Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Guide complets sur la terrasse sur pilotis

  1. La terrasse >
  2. Terrasse sur pilotis
terrasse sur pilotis

Aménager une surface extérieure peut être une bonne solution afin de passer de bons moments de détente en extérieur. Cela vous aide à prendre des bains de soleil agréables. Pour ceux ayant un petit jardin, la terrasse sur pilotis est une alternative très intéressante. Ce type de terrasse offre plusieurs atouts comme le confort de vie et le besoin que de peu d’espace. Cependant, avant de vous lancer dans un tel projet, il vaut mieux étudier certains paramètres. Voici un petit guide sur quelques conseils pour la construction de la terrasse sur pilotis.

Définition, avantages et formalités administratives

La terrasse sur pilotis est semblable à un agencement additionnel. Il peut arriver que vous manquiez d’espace pour installer une terrasse à même le sol dans votre habitation. La meilleure solution dans ce cas est de construire une terrasse sur pilotis. Ce projet permet de rajouter un peu d’espace à la structure de votre maison.

Ce type de terrasse est particulièrement adapté aux demeures à étages avec des pièces de vie en hauteur. Il est également parfaitement adapté pour les édifices réalisés sur un terrain en pente ou sur un demi-niveau. En général, ces terrasses sur pilotis sont bâties en bois. Elles sont donc façonnées en plein contre la façade des habitations.

En outre, la terrasse sur pilotis est celle en bois qui repose sur des poutres porteuses et un dispositif de solives. Ce dernier est mis en place sur un mur tandis que les poutres porteuses sont enracinées au sol. La terrasse sur pilotis est composée de deux poutres porteuses au minimum. Elles ont pour but de l’élever à 5 mètres de hauteur au-dessus du sol.

Toutefois, il peut arriver qu’une terrasse sur pilotis soit carrément connectée avec le premier étage d’une demeure. De ce fait, vous avez le choix entre un nombre incalculable de gamme de terrasses sur pilotis. Il y en a qui sont accessibles uniquement par l’intérieur de la maison. Par contre, d’autres disposent d’un escalier extérieur.

Quels sont les atouts d’une terrasse sur pilotis ?

Aménager un terrain en dénivelé n’est souvent pas une mince affaire et l’exploitation de ce dernier tel quel est peu confortable. Il faut donc penser à la réalisation des édifices répondant aux contraintes de votre maison. C’est exactement ce que font les pilotis de la terrasse. Cette solution constitue alors un réel gain de confort. Avec elle, vous pouvez également profiter d’un terrain humide. En effet, la terrasse sur pilotis est composée de lames qui ne sont pas en contact avec le sol. C’est la raison pour laquelle, elle n’est pas exposée à l’humidité.

Par ailleurs, si votre jardin est petit et dispose d’une piscine, vous avez sûrement envie de délimiter les espaces. Si vous ne savez pas comment définir celui réservé au loisir, de celui destiné au jardinage ou pour un éventuel garage, vous pouvez installer une terrasse suspendue liée au premier étage. Vous gagnez ainsi en espace et en praticité. Il s’agit de plusieurs mètres carrés supplémentaires importants pour se détendre. Cette terrasse en hauteur peut aussi être considérée comme un balcon pour un logement de plusieurs étages.

Quelles sont les formalités administratives pour la construction d’une terrasse sur pilotis ?

Les caractéristiques de votre terrasse sur pilotis définissent les autorisations à prendre. Les édifices qui font jusqu’à 9 m² sont considérés comme des balcons. Dès que cette limite est dépassée, vous construisez bel et bien une terrasse. De plus, au-delà de 60 centimètres de hauteur, il faudra nécessairement un ancrage au sol. Or, la superficie d’une terrasse sur pilotis est perçue comme « constitutive d’emprise au sol ». Par conséquent, il vous faut juste une déclaration à la mairie pour une surface comprise entre 5 et 20 m². Vous devez alors vous y rendre afin de remplir le formulaire cerfa n° 13703*03.

Celui-ci prend en compte tous les édifices individuels qui n’ont pas besoin de permis de construire. Vous avez également la possibilité de le télécharger sur internet. Il ne vous reste plus qu’à la remplir par la suite. Vous envoyez ensuite le formulaire dûment rempli par la poste en courrier recommandé avec accusé de réception. Veillez à bien envoyer deux exemplaires. En plus, tenez compte du fait que si vous résidez dans une zone protégée, d’autres copies peuvent être demandées.

Si votre terrasse sur pilotis mesure 20 m² et plus, vous avez besoin d’un permis de construire. Dans ce cas, vous devez remplir le formulaire cerfa n° 13406*03. Il vous faudra vous rendre sur internet ou à la mairie pour l’obtenir. Remettez-le ensuite ou envoyez-le avec accusé de réception en quatre exemplaires. C’est le service de construction qui doit le recevoir. Ce dernier vous donnera ensuite un récépissé avec un numéro et une date de réception.

Il faudra 2 mois dès cette date pour étudier votre dossier. Certains aspects en rapport au PLU de votre commune sont alors analysés. En effet, il faut prendre beaucoup de précautions, car de nombreuses conséquences peuvent découler de la construction de votre terrasse. Par exemple, il peut y avoir un problème avec le nouvel angle de vue sur la demeure des voisins. De plus, si votre demande de permis est refusée, vous disposez d’un délai de 2 mois pour un changement d’avis.

Ce dernier débute à la date de la notification. Pour cela, vous devez adresser un courrier recommandé avec accusé de réception à la mairie. Faites juste attention à ne commencer aucuns travaux sans l’obtention de ce permis de construire. En outre, n’oubliez pas que la surface imposable de votre maison est plus élevée avec ce type de construction. Votre taxe d’habitation sur logements individuels peut donc augmenter.

Construire sa terrasse sur pilotis

La terrasse surélevée est une construction en hauteur. Elle est installée contre la façade votre maison, c’est pourquoi le plan architectural doit être précis dans sa conception. Afin de bâtir cette terrasse sur pilotis, il est fortement conseillé de demander l’aide d’un artisan. Peu importe que vous vous débrouilliez en bricolage, faites appel à un charpentier ou à un architecte. Il est fortement déconseillé d’entamer vous-même la construction de votre terrasse sur pilotis sauf s’il s’agit d’une version en kit.

La préparation des plans et l’étude technique

Cependant, pour éviter des devis de professionnels surestimés ou sous-estimés, il vaut mieux savoir comment la poser. La première étape consiste à la préparation des plans et l’étude technique. Il s’agit de veiller à ce que les éléments de la terrasse supportent le poids des occupants. Si vous avez un espace aménagé sous la terrasse, l’étude technique est plus approfondie.

Il faudra calculer la largeur, la longueur et la profondeur nécessaires. L’estimation du nombre de poteaux et de bastaings est aussi obligatoire. Ensuite, les plots sont tenus d’être fixés de façon correcte dans le sol. Aussi, l’assise doit être préparée de manière adéquate. Elle est souvent façonnée en béton et elle sert à empêcher le sol d’être instable et la détérioration des poteaux de soutien.

La fondation, la dalle et les finitions

Si votre terrasse sur pilotis est en béton, il faut aussi effectuer des fondations. Ces dernières sont plus spécifiques, car elles doivent soutenir tous les murs de votre terrasse. Par la suite, les structures avec poutres sont ancrées. Il s’agit là des lambourdes, des poutres murallières et des solives. Elles permettent de supporter le revetement de la terrasse sur pilotis. Celles en béton sont fabriquées par rang de parpaings.

Elles peuvent aussi être montées en bourrant de béton armé des banches. La dalle est ensuite coulée sur des hourdis ou autres et le revêtement doit être mis en place. S’il est en carreaux, il faut un temps de séchage pour la pose. Les finitions passent à la dernière minute. Il s’agit entre autres de l’éclairage, du garde-corps (en inox par exemple), de la peinture et de l’enduit.

Quels types de bois utilisés pour votre terrasse sur pilotis ?

Si vous optez pour une terrasse sur pilotis en bois, vous avez le choix entre plusieurs essences de bois. Il est question du bois composite, exotique, européen, THT et de la cosse de riz.

Les bois européens

Les bois européens (châtaignier, chêne) sont plus résistants. Aussi, ils offrent une plus longue durée de vie à votre terrasse sur pilotis. Vous pouvez également utiliser le pin. Par contre, il faudra penser à lui faire subir un traitement autoclave.

Le bois THT

Le bois THT ou Traité Haute Température est la meilleure option contre les traitements chimiques. Il s’agit d’un bois chauffé dans un four à haute température. C’est un matériau qui perd 50 % de sa capacité d’absorption d’eau. Il est alors très écologique et pas cher. Ce type de bois a une couleur caramel très jolie. Ceux qui apprécient le design contemporain aiment bien le bois THT.

Le bois exotique

Le bois exotique est très populaire dans l’aménagement des terrasses sur pilotis. Étant donné qu’il est la plupart du temps teinté, il devient très esthétique. C’est le matériau adapté aux édifices construits dans les zones humides. Le bois composite quant à lui est la bonne option si vous aimez le bois massif. De plus, l’entretenir ne pose aucun problème. Vous avez également le choix entre de nombreuses teintes. Ce matériau est l’allié parfait pour votre terrasse sur pilotis en extérieur.

Le bois rétifié

Le bois rétifié a été transformé à haute température. Il est adapté afin d’empêcher le contact avec les produits thermiques. Votre terrasse a ainsi des chances de durer et d’imiter entièrement la nature. La cosse de riz est un tout nouveau type de bois. Elle apporte un confort auquel tout le monde rêve et ce matériau ne se dilate quasiment pas. L’un de ses avantages est que vous pouvez personnaliser votre terrasse surélevée à volonté. Il suffit de la peindre ou de la repeindre quand vous le souhaitez.

Le budget d’une terrasse sur pilotis

Plusieurs aspects influent sur le prix de la terrasse sur pilotis. Le budget varie en fonction du choix des matériaux, du tarif de pose par un professionnel, du choix du revêtement et des frais annexes.

La terrasse suspendue en kit

La terrasse sur pilotis en kit est l’alternative la plus économique à votre portée. C’est le choix le plus adapté si vous avez un petit budget. Il y a de nombreuses sociétés qui offrent des terrasses sur pilotis en kit pas chères. Elles offrent l’avantage d’être facilement mise en oeuvre. Vous pouvez l’installer sans problème vous-même. Il faudra compter entre 100 et 350 euros le m2.

La terrasse surélevée en béton

Le béton est un matériau à préférer si vous pensez à utiliser un revêtement comme du carreau. Pour les terrasses plus grandes, ce matériau est fortement conseillé. Étant donné qu’elles demandent des fondations, elles sont beaucoup plus chères que celles en bois. En effet, il faut faire appel à une bétonnière ou un camion toupie. Le cout de la construction augmente alors considérablement. Vous devrez débourser entre 250 et 350 euros le m².

La terrasse sur pilotis en bois

Pour une terrasse semblable aux cabanes dans les arbres, le bois est un choix parfaitement adapté. Si vous résidez dans une zone maritime, privilégiez le bois de classe 3 et 4. Ce dernier a l’avantage de résister parfaitement à l’humidité. Il faudra bien sûr l’entretenir en fonction de l’essence de bois choisie. Il faut noter que le montant d’une terrasse sur pilotis en bois varie selon la qualité du bois. Le tarif est de 200 à 450 euros le m² et ce prix inclut la pose et les matériaux.

La terrasse en hauteur en acier

Le métal est également à votre disposition pour la construction de votre terrasse sur pilotis. Il permet d’avoir un design plus contemporain et moderne. Il est très utilisé dans les maisons d’architecte. Il faudra également penser à faire la fabrication de pièces sur mesure. Comptez donc entre 100 et 500 euros pour le prix global de cette terrasse en acier sans le coût de la pose.

Le revêtement en bois

Le bois est parfaitement compatible avec toutes les structures de terrasses. C’est à vous de choisir le type de bois qui convient en fonction de votre budget et de l’effet recherché. Le bois convient aussi avec n’importe quelles façades, qu’elles soient classiques ou modernes. Comptez entre 15 et 110 euros le m².

Le revêtement en carrelage

Le carrelage est plus apprécié à cause de sa facilité d’entretien. Vous avez le choix entre les carreaux de ciment, de l’imitation bois ou pierre et les dalles claires ou sombres. Veillez juste à ce que les carrelages puissent résister au gel. Si vous optez pour ce type de revêtement, vous devez prévoir un budget compris entre 10 et 55 euros le m².

Le revêtement en bois composite

Il est aussi beau que le bois et s’adapte à toutes les terrasses sur pilotis. Le gros avantage de ce type de revêtement est qu’il ne nécessite aucun entretien. C’est l’une des meilleures alternatives au bois et il existe en plusieurs teintes. Pour un revêtement en bois composite pour terrasse en hauteur, la fourchette de prix varie entre 50 et 130 euros le m².

Le revêtement en béton ciré

Le béton ciré est un matériau avec une longue durée de vie. Il offre à votre terrasse un aspect moderne et contemporain. Il a une adhérence exceptionnelle même en cas d’humidité. Par contre, ce type de revêtement ne convient qu’aux terrasses supportant une dalle en béton. Vous devrez débourser entre 20 et 50 euros en moyenne.

Le tarif de pose de votre terrasse sur pilotis par un professionnel

Demander l’aide d’un professionnel pour l’édification de votre terrasse sur pilotis est la meilleure alternative. Il vous faudra alors recourir aux services d’un charpentier ou d’un menuisier. Le coût de leurs prestations varie généralement entre 35 et 80 euros de l’heure. En faisant appel à un maçon, vous débourserez de 40 à 100 euros de l’heure. Étant donné, la variation considérable entre les montants, il vaut mieux faire une comparaison de devis de plusieurs entreprises. Prenez le temps de vérifier toutes les prestations incluses dans chaque proposition.

Récapitulatif du prix à prévoir

Éléments concernésPrix
Structure de la terrasseBois250 à 450 € par m²
Acier100 à 500 € par m²
Béton250 à 350 € par m²
Structure en kitBois, métal ou mixte100 à 350 €
RevêtementRevêtement de sol en béton ciré20 à 50 € par m²
Revêtement de sol en carrelage10 à 55 € par m²
Revêtement de sol en bois15 à 110 € par m²
Revêtement en bois composite50 à 130 par m²
PoseTarif horaire35 à 100 €
Voici un petit récapitulatif du prix total de la construction de la terrasse sur pilotis.
Conseils-Maisons.fr, 2021