Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Détails et utilité de l'option bris de glace d'une assurance habitation

  1. Assurance habitation >
  2. Assurance habitation en ligne >
  3. Bris de glace de l’assurance habitation
bris de glace d'une assurance habitation

L’assurance habitation est un contrat qui permet de couvrir votre logement en cas d’accident. Les locataires tout comme les propriétaires de maison peuvent bénéficier de cette assurance. Si elle est facultative pour ces derniers, les locataires sont contraints d’y souscrire. L’assurance est valable pour une année et elle est renouvelée automatiquement à expiration. Elle couvre les incidents de logement tels que les dégâts des eaux, les cambriolages, les explosions, les bris de glace… C’est cette dernière qui constituera l’objet de notre analyse. Concernant la garantie bris de glace, il faut savoir que cette protection ne concerne pas seulement les automobiles contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il est tout à fait possible pour vous de bénéficier de cette offre d’assurance d’habitation en ligne pour la protection de votre logement, que vous soyez propriétaire ou locataire de maison. Voici les détails de cette garantie pour vous permettre d’en bénéficier pleinement.

Besoin d’une assurance habitation au meilleur tarif ?
JE COMPARE

Qu’est-ce que la garantie bris de glace de l’assurance habitation ?

La garantie bris de glace est un contrat inclus de l’assurance Multirisque Habitation (MRH), sauf dans les rares exceptions où elle est disponible en option. Elle vous permet d’obtenir une prise en charge ou un remboursement en cas de casses accidentelles des éléments vitrés de votre logement.

Les sinistres pris en charge par la garantie bris de glace

Les clauses concernant les bris de glace ou les vitres cassées dans l’assurance habitation sont très larges et souvent assorties d’exceptions selon le contrat avec votre assureur. Mais en général, c’est la casse pure et simple ou la dégradation importante qui sont prises en compte. Cependant, c’est le caractère accidentel qui est déterminant dans la prise en charge. Si les causes du sinistre ne sont pas liées à un accident ou si elles ne sont pas naturelles, alors vous ne recevrez pas de compensation. Il existe deux sortes de risques garantis pour les assurances : les risques couverts automatiquement et les risques couverts via extension de garantie.

Les risques garantis automatiquement concernent :

  • les fenêtres, les portes,
  • les lucarnes vitrées,
  • les vasistas, les baies vitrées,
  • les meubles avec des parties en verre,
  • les cabines de douche, les miroirs,
  • les vérandas.

Quant aux risques qui sont pris en charge via extension des clauses de la garantie, on peut citer les éléments vitrés, le mobilier en verre à l’extérieur du logement, certains meubles en verres, les glaces, les panneaux solaires, les portes-four, les plaques de cuisson vitrocéramiques, les serres, les aquariums.

Les exclusions de la garantie bris de glace

Il existe des éléments vitrés dans les habitations qui sont systématiquement exclus du fonctionnement de la garantie bris de glace des assurances. Il est important de connaître ces éléments et prendre des mesures de sécurité pour éviter les sinistres. De même, il est possible de prendre en charge soi-même les frais de remplacement ou de réparation automatiquement. Parmi ces éléments, on dénombre les ampoules, les lustres en cristal, les éléments d’éclairage, certains objets en verre, la vaisselle, les télescopes, les objets en verre optique.

Il est recommandé de se renseigner avant tout sur l’étendue de votre garantie bris de glace auprès de vos assureurs. Ensuite, envisagez les extensions nécessaires pour une meilleure couverture de votre logement. Enfin, prenez des mesures idoines pour protéger tous vos biens et équipements qui ne bénéficient pas de la protection de votre assureur. Dans ce dernier cas, vous pouvez souscrire à des formules complémentaires, dont la garantie biens précieux/objets de valeur de l’assurance habitation. Avec cette garantie tous les frais de dégradation et de détérioration seront pris en charge à la hauteur de leurs valeurs au moment du sinistre ou du prix déclaré dans la clause du contrat.

Indemnisation de la garantie bris de glace de l’assurance habitation

L’indemnisation prévue par les compagnies d’assurance dans leur garantie bris de glace ou vitre cassée suit une procédure assez stricte.

Lors des dommages bris de glace, si ces derniers ne relèvent pas d’une chute de grêle répertoriée comme une catastrophe naturelle, l’assuré doit faire une déclaration de sinistre. Pour ce faire, il devra soumettre une lettre de recommandation avec accusé de réception. Cette lettre doit être déposée auprès de l’assureur dans un délai précisé dans la clause de l’assurance (la majorité dans assureurs offre un délai de cinq jours ouvrés suivant la constatation du sinistre).

C’est le cachet de la poste qui fera foi du respect du délai de déclaration accordé. Cette démarche peut se faire aussi en ligne même si elle demeure marginale. Par contre, un retard de la lettre pourrait vous causer la réduction, voire la suppression totale de l’indemnisation prévue. L’assureur peut user d’un tel droit s’il justifie et prouve que le retard de l’envoi de la lettre à déclarer lui est préjudiciable sur le plan financier.

En réalité, l’assuré devrait apporter tous les documents pouvant permettre de faciliter ou d’accélérer le processus. L’assureur exigera de voir :

  • des photos du sinistre et des éléments vitrés cassés,
  • la facture d’achat prouvant la valeur des biens perdus,
  • une copie de dépôt de plainte à la police (en cas de vandalisme, vol ou effraction), du témoignage de tiers comme les voisins ou tout autre témoin
  • une déclaration de la société à charge de la gestion de votre vidéo surveillance prouvant que le dispositif de service fonctionne normalement.

En général, l’assurance n’envoie pas d’experts en assurance pour constater les faits en cas de dégâts de « faible ampleur ». Il fera confiance à vos documents et à votre déclaration de sinistre. Mais, en cas de fausseté des documents apportés (surestimation du prix des biens perdus, mensonges), si cela est fait de mauvaise foi, le contrat avec l’assureur sera annulé et résilié. Considérée comme une tentative de fraude, cette action pourrait conduire à des poursuites judiciaires. Dans le cas où les assureurs ne parviendraient pas à prouver la mauvaise foi de la déclaration (omission, inattention), l’indemnité prévue sera réduite conformément aux dispositions de l’article L.113-9 des Codes d’assurance.

Franchise et plafond – Remboursement des biens

Dans le processus d’indemnisation, il existe deux données qui influent significativement sur la valeur du montant accordé aux victimes des accidents ménagers. Ces deux éléments importants sont la franchise et le plafond.

Qu’est-ce que la franchise et le plafond ?

La franchise représente la part d’indemnisation qui revient à la charge de l’assuré et réduit de ce fait le montant de l’indemnisation d’origine. Il est aussi possible de réduire ou même de supprimer la franchise des assurances habitation moyennant une augmentation du montant annuel de la prime.

Le plafond d’indemnisation représente quant à lui la somme maximale prévue pour indemniser un sinistré. Tout comme la franchise, il est possible de négocier ce montant et son augmentation sera fonction de l’accroissement de vos cotisations annuelles. Il faut alors une réflexion minutieuse afin de déterminer s’il est bénéfique pour vous de faire augmenter le plafond de votre indemnité ou de faire baisser la franchise de votre remboursement. Si l’option choisie ne vous convient plus, elle peut être modifiée à la prochaine révision de votre contrat.

Le remboursement des biens

Les sociétés d’assurance procèdent au remboursement des biens perdus selon le montant inscrit dans la déclaration du dommage. À cet effet, deux sortes de remboursement sont prévues. D’une part, le remboursement à valeur usage. Dans ce cas, l’usure normale du bien est prise en compte pour estimer sa dépréciation due à l’obsolescence. Les compagnies d’assurance le font par le biais de l’application d’un taux de vétusté. D’autre part, il y a le remboursement valeur à neuf. Ici, aucune usure n’est prise en considération. Ainsi, la valeur d’achat du bien est remboursée même si le sinistre intervient des années après son acquisition.

Par ailleurs, si le sinistre nécessite une réparation immédiate, vous pouvez vous-même vous occuper des frais des travaux de la réparation. Cependant, penser toujours à prendre des photos des dégâts et à bien conserver la facture et le devis du réparateur. Ces deux éléments constitueront des preuves à apporter à votre assureur qui se chargera de procéder au remboursement prévu. Pour toutes actions, n’hésitez pas à vous procurer des conseils de votre assureur ou à lire attentivement votre contrat.

Comparaison des contrats d’assurance et résiliation de contrat

Pour peaufiner le choix de votre compagnie d’assurance, il est crucial d’opérer la comparaison entre les différentes offres proposées. Néanmoins, si votre assureur ne vous convient plus au fil du temps, vous pouvez mettre un terme au contrat selon certaines conditions.

Le choix d’un contrat d’assurance

Au vu des nombreuses sociétés d’assurance et de la nécessité de trouver la meilleure offre pour la couverture de votre logement, il est important de comparer les contrats d’assurance habitation des différents assureurs. La souscription à l’un de ces contrats ne doit pas être prise à la légère au vu du rôle que joue chacune de ses garanties. Celle des bris de glace ou vitres cassées est une assistance qui ne fait pas l’exception. Les indemnités sont bénéfiques et la sécurité offerte est assez importante. Il existe à cet effet plusieurs courtiers d’assurance en ligne.

Les courtiers d’assurance en ligne ont pour rôles d’accompagner et de représenter les clients dans l’exercice de leurs contrats. Ils sont un guide vers la meilleure offre avant la souscription. Ils veillent au respect de vos droits par l’assureur et s’occupent des démarches administratives comme les déclarations de sinistres ou le rappel de vos échéances de paiement. Ils ne peuvent par ailleurs conclure de contrat commercial avec les assureurs, ce qui vous garantit un accompagnateur de choix objectif et transparent.

Ils en existent plusieurs, dont le site Réassurrez-moi qui est d’une aide inestimable. Ce site est un comparateur d’assurance en ligne fiable et de qualité. Il y a aussi le comparateur lesfurets.com qui vous sera également bénéfique.

Ces courtiers vous aideront à analyser et à déterminer les offres les plus intéressantes que ce soit au niveau de la performance ou au niveau du coût. Les modalités attenantes à la prime telles que la franchise et le plafond d’indemnisation pouvant y être consultées librement.

Modalités de résiliation du contrat d’assurance

Enfin, si vous considérez que votre assurance est trop onéreuse, que ses prestations ne sont pas suffisantes ou assez contraignantes, il vous est possible de résilier votre contrat avec la compagnie. La résiliation des contrats d’assurance habitation a été facilitée par la nouvelle législation qui a renforcé les droits des personnes civiles tout en augmentant les devoirs des sociétés d’assurance. Ces derniers doivent désormais envoyer systématiquement un avis d’échéance dans les délais prévus. Cette démarche est en vue de prévenir tout abus quant à la reconduction tacite involontaire de contrat.

De nos jours, grâce à l’évolution de la technologie et à l’énergie verte avec l’utilisation des panneaux photovoltaïques, l’assurance habitation et sa garantie bris de glace ou vitre cassée sont devenues une aubaine pour couvrir vos maisons. Il est de votre responsabilité de vous faire accompagner par les courtiers en assurance afin de bénéficier de meilleures clauses. De plus, leur site de comparaison de contrat d’assurance reste un atout non négligeable. Cette astuce vous facilitera la tâche et vous fera gagner du temps.

Mais le plus important, c’est de lire attentivement son contrat d’assurance afin de maîtriser toutes les conditions qui y sont liées. Pour votre sécurité, prendre les conseils de votre courtier en assurance serait l’idéal. Dans tous les cas, la résiliation de votre contrat d’assurance reste une possibilité si votre compagnie ne vous convienne plus.

Besoin d’une assurance habitation au meilleur tarif ?
JE COMPARE
Conseils-Maisons.fr, 2021