Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Comment bien repasser une housse de couette ?

  1. La literie >
  2. Linge de lit >
  3. Housse de couette >
  4. Repasser une housse de couette
repasser housse de couette

Il existe deux catégories de personnes. D’un côté, il y a ceux qui prennent du plaisir à repasser des vêtements pendant qu’ils regardent un programme documentaire à la télévision ou qu’ils écoutent la radio. Puis, il y a ceux qui prennent volontairement le temps de repasser leur linge de lit, convaincus qu’il s’agit d’une étape primordiale qui conclut le lavage-séchage de leur housse de couette. Quel que soit le type de profil auquel vous appartenez, cela va sans dire que se glisser dans du linge de lit fraîchement repassé l’hiver comme l’été est une sensation inégalable. De même que la vue de votre lit propre et bien lisse reste, quoi qu’on en dise, une bien belle récompense de vos efforts. Nul ne vous contredira non plus sur le fait que la housse de couette se montre malgré tout bien encombrante, notamment en dimensions King et en tailles Queen. En prendre soin peut représenter bien des péripéties quand on n’en maîtrise pas les méthodes. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de vous faire la collection de quelques astuces et techniques essentielles pour une housse de couette facilement et parfaitement repassée.

Pourquoi il est important de bien savoir repasser sa housse de couette

Repasser votre housse de couette peut vous offrir certains avantages, et ce, bien au-delà du simple aspect visuel d’un linge de lit bien organisé. Bien sûr, un linge bien lisse dans une chambre bien rangée ne peut qu’être accueillante, que ce soit pour vous ou toute autre personne qui viendrait vous rendre visite.

Pourquoi repasser sa housse de couette ?

Cependant, le repassage assure également une douceur inégalée des étoffes. C’est notamment le cas pour les housses de couette neuves dont l’étoffe est encore raiche et tout droit sorti d’usine ou lorsqu’elles sont restées rangées dans un placard durant de longs mois.

Une poignée de personnes affirment que le repassage peut également contribuer à l’élimination des germes et des bactéries qui auraient pu apparaître durant le lavage. Si l’on suit cette théorie, cela signifierait que le linge doit être repassé à très haute température. Or, certaines étoffes ne peuvent être repassées qu’à très basse température.

Quelques recommandations

Il y a toutefois deux recommandations à bien garder à l’esprit lorsque vous repassez une housse de couette. La première concerne les brûlures de repassage que vous pouvez y laisser.

La marque de brûlure

Cela peut être dû à une marque de brûlure initialement laissée sur votre appareil qui effectuera un transfert sur votre linge de lit. Il peut aussi s’agir d’un accident : un coup de téléphone reçu, le passage du facteur, une cheminée ouverte qui laisse échapper des copeaux enflammés sur votre moquette et qui risque de laisser un trou. C’est là que vous y accourez et oubliez votre fer sur la housse.

Sachez que tout espoir n’est pas perdu et qu’il y a des chances pour que vous puissiez récupérer votre couverture de duvet si vous agissez rapidement. Il est alors conseillé de :

  • passer le linge sous l’eau chaude pour révéler la marque et mieux la traiter.
  • verser un peu de lessive sur la marque faite sur l’étoffe pour faire pénétrer la matière détergente.
  • placer votre housse de couette directement à la machine. Sachez que vous pouvez la mélanger avec d’autres linges, car il n’est pas nécessaire qu’elle soit lavée seule.
  • étendre votre linge en plein soleil à la sortie de la machine. Attention, la durée de séchage en plein soleil ne devra excéder 24 h pour ne pas décolorer le linge.

Les taches lustrées

Il peut également s’agir de taches brillantes qui apparaissent sur certains tissus, notamment de couleur foncée, à la suite d’un repassage à fer très chaud. Elles apparaissent sur l’étoffe lorsque le fer est trop chaud pour les fibres qui finissent par s’effondrer sous la pression. La mésaventure se produit essentiellement sur les zones inégales de la housse comme les bords ou encore au niveau des boutons ou des nœuds au niveau de l’ouverture par laquelle on introduit la couverture.

Pour éviter tout accident de la sorte :

  • lisez l’étiquette du vêtement pour être certain de la chaleur de repassage nécessaire.
  • investissez dans un fer à vapeur de qualité qui puisse produire un niveau de vapeur élevé et qui humifie bien l’étoffe avant de la traiter.
  • redoublez de vigilance lorsqu’il s’agit d’étoffes foncées.
  • ne repassez pas votre housse directement sur votre lit sous peine de dégrader le matelas par la même occasion.
  • utilisez un tissu à repasser si nécessaire qui servira de barrière de protection anti-chaleur excessive entre le fer et la housse.
  • utilisez la vapeur verticale de vos vêtements sans toucher l’étoffe pour la défroisser uniquement, notamment si la housse comporte des accessoires ou des motifs spécifiques et à risque.
  • repassez les vêtements juste après le lavage et légèrement humides.
  • investissez dans une planche à repasser rembourrée.

Les méthodes de repassage de housse de couette selon toutes les matières

Chaque pièce de literie dispose de ses propres règles d’entretien en fonction des matières, de la taille, de l’épaisseur. Référez-vous tout d’abord aux directives de l’étiquette de la housse, puis, n’hésitez pas à suivre ces quelques conseils.

Le cas du coton

Le coton est la matière la plus utilisée dans la fabrication des linges de lit par-delà la planète. Il est également l’une des étoffes les moins complexes à laver, sécher et repasser. Attention toutefois si vous possédez une housse de couette en coton spécifique ou biologique. Il faudra, auquel cas, se montrer plus précautionneux.

Pour bon nombre de cotons, vous pourrez repasser le linge à une température plus élevée que bon nombre d’autres matières. Une température moyenne à élevée fonctionnera parfaitement. Certains appareils bénéficient aussi d’une fonction coton directement indiquée.

Le cas du lin

Suite à son lavage entre 40 et 60 °C seulement, le lin ne supportera qu’un repassage à basse température. Grâce à cette dernière, vous passerez outre les risques de rétrécissement et les possibles dommages causés par la chaleur aux fibres du tissu. Cela signifie que votre appareil se rapproche davantage du froid que du tiède et du chaud, ce qui implique par conséquent un repassage plus long.

le cas de la percale

La percale est une option un peu plus spécifique. Lavée à température presque fraîche afin d’éviter tout boulochage, il est également recommandé de ne pas la repasser. En effet, elle supporte mal le contact avec la chaleur qui pourrait non seulement endommager l’étoffe, mais aussi en réduire la durée de vie. Si vous tenez absolument à repasser votre housse de lit en percale, choisissez et optez pour la température la plus basse disponible.

Le cas des autres matières

Les matières synthétiques comme les hybrides (le polycoton par exemple) ou le polyester pur ont bien moins de chances de se froisser que les options naturelles. Il ne sera donc pas nécessaire de les repasser. Si vous tenez toutefois à le faire, vérifiez votre fer à repasser. Il devrait contenir un niveau spécifiquement dédié aux tissus de synthèse.

La durée du repassage d’une housse de couette

La durée du repassage dépendra d’un premier facteur : la méthode de séchage. Lorsque les étoffes sèchent au moyen d’un sèche-linge, les fibres peuvent se casser plus facilement. Il vous faudra faire d’autant plus attention, ce qui allongera le temps de travail. A l’inverse, une housse qui aura séché à l’air libre et qui est toujours légèrement humide sera plus facile à traiter et ainsi plus rapide à repasser.

En repassant en double-épaisseur, autrement dit par fractions de deux rectangles collés ensemble, le temps est également écourté. Généralement, il vous faudra une vingtaine de minutes pour repasser une parure de lit complète pour 2 personnes. Mais il vous faudra tout de même entre 5 et 10 minutes pour repasser correctement une housse de couette sous toutes ses coutures.

Comment plier une housse de couette sans la froisser

Plier du linge de lit n’est pas toujours la plus simple des tâches étant donné les formes et l’étendue des pièces. Plier parfaitement ses draps et ses housses permet cependant de gagner de la place et de garder les armoires rangées et organisées. Cela permet aussi de s’y retrouver plus facilement d’un point de vue visuel lorsque vous décidez de changer votre parure.

Voici les étapes pour une tâche accomplie avec brio :

  • Placez la housse de couette sur une table ou toute surface suffisamment grande et plate. Si nécessaire, vous pouvez la défroisser. Gardez à l’esprit qu’une housse séchée au sèche-linge n’aura toutefois pas besoin de repassage.
  • Pliez-la en deux puis quatre en vous assurant de faire concorder chacun des côtés afin de former un rectangle.
  • Repliez votre housse jusqu’à former un bloc de linge homogène. Pour plus de praticité, vous pouvez glisser vos taies d’oreiller dans ce blog également. Vous n’aurez ainsi pas à les chercher dans votre placard une fois que vous aurez à changer votre parure.

Si vous souhaitez plier votre housse de couette prête à aller en machine, ne la secouez pas. Vous risqueriez de disséminer les bactéries qu’elle contient dans votre chambre à coucher.

Comment mettre une housse de couette sans la froisser

La meilleure et la plus simple des méthodes, y compris pour les moins habiles de leurs mains se trouve être le burrito. Il consiste en 4 étapes :

  • Placez votre housse de couette entièrement à plat et surtout à l’envers. Autrement dit, il est question de l’étaler avec les coutures vers l’extérieur sur votre lit. Elle doit être placée dans le sens habituel, à savoir l’ouverture pour la couette vers le bas.
  • Recouvrez la housse de votre couette en faisant attention à ce que les coins coïncident aux plis en longueur et en largeur de la housse placée en dessous.
  • En partant du haut de votre lit, enroulez la housse et la couette sans les séparer et essentiellement sans lâcher les coins à la façon d’un burrito. Si besoin, utilisez des pinces. Continuez de la sorte jusqu’en bas du lit.
  • Une fois arrivé au bout du lit, glissez vos mains à l’intérieur de la petite ouverture de votre housse placée sous la couette. Faites passer le tissu supérieur de la housse juste au-dessus de votre couette afin de l’enrouler tel un burrito. Une fois arrivé au bout de votre burrito, vous devriez voir apparaître la face extérieure de votre couette. Déroulez (ne le retournez pas) le burrito. Et, c’est fini !

Notre avis sur le repassage d’une housse de couette

Deux facteurs sont primordiaux pour obtenir un résultat idéal. Le premier est de suivre les instructions du guide qui vous est fourni avec le linge de lit. Elles vous indiqueront ce qu’il est possible de faire ou non selon les coloris ou encore le style (boutons, nœuds, autres) du produit.
Enfin, le deuxième est d’opter pour des articles de literie de grande qualité de marques telles que Kenzo, Sonia Rykel, Anne de Solène ou encore Françoise Saget. En effet, et ce quelle que soit la matière en question, plus la qualité sera présente, plus il vous sera simple de l’entretenir.
Vous aurez bien moins de chances de vous enquérir du boulochage, de la dégradation des fibres au moindre contact avec le fer à repasser ou des décolorations possibles. Rappelez-vous qu’un tissu de haute qualité est confortable, facile à laver et à repasser. En outre, il vous reste également la solution de la matière qui ne nécessite pas de repassage comme la percale ou encore le seersucker.

FAQ

Quelle est la matière de housse de couette la plus facile à repasser ?

Matière luxueuse par excellence comme la soie, le satin de coton est fabriqué à partir de fibres longues. Il s’agit d’un coton de haute densité et plus lourd que la plupart des autres cotons. De ce fait, il se fait la matière quasi idéale pour un repassage simple et rapide.

Quelle matière éviter si on ne veut pas (ou peu) repasser sa housse de couette ?

Si vous souhaitez vous épargner le dur labeur du repassage, choisissez une matière synthétique. Certaines matières ne nécessitent tout simplement pas de repassage. Il s’agit du polyester, de l’acrylique, du polyamide ou encore de l’élasthanne.

Comment défroisser une housse de couette ?

Il est possible de la défroisser rapidement et facilement en usant de la vapeur verticale. Pour ce faire, il vous suffit de placer votre fer à repasser en position verticale afin de stimuler la vapeur chaude et de placer votre housse juste en face, mais sans qu’elle touche le fer. La chaleur défroissera l’étoffe sans aucun contact direct.

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022