Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2023

Après-shampoing maison à l’huile de coco : les recettes faciles

  1. Maison DIY >
  2. Maison zéro déchet >
  3. Shampoing maison >
  4. Après-shampoing maison >
  5. Après-shampoing maison à l’huile de coco 
Après-shampoing maison à l’huile de coco

Les cheveux abimés seraient le problème beauté n° 1 en France. Savez-vous que la kératine, cette protéine qui compose à 95 % l’enveloppe externe du cheveu, est très sensible ? Les intempéries, la pollution, les UV, les produits chimiques des colorations, les élastiques trop serrés et même le stress, sont de véritables agressions pour votre fibre capillaire. L’huile de coco est un excellent traitement pour votre chevelure. Elle contient de l’acide laurique qui, en pénétrant le cheveu, aide à lutter contre la perte de substances protéiques et donc, de kératine. L’après shampoing maison à l’huile de coco : explications et recettes, découvrez tout de suite comment utiliser facilement ce produit.

Les avantages d’un après-shampoing maison : 5 bienfaits de l’huile de coco 

Grâce à sa structuration, elle parvient à traverser l’enveloppe de kératine du cheveu pour atteindre en profondeur la fibre capillaire. Ce super pouvoir lui confère ainsi de nombreux bienfaits.

Elle fortifie la fibre capillaire

L’huile de coco contient de nombreux éléments nutritifs dont les omégas, les acides gras essentiels, le zinc, le fer, les vitamines A et E. Les cheveux qui restent dans la brosse ou sur l’oreiller sont souvent le signe d’un manque de l’un de ces nutriments qui participent activement à la bonne santé de vos cheveux.

Elle facilite le démêlage

Rien de plus efficace que l’huile de coco pour venir à bout des nœuds. Elle permet d’avoir tout de suite une chevelure plus souple et plus facile à coiffer.

Elle assainit efficacement

Si vous avez tendance à avoir facilement des poux, l’huile se chargera de les étouffer. Quant aux pellicules, l’huile de coco éradique le champignon qui est à leur origine.

Elle protège intensément

L’huile de coco a un effet gainant autour de la fibre capillaire qui agit comme une barrière de défense très efficace. Rien ne peut la franchir, pas même la chaleur d’un sèche-cheveux ou fer à lisser.

Elle stimule la pousse des cheveux

L’acide laurique qu’elle contient agit en éliminant l’excès de sébum qui étouffe les cheveux. Les follicules sont alors mieux oxygénés et permettent aux cheveux de pousser plus vite.

Après-shampoing à l’huile de coco : 5 recettes faciles à faire à la maison

Vous pouvez l’utiliser pure ou bien choisir l’une de ces recettes en fonctions de vos besoins.

Huile de coco, miel et yaourt

Mélangez 4 cuillères à soupe d’huile de coco fondue à deux cuillères à soupe du miel de votre choix. Ajoutez un yaourt et mélangez bien jusqu’à avoir une texture lisse et homogène.

Huile de coco et œuf

Mélangez 3 œufs puis, ajouter de l’huile de coco au fur et à mesure comme une mayonnaise ! la combinaison de ces deux ingrédients vous assure une nutrition complète de la fibre capillaire.

Huile de coco avocat

Mélangez 5 cuillères à soupe d’huile de coco fondue à un avocat préalablement réduit en purée. Vous pouvez ajouter à cette préparation quelques gouttes d’huiles essentielles de votre choix.

Huile de coco et aloe vera

Mélangez directement dans une bouteille, 75 g de gel d’aloe vera avec 15 g d’huile de coco fondue et 10 g de vinaigre de pomme. Si vous ne pouvez pas peser, comptez ¾ d’aloe vera et un quart de mélange huile de coco-vinaigre.

Huile de coco et… ail ! 

L’ail prévient la chute des cheveux et joue un rôle important dans leur pousse.

La recette : mélangez de l’ail écrasé avec de l’huile de coco fondue jusqu’à obtenir une pâte. Massez votre crâne et laissez reposer de 30 min à toute la nuit. L’odeur se dissipera une fois les cheveux secs.

Les autres ingrédients pour un après-shampoing personnalisé

  • Emulsifiants : Souvent sous forme de cire vous pouvez vous les procurer en ligne pour obtenir une texture qui se rapproche de celle des produits du commerce.
  • Conservateurs : utiles si vous préparez de grandes quantités d’après-shampoing.
  • Huiles essentielles : pour leur odeur ou certaines propriétés, comme la lavande qui assainit.
  • Autres huiles : l’huile de jojoba ou d’argan pour un effet lissant. L’huile de nigelle si vous avez les cheveux gras. L’huile d’amande douce ou de macadamia pour combattre les démangeaisons.
  • Curcuma : pour des reflets naturels.
  • Jus d’oignon : tout comme l’ail, sa teneur en soufre aide à solidifier les cheveux fins et cassants.
  • Cannelle : pour son odeur, mais aussi sa richesse en nutriments qui renforcent la santé de votre cuir chevelu.
  • Gingembre : tonifiant et stimulant, parfait en cas de chute de cheveux.

Secret de beauté : le masque à l’huile de coco

Un masque à l’huile de coco renforcera l’effet de votre après-shampoing sur le long terme. C’est l’astuce idéale pour limiter la casse et l’apparition de pointes fourchues.

  • Appliquez l’huile de coco pure et laissez reposer une nuit ou quelques heures avant votre routine shampoing.
  • Vous pouvez également réaliser cette recette facile pour un soin de pousse de cheveux : mélangez 3 cuillères à soupe d’huile de coco fondue et 1 cuillère à soupe d’huile de ricin.

L’après-shampoing maison à l’huile de coco : notre avis

L’après-shampoing maison est idéal pour prendre soin de ses cheveux naturellement. L’huile de coco nourrit, hydrate, donne force et douceur à votre chevelure.
Son prix est raisonnable. Choisissez la bio et vous aurez un soin respectueux de vos cheveux et de l’environnement.
L’après-shampoing maison à l’huile de coco est donc un allié beauté et santé des cheveux qui nous semble incontournable, tant sa capacité à renforcer et embellir la fibre capillaire est impressionnante.

FAQ

Peut-on associer un après-shampoing maison à l’huile de coco avec un shampoing maison à l’huile de coco ?

Bien sûr et vous pouvez également l’associer à un shampoing fait maison à l’huile de coco.

Quelle fréquence pour un après-shampoing maison à l’huile de coco ?

Une à deux fois par semaine sous forme de cure de trois mois. Cela correspond à la durée d’un cycle de pousse du cheveu.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2023