Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Guide complet sur la maison économe

  1. Energie >
  2. Energie pour la maison >
  3. Maison énergétique >
  4. Maison économe
Maison économe

Selon une étude récente réalisée entre 2017 et 2019, 83 % des ménages constatent une amélioration du confort après travaux. Cette étude a porté sur près de 45 000 ménages français ayant construit une maison économe en énergie ou ayant effectué des travaux de rénovation. Autre chiffre révélateur, 61 % des ménages constatent une réduction des dépenses liées à l’énergie. Les économies d’énergie sont donc au rendez-vous avec un gain énergétique final estimé à 8,1 TWh par an. Ce chiffre correspond à 2,5 % de la consommation conventionnelle d’énergie finale de l’ensemble du parc de maisons individuelles. Cela dénote donc de l’importance de la construction d’une maison énergétique. Mais qu’est-ce qu’une maison économe en énergie ? Quelles sont ses caractéristiques et comment rendre sa maison énergétique ?

Maison économe en énergie : qu’est-ce que c’est ?

Le concept de la maison économe en énergie est simple à comprendre. Il s’agit d’une habitation dont les performances énergétiques sont plutôt bonnes. Elle est notamment construite avec des matériaux isolants garantissant des performances thermiques. Mieux, ce type d’habitation est dotée d’installations et d’équipements tels qu’un chauffe-eau thermodynamique (CET), une pompe à chaleur (PAC) reconnus pour leur faible consommation d’énergie. Les économies d’énergie concernent aussi bien le chauffage que la production d’eau chaude sanitaire.

Pour rappel, cette habitation a été largement favorisée par la réglementation thermique RT2012 lancée lors des tables rondes sur l’environnement au Grenelle. Elle regroupe les bâtiments basse consommation (BBC), maison passive, etc. Cette norme a pour objectif principal la limitation de la consommation d’énergie des constructions neuves à un maximum de 50kWhEP/ (m². an) en moyenne. Les constructeurs, pour respecter la RT2012 devront respecter un certain nombre d’exigences en termes du confort d’été dans les pièces non climatisées, d’efficacité énergétique du bâti ainsi que la consommation énergétique.

Les caractéristiques d’une maison énergétique

Certains éléments doivent être pris en compte pour qu’une maison soit considérée comme économe en énergie. Elle doit :

  • avoir une isolation thermique irréprochable, nécessaire pour minimiser les pertes ;
  • être placée de manière stratégique notamment pour les installations de panneaux photovoltaïques principalement ;
  • favoriser une consommation minime en énergie pour la production d’eau chaude sanitaire, du chauffage ainsi que pour la ventilation ;
  • favoriser un éclairage provenant d’une source naturelle notamment à l’extérieur du bâti.

Concrètement, une maison économe en énergie doit être construite avec des matériaux de qualité supérieure qui vont lui assurer une bonne isolation, que ce soit au niveau du plafond, du sol ou encore au niveau des murs. De plus, sa ventilation doit être bien pensée de manière que la chaleur ne sorte via le réseau d’évacuation de l’air vicié. Pour ce faire, il est souvent recommandé d’utiliser une ventilation mécanique contrôlée ou VMC. Cela garantit une meilleure performance du logement.

Par ailleurs, l’orientation de la construction dans la zone doit être pensée de manière qu’elle favorise une bonne optimisation énergétique. Il est notamment préconisé que les pièces de vie soient bien exposées plein sud. Ainsi, elles profitent du soleil, ce qui réduit leur consommation en chauffage. Aussi, dans une construction économe, les chambres sont souvent regroupées. Quant aux végétaux, ils sont plantés à des endroits très stratégiques afin de conserver la fraîcheur du logement surtout en période estivale.

Il est par exemple important que les pièces de vie soient exposées plein sud pour qu’elles profitent du soleil. Ainsi, leur consommation en chauffage sera ainsi réduite. Les chambres doivent aussi être regroupées. Des végétaux sont quant à eux plantés à des endroits stratégiques pour conserver la fraîcheur du bâtiment en période estivale.

L’autre caractéristique des maisons économes en énergie concerne les ponts thermiques. Ces derniers sont notamment supprimés à travers l’installation d’une isolation extérieure et intérieure ou encore par la mise en place de murs isolants. Aussi, la perméabilité à l’air est quasi nulle. Cela permet d’éviter les fuites de calories dehors.

Par ailleurs, l’éclairage d’une maison énergétique doit être économique. Dans ce type de bâti, ce sont les luminaires basse consommation qui sont utilisés. Cela se fait à travers l’usage de lampes fluorescentes compactes, de lampes LED ou encore des spots. Aussi, les gaines électriques doivent être étanches pour empêcher les courants d’air à travers le réseau électrique. Enfin, dans une maison économe en énergie, l’utilisation d’une énergie renouvelable est indispensable et obligatoire.

Construction de maison à économe d’énergie : les aides disponibles

Pour favoriser les constructions neuves notamment les maisons économes en énergies, diverses aides financières sont disponibles non seulement pour les particuliers, mais également pour les bailleurs sociaux.

Les particuliers peuvent notamment bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique, des aides MaPrimeRénov » ainsi des primes délivrées au titre des Certificats d’Économie d’Énergie. Ils peuvent également bénéficier des aides d’action Logement, des aides de l’Agence nationale de l’habitat, mais également d’un taux de TVA réduit. Pour en savoir plus pour la demande de prime, consultez les sites du gouvernement.

Aussi, ces derniers peuvent obtenir l’Eco-prêt à taux zéro qui peut leur permettre de financer le reste à charge. Par ailleurs, pour améliorer la prise en charge des dépenses de soutien, il existe également des aides disponibles localement. Il s’agit des primes accordées par la Commission de régulation de l’énergie en Corse et en outre-mer au titre d’actions de maîtrise de la demande en énergie.

Quant aux bailleurs sociaux, ils peuvent prétendre à l’éco-prêt logement social (éco-PLS), au dégrèvement de taxe foncière sur les propriétés bâties. Ils peuvent aussi prétendre à un taux de TVA réduit ou encore aux Certificats d’Économies d’Énergie.

Quels sont les avantages d’une maison énergétique ?

Les avantages d’une maison économe en énergie sont nombreux.

Réaliser des économies sur ses factures

Construire une maison neuve, écologique et énergétique est une excellente façon de faire des économies sur ses factures d’eau et d’électricité. En effet, grâce à une performance optimale des équipements de production d’eau chaude et de chauffage, vous réalisez des économies d’énergie. Mieux, une maison économe en énergie est conçue pour réduire les frais liés à son utilisation. Ainsi, les matériaux utilisés sont tous durables, une régulation du chauffage est intégrée. Aussi, la robinetterie est conçue de façon à limiter les débits d’eau. Par ailleurs, la bonne isolation réduit considérablement l’usage du chauffage, ce qui agit directement sur la dépense.

Profiter d’un logement sain et respectueux de l’environnement

Autre avantage d’une maison à économie d’énergie est qu’elle garantit une meilleure qualité de l’air intérieur. En effet, selon une source, les deux tiers de l’air respiré par un citoyen français proviennent de son logement, ce qui est loin d’être négligeable. En faisant le choix d’un constructeur certifié NF Habitat, vous êtes assurés que les matériaux de construction utilisés sont choisis pour leur niveau d’émission en polluants volatils très faible.

Aussi, vous vous assurez que des installations sont mises en place dans le logement pour éviter les moisissures et pour garantir une bonne qualité de l’air. Par ailleurs, les maisons à économie d’énergie sont aussi « eco-friendly ». Elles vous permettent de faire des économies tout en respectant votre environnement.

Grâce à une émission limitée de gaz à effet de serre, l’impact de votre maison sur l’environnement est réduit.

Assurer une meilleure durée de vie à son logement

En faisant l’option de la construction d’une maison économe en énergie, vous faites le choix de l’utilisation des équipements et matériaux de qualité. La durée de vie de votre logement est ainsi allongée. Mieux, les coûts liés à l’entretien sont également réduits. Vous profitez également d’une température idéale puisque votre maison est bien isolée. En hiver par exemple, vous bénéficiez d’un meilleur confort de chauffage alors qu’en été, vous bénéficiez d’une bonne température.

Aussi, l’étanchéité à l’air de votre construction nouvelle est testée une fois que le logement est hors d’air. Cela permet d’empêcher les infiltrations d’air extérieur qui sont souvent à l’origine de la dégradation de la qualité d’air et des déperditions thermiques. De plus, vous bénéficiez des apports solaires, ce qui garantit une température agréable. Tous les détails sont étudiés pour construire un logement en fonction de vos besoins et de vos envies.

Profiter de la lumière du jour

Un autre avantage de la maison économe en énergie est que vous bénéficiez dans votre maison d’une meilleure luminosité naturelle. Les apports en lumière naturelle sont notamment optimisés. Ainsi, vous réduisez votre consommation d’électricité. L’accent est également mis sur l’installation de baies vitrées, ce qui renforce l’utilisation maximale de la lumière naturelle.

Enfin, construire un logement à économie d’énergie avec une installation de qualité et des matériaux durables, c’est aussi valoriser sa maison. La maison est ainsi revalorisée notamment en cas de revente, ceci grâce sa faible consommation énergétique. Ses performances énergétiques sont notamment mises en avant avec de meilleures notes.

Comment rendre sa maison économe en énergie ?

Pour rendre sa maison économe en énergies, vous devrez combiner trois piliers essentiels de la transition énergétique. Il vous faudra adopter dans un premier temps, de la sobriété en consommant moins et en évitant les gaspillages. Privilégiez ensuite l’efficacité par l’utilisation des appareils performants qui consomment moins d’énergies. Enfin, utilisez les énergies renouvelables. Voici quelques astuces simples à mettre en œuvre pour réussir ces trois piliers indispensables.

Améliorer l’isolation de votre maison

Le chauffage représente à lui seul 65 à 75 % de la consommation d’énergie dans une maison et plus de 58 % de la facture d’énergie. Ce chiffre correspond à environ 1 200 euros par an en moyen. Le moyen le plus efficace pour réduire ce montant est de réaliser l’isolation du bâtiment. Cela est également important pour votre confort.

Cela passe d’abord par de petits travaux. En plus d’être accessibles à tous, ces petits travaux sont économiques puisqu’ils peuvent être effectués soi-même avec peu de moyens. Pour ce faire, commencez par isoler le plancher du grenier s’il est non aménagé et celui de la cave. Isolez également les conduites d’eau chaude au niveau des pièces non chauffées. N’oubliez pas d’étanchéifier les portes qui donnent accès vers l’extérieur ainsi que les fenêtres. Tous ces petits travaux peuvent vous permettre d’économiser entre 45 et 75 euros par an.

Pour conserver l’énergie, n’hésitez pas à faire entrer l’air froid. À défaut de cela, pensez à bien aérer l’immeuble pendant 15 minutes chaque jour. Cela est important pour évacuer les polluants intérieurs afin de renouveler l’air que vous respirez. À l’inverse, de gros travaux d’isolation peuvent être nécessaires. Il s’agit notamment de l’isolation du toit, du sol, des murs ou encore le remplacement des châssis, etc. Ils sont plutôt coûteux et concernent principalement les propriétaires. Leur investissement peut prendre plusieurs années, mais leur rentabilité est tout aussi importante.

Toutefois, ces gros travaux sont des opérations décisives si vous souhaitez faire de grandes économies en matière d’énergies. L’isolation du toit vous permet par exemple de réaliser jusqu’à 30 $ d’économies sur la consommation de votre chauffage. Toutefois, il est conseillé de faire un audit énergétique du logement avant de se lancer. Cela permet d’avoir une idée du coût que nécessitera chaque opération ainsi que les travaux les plus efficaces à prioriser. Par ailleurs, pour les travaux d’isolation, préférez les isolants naturels. Ils sont tout aussi efficaces.

Choisir un système de chauffage efficace et des appareils électroménagers économes

Une fois que vous avez optimisé l’isolation de votre maison, vous disposez de plusieurs solutions de chauffage économique. Si vous avez un chauffage central, optez pour un système basse température comme le chauffage solaire, la chaudière à condensation (gaz, propane, pellets, mazout) ou encore la pompe à chaleur.

Toutefois, le remplacement de la chaudière est une option à envisager si cette dernière a plus de 15 ans. S’agissant des bâtiments très bas énergie et passifs, un poêle de faible puissance peut faire l’affaire pour le chauffage de tout le logement.

En effet, la combustion que garantit la poêle permet de retirer un maximum d’énergies du combustible. Cependant, assurez-vous de choisir un poêle de bon rendement, idéalement supérieur à 80 %. Le choix des appareils électroménagers est également un moyen pour rendre sa maison économe en matière de consommation d’énergies. Les gros appareils électroménagers comme la machine à laver, le frigo ou encore le lave-vaisselle consomment chacun en moyenne entre 150 et 560 kWh par an.

Le plus énergivore des appareils électroménagers est le sèche-linge. N’hésitez pas à vous en passer si cela est possible ou vous l’utilisez moins. Si vous en faites un usage régulier, privilégiez un sèche-linge avec pompe à chaleur. Faites également le choix des radiateurs électriques moins énergivores.

Les petits électroménagers ont par contre une consommation plus faible et peuvent permettre d’obtenir une maison beaucoup plus autonome. Avant d’acheter des appareils électroménagers, consultez d’abord l’étiquette énergie de l’appareil. Elle renseigne notamment sur la consommation d’électricité en kWh par an de cet appareil ainsi que sur sa classe énergétique. Pensez également à bien entretenir vos appareils. Le fait de dégivrer régulièrement par exemple votre congélateur vous permet de faire des économies. 2 mm de givre correspondent environ à 10 % de consommation supplémentaire. Vous économisez ainsi 5 à 10 € par an.

Pour rendre votre maison plus économe en énergie, pensez également à traquer toutes les consommations cachées. On veillera à ne plus laisser des appareils allumés en permanence (des chargeurs branchés ou encore des transformateurs qui chauffent tout le temps). Prenez donc le temps de tout éteindre quand vous sortez.

Optimiser son système de chauffage

La manière d’utiliser un système de chauffage est déterminante pour les gaspillages d’énergies. L’idéal est d’opter pour des vannes thermostatiques et le thermostat lorsque vous disposez d’un chauffage central. Grâce à ces deux éléments, vous pouvez économiser jusqu’à 25 % d’énergie puisqu’ils permettent de maîtriser la température dans chaque pièce. Ainsi, ils permettent d’équilibrer parfaitement les économies d’énergie et le confort. En ce qui concerne le chauffage au bois, vous devrez veiller à la qualité du combustible. Si vous utilisez par exemple des bûches, assurez-vous qu’elles soient séchées pendant deux à trois ans au moins. Cela vous permet d’avoir un taux d’humidité en dessous des 20 % recommandé pour la combustion.

Si l’eau chaude est loin derrière le chauffage, elle constitue le deuxième poste de consommation d’énergie dans une maison. En effet, les foyers dépensent en moyenne 250 à 600 € par an pour chauffer l’eau. Il est donc préférable de produire soi-même son eau chaude, idéalement avec une chaudière. S’il y a plusieurs utilisateurs simultanés, optez pour l’utilisation d’un ballon d’eau chaude de 50 à 300 litres que vous alimenterez avec une chaudière. De toutes les façons, évitez le boîtier électrique classique.

Aussi, pour rendre sa maison économe, il convient d’adopter de bonnes habitudes pour la cuisson des nourritures. En effet, la cuisson pour quatre personnes sur taques ou sur cour peut représenter jusqu’à 600 et 9 000 kWh par an. Côté plaques de cuisson, adoptez la plaque de cuisson qui consomme moins d’énergie. Si vous avez des plaques électriques, l’induction est alors la meilleure option.

Installer un éclairage efficace et passer à l’électricité verte

Pour une maison économe, profitez le plus possible de la lumière naturelle puisqu’elle est gratuite. Pour ce faire, lavez vos fenêtres et gardez-les ouvertes. Pour ce qui est des rideaux, privilégiez les couleurs claires pour les murs. Aussi, placez le mobilier de façon que la diffusion de la lumière de vos pièces ne soit pas entravée. En optant par exemple pour l’éclairage LED non agressif pour une lampe de chevet, vous pouvez réaliser une économie allant jusqu’à 10 € par an.

Enfin, faites des efforts pour passer à l’électricité verte en privilégiant les énergies renouvelables. Pour ce faire, il vous suffira de choisir un des fournisseurs qui permettent de passer à l’électricité verte avec une économie un peu moindre. Vous pouvez également acheter des parts dans une coopérative citoyenne de production d’électricité. Ces coopératives citoyennes financent généralement des projets à l’échelle locale de production d’énergie (éoliennes, photovoltaïques, de l’hydraulique, etc.).

Notre avis sur la construction d’une maison économe en énergie

La maison économe en énergie représente donc un parfait mélange entre une maison méthodiquement bâtie et un lieu de résidence agréable à vivre. De plus, les performances énergétiques de cette maison reposent sur l’utilisation des matériaux de qualité. Il s’agit également d’une maison qui s’intègre parfaitement à son environnement et au paysage, offrant ainsi un meilleur confort de vie.

FAQ

Quel est le prix de la construction d’une maison à économie d’énergie ?

Le prix d’une maison économe en énergie est légèrement plus élevé que celui d’une maison traditionnelle. Cela se justifie dans la mesure où cette construction nécessite davantage de matériaux à savoir plus de vitrages, d’isolants, etc. Pour une construction clé en main, prévoyez un budget allant de 1000 à 2000 € le m².

Dois-je souscrire obligatoire une assurance lors de la construction de ma maison ?

Si vous êtes un particulier, vous n’avez pas besoin de souscrire obligatoirement une assurance. Par contre, l’entreprise à laquelle vous avez fait appel doit avoir tout au moins souscrire l’assurance de responsabilité civile décennale avant de commencer les travaux. Les conseils d’un professionnel s’avèrent précieux en ce sens.

Les actualités à ne pas manquer

réductions hypnia

Code promo Hypnia : 15% de remise sur tout le site

De nouvelles réductions chez Hypnia Grâce à la nouvelle promotion Hypnia, bénéficiez de 15% de remise sur tout votre panier, […]

reduction Le roi du matelas

Code promo Le Roi du matelas : 5% de remise sur tout

Code promo chez le Roi du matelas : une offre exclusive ! Bénéficiez d’une réduction de 5 % sur votre […]

reduction Mello matelas

Code promo Mello Matelas : 12% de réduction immédiate

Une réduction exclusive de 12% sur vos achats de nouveaux matelas Parce qu’un bon couchage contribue à la qualité de votre sommeil, Mello Matelas fabrique une large gamme de […]

reductions LesSelections

Code promo Les Selections : 15% de remise immédiate

15 % de réductions avec notre code promo Envie de vous procurer de nouveaux accessoires pour votre intérieur ? « Les Sélections » propose une […]

reductions Cdiscount energie

Code promo Cdiscount Énergie : 2 mois d’abonnement offerts

Profitez de 2 mois d’abonnement offerts avec notre code promo ! Cdiscount reste l’un des meilleurs fournisseurs en énergie en France. […]

Conseils-Maisons.fr, 2022