Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Aides au déménagement pour les retraités

  1. Le déménagement >
  2. Démarches déménagement >
  3. Aides au déménagement >
  4. Aides au déménagement pour les retraités
Aides au déménagement pour les retraités

La France compte 700 000 nouveaux retraités chaque année, selon le site du Ministère du travail, et généralement près de 12 % de ces personnes (source INSEE) comptent déménager. Elles partent parce que leur logement est devenu trop grand, pour se rapprocher de leur famille ou tout simplement pour changer de lieu et profiter de beaux jours au soleil. Ces séniors peuvent alors bénéficier d’aides au déménagement par leur caisse de retraite, le fonds de solidarité logement ou par le Conseil départemental. Elles peuvent également disposer d’aides non financières. Voyez tout ceci plus en détails…

Les aides financières des caisses de retraite

Les caisses des retraités sont des organismes qui ont en charge la branche retraite de la sécurité sociale. Elles versent ainsi les pensions aux retraités, mais elles ont pour rôle également de prendre soin d’eux, de les informer et de les conseiller. Certaines caisses, primaires ou complémentaires, proposent des aides au déménagement.

Chacune a alors ses propres critères d’éligibilité et il est donc conseillé de s’en rapprocher pour pouvoir effectuer une demande d’aide. Toutefois, découvrez les exemples d’aides au déménagement des caisses les plus courantes.

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie

En lien avec la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie), la Caisse Nationale d’Assurance Retraite (CARSAT ou CNAV) concerne les salariés des entreprises du secteur privé. Si vous étiez commerçant, artisan ou professionnel du libéral, vous êtes certainement affilié à l’Assurance Retraite (ancien Régime Social des Indépendants).

ous ces organismes proposent l’ASIR (Aide en Situation de Rupture) aux retraités encore autonomes mais qui ont besoin temporairement d’une aide extérieure pour faire face à une situation difficile, comme un déménagement. L’accompagnement financier dure alors au maximum trois mois et son montant dépend des ressources et des conditions de vie du sénior concerné.

La CNRACL

La CNRACL concerne les personnes ayant travaillé dans la fonction publique territoriale et hospitalière. Cette caisse accorde, dans certains cas, des aides au déménagement pour les personnes retraitées, selon leurs revenus mensuels, leur situation familiale et leur niveau de fragilité.

L’aide maximale est de 90 % du montant de la facture de déménagement et dans une limite de 1850 euros.

L’IRCANTEC

Caisse complémentaire des agents de la fonction publique qui ne bénéficient pas du statut de fonctionnaire, l’IRCANTEC accorde une aide au déménagement aux retraités qui changent de résidence principale. Elle dépend de leurs revenus et de leur situation familiale.

La limite de l’aide est de 90 % du montant de la facture de déménagement, mais les frais de péages et de carburant ne sont pas compris. Bénéficiez de cette aide jusqu’à un an après le déménagement.

Les aides financières du Conseil départemental

Le Conseil départemental accorde une aide au déménagement pour les personnes retraitées qui bénéficient de l’APA (Allocation personnalisée attribuée aux Personnes de plus de 60 ans qui ont perdu leur Autonomie). Celles-ci doivent alors se rapprocher de cette assemblée pour vérifier leur éligibilité à cette aide.
Le Conseil départemental peut aussi attribuer un fonds de solidarité logement (FSL), qui se présente sous la forme d’une subvention ou d’un prêt, et qui a pour but d’aider au déménagement, tout retraité se trouvant dans une situation précaire. Cette aide est à demander auprès du Conseil départemental ou de la Caisse d’Allocations Familiales.

Les aides non financières

Les aides pour les contrats d’énergie

Lorsqu’un retraité prépare son déménagement, il va devoir transférer ses contrats d’énergie de l’ancien au nouveau domicile. Il aura à résilier ses abonnements d’électricité et de gaz et d’en souscrire de nouveaux.

Afin de trouver un fournisseur au meilleur prix, il peut se rendre sur Internet sur un comparateur de fournisseurs d’énergie, qui va lui offrir plusieurs devis et l’aider à trouver la meilleure offre pour sa zone d’habitation.

Les aides administratives

Le Conseil départemental et la mairie peuvent aider les personnes âgées retraitées qui déménagent, à gérer toutes les démarches administratives (comme une demande de logement social par exemple).

Les associations, ainsi que les caisses des retraités, peuvent également accompagner ces personnes dans leurs demandes d’aides au déménagement et joindre pour elles les organismes concernés. N’hésitez pas à les contacter pour en savoir plus.

Les aides pour le déménagement en lui-même

Si vous êtes retraité et seul pour déménager, sans pouvoir bénéficier de l’aide de la famille ou de vos amis, des déménageurs professionnels peuvent tout gérer, mais cela a un coût que vous n’avez peut-être pas la capacité d’assumer et ceux-ci ne prennent pas en charge la remise en état du logement.

Sachez que vous pouvez vous tourner vers des associations qui prendront en charge le nettoyage de l’ancien domicile, les petits travaux de remise en état et qui pourront porter vos meubles et cartons. Il faut juste penser à vous y prendre à l’avance (2 à 3 mois environ).

FAQ

Ai-je droit qu'à une seule aide au déménagement en tant que retraité ?

Non. Si vous préparez un déménagement et que vous êtes retraité, vos caisses primaires et complémentaires peuvent vous accorder des aides financières et non financières. Vous pouvez aussi bénéficier d’une aide financière et administrative de votre Conseil départemental. Il suffit de vous rapprocher de ces organismes pour connaître toutes les conditions et effectuer vos demandes.

De quelles aides un retraité peut-il bénéficier pour adapter son logement ?

Si vous êtes une personne retraitée à mobilité réduite et que votre habitat n’est plus adapté à votre condition physique, vous pouvez avoir des aides pour y remédier. L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) propose de financer, sous certaines conditions, jusqu’à la moitié des travaux d’adaptation du logement (remplacer une baignoire par une douche ou installer un monte escalier électrique par exemples).

La CARSAT et l’AGIRC-ARRCO peuvent-elles aider les retraités à déménager ?

La CARSAT, qui gère les pensions des personnes ayant travaillé dans le privé, propose l’ASIR, une aide à la fois financière et non financière. C’est une aide temporaire qui permet de se sortir d’une situation difficile, tel qu’un déménagement. L’AGIRC-ARRCO accorde diverses aides sociales, dépendant du régime et de la situation du retraité. Prenez contact avec ces deux organismes pour savoir ce à quoi vous pouvez prétendre pour votre changement de domicile.

Puis-je bénéficier d’une aide de la CAF ou d’Action Logement pour déménager en tant que retraité ?

Action Logement propose Mobili-Pass, une aide pour déménager à destination des salariés du privé, en cas de mutation professionnelle, d’embauche ou de formation pour sauvegarder un emploi. Les retraités n’y ont malheureusement pas droit. La CAF accorde une prime de déménagement, mais uniquement aux familles nombreuses dont le foyer s’agrandit. Cette aide n’est donc pas non plus à destination des retraités, sauf s’ils ont au moins trois enfants à charge dont un de moins de deux ans, mais ceci est rare.

Quelles sont les aides possibles pour les retraités non imposables ?

En plus des aides accordées par les caisses de retraite et le Conseil départemental pour un déménagement, une personne retraitée non imposable peut bénéficier d’un crédit d’impôt si elle fait appel à un service d’aide à domicile ou si elle emploie directement une aide à domicile. Celui-ci s’élève à 50 % des dépenses annuelles d’aide à domicile (déduction faite des autres aides et de l’APA). Cette personne peut aussi toucher l’ALS et l’APL (allocations spécifiques liées à la résidence) qui réduisent les dépenses des personnes âgées vivant en établissement ou à domicile. Une ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) peut aussi être versée si la personne âgée habite dans une résidence autonomie, un USLD (Unité de Soins Longue Durée) ou un EHPAD (maison de retraite médicalisée).

Existe-t-il des aides spécifiques pour les retraités qui touchent peu ?

En plus des aides au déménagement accordées par les caisses de retraite et le Conseil départemental, les retraités ayant de faibles ressources perçoivent l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées) qui remplace le minimum vieillesse depuis 2006. Les caisses complémentaires complètent ces montants et peuvent financer, en fonction des critères sociaux, des aides ménagères, des travaux d’amélioration de l’habitat ou un soutien à domicile. Ce genre de travaux d’adaptation ou d’amélioration du lieu de vie, servant à prévenir la perte d’autonomie, peuvent faire l’objet également d’une aide financière de la caisse principale. Attention, celle-ci n’est pas cumulable avec l’APA et d’autres aides, renseignez-vous bien à ce sujet.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022