Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Dépannage d’une pompe à chaleur

  1. Dépannage de la maison >
  2. Dépannage de chauffage >
  3. Dépannage d’une pompe à chaleur
dépannage pompe à chaleur

Quelque 670 000 pompes à chaleur ont été vendues en France en 2021, soit une hausse de 56 % par rapport à l’année précédente. Cet équipement de chauffage à l’énergie renouvelable séduit de plus en plus d’utilisateurs par l’économie qu’il représente. Comme tout matériel domestique, la PAC n’est pas à l’abri des pannes. Les anomalies vont du défaut de démarrage à la perte de puissance, en passant par le givrage ou encore les fuites. Le dépannage de chauffage thermodynamique est généralement assuré par un professionnel, bien que les petits dysfonctionnements puissent être résolus par un particulier. Que faut-il savoir sur la réparation de votre pompe à chaleur et les services d’un technicien des pompes à chaleur ?

Quels sont les signes d’une pompe à chaleur en panne et qu’est-ce qu’un dépannage de pompe à chaleur ?

Défaut de démarrage, manque de chauffage, compresseur bruyant, plusieurs symptômes sont indicateurs de dysfonctionnements sur votre pompe à chaleur. Découvrez ces signes de pannes pour mieux diagnostiquer votre installation.

Une pompe à chaleur qui ne démarre pas

Lorsque votre pompe à chaleur ne démarre plus, cela peut indiquer une panne électrique ou mécanique. Le problème peut provenir d’un fusible ou d’un disjoncteur qui a sauté. Il peut aussi s’agir d’une mauvaise connexion électrique ou d’une anomalie dans le circuit.
Une défaillance au niveau du compresseur figure également parmi les causes probables d’une panne de démarrage. Vérifiez en outre les hélices de votre PAC pour vous assurer qu’elles ne soient pas bloquées par des débris, des feuilles mortes ou du givre.

Une pompe à chaleur qui ne s’arrête pas

Si pompe à chaleur qui tourne en permanence, vous avez probablement un problème au niveau de composants tels que le thermostat ou les capteurs thermiques.
La panne de ces pièces entraine une mesure de valeurs erronées relatives à la température. Le fonctionnement permanent peut aussi être lié au manque ou à la perte de puissance.
Votre PAC n’est peut-être pas assez puissante pour votre logement et fonctionnera en surcharge.
Il se peut aussi que votre installation soit sujette à un manque ou à une fuite de fluide frigorigène.

Une pompe à chaleur qui ne chauffe pas assez

Les raisons d’un manque de chauffage sont multiples et peuvent être plus ou moins graves. Il en est de même pour l’inefficacité de climatisation sur une PAC réversible. Parfois, le problème provient simplement de l’encrassement de l’échangeur ou de la présence d’air dans le circuit du fluide caloporteur. Un décrassage et une purge peuvent suffire pour résoudre ces problèmes.
Vous pouvez aussi faire face à une perte de puissance résultant d’un manque de fluide frigorigène ou d’une fuite. Le compresseur et le circulateur peuvent en outre être en cause en étant incapables de délivrer assez de pression pour faire circuler le fluide.

Une pompe à chaleur givrée

La formation de givre sur l’unité extérieure de la pompe à chaleur est provoquée par la condensation lorsque le thermomètre chute. Le givre se forme lorsque la condensation se transforme en gouttelettes d’eau et que ces dernières entrent en contact avec les conduits de fluide frigorigène.
Les PAC sont généralement conçues pour empêcher ce phénomène. La formation de givre indique, de ce fait, une défaillance au niveau du système de dégivrage automatique. Un givrage excessif peut entrainer une perte de puissance, voir l’arrêt ou la mise en sécurité de l’appareil.

Une pompe à chaleur qui fait fuir de l’eau

Une fuite d’eau peut être indicatrice d’un problème dans le circuit sur les modèles géothermiques, air/eau ou eau/eau. La fuite d’eau peut aussi provenir du vase d’expansion, lequel peut nécessiter une purge ou un colmatage.

Une pompe à chaleur anormalement bruyante

Si votre pompe à chaleur est plus bruyante que d’habitude, vous avez peut-être un problème au niveau du compresseur. Il se peut que ce dernier se retrouve en manque d’huile après une certaine période d’utilisation. Une unité va aussi générer plus de bruit lorsqu’elle fonctionne à haut régime à cause d’un manque de puissance ou de pression.
Cette anomalie peut résulter d’un dysfonctionnement au niveau du compresseur, du circulateur, de l’évaporateur ou encore du détendeur. Dans les cas les plus basiques, un simple nettoyage des filtres peut suffire pour retrouver la fonction optimale de votre équipement.

Une pompe à chaleur qui se met en sécurité

Les causes d’une mise en sécurité de la pompe à chaleur sont multiples. Il peut s’agir d’un manque de pression, d’une fuite, d’un manque de lubrification, d’un problème sur l’échangeur ou encore d’un givrage excessif. Les codes d’erreur affichés par votre unité peuvent vous aider à identifier les pannes à l’origine de la mise en sécurité. Le problème peut parfois être résolu en nettoyant les différentes unités et en redémarrant votre PAC.
Pour les pannes plus techniques, il est recommandé de faire dépanner l’équipement par un professionnel qualifié.

Qu’est-ce qu’un dépannage de pompe à chaleur ?

Le dépannage d’une pompe à chaleur est une intervention visant à résoudre un dysfonctionnement des appareils de chauffage thermodynamiques. Elle couvre toutes les marques de pompe à chaleur qu’il s’agisse de modèles aérothermiques, hydrothermiques ou géothermiques.
L’intervention est réalisée par un réparateur professionnel habilité pour la manipulation de fluides frigorigènes. Ce produit est en effet très toxique, et doit faire l’objet de précautions strictes quant à son utilisation.
Le professionnel peut, en outre, être amené à intervenir sur les unités internes aussi bien que sur la borne externe selon la nature de la panne.

Quelle est la réglementation pour le dépannage de pompe à chaleur ?

Plusieurs réglementations encadrent la réparation d’une PAC, quels que soient la marque et le modèle.

Faire réparer par un professionnel agréé

Le décret n°2007-737 du 7 mai 2007 précise que tout réparateur professionnel doit disposer d’une attestation de capacité pour manipuler des fluides frigorigènes. Cette disposition est valable pour une variété de pannes de la pompe à chaleur, notamment au niveau du compresseur, du détendeur, du condenseur, de l’évaporateur ou encore des conduits du circuit frigorifique. Il est de ce fait interdit aux particuliers et aux bricoleurs de réaliser ces manipulations.

La possibilité d’utiliser des pièces détachées

Depuis 2020, la Loi n° 2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire promeut une consommation plus responsable. Le réparateur est ainsi tenu de proposer à son client, la possibilité de dépanner sa pompe à chaleur avec des pièces détachées d’occasion.

Un devis et une facture détaillée

Votre dépanneur doit vous présenter un devis détaillé avant les travaux lorsque le montant de sa prestation excède les 150 € TTC. Ce devis est rédigé en 2 exemplaires à signer par les deux parties pour attester leur approbation. Si des coûts supplémentaires s’avèrent nécessaires pendant l’intervention, le réparateur doit rédiger un avenant au devis, à valider par le client. Le prestataire doit aussi présenter une facture détaillée au terme de sa prestation dès 25 € TTC ou pour tout montant sur simple demande du consommateur.

Les critères du meilleur réparateur pour un dépannage de pompe à chaleur ?

Plusieurs critères méritent l’attention lorsque l’on cherche un prestataire pour réparer une pompe à chaleur. Il en va de la fiabilité des travaux et de la qualité du service.

Un technicien qualifié

Portez l’attention sur la qualification de votre prestataire lorsque vous faites appel à un dépanneur de pompe à chaleur. Privilégiez toujours les artisans formés à leur métier et disposant d’attestations à cet effet. Le recours à un artisan qualifié vous offre la garantie de la qualité et de la fiabilité de la réparation de votre matériel. Un tel professionnel saura aussi appliquer les mesures de sécurité nécessaires quant à la manipulation de votre PAC.

Les labels et certifications

Les labels et certifications représentent d’excellents repères pour identifier un réparateur de qualité. Au-delà de la réparation, certains labels sont également exigés pour bénéficier d’une prime à la rénovation énergétique dans le cadre d’un projet de nouvelle installation.

Label RGE

Le label RGE est délivré aux professionnels reconnus garants de l’environnement. Il atteste la capacité de l’entreprise ou de l’artisan à mettre en œuvre les solutions d’optimisation énergétique dans votre logement. Hormis les valeurs écologiques, ce label constitue aussi le gage de la compétence et de la qualité des services du prestataire. Un artisan doit, à titre d’exemple, disposer d’attestations de formations à son métier pour pouvoir prétendre à ce label. Les prestataires fournissent aussi une garantie sur le service et pourront être rappelés en cas d’anomalie à la suite de son dépannage.
L’intervention d’un professionnel RGE est en outre exigée si vous souhaitez bénéficier d’aides financières sur l’installation de votre pompe à chaleur ou de primes à la rénovation énergétique.

La certification QualiPAC

QualiPAC est une certification délivrée par l’organisme Qualit’EnR aux artisans et entreprises pour une période de 4 ans, renouvelable. Elle porte spécifiquement sur l’installation et la maintenance de pompes à chaleur aérothermiques et géothermiques, ainsi que des chauffe-eaux thermodynamiques.
La certification QualiPAC constitue l’un des principaux repères de la qualité des prestations d’un professionnel des pompes à chaleur. En plus des compétences techniques et de la qualité de prise en charge, le technicien est formé à l’acoompagnement de son client quant à l’utilisation de son équipement et l’optimisation énergétique de son chauffage.

Devis d’un réparateur pour un dépannage de pompe à chaleur ? Que doit-il comporter ? Quelles sont les mentions légales ?

Un réparateur de pompe à chaleur a l’obligation de fournir un devis complet avant les travaux dont le montant est estimé à plus de 150 €. Le devis équivaut à une proposition de contrat et doit être établi en deux exemplaires. Il est validé lorsqu’il est signé par les deux parties et engage les signataires. Le devis doit faire mention des informations suivantes :

  • Le numéro du devis ;
  • La date de remise ;
  • Le nom et l’adresse de l’entreprise ou de l’artisan ;
  • Le nom du client et le lieu d’exécution des travaux ;
  • La date de début et la durée estimée de la prestation ;
  • Le décompte détaillé de chaque prestation incluant les quantités et prix ;
  • Le montant de la main d’oeuvre ;
  • Les frais de déplacement ;
  • Le montant total à payer HT et TTC ;
  • Le délai de validité du devis ;
  • Le caractère gratuit ou payant du devis.

Quels sont les facteurs qui font évoluer les prix des dépannages de pompe à chaleur ?

Les tarifs d’un professionnel pour réparer une pompe à chaleur peuvent varier selon plusieurs critères, à savoir :

Le type de pompe à chaleur

Le cout d’une réparation est variable selon le type de pompe à chaleur. Les modèles les plus répandus sont en effet moins onéreux à dépanner, d’autant que les pièces de rechange sont plus faciles à trouver.

Les pompes à chaleur aérothermiques

Les pompes aérothermiques regroupent les modèles air-air et air-eau. Ce type de PAC exploitant l’énergie contenue dans l’air est le plus courant pour l’usage domestique. Il coute également moins cher à réparer, du fait de l’abondance de ses pièces de rechange.

Les pompes à chaleur hydrothermiques

Les pompes hydrothermiques puisent directement l’eau chaude dans la nappe phréatique à des profondeurs de plusieurs dizaines à une centaine de mètres. Cette solution est moins répandue étant donné les contraintes en matière d’espace et d’accessibilité à la nappe d’eau. Il s’avère par conséquent plus coûteux de réparer ce type de pompes à chaleur.

Les pompes à chaleur géothermiques

Les pompes géothermiques puisent l’énergie emmagasinée dans le sol pour fournir de la chaleur. L’usage de ce type d’équipement est moins courant d’autant qu’il requiert de disposer d’un espace adéquat pour la mise en place des installations. Le dépannage des PAC en géothermie est de ce fait plus onéreux. Il requiert d’ailleurs le service d’experts disposant de qualifications précises pour ce type d’équipements.

La marque de la pompe à chaleur

La marque et le modèle peuvent aussi influer sur les tarifs de réparation d’une pompe à chaleur. Un modèle Atlantic affiche, à titre d’exemple, une fiabilité exemplaire, mais va s’avérer plus couteuse à la réparation lorsque survient une panne. Ce cout est généralement lié au prix des pièces de rechange et à la technicité de l’appareil.
Il en est de même pour les modèles des marques De Dietrich, Bosch, Mitsubishi, ou encore Daikin.

La localité et l’accessibilité

La localisation géographique influe de manière non négligeable sur le tarif d’une réparation. La facture d’un technicien sera, à titre d’exemple, plus élevée à Paris que province. L’accessibilité de l’équipement constitue aussi un facteur faisant varier le cout de la main d’œuvre. Une unité externe située en hauteur sur un bâtiment à plusieurs étages sera plus couteuse à réparer qu’une borne installée au sol pour le chauffage d’une piscine.

Les tarifs moyens pour la réparation d’une pompe à chaleur

Lorsque vous faites appel à un réparateur de pompe à chaleur, ce dernier vous propose une facturation à l’heure ou au forfait. Dans les deux cas, le dépannage est éligible à la réduction de la TVA à 10 % lorsqu’elle permet de maintenir l’efficacité énergétique du chauffage sur les immeubles âgés de plus de 2 ans.

La tarification horaire

Les dépanneurs affichent un prix moyen horaire de 90 € HT pour la réparation d’une pompe thermique. Les taux horaires constatés peuvent atteindre les 140 € HT à Paris et ses environs. Elles se situent en revanche entre 40 et 80 € dans le reste de la France. Ces tarifs concernent uniquement la main d’œuvre, et le prix des pièces de rechange est facturé en sus. Un professionnel peut également appliquer des majorations sur les interventions de nuit ou de week-end, ainsi que des frais de déplacement.

Tableau récapitulatif des tarifs horaires

Type d’interventionTarif horaire HT
Prestations sur rendez-vous40 – 140 €
Prestations en urgence60 – 180 €
Prestations en soirée avant 22 h50 – 200 €
Prestations de nuit après 22 h120 – 250 €
Prestations en week-ends et jours fériés125 – 250 €

La tarification forfaitaire

Les offres forfaitaires comprennent la main d’œuvre, la fourniture des pièces de rechange et les frais de déplacement pour la réparation d’une panne précise. Ces formules sont davantage plébiscitées du fait de leur praticité.

Le dépannage d’une pompe aérothermique

Les pompes à chaleur aérothermie sont plus courantes pour l’usage domestique et coutent également moins chers à réparer. Prévoyez un budget de 70 à 750 € pour résoudre votre panne sur ce type de PAC. Il peut s’agir d’un problème de pression, de liquide frigorigène, de compresseur, d’évaporateur, de détendeur, ou encore d’échangeur de condenseur.

Le dépannage d’une pompe géothermique

La réparation des unités d’une pompe à chaleur géothermique peut vous couter entre 90 et 700 € selon la nature de la panne. Il peut s’agir d’un problème au niveau de composants tels que le compresseur, le ballon d’eau, le circulateur ou encore le thermostat. La prestation d’un dépanneur peut en revanche s’avérer plus onéreuse lorsque l’anomalie réside au niveau des capteurs souterrains. Les pannes les plus courantes à ce niveau sont les fuites, l’embouage et l’engorgement des conduits. Prévoyez un budget jusqu’à 2000 € pour une recherche et un colmatage de fuite ou un désembouage de vos capteurs.

Un problème de condenseur

C’est au niveau du condenseur que le fluide frigorigène à l’état gazeux va se transformer à l’état liquide. Le liquide va par la suite restituer la chaleur pour réchauffer l’intérieur de votre logement ou votre piscine. Une panne au niveau du condenseur figure de ce fait parmi les causes d’un manque de chauffage, mais peut aussi entrainer l’arrêt ou la mise en sécurité de l’équipement. Prévoyez un budget de 70 à 600 € pour le remplacement de votre condenseur, selon la marque et le modèle.

Un manque de fluide frigorigène

Le fluide frigorigène est transformé à l’état gazeux par le compresseur avant passer à l’état liquide au niveau du condenseur. C’est à travers ce processus que votre pompe produit de la chaleur pour le chauffage. Un manque de fluide frigorigène peut de ce fait entrainer une inefficacité de chauffage, une perte de puissance, un manque de pression et la mise en sécurité de l’appareil. Un expert des pompes à chaleur vous facturera entre 150 et 450 € par kilo, la remise à niveau de votre fluide frigorigène.

Un problème de thermostat

Une panne de thermostat peut être à l’origine de plusieurs anomalies, dont les problèmes de chauffage ou de climatisation et la mise en sécurité de la pompe à chaleur. Un réparateur peut vous apporter la solution en remplaçant votre pièce défectueuse. La facture d’une telle intervention peut se chiffrer entre 110 et 750 € en fonction de votre modèle de pompe à chaleur.

Un problème d’antigivre

La plupart des PAC embarquent un système de dégivrage automatique. Une défaillance à ce niveau causera la formation de givre sur l’unité extérieure, entrainant une perte de puissance, l’arrêt ou la mise en sécurité de la pompe à chaleur. Les prestations d’un professionnel pour cette réparation vous couteront entre 400 et 650 €.

L’entretien d’une pompe à chaleur

L’entretien ponctuel par un professionnel peut se chiffrer entre 90 et 220 € TTC. Comptez en revanche entre 100 et 450 € pour un contrat d’entretien, selon les options que vous choisissez et la configuration de votre pompe à chaleur. Les modèles réversibles coutent notamment plus chers à entretenir que les pompes classiques. Les contrats les plus complets incluent plusieurs visites de maintenance par an, des diagnostics gratuits et des garanties de durée d’attente maximales avant la prise en charge.

Tableau récapitulatif des tarifs forfaitaires pour la réparation d’une pompe à chaleur

Nature de l’interventionTarif forfaitaire TTC
Panne d’une pompe aérothermique70 – 750 €
Panne d’une pompe géothermique70 – 2000 €
Remplacement d’un condenseur70 – 600 €
Remplissage de fluide frigorigène150 – 450 € /Kg
Remplacement d’un thermostat110 – 750 €
Remplacement de l’antigivre400 – 650
Entretien d’une pompe à chaleur90 – 450 €

Comment payer moins cher ses dépannages de pompe à chaleur ?

En usant de quelques astuces, vous avez la possibilité d’alléger vos dépenses pour faire réparer votre pompe à chaleur.

Souscrivez un contrat d’assistance ou d’entretien

La souscription d’un contrat d’assistance et d’entretien constitue une solution de choix pour maîtriser vos dépenses liées à la pompe à chaleur. Les formules proposées par les entreprises et les réseaux d’artisans comprennent un certain nombre d’interventions pour la maintenance de votre installation.
Des techniciens se déplacent aussi chez vous pour réaliser l’entretien annuel obligatoire de votre PAC. Vous pourriez, en outre, bénéficier de services gratuits de réparation sur rendez-vous ou en urgence, selon les conditions de votre contrat.

Entretenez régulièrement votre matériel

L’entretien annuel d’une pompe à chaleur dotée d’une puissance de 4 à 70 kW est obligatoire depuis 2020 en application du décret n° 2020-912. Pour les équipements dotés d’une puissance supérieure à 70 kW, notamment dans les bâtiments collectifs, l’intervalle d’entretien obligatoire ne peut excéder les 5 ans. Pendant sa visite d’entretien, le technicien réalise au moins les interventions suivantes :

  • Nettoyage des différentes unités de la pompe à chaleur ;
  • Nettoyage des filtres ;
  • Vérification du fonctionnement de l’installation ;
  • Contrôle de l’étanchéité du circuit frigorifique.

Hormis la maintenance professionnelle, certains gestes vous permettront de limiter les pannes de votre pompe à chaleur. Nettoyez régulièrement le corps de vos unités, et dépoussiérez ces derniers pour assurer une performance optimale. Procédez également au nettoyage des filtres avec un aspirateur ou un souffleur, puis avec de l’eau savonneuse. Vérifiez en outre les conduits et dégagez les éventuels objets pouvant entraver la bonne circulation de l’air. Toiles d’araignée, débris, feuilles mortes sont autant d’éléments pouvant compromettre l’efficacité de votre appareil.

Un taux de TVA à 10 %

Malheureusement, vous ne pouvez pas prétendre à la réduction de la TVA à un taux de 5,5 % en faisant réparer votre pompe à chaleur. Ce taux est applicable uniquement aux nouvelles installations permettant d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement.
Le dépannage est en revanche éligible à un taux réduit à 10 % lorsque les travaux permettent de maintenir une efficacité énergétique optimale après 2 ans d’âge de l’immobilier. Pensez à en discuter avec votre prestataire lorsqu’il vous présente son devis.

Comment se passe une intervention en urgence d’un réparateur de pompe à chaleur ?

Lorsque vous faites appel à un réparateur, ce dernier vous informera de ses conditions d’intervention. Il se déplacera ensuite à votre domicile pour prendre en charge votre problème de pompe à chaleur.

Le diagnostic

À son arrivée, le technicien procède à une inspection de votre matériel pour en effectuer le diagnostic. Il peut être amené à manipuler votre équipement pour identifier les pièces à l’origine de votre problème. Certains dépanneurs proposent un diagnostic payant, tandis que d’autres le réalisent gratuitement. Il est aussi courant d’avoir une offre de diagnostic gratuit sous réserve d’acceptation du devis.
Au terme de son diagnostic, le réparateur vous présente son devis détaillé, lequel devra faire l’objet de votre approbation avant les travaux.

La réparation

Après avoir obtenu votre approbation à travers le devis, le spécialiste des pompes à chaleur se lance dans le dépannage de votre pompe à chaleur. La réparation peut durer entre quelques dizaines de minutes et plusieurs heures selon la nature de la panne. Si vous êtes dans le cadre d’une formule forfaitaire, l’intervention du réparateur inclut la fourniture des pièces de rechange.
Il est d’ailleurs tenu de vous proposer l’option d’une réparation avec des pièces d’occasion en application de la Loi n° 2020-105 du 10 février 2020.

Les tests et la facturation

Au terme de sa prestation, le dépanneur de PAC procède au test de votre équipement. Assurez-vous à cette occasion que chaque fonctionnalité de votre installation soit correctement en marche. Le prestataire vous présentera finalement sa facture pour règlement selon les modalités indiquées dans le devis.
La facture est établie en deux exemplaires dont vous conservez une. Faites attention à ne jamais laisser votre prestataire repartir avec votre exemplaire du devis ou de la facture.

Où peut-on se faire dépanner pour une pompe à chaleur en urgence ?

Privilégiez les prestataires les plus près de chez vous lorsque vous rencontrez une panne sur votre pompe à chaleur. Cela vous offre l’assurance d’une intervention rapide en plus de réduire les frais de déplacement qui vous seront facturés.

Paris

Les réparateurs de pompes à chaleur à Paris se mettent à votre disposition pour dépanner rapidement votre problème de chauffage en Île-de-France. Vous trouverez un spécialiste des PAC, quelles que soient la nature de votre panne et la marque de votre équipement.

Marseille

Contactez votre réparateur professionnel à Marseille pour un dépannage urgent ou sur rendez-vous à travers les Bouches-du-Rhône. Des équipes qualifiées mettent leurs compétences à votre service pour dépanner votre pompe à chaleur 24h/24.

Lyon

Faites-vous dépanner à travers le département du Rhône du lundi au dimanche en faisant appel à un réparateur à Lyon et ses alentours. Une équipe qualifiée peut résoudre rapidement votre problème, que vous rencontriez un problème de pression, une perte de puissance, une mise en sécurité ou encore un manque de fluide frigorigène.

Toulouse

Contactez votre dépanneur à Toulouse pour réparer votre pompe à chaleur de chauffage ou de piscine. Un technicien à proximité de votre domicile dans la Haute-Garonne vous assiste dans vos projets d’installation ou de réparation de toutes marques de PAC.

Nice

Un technicien à Nice prend en charge votre problème de pompe à chaleur à travers les Alpes-Maritimes. Demandez une intervention en urgence ou sur rendez-vous, quelles que soient votre panne et la marque de votre équipement.

Nantes

Faites-vous dépanner par un technicien de confiance en faisant appel à un prestataire à Nantes. Des dépanneurs certifiés sont en mesure de résoudre vos problèmes, de la fuite de fluide frigorigène au dysfonctionnement de thermostat, et passant par les anomalies de condenseur ou de compresseur.

Montpellier

Trouvez votre prestataire à Montpellier pour réparer votre pompe à chaleur dans les meilleurs délais. Des spécialistes des PAC vous fournissent des services d’excellente qualité à des tarifs adaptés à votre budget et à vos besoins.

Notre avis et conseils sur le dépannage de pompe à chaleur

Le dépannage d’une pompe à chaleur est un service réglementé qui doit être confié à un réparateur professionnel. Seul un technicien disposant d’une attestation de capacité est en effet habilité à manipuler les fluides frigorigènes. Assurez-vous de bien choisir votre prestataire pour garantir la qualité et la fiabilité de ses travaux. Qualifications, labels et attestations sont autant de permettant d’orienter votre choix.
Réalisez aussi un entretien régulier de votre installation pour limiter les pannes de votre PAC. Vous pouvez en outre opter pour la souscription d’un contrat d’assistance pour bénéficier de réparations gratuites en cas de dysfonctionnement de votre matériel.

FAQ

Comment dépanner une pompe à chaleur ?

Les pannes basiques de la pompe à chaleur peuvent être résolues par soi-même ou par un bricoleur. C’est le cas des problèmes électriques, des défauts de mise sous tension ou encore du réglage d’un thermostat. Toute manipulation impliquant le fluide frigorigène doit en revanche être confiée uniquement aux experts qualifiés.

  • Pour dépanner votre PAC, prenez vos précautions en mettant toutes les unités hors tension ;
  • Accédez à la pièce à l’origine du dysfonctionnement lorsqu’elle n’implique pas le fluide frigorigène. Vous pourriez aussi vous aider du code d’erreur affiché par votre appareil pour faciliter l’identification de la panne ;
  • Démontez la pièce défectueuse et servez-vous de sa référence pour trouver votre modèle de rechange ;
  • Montez votre nouveau composant en veillant au sens de montage et en prenant soin de serrer fermement les vis et raccords ;
  • Remontez l’ensemble des composants et mettez votre équipement sous tension. Mettez votre pompe à chaleur en marche et vérifiez votre afficheur pour vous assurer que le problème a été résolu. Après le dépannage, votre code d’erreur devrait disparaître de votre afficheur. Le cas échéant, procédez à une réinitialisation de votre matériel.

Quelle est la durée de vie d’une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur peut vous servir pour une période de 10 à 15 ans lorsqu’elle est correctement entretenue. Assurez-vous de ne pas manquer l’entretien annuel de votre équipement pour limiter la prévalence de pannes. Pensez aussi à nettoyer votre PAC et à décrasser les filtres, notamment en automne et au printemps pour maximiser sa durée de vie. Effectuez en outre une vérification régulière pour dégager les éventuels débris et saletés pouvant à l’intérieur de votre unité extérieure.

Pourquoi ma pompe à chaleur ne se met pas en route ?

Les problèmes électriques figurent parmi les causes les plus courantes d’un défaut de mise en route des pompes à chaleur. Vérifiez les éléments de votre circuit pour vous assurer que les prises sont bien branchées, que les connecteurs sont bien en contact et que les fusibles n’ont pas sauté. Votre matériel peut aussi refuser de se mettre en marche à cause d’une panne sur l’un de ses composants tels que le compresseur, le condenseur ou le détendeur.

Qui peut réparer une pompe à chaleur ?

Les anomalies basiques d’une pompe à chaleur telles que les problèmes de mise sous tension ou de branchement électrique peuvent être résolus par soi-même. Appelez en revanche un professionnel pour la prise en charge des anomalies plus techniques. Il est de ce fait possible de contacter un réparateur en se renseignant autour de soi ou en cherchant en ligne. Vous pouvez aussi opter pour les services d’une entreprise de SAV ou d’un réseau d’artisans. Si vous avez souscrit un contrat d’assistance, pensez à contacter votre conseiller pour savoir si votre panne est couverte par votre formule

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022