Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Comment calculer le coût du chauffage électrique ?

  1. Energie >
  2. Energie pour la maison >
  3. Chauffages >
  4. Chauffage à l'électricité >
  5. Prix du chauffage électrique
prix du chauffage électrique

Il existe de nombreuses manières pour se chauffer, notamment le gaz, le bois, le fioul ou encore l’électricité. Cependant, le chauffage électrique est l’un des principaux et importants postes de dépenses énergétiques dans un foyer. En effet, il représente à lui seul plus de 60% de la consommation en matière d’énergie pendant les saisons d’hiver les plus froides. Il est donc important d’en réduire la facture afin de profiter d’un meilleur confort thermique sans pour autant payer trop cher. À cet effet, faire une estimation juste pour connaître son budget annuel de chauffage électrique et trouver des solutions appropriées pour optimiser votre consommation sont plus que nécessaires. Mais combien coûte réellement un chauffage électrique pour un ménage français ? Focus sur le prix du chauffage électrique.

Le chauffage électrique en résumé

Le chauffage électrique est un système utilisant l’électricité dans le but de chauffer l’intérieur d’un logement. Ce système englobe principalement deux types de fonctionnement, à savoir le chauffage direct et le chauffage indirect. Dans le premier cas, l’électricité est utilisée directement par l’appareil pour chauffer l’intérieur de votre logement. Par contre, dans le cas du chauffage indirect, l’électricité est utilisée par le biais d’un modèle qui est généralement une pompe à chaleur ou un radiateur électrique. Ce modèle va alors produire, en fonction de sa puissance, de l’eau chaude qui est par la suite transférée dans le système central du chauffage.

Pour rappel, il faut noter que le chauffage électrique ne peut être installé en neuf. Il est plus intéressant de le privilégier en rénovation en raison de son investissement plus ou moins faible. Toutefois, il est indispensable de choisir des appareils électriques très performants et mieux adaptés à vos besoins.

Quelques différents types de chauffages électriques

Le type de radiateurs électriques est l’élément le plus essentiel pour chauffer votre logement. De ce fait, il existe plusieurs modèles, certains plus énergivores que d’autres. Les principaux types de chauffages électriques sont les suivants :

Le radiateur électrique à inertie sèche ou fluide

Fonctionnant grâce à un corps de chauffe solide comme l’aluminium, la brique réfractaire, la pierre, la fonte, ou encore liquide comme le fluide caloporteur. Le radiateur électrique à inertie est un modèle à chaleur douce. Ces types de radiateurs sont particulièrement intéressants du fait de leur capacité à garder la chaleur et la distribuer dans les différentes pièces de votre habitation. Ainsi, ils répandent la chaleur de manière très rapide et homogène. Aussi, la température demeure stable pour une période de temps relativement longue du fait de l’homogénéité de la chaleur.

Les convecteurs électriques

Plutôt courants dans les foyers français, les convecteurs électriques sont des appareils qui chauffent directement à l’eau grâce à une résistance. Contrairement aux autres systèmes de chauffage électrique qui sont plus installés dans les habitations en rénovation, le convecteur est utilisé aussi bien dans les logements neufs que rénovés. L’avantage majeur de cette technologie c’est son coût. Cependant, son réchauffement très rapide peut provoquer un inconfort et un assèchement d’air.

Le radiateur à panneaux rayonnants

Aussi appelé radiateur radian, ce modèle, quand il est marche, combine deux procédés : la convection et ensuite le rayonnement électromagnétique par infrarouge. Cela signifie que cet appareil, pour son fonctionnement utilise sa résistance pour chauffer une plaque rayonnante pour ensuite produire de la chaleur. Ce dispositif réchauffe également de manière homogène et très rapidement une pièce. Cependant, il est conseillé de ne pas disposer d’objet devant votre panneau radian. Évitez également de le placer dans une salle de bain.

Radiateur à accumulation et plancher chauffant

Ce type de radiateur est le plus vieux modèle à inertie. Grâce à sa capacité de stockage, ce radiateur peut diffuser la chaleur tout au long de la journée notamment pendant les moments les plus propices. Ainsi, la chaleur est diffusée uniformément dans toute votre habitation malgré le fait qu’il possède une régulation moins pointilleuse que les radiateurs à inertie. Très simple d’utilisation, le plancher chauffant ne prend pas assez d’espace dans une pièce.

À l’instar des autres modèles, le plancher diffuse également une chaleur homogène et à une température constante. Ce dispositif vous permet d’économiser jusqu’à 15% comparativement à un chauffage traditionnel. Vous disposez également d’autres moyens de chauffage électrique tels que la chaudière électrique. Toutefois, cette technologie, à l’image d’un ballon d’eau chaude, n’offre pas un meilleur rendement énergétique.

Quel est le prix d’un chauffage électrique ?

En termes de prix, le chauffage électrique n’est pas forcément le moyen le plus économique pour se chauffer. Par contre, vous verrez tout de suite la différence lorsque vous examinez attentivement votre facture d’énergie. L’installation d’un système de chauffage électrique dans une habitation a donc une grande incidence sur votre consommation en énergies. Investir dans le chauffage électrique peut s’avérer donc une solution très bénéfique. Il faut noter que le prix dépend de plusieurs paramètres. En effet, un chauffage complet et un système d’appoint ne livrent forcément pas les bonnes performances.

Le premier critère dont dépend le tarif de votre système de chauffage est donc le modèle que vous souhaitez acheter. En plus de leur attractivité, les radiateurs comme le panneau rayonnant ou encore les convecteurs électriques sont les moins chers. Cependant, ces radiateurs d’appoint peuvent être énergivores. À l’opposé, les sèches serviettes sont plus pratiques et offrent l’effet escompté. Cependant ils sont moins économiques puisqu’ils sont trop énergivores.

Le deuxième critère déterminant dans la fixation du prix d’un chauffage électrique concerne la matière du radiateur. En effet, n’importe quel matériau ne peut pas convenir à la fabrication du radiateur d’un système de chauffage électrique. Par exemple, l’acier, l’aluminium ou encore la fonte ne peuvent conduire la chaleur de la même manière. Si votre objectif est de trouver un chauffage électrique proposant un meilleur rapport qualité/prix, alors orientez votre choix sur un matériau à inertie. Dans ce cas, la fonte et l’aluminium sont particulièrement recommandés. En plus d’être très économiques, ces deux matières proposent une bonne résistance électrique.

Aussi, les radiateurs en acier sont également économiques et largement appréciés en raison de leur capacité de chauffer efficacement. Ils présentent également un design épuré et un côté esthétique très séduisant. Le pilotage de votre chauffage électrique est également un élément qui peut faire grimper ou non le prix de votre appareil. En effet, il existe deux types de pilotages : le pilotage automatique et le pilotage manuel. Un pilotage automatique permet par exemple d’affiner davantage vos consommations afin de les correspondre au plus près à vos besoins. Pour finir, le coût dépend également des différents fournisseurs d’énergie, des équipements de chauffage ou encore de l’offre choisie. Alors combien coûte concrètement un chauffage électrique ?

De manière générale, on estime que la consommation annuelle pour chauffer une maison est approximativement 110 kWh par m². Il convient de rappeler que ce chiffre dépend des habitudes de consommation et du niveau d’isolation. Pour être plus précis, on considère qu’une famille habitant dans un logement de 120 m², pour se chauffer, consomme en moyenne 18 850 kWh par an avec un système de chauffage. En cela, le coût moyen du chauffage électrique pour ce type de logement varie entre 700 et 2700 euros. Le coût maximum tourne aux environs de 10 000 euros.

En ce qui concerne l’achat d’un radiateur, le prix d’achat peut varier généralement entre 20 euros à 1000 euros selon le modèle choisi. Pour les modèles les plus chers comme les radiateurs à inertie, vous pouvez débourser jusqu’à 1500 euros. Au vu de vos besoins, vous pouvez ensuite prévoir quelques équipements d’entretien ou optimiser le fonctionnement de votre appareil.

Voici un résumé du coût du chauffage électrique en fonction des modèles

Type de radiateur électriqueLe prix minimum d’achatLe prix maximum d’achat
Le convecteur électrique20 euros200 euros
Le radiateur électrique à inertie (fluide caloporteur)400 euros1500 euros
Les panneaux rayonnants150 euros par panneau1000 euros par panneau
Le radiateur électrique à inertie (cœur de chauffe )400 euros2000 euros
Le radiateur électrique à accumulation750 euros2000 euros
Le plancher chauffant électrique40 euros par le m²65 euros par m²

Quid du prix de pose de chauffage électrique ?

À ces différents tarifs, s’ajoutent les frais de l’installation du système de chauffage. Pour une habitation de 100 m², il vous faut par exemple envisager plus ou moins une dizaine de radiateurs électriques. L’artisan, compte tenu de la complexité du chantier, le nombre d’appareils à poser, le raccordement ou non à une ligne existante, peut vous demander un prix variant entre 40 à 200 euros. D’une manière générale, prévoyez un prix moyen se situant autour de 100 euros pour la pose d’un radiateur électrique.

Aussi comptez jusqu’à 60 euros pour les frais de dépannage ou d’entretien de votre moyen de chauffage. Cependant, il faut noter que le coût de la main-d’œuvre peut facilement grimper du simple au double. Il est donc important de demander des devis à plusieurs professionnels. Cela vous permet de bénéficier d’une bonne expertise à un meilleur coût.

À quoi est dû l’écart de tarifs observés ?

Outre les paramètres énumérés ci-dessus pouvant influencer le prix d’un chauffage électrique, il faut noter que la vétusté du radiateur est un élément très important qui justifie cet écart. En effet, les vieux systèmes de chauffage électrique, comparativement aux modèles plus récents, auront tendance à absorber plus d’énergie. Par conséquent, des radiateurs vétustes ajoutés à une isolation mauvaise peuvent faire grimper votre facture d’électricité. D’autres éléments peuvent également expliquer l’écart de prix du chauffage électrique, il s’agit de l’isolation de votre logement, la variation de l’espace et enfin de la variabilité au niveau de la température.

En effet, une mauvaise isolation est la première cause des déperditions de chaleur qu’il est possible de compenser qu’en faisant élever la température de votre système de chauffage électrique. Les panneaux réfléchissants, les doubles vitrages ou encore les volets roulants sont quelques moyens pour maîtriser la surconsommation. En effet, plus la surface de votre maison est grande, plus il vous faudra une technologie performante dont le coût peut peser sur votre budget. Inversement, plus votre habitation est petite, moins elle nécessitera de chauffage. Ainsi vous dépenserez moins pour chauffer votre cadre de vie.

Enfin, les à-coups de température ou encore les pics consomment suffisamment d’énergie et sont responsables de la surconsommation en chauffage électrique. Pour contrer cette hausse, investir dans une technologie dotée d’un système de régulation ou de thermostat reste la seule alternative, ce qui peut faire grimper le prix. Il faut également rappeler que plus vous êtes nombreux, plus vous aurez besoin d’un radiateur puissant pour chauffer tout le logement.

Comment trouver un radiateur électrique performant et moins cher afin de faire des économies ?

Le type de radiateurs influence fortement la consommation d’un chauffage électrique. Il est donc indispensable d’investir dans l’achat d’un modèle à la fois performant et économique. Pour ce faire, le premier critère est de vérifier la puissance du radiateur lors de son achat. Elle débute souvent à 500 watts et peut aller à plus de 3 kilowatts. Il faut noter que plus la puissance de votre radiateur électrique est élevée, plus elle nécessitera une consommation plus importante. Elle sera forcément à même de chauffer une habitation de surface plus imposante.

Pensez également à acheter un radiateur électrique basse consommation, c’est-à-dire un appareil plus adapté à la superficie de votre pièce. Cela vous permettra de chauffer très efficacement votre logement tout en limitant vos dépenses. Veillez aussi à investir dans un modèle économique, tout en excluant les radiateurs électriques convecteurs ou encore les chauffages d’appoints trop énergivores. Privilégiez également des radiateurs disposant d’une bonne capacité de stockage d’énergie. En effet, plus votre dispositif a une grande capacité, plus il pourra profiter de manière optimale de sa chaleur, ceci même lorsqu’il est éteint.

Autre astuce pour une technologie de chauffage électrique moins chère et adaptée à votre situation est de miser sur une technologie possédant une régulation performante. L’atout de ce type de radiateur, c’est qu’il vous permet de correspondre au mieux votre consommation aux besoins de chauffage du logement. Mieux, leur précision de réglage et leur intuitivité accroissent vos économies d’énergie. Si vous pouvez par exemple régler la température à 20.5° C au lieu de 21° C, c’est plus de 3,5% d’économies réalisées.

Enfin, pour avoir toutes les clés en main et faire un choix optimal de votre chauffage électrique, il est indispensable d’avoir une idée claire et précise de la surface à chauffer. En effet, un radiateur électrique disposant d’une bonne puissance et bien dimensionné garantit des économies d’énergie et un bon confort thermique. Pour calculer le volume à chauffer, il vous suffit de multiplier la hauteur sous plafond par la surface au sol. D’ailleurs, on estime que pour une hauteur de plafond de 2,5 mètres, il est conseillé de privilégier un chauffage électrique dont la puissance est comprise entre 70 et 100 Watts par m². Pour cela, la pièce doit être parfaitement bien isolée. Un radiateur électrique de 2500 watts peut donc s’adapter correctement à une pièce de 25 m² dans ce contexte.

Comment calculer son budget annuel de chauffage électrique avec notre calculateur ?

Effectuer un calcul pour déterminer la consommation en chauffage électrique de votre logement est très utile, et ceci pour de nombreuses raisons. En effet, si le tarif de votre abonnement demeure fixe, vous pouvez faire des économies sur votre facture en limitant votre consommation. Déterminer votre budget annuel vous permettra d’avoir une vision globale du coût que représente le chauffage électrique de votre maison. Ainsi, vous pouvez anticiper sur certaines de vos dépenses afin de faire une bonne gestion de votre budget. Cela vous permet également de sélectionner un système de chauffage moins cher, adapté à votre budget et performant.

Il faut noter qu’il n’est pas très aisé de contrôler la consommation en chauffage électrique de votre habitation. En effet, plusieurs critères sont à prendre en compte, lesquels expliquent notamment cette instabilité notée dans le calcul. Ces critères sont entre autres le volume en m² à chauffer, la température souhaitée, la localité d’habitation, le nombre de portes-fenêtres ou de fenêtres, etc. Vous devez également prendre en considération le nombre de parois menant sur l’extérieur, l’altitude, le type d’habitat à chauffer (studio, appartement, maison) ou encore la date de construction. Une fois que vous avez toutes ces informations, le calcul peut se faire facilement. Il suffit d’utiliser la formule suivante :

La puissance du radiateur en kWh x Prix du kWh x Nombre d’heures d’utilisation x Nombre de jours d’utilisation dans le mois.

Pour estimer votre budget annuel de chauffage électrique, commencez donc par vous renseigner sur le prix du kwh de l’électricité. Il est différent d’un fournisseur à un autre mais aussi d’une région à une autre en raison de l’application des taxes. Vous trouverez ce montant sur votre facture ou sur votre contrat d’électricité. Il convient de rappeler que le prix du kWh est plus élevé avec le tarif bleu d’EDF (le tarif réglementé).

Prenons un exemple avec des moteurs de radiateurs électriques de puissances respectives de 1 kWh, 1,5kwh et 2 kWh. Le prix réglementé d’un kWh est d’environ 0,1597 euro toutes taxes comprises.

Voici les exemples de prix de la consommation du chauffage électrique :

La puissance du radiateur1 kWh1,5 kWh2kWh
Le budget de la consommation horaire (1h d’utilisation )1 x 0,1597 = 0,1597 euro1,5 x 0,1597= 0,23955 euro2 x 0,1597= 0,3194 euro
Le budget quotidien (6 heures d’utilisation par exemple)6 x 0,1597= 0,9582 euro1,5 x 0,1597 x 6= 1,4373 euro2 x 0,1597 x 6= 1,9164 euro
Le budget mensuel (6 h d’utilisation pour 30 jours)0,9582 x 30= 28, 746 euros1,4373 x 30= 43,119 euros1,9164 x 30= 57,492 euros

Pour ces puissances, vous devez donc prévoir pour votre budget annuel des coûts respectifs de 344,952 euros, 517,428 euros et 689,904 euros. Pour rappel, il faut noter que ce calcul est trop théorique et ne prend pas en compte tous les éléments cités ci-dessus et présente quelques limites. Il existe fort heureusement de nombreux outils disponibles sur internet dont notre calculateur pour vous aider à calculer la consommation en chauffage électrique de votre habitation.

Pourquoi utiliser notre calculateur ?

Notre calculateur, outre les éléments susmentionnés, se base sur d’autres points comme le nombre des occupants, les appareils utilisés, etc. Ainsi, grâce à tous ces paramètres, il vous donne une estimation juste de votre budget annuel de consommation de chauffage électrique. En plus d’être totalement gratuit, notre calculatrice est sans engagement. Vous n’avez besoin que de renseigner les caractéristiques de votre résidence pour profiter de ses avantages.

Notre outil vous présente ensuite une estimation annuelle de la consommation de votre chauffage électrique. Il vous propose par la suite plusieurs offres adaptées à cette consommation, vous permettant de choisir le contrat le plus avantageux afin de faire des économies. Ainsi, cela vous permet de faire jouer la concurrence et de trouver des tarifs plus intéressants. N’hésitez donc pas à utiliser cet outil. À noter qu’il est important de demander un devis personnalisé avant de souscrire tout contrat.

Comment optimiser votre consommation du chauffage électrique pour faire baisser la facture d’électricité ?

Si le prix du chauffage électrique pèse lourd sur le budget énergétique des français, vous pouvez toutefois le réduire en choisissant de très bons appareils électriques de chauffage. Il est important d’investir au-delà des radiateurs à accumulation ou à inertie, sur des appareils équipés d’un régulateur. Cela vous permettra d’adapter le fonctionnement de votre radiateur aux besoins de votre foyer. Un Autre conseil pour optimiser la réduction de la consommation de votre chauffage électrique est de penser à éteindre ou baisser votre radiateur en votre absence ou pendant des heures creuses. Pour ce faire, il vous suffira d’installer un thermostat d’ambiance programmable ou un thermostat d’ambiance connecté. Ces appareils de régulation permettent notamment de réguler les températures de chauffage afin d’obtenir un meilleur confort thermique dans votre habitat.

Aussi, il est possible de réduire le coût moyen de votre chauffage électrique en priorisant un système plus performant et plus récent. En effet, si vous constatez que votre facture d’électricité est nettement en dessus du coût moyen du chauffage électrique, il est probable que votre logement ait un problème d’isolation. Procédez alors à des travaux d’isolation. En plus d’optimiser la consommation de votre radiateur électrique, il s’agit d’un investissement à long terme. Vous bénéficiez également de plusieurs aides financières ou de remise de frais pour effectuer ces travaux de rénovation.

Pour réduire sensiblement le coût de votre chauffage, il est donc indispensable de faire le point sur les performances énergétiques de votre habitation. De ce fait, il vous faudra réaliser un bilan énergétique afin de trouver les points faibles de votre logement. Ainsi, vous pouvez trouver les solutions les plus idoines et les plus adaptées pour améliorer le chauffage. Aussi, économisez de l’argent en réchauffant votre intérieur par de gestes simples sans allumer forcément votre chauffage électrique. Pensez à aérer votre habitat en limitant les déperditions thermiques, à fermer les volets si vos pièces ne sont pas exposées au soleil ou à privilégier des rideaux épais.

Enfin, pour limiter au maximum vos dépenses, le choix du fournisseur est aussi très capital. En effet, même si ce point n’influence pas directement la consommation en kWh d’un chauffage électrique, cela vous permet toutefois de faire baisser le coût de votre facture d’électricité. Pour être sûr de faire le bon choix, l’idéal sera de procéder à une simulation de prix. L’avantage majeur d’une telle démarche c’est qu’elle vous permet de comparer les offres proposées par les différents fournisseurs. Ainsi, vous pouvez choisir le contrat d’électricité le plus avantageux et le moins cher. N’hésitez surtout pas à demander plusieurs devis en ligne. En plus d’être sans engagement, changer de fournisseur est entièrement gratuit. De plus, vous n’aurez pas besoin de changer la puissance en kva de votre compteur.

En résumé, le chauffage électrique est très indispensable pour maintenir votre logement au chaud en période glaciale. Toutefois, son coût est loin d’être négligeable. Il peut peser lourd sur votre budget si vous ne maîtrisez pas votre consommation. Cependant, cela n’est pas une raison pour viser le tarif le plus bas à l’achat de votre radiateur. Orientez-vous plutôt vers un modèle qui vous apportera plus de confort. Pour optimiser votre consommation d’énergie, il est plus conseillé d’améliorer l’isolation de votre habitat, de programmer votre chauffage électrique, ou encore d’entretenir régulièrement vos radiateurs. Enfin, un moyen simple pour maîtriser votre budget est de procéder à une estimation de la consommation annuelle de votre chauffage grâce à des outils dédiés. Grâce à notre calculateur, calculez en quelques minutes votre consommation.

Les actualités à ne pas manquer

Conseils-Maisons.fr, 2021