailleurs, il faut noter qu’une cuisine équipée peut coûter entre 4 000 euros et 6 500 euros pour les configurations classiques et selon les appareils inclus.

Comment choisir l’appareil électroménager de sa cuisine aménagée ?

Les appareils électroménagers se distinguent par leur performance et leur marque. En cuisine, ils ont toutefois la même fonction. Il est donc conseillé d’opter pour des matériels qui répondent à vos attentes. Outre l’étiquette énergétique de ces accessoires, il est aussi recommandé de prendre en compte la praticité des modèles. Ainsi, il vaut mieux choisir un instrument par rapport à sa fonctionnalité dépendant de son type de pose.

  • Pour une meilleure capacité et un budget moins élevé, les appareils électroménagers pouvant se disposer en pose libre sont les plus conseillés. Ils offrent plus de flexibilité en termes d’agencement. De plus, leur installation n’est pas soumise à des contraintes spatiales ou techniques.
  • Les modèles encastrables, quant à eux, sont plus modulables et évitent l’encombrement de la pièce et de l’espace de travail. Ces appareils sont destinés à une petite maison ou à un logement modeste ne disposant pas d’une grande cuisine. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que ces accessoires sont plus ergonomiques et pratiques.
  • En ce qui concerne les appareils électroménagers intégrables dans une cuisine aménagée, ils fournissent plus de design et d’originalité. Ce sont des matériels idéaux pour mettre un point d’honneur sur l’esthétique et l’harmonie des couleurs. Ces configurations sont donc conseillées pour assurer une décoration épurée et pour avoir des équipements bien rangés.

Quels sont les différents styles d’une cuisine aménagée ?

Le prix d’une cuisine aménagée dépend aussi du style adopté. Il est possible de faire son choix par rapport aux catalogues proposés par les grandes enseignes. Cela permet de laisser parler son imagination et de trouver la pièce idéale à sa cuisine. Toutefois, pour un projet parfaitement réussi, il vaut mieux faire appel à des cuisinistes. Cela permet de bénéficier de bons conseils de pro et d’avoir une idée sur la façon d’optimiser son espace.

Aujourd’hui, il est possible de trouver une :

  • Cuisine aménagée moderne (entre 5000 à 20.000 euros) : il s’agit d’une configuration classique avec des matériaux tels que le bois verni, le cuivre et l’inox. Son plan de travail peut être carrelé ou en pierre volcanique par exemple.
  • Cuisine aménagée traditionnelle (entre 1500 à 5000 euros) : cette déclinaison se distingue par ses meubles, colonnes pour cacher le réfrigérateur et le congélateur. Il est d’ailleurs possible de cacher le groupe aspirant dans un meuble haut ou dans une cheminée avec ce système.
  • Cuisine aménagée rustique (à partir de 5000 euros) : ce genre de cuisine peut être aménagé suivant vos gouts et vos aspirations. Il faut tout de même rappeler qu’une cuisine sur mesure est particulièrement couteuse.
Conseils-Maisons.fr, 2021