Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Quel système de chauffage sans électricité ?

  1. Energie >
  2. Energie pour la maison >
  3. Chauffages >
  4. Chauffage sans électricité
chauffage sans électricité

Est-il possible de vivre sans électricité ? L’évolution rapide de la technologie a fait que le système de chauffage pour la maison ne dépend plus d’une seule source d’énergie. En France, par exemple, près de 380.000 utilisateurs se sont rués vers les appareils de chauffage au bois, selon l’Agence De l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie ou ADEME. Par ailleurs, l’État encourage fortement les citoyens à opter pour les énergies renouvelables.
Dans cette perspective, les foyers français disposent, aujourd’hui, de nombreuses alternatives pratiques, pour limiter leur consommation énergétique. Le choix du bon dispositif dépend, tout simplement, du mode de vie et du nombre d’utilisateurs dans la maison. Pour aller plus loin, découvrez dans cet article les différents types de chauffage écologique que vous pouvez utiliser.

Pourquoi utiliser un système de chauffage sans électricité ?

Plusieurs raisons peuvent inciter les gens à opter pour cette alternative. Mais quel qu’en soit le motif, c’est un choix bénéfique autant pour l’utilisateur que pour l’environnement. 

Aider en cas de panne ou d’absence de courant

Une maison ne dispose pas forcément d’une autre source de courant électrique, en cas de panne. Dès lors, pensez toujours à vous équiper d’un chauffage sans électricité pour vous garantir un max de confort, en particulier pendant la saison d’hiver. Ce genre de dispositif peut, en effet, servir de chauffage d’appoint.

Il faut noter qu’il ne nécessite pas forcément de grands travaux d’installation. Ils sont, pour la plupart, très pratiques et faciles à manipuler. Vous pouvez les utiliser pour réchauffer une pièce particulière de votre maison : chambre à coucher, garage, chambre d’ami…  Néanmoins, on s’en sert rarement comme chauffage principal.

Adopter un mode de vie plus économique

Les résolutions autonomes telles que le chauffage au bois, au gaz ou à l’air sont souvent très économiques. Il est donc évident que le recours à ce système allègera, considérablement, vos factures en fin de mois. Cela dit, prévoyez tout de même un budget solide pour effectuer l’installation. Le coût des travaux et l’achat des équipements s’avèrent, en effet, plus chers. Mais ce prix onéreux sera vite récompensé par une consommation d’énergie à moindre coût, pendant de longues années.

Promouvoir l’écoresponsabilité

Cette solution est, également, connue pour son côté écologique. Vous portez un intérêt particulier au respect de la planète ? Optez pour un système de chauffage sans électricité. C’est pour cette raison que l’État propose, d’ailleurs, des primes pour financer l’installation d’une nouvelle infrastructure écoresponsable. Sachez, en outre, que le fait de disposer de ce type d’équipement – comme les plaques solaires – augmente la valeur du bien immobilier. Assurez-vous tout simplement que la maison garantisse une bonne isolation.

Quelles sont les différentes sources d’énergie sans électricité ?

Les progrès technologiques ont permis aux fournisseurs et aux techniciens de fabriquer des appareils écologiques autonomes. Le résultat est sans appel : on peut bénéficier d’un excellent chauffage sans courant.

Pour vous aider à choisir le dispositif adapté à vos besoins, voyons de plus près ces différents moyens de chauffage. Cependant, pensez à demander l’avis d’un expert avant d’en acheter. Vous pouvez envoyer directement des messages sur le site d’un fournisseur, par exemple. Et vous obtiendrez, rapidement, les conseils et les réponses à vos questions.

Le chauffage au bois : à la fois écolo et économique

Depuis des lustres, les hommes ont utilisé du bois pour se réchauffer ou faire de la bonne cuisine. Les techniciens ont tenté de réinventer ce mode de vie en créant des poêles à granule sans électricité. Si le chauffage au bois classique fonctionne automatiquement, la gestion du poêle à pellets sans électricité se fait manuellement.

À l’intérieur du poêle, on trouve un réservoir qui stocke les granulés ; et en dessous de ce silo se trouve la chambre à combustion. Une fois l’alimentation faite, on met en marche ou on éteint l’appareil à l’aide d’un levier. C’est l’utilisateur qui va, ainsi, se charger de l’allumage du feu. Les pellets descendront délicatement vers la chambre de combustion sous l’influence de la gravité. Pour régler la puissance du feu, laminox propose un réglage de l’entrée d’air avec un potentiomètre. Plus la quantité de l’air est forte, plus la puissance augmente. En revanche, il ne dispose pas d’une ventilation.

Par rapport au poêle au bois classique, cet appareil sans électricité a plus d’autonomie. Il peut durer toute une journée, en fonction de la taille de son réservoir. Vous pouvez, cependant, le recharger même s’il est en marche. De plus, le rendement est plus que satisfaisant avec un pourcentage de 85%. Cela permet, d’ailleurs, de bénéficier d’une subvention à condition que l’installation soit faite par un artisan RGE.

Notez que pendant l’installation, il faut prévoir un conduit d’évacuation, sans oublier le régulateur de tirage. Prenez, également, en compte la sécurité de votre maison. Vous devez, notamment, éloigner l’appareil d’un entourage combustible. Sachez, par ailleurs, que ces appareils nécessitent un nettoyage régulier, après chaque utilisation afin d’éviter l’encombrement. Cela ne prend quasiment pas beaucoup de temps, puisqu’il suffit de vider le cendrier et de racler l’intérieur.

Vous retrouverez, sur le marché, une vaste gamme de modèles d’appareils de chauffage. Mais intéressons-nous, en particulier, à deux dispositifs de la grande marque italienne Laminox, à savoir « fiorello » et « jessica ». Découvrez dans le tableau suivant les principales caractéristiques de ces deux poêles à pellets.

Modèlesfiorellojessica 
Fonctionnement Poêle à granules sans inertie
Puissance : 7,5 kW
Rendement : 86%
Chauffage d’appoint  
Avantages– Simple d’utilisation avec un prix abordable.
– La diffusion de la chaleur est très rapide.
– L’appareil est silencieux.
– La diffusion de la chaleur est très rapide.
– Un design moderne et novateur.  
Inconvénients-L’appareil manque une touche esthétique.
– Faible diffusion de chaleur après extinction.
– Un coût plus cher et nécessite assez d’espace (114 kg).
– Faible diffusion de chaleur après extinction.
Prix1 580 euros2 491 euros

Le chauffage au gaz : une option dynamique et confortable

Après le chauffage au bois, cette source d’énergie est moins chère que les autres. L’appareil fonctionne à l’aide d’un gaz propane. L’appareil est fourni avec un tuyau d’alimentation dédié à cet effet. Il est équipé d’un brûleur de gaz très puissant de 15 à 31 kW que vous pouvez régler selon l’usage. En principe, la diffusion de la chaleur à température ambiante se fait par convection. Mais vous pouvez le manipuler manuellement.

Avantages : L’autogaz est un appareil très commode et son ergonomie convient à plusieurs utilisations. Puisqu’il est mobile, vous pouvez le transporter dans différents endroits. Par exemple, lorsque vous travaillez dans votre garage pendant l’hiver, vous pouvez l’utiliser pour vous réchauffer. Il pourra aussi servir de chauffage d’appoint pour une ferme. De plus, son couvercle résiste bien au choc.

Inconvénients : Même si le chauffage à gaz est très pratique, les consommateurs n’échappent pas tout à fait aux risques liés à son utilisation. Pensez, dès lors, à prendre des mesures de sécurité pour les prévenir. Mais en général, l’appareil est équipé d’un stop gaz au cas où il y a une chute.

Le chauffage à l’énergie solaire : un dispositif des plus écoresponsable

L’énergie solaire vous permet de vous détacher du réseau électrique. Plusieurs entreprises y ont recours pour prévenir les pannes de courant. Mais on l’utilise aussi fréquemment à la maison, pour fournir de l’eau chaude. D’ailleurs, un chauffe-eau solaire est très pratique pour ravitailler de l’eau sanitaire à une famille peu nombreuse. 

Avantages : Résolution 100% écologique, il n’y a aucune émission de particules avec l’énergie solaire. Cette dernière vous permet, également, de bénéficier d’une grande autonomie. Il faut, cependant, prévoir un appoint si vous envisagez une utilisation sur le long terme. De plus, son usage ne présente aucun danger comme la fuite de gaz ou les risques d’inflammation des modèles cités ci-dessus.

Inconvénients : L’installation d’un panneau solaire nécessite un budget lourd. Vu la complexité des travaux à faire, les dépenses risquent de grimper rapidement. Vous pouvez envisager, en revanche, de faire une demande de subvention écologique. À noter que l’énergie solaire ne convient pas à toutes les régions. Il faut, en effet, une exposition suffisante au soleil pour produire de l’énergie.

Le chauffage au pétrole : une réduction importante de consommation

Le poêle à pétrole est une solution très économique en matière de consommation. Le modèle sans électricité est pourvu d’une mèche pour s’allumer. Il suffit de le mettre en marche grâce à un bouton d’allumage et d’extinction ou encore d’une commande avec une pile électronique.

En général, deux options de chauffage existent. Le poêle à flamme simple dispose d’une seule chambre de combustion. Tandis que le poêle laminaire à double combustion permet d’obtenir un rendement optimal en matière de rayonnement.  

Avantages : L’avantage avec ce type de chauffage réside dans son faible coût de consommation. De plus, l’appareil coûte moins cher que les autres, avec un prix de 100 à 700 euros environ. Le contenant du réservoir permet, par ailleurs, une utilisation autonome pendant des heures.

Inconvénients : L’odeur du pétrole reste un désagrément inévitable pour un poêle à pétrole. Certes, il existe des modèles inodores, mais ils fonctionnent avec de l’électricité.

Les actualités à ne pas manquer

Conseils-Maisons.fr, 2021