Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Conseils pour bien organiser son bureau écologique

  1. Ameublement >
  2. Mobilier écologique >
  3. Bureau écologique
organisation bureau écologique

Le mode de vie mené en milieu professionnel a un grand impact sur l’environnement. Pour réduire son empreinte écologique, il est essentiel de s’intéresser à certains aspects tels que l’informatique, le chauffage, la climatisation, les déchets, le mobilier écologique, l’électricité … L’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) estime le volume de déchets produit chaque année par un professionnel entre 120 et 140 kg, dans le secteur tertiaire. De plus, la quantité de nourriture gaspillée dans les espaces lors des repas collectifs est estimée entre 150 et 200 g en moyenne. En ce qui concerne l’électricité, la consommation des appareils numériques en période d’inactivité représente une part importante. Un changement de comportement est donc nécessaire pour bien organiser un bureau écologique.

Réduire sa consommation d’énergie et d’eau

Faire en sorte de limiter sa consommation énergétique est un geste éco-responsable. Pour y arriver, vous devez adopter plusieurs gestes green.

Régulez la température naturellement

Les climatiseurs sont installés dans la grande majorité des bureaux pour adoucir la température interne. Toutefois, il s’agit de gros consommateurs qui peuvent être substitués par un moyen de régulation plus naturel. Optez plutôt pour l’installation de volets roulants ou encore l’utilisation de ventilateurs en période de chaleur. Lors de la période hivernale, l’astuce écolo sera de minimiser les coûts de chauffage. Pour cela, vous aurez à baisser légèrement la température de fonctionnement de l’appareil. Rien qu’en la réduisant de 1° C, vous réalisez des économies d’énergies à hauteur de 10 %.

Évitez le gaspillage d’énergie inutile

Les employés d’une entreprise ont, pour la majorité, tendance à laisser les appareils en veille en quittant les bureaux. Cela est à éviter si vous désirez organiser un bureau plus écolo. Pensez donc à éteindre les équipements, mais également à enlever tout élément branché sur une prise et qui n’est pas vraiment utilisé. L’installation d’une prise dotée d’un interrupteur serait donc pratique. Il faut également noter que la pose de technologies de détection de mouvement dans des endroits peu utilisés est à privilégier. De même certaines méthodes d’éclairage écologiques doivent être favorisées pour que votre espace de travail soit éco responsable. C’est notamment le cas des LED qui sont moins énergivores que les produits fluorescents. De plus ces dernières sont dotées d’une substance très toxique et nocive à votre bien-être. Les lumières sont aussi à éteindre lorsque vous quittez les lieux. D’ailleurs, leur fonctionnement en journée est inutile, puisque la lumière du jour fournit une luminosité suffisante au bureau. D’après l’ADME la mise en application de ces conseils permet une économie de 50 kWh, soit 7,5 € par m2/an.

Optimisez la consommation d’eau

La robinetterie classique favorise le gaspillage de l’eau, plus particulièrement en entreprise où les allers-retours dans les salles d’eau sont considérables. Pour réduire le gaspillage de l’eau, privilégiez donc les outils de rinçage économes. Des équipements tels que produits à double chasse d’eau réduisent de 55 à 78 % la consommation d’eau par rapport aux modèles classiques. Par ailleurs, ne négligez pas un robinet qui goutte. Dès que vous le remarquez, faites appel à un professionnel pour éviter une perte d’environ 5 litres d’eau par heure.

Bien choisir son matériel de bureau

Organiser un bureau respectueux de l’environnement est aussi synonyme d’opter pour les bons équipements. Pour le choix du matériel de votre entreprise, les articles bio sont donc plus conseillés.

Achetez des fournitures de bureau écolo

Quand il s’agit d’acheter ses fournitures de bureau, vous devez penser à la protection de l’environnement. Papier d’impression, stylo, crayon, carton, et cahier sont autant de produits qu’on propose dans une version écologique. C’est lorsqu’ils permettent le recyclage que ces produits s’inscrivent dans une dynamique d’écologie. D’ailleurs, certaines entreprises optent pour la livraison d’un panneau publicitaire responsable pour communiquer. Il s’agit généralement de supports faits à base de papier d’impression certifié FSC.

Ainsi, que ce soient des équipements pour vos bureaux ou des articles remis sous forme de cadeau à vos clients, orientez-vous vers un choix durable. Les emballages en papier Kraft par exemple, sont préférables aux sachets en plastique qui ne sont pas biodégradables. De même, les bouteilles en verre, les crayons et stylos en bois, ainsi que les enveloppes en papier recyclé sont conseillées pour un bureau ou une maison écolo. Ce qu’il faut éviter, c’est d’acheter des produits jetables, généralement en plastique. Ainsi, vous réduisez de 80 % le volume de déchets produite dans vos bureaux.

Misez des matériaux naturels pour la déco

Pour décorer votre bureau, faites attention aux matériaux de fabrication des éléments décoratifs. Actuellement, le feutre est l’une des matières naturelles les plus populaires pour la confection de panneaux muraux. Il s’agit non seulement de l’option idéale pour renforcer le confort sonore de votre bureau, mais aussi d’un matériau esthétique et entièrement personalisable. Ainsi, que vous souhaitiez apporter de la couleur ou non à votre intérieur, le feutre reste votre meilleur allié.

Vous pouvez également trouver des décorations en bambou pour agrémenter le décor de votre espace de travail. Modernes et orignaux, ces objets s’inscrivent dans la spirale de la décoration écologique. Il en est de même pour la peinture écolo. En optant pour ces choix, votre budget déco sera (certes) plus élevé. Cependant, cet investissement est plus économique sur le long terme, puisque la durée de vie des matériaux naturels peut aller de 10 à 30 ans.

Mieux gérer les déchets

Parmi les astuces pratiques pour favoriser le développement du bureau écolo, figure la gestion consciente des déchets. L’objectif est de s’inscrire dans la démarche zéro déchet, en réduisant la quantité d’ordures produites dans les entreprises.

Réalisez un tri sélectif

Le tri responsable est l’un des conseils fournis par les organisations écolos en France pour atteindre l’objectif zéro déchet. Cette approche vise à séparer les déchets qui peuvent être recyclés des déchets toxiques qui ne sont pas biodégradables pour la plupart. Par exemple, les sachets en papier recyclable ne doivent pas être placés dans le même point de collecte que les piles ou des tubes fluorescents. Le mieux est d’aménager plusieurs espaces de collecte pour arriver à un taux de recyclage supérieur à 90 %.

Organisez la gestion des déchets

Pour un aménagement bien organisé, procédez au marquage des contenants. Chaque type de déchet (papiers, plastiques, métaux, bois et verre), doit avoir un récipient dédié et identifiable. Concernant le mobilier et les appareils informatiques que vous prévoyez de remplacer, le mieux est de le revendre à petit prix ou d’en faire don à des organisations caritatives. Vous devez impérativement éviter que ces objets soient jetés à la poubelle. Selon les études de l’ADEME, pour chaque cinquantaine d’entreprises, une économie de 1,8 million d’euros par an est possible grâce au recyclage des déchets.

Conseils-Maisons.fr, 2021