Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Bilan énergétique d'une maison : on vous explique tout

  1. Energie >
  2. Energie pour la maison >
  3. Maison énergétique >
  4. Bilan énergétique d’une maison
bilan énergétique d'une maison

Le bilan énergétique est l’analyse des performances énergétiques d’un logement. En d’autres termes, il s’agit d’une étude dont le but est d’évaluer les échanges d’énergie qui ont lieu dans une maison ou dans un bâtiment afin d’améliorer l’isolation thermique d’un tel bien immobilier.

Plus connue sous le nom d’audit énergétique, cette analyse peut également rendre une maison énergétique moins énergivore. Ce qui vous offrira la possibilité de réduire votre consommation d’électricité et de réaliser d’importantes économies. Notons, par ailleurs, que le bilan énergétique a été rendu obligatoire par l’État français dans certains cas, notamment lors de la vente et de location d’un appartement.

Comment réalise-t-on un bilan énergétique ? Quel est le coût de cette opération ? Qui peut réaliser le bilan énergétique d’une maison ? Éléments de réponse !

Bilan énergétique du logement : en quoi consiste ce diagnostic ?

Le bilan énergétique est un diagnostic constitué de tests et d’une étude précise et dont le but est d’étudier les performances énergétiques d’une maison. C’est une analyse qui porte sur plusieurs éléments à savoir :

  • la structure du bâtiment
  • l’état général de l’isolation thermique
  • la consommation énergétique de l’habitation
  • les équipements énergivores ou non de la maison comme les appareils de production d’eau chaude sanitaire, d’éclairage, de chauffage et de ventilation.

Il est intéressant de faire ce diagnostic avant de réaliser des travaux de rénovation. Cela vous permettra de réaliser sur le long terme des économies en énergies. De même, cette opération vous permettra de profiter d’un meilleur confort thermique. Certaines personnes choisissent de réaliser ce diagnostic pour augmenter la valeur verte de leur habitation.

Le bilan énergétique est souvent confondu avec le Diagnostic de Performance énergétique (DPE). Ces deux diagnostics comportent, certes, de nombreux points de similitudes, mais le DPE a un champ d’action qui est beaucoup plus limité que le bilan énergétique.

Le document produit à la suite du diagnostic de performance énergétique n’est, en effet, qu’un résumé des données sur la dépense énergétique globale des logements. On retrouve également sur ce document les informations sur la quantité de gaz à effet de serre émise par la maison.

Par ailleurs, il est important de souligner que si en France la réalisation d’un bilan énergétique est fortement recommandée, le DPE, quant à lui, est obligatoire. Si vous êtes propriétaire d’une maison que vous souhaitez rénover afin de la mettre en location ou en vente, vous devrez donc réaliser un DPE.

Quelles sont les informations que l’on retrouve dans un bilan énergétique ?

À la suite d’un bilan énergétique, un document est produit sur lequel on retrouve l’évaluation de la part d’énergie renouvelable dans la consommation totale et plusieurs autres informations.

Une documentation fournie portant sur l’état du bâtiment

C’est dans cette partie du document que vous retrouverez les caractéristiques qui sont liées à la construction du logement. Les informations relatives à l’isolation thermique, ainsi que les équipements utilisés (appareils de production d’eau chaude, système de chauffage, etc.), sont celles qui sont ici répertoriées.

L’étiquette énergie

L’étiquette énergie est une petite fiche qu’on retrouve le plus souvent sur les appareils électroménagers ou sur les automobiles. Cette étiquette est une échelle de couleur qui vous permet de ranger un bien immobilier ou non dans une certaine classe d’énergie.

Soulignons qu’il existe 7 classes numérotées de la lettre A à la lettre G. Si votre logement est par exemple situé au niveau de la lettre A, cela veut dire qu’il est vert et donc très économe en termes d’énergie. En revanche, sil est positionné au niveau de la lettre G, il faudra comprendre qu’il est très énergivore. Les habitations situées à ce niveau sont dans le rouge.

L’étiquette énergétique

La présentation de l’étiquette énergétique est semblable à celle de l’étiquette énergie. Toutefois, au lieu de parler d’énergie, on parlera plutôt ici de la dépense énergétique et plus précisément de gaz à effet de serre.

Le bordereau de recommandations et de consignes

On retrouve, ici, les conseils et les recommandations donnés par le professionnel qui a réalisé le diagnostic afin d’améliorer les performances énergétiques de l’habitation. Grâce à ces recommandations, le propriétaire d’un appartement ou d’une maison peut réduire sa consommation énergétique.

Il peut, par exemple, vous être conseillé pour réduire la consommation énergétique et le coût de vos factures d’électricité d’utiliser de l’énergie solaire photovoltaïque. Notez cependant que vous n’êtes pas toujours obligé de réaliser les travaux recommandés par le professionnel. Ces travaux ne sont que des propositions et sont là à titre d’information.

Qui est concerné par le bilan énergétique ?

Le bilan énergétique est obligatoire dans certains cas, notamment pour les copropriétés de plus de 50 lots. Ces logements doivent être construits avant 2001 et doivent être équipés d’un système de refroidissement ou de chauffage collectif.

Notez en outre que depuis le 5 décembre 2015les entreprises de plus de 250 salariés sont également tenues de réaliser un bilan énergétique de leurs locaux. Cette analyse est également obligatoire pour les structures dont le chiffre d’affaires dépasse 50 millions d’euros et qui affichent un bilan financier de 43 millions d’euros.

Ces entreprises doivent réaliser un bilan énergétique dans un délai de 6 mois à partir du moment où l’un ou l’autre de ces critères ci-dessus est rempli. Soulignons que ce constat doit être fait après deux exercices comptables consécutifs.

Le bilan énergétique peut également concerner les particuliers bien que dans leur cas, il ne soit pas obligatoire. Il s’agit d’un diagnostic qui est fortement recommandé par le gouvernement. Il peut être très bénéfique pour les ménages en ce sens que, grâce à lui, ceux-ci pourront bien choisir les matériaux qui seront utilisés pour leurs travaux de rénovation.

Réalisation d’un bilan énergétique : à qui faire appel ?

Le bilan énergétique d’une maison doit être réalisé par un professionnel compétent, certifié et reconnu Garant de l’environnement. Autrement, vous n’aurez pas droit aux aides de l’état. Pour savoir si le diagnostiqueur que vous avez contacté dispose des certifications requises, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du gouvernement.

Certains points doivent être vérifiés avant de faire votre choix. Le professionnel doit notamment :

  • être inscrit à l’ordre des architectes et avoir reçu une certification spécifique qui date d’au moins 4 jours ;
  • être un climaticien ou un thermicien ;
  • avoir les bons outils pour évaluer de façon précise les performances thermiques de la maison ;
  • apporter des preuves justificatives de son expérience en la matière.

De fait, il est recommandé de porter son choix sur un professionnel qui a déjà réalisé au moins 3 bilans énergétiques. Il est également important de s’assurer que la méthode qu’utilisera votre spécialiste soit conforme à la réglementation en vigueur.

Combien coûte un bilan énergétique ?

Plusieurs paramètres peuvent entrer en ligne de compte pour le calcul du prix d’un bilan énergétique. Le budget à prévoir dépendra notamment :

  • des différents types des prestations ;
  • de la taille du logement notamment le nombre de pièces ;
  • des éléments à diagnostiquer ;
  • des frais annexes (frais de déplacement, le coût journalier des intervenants, les frais de mesure, etc.) ;
  • du tarif du diagnostiqueur.

L’établissement du prix n’est pas réglementaire. Le professionnel est donc libre de calculer puis de fixer ses prix à sa guise.

C’est la raison pour laquelle il est fortement conseillé de demander et de comparer les devis de plusieurs diagnostiqueurs avant de choisir.

Pour vous donner une idée du budget à prévoir, voici un tableau récapitulatif du tarif en fonction du nombre de pièces et du type de votre bien immobilier.

Type du bien immobilierPrix du diagnostic
Une maison à deux pièces95 euros
Un appartement de 3 pièces110 euros
Un appartement de 5 pièces120 euros

Comment obtenir des aides pour le bilan énergétique d’une maison ?

L’État français a mis en place de nombreuses aides pour encourager la démarche d’économies d’énergie. Au nombre de celles-ci, on retrouve le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Pour bénéficier de cette aide, vous devez remplir un certain nombre de conditions. D’une part le bilan énergétique ne doit pas être fait dans le cadre d’une obligation réglementaire, d’autre part c’est une aide qui ne concerne que la résidence principale du ménage, peu importe la nature de celle-ci (bien propre ou location).

Il est, par ailleurs, important que cette procédure soit réalisée par un professionnel certifié et concerne un logement qui a été construit depuis plus de deux ans.

En somme, le bilan énergétique est une analyse qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie et qui améliora le confort thermique de votre logement. En prenant en compte les informations livrées ci-dessus, vous profiterez certainement de quelques avantages.

Les dernières actualités

Planète Oui élu meilleur fournisseur vert (ex æquo) du classement Selectra 2021

Planète Oui, meilleur fournisseur vert, ex æquo, au classement Selectra 2021 Depuis quelques années, la concurrence devient de plus en […]

changer contrat edf

Comment bien changer son contrat d’électricité

Quels intérêts de changer de fournisseurs ? Le marché de l’électricité maintient les prix respectant la réglementation et permettant au […]

Conseils-Maisons.fr, 2021