Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Le chauffagiste pour un entretien de chaudière à gaz

  1. Dépannage de la maison >
  2. Dépannage de chauffage >
  3. Dépannage d'une chaudière au gaz >
  4. Chauffagiste pour un entretien de chaudière à gaz
Chauffagiste pour un entretien de chaudière à gaz

Une chaudière au gaz bien entretenue représente une économie allant jusqu’à 12 % sur la facture d’un logement. L’entretien assure en effet une meilleure efficience de la chaudière, en optimisant la combustion et la circulation du fluide caloporteur. Il limite aussi les risques de dysfonctionnement et les dépenses de dépannage de chaudière à gaz. Une chaudière au gaz doit faire l’objet d’au moins un entretien par an par un chauffagiste professionnel. Il est possible de trouver un prestataire de manière ponctuelle ou de souscrire un contrat sur cet entretien. Que faut-il savoir sur l’entretien de la chaudière ?

L’entretien de chaudière à gaz

Au-delà de son aspect réglementaire, l’entretien d’une chaudière à gaz contribue à l’amélioration des performances et du rendement du chauffage domestique. Abordons chaque aspect de cette maintenance.

L’entretien de chaudière à gaz, c’est quoi ?

L’entretien d’une chaudière à gaz consiste à nettoyer, à contrôler et à effectuer les réglages sur l’ensemble de l’équipement de chauffage. Ce service est assuré par un chauffagiste professionnel, lequel intervient sur la chaudière et ses pièces détachées, mais aussi sur des éléments tels que les radiateurs et le ballon d’eau chaude. Une chaudière doit être entretenue au moins une fois par an. Au-delà de la visite d’entretien annuelle obligatoire, il est possible de faire intervenir un artisan ou une entreprise plusieurs fois dans l’année. La maintenance est essentielle pour éviter les risques pour les usagers, dont d’intoxication et d’incendie. L’entretien contribue aussi au fonctionnement optimal du matériel et permet de maximiser sa durée de vie.

Quels sont les avantages d’entretenir sa chaudière à gaz ?

L’entretien d’une chaudière au gaz représente plusieurs avantages, en plus de limiter les risques pour les usagers.

  • L’entretien réduit les risques liés à l’émanation de niveaux toxiques de monoxyde de carbone (CO) dans le logement. Ce gaz invisible et inodore est en effet potentiellement mortel lorsqu’il est inhalé en de grandes quantités. Les symptômes d’une intoxication au CO sont les sensations de migraine, de nausée et d’étourdissement pouvant entrainer la perte de conscience ;
  • L’entretien limite les risques d’incendie pouvant résulter d’une fuite dans le circuit de distribution du gaz. Le sinistre peut aussi résulter du dysfonctionnement des brûleurs ou d’une mauvaise combustion ;
  • L’entretien permet de maintenir une combustion optimale du gaz dans votre chaudière. Il en résulte une meilleure efficience de votre chauffage et une réduction de votre consommation ;
  • Le nettoyage, le décrassage et la vérification des composants de votre système de chauffage contribuent à étendre la durée de vie de votre chaudière. Vous réduisez également la prévalence des pannes et le besoin urgent des services d’un réparateur pouvant s’avérer couteux.

Les obligations sur l’entretien d’une chaudière à gaz

L’entretien annuel est obligatoire pour les chaudières au gaz affichant une puissance nominale de 4 à 400 kW. Cette opération est réalisée par un artisan professionnel ou par une entreprise spécialisée dans le chauffage. Bien qu’aucune sanction ne soit prévue pour le manquement à la maintenance annuelle, votre assureur vous refusera toute indemnisation en cas de sinistre. Votre propriétaire peut aussi prélever le prix de l’entretien sur votre caution si vous êtes locataire.

Quand doit-on réaliser l’entretien d’une chaudière à gaz ?

L’entretien annuel peut être réalisé à tout moment selon vos préférences au cours de l’année civile. Il est toutefois conseillé de faire appel à un professionnel à l’automne en prévision de l’utilisation intensive hivernale ou au printemps pour effectuer une révision complète.
La période de l’hiver constitue en effet la haute saison du dépannage de chaudière. Les experts du chauffage peuvent par conséquent prioriser les services en urgence avant de prendre en charge votre maintenance. Hormis la maintenance obligatoire, vous pouvez aussi recourir aux services d’un chauffagiste pour réaliser autant d’interventions que vous souhaitez pour entretenir votre équipement.

Qui paye l’entretien de la chaudière à gaz ?

La Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 attribue l’entretien et la réparation des équipements locatifs à la charge du locataire. C’est le cas de l’entretien annuel obligatoire des chaudières à gaz, mais aussi des opérations d’entretien courantes. Les interventions d’un dépanneur pour résoudre les problèmes compromettant le bon fonctionnement de la chaudière sont aussi du ressort du locataire. Le propriétaire paye quant à lui, les réparations résultant de la vétusté de l’installation ou de malfaçons. Il en est de même pour les projets de renouvellement de l’équipement de chauffage au gaz.

Quelle est la réglementation pour l’entretien de chaudière à gaz ?

L’arrêté du 15 septembre 2009 précise l’obligation pour l’occupant d’un logement de réaliser une maintenance annuelle de la chaudière d’une puissance nominale de 4 et 400 kW. Cet entretien doit être assuré par un chauffagiste professionnel, lequel délivre une attestation au terme de son intervention. Les charges y afférant reviennent à l’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire occupant.

Comment se passe un entretien de chaudière à gaz par un chauffagiste ? Quelles sont les étapes ?

Lors d’une visite d’entretien de chaudière, un chauffagiste va nettoyer, contrôler et régler votre équipement. Il vous fournit également des conseils quant à l’utilisation et l’optimisation de votre chauffage.

Le nettoyage et l’inspection

L’entretien d’un système de chauffage au gaz commence par le nettoyage des installations. Cela permet au spécialiste d’intervenir dans de meilleures conditions et de mieux évaluer l’état du système en place. Le chauffagiste procède par la suite à l’inspection de l’installation pour déceler d’éventuels dommages, dysfonctionnements ou fuites. Une série d’évaluations est également réalisée à cette occasion, à savoir :

  • Le rendement de la chaudière ;
  • L’adéquation de la taille de la chaudière avec les besoins du logement ;
  • L’émission de gaz polluants, dont de monoxyde de carbone.

Le réglage et les réparations

Après l’inspection de l’installation, le chauffagiste procède au réglage, notamment des brûleurs pour assurer une efficience optimale. Un bon réglage à ce niveau réduit également l’émission de gaz nocifs dans l’atmosphère. Le technicien contrôle également le niveau de pression du circuit, la pression du vase d’expansion et la température de l’eau du ballon.
Il vérifie en outre les composants tels que le thermostat et les capteurs thermiques. Le chauffagiste peut avoir à réaliser des réparations s’il constate une panne pendant sa visite d’entretien. Le montant de la réparation sera facturé en sus du forfait d’entretien annuel.

Des conseils et la délivrance de l’attestation d’entretien

Au terme de sa prestation, l’expert du chauffage dispose d’un délai de 15 jours pour vous délivrer une attestation d’entretien. Cette attestation doit être conservée pendant au moins 2 ans pour être présentée au propriétaire si vous êtes locataire. Elle sera également exigée par votre assureur pour l’obtention d’un dédommagement en cas de sinistre.

Hormis l’entretien, le technicien vous fournit des recommandations durant son intervention, notamment sur le bon usage votre installation. Il peut aussi vous conseiller sur l’amélioration ou le remplacement de votre chaudière afin de réduire la consommation d’énergie et les émissions de monoxyde de carbone.

Les critères du meilleur chauffagiste pour un entretien de chaudière à gaz ?

Plusieurs critères permettent de trouver le meilleur prestataire lorsqu’on cherche un professionnel pour entretenir sa chaudière.

Un professionnel qualifié

Les qualifications constituent la garantie de la maitrise des différents aspects du dépannage et de l’entretien d’une chaudière à gaz. Cela indique aussi que l’artisan est au fait des précautions et des mesures de sécurité relatives à la manipulation de votre appareil de chauffage. Les experts des chaudières au gaz peuvent disposer d’une ou plusieurs des certificats suivants :

  • Un CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) en installation thermique ;
  • Un BEP (Brevet d’études professionnelles) aux techniques des installations sanitaires et thermiques ;
  • Un BM (Brevet de maitrise) en montage en chauffage ;
  • Un TP (Titre professionnel) d’agent de maintenance et d’équipement de confort ;
  • Une MC (Mention complémentaire) en maintenance en équipement thermique individuel.

Un professionnel labellisé et certifié

Les labels et certifications représentent d’excellents repères pour identifier les meilleurs artisans spécialistes du chauffage. Ils témoignent de l’adhésion du professionnel à des valeurs précises portant entre autres sur la qualité des prestations, la fiabilité des services, ou encore l’efficacité énergétique. Les labels et certifications sont aussi indicateurs des compétences techniques de l’artisan, étant donné qu’ils sont souvent délivrés sous conditions d’attestations et de certificats de formations.

Le label Qualibat

Qualibat est un label non permanent, délivré pour une période de 4 ans renouvelable. Le professionnel ou l’entreprise doit répondre à un éventail d’exigences pour accéder à cette certification, et fait l’objet d’évaluations régulières. Les critères en question portent sur les compétences techniques, aussi bien que le matériel utilisé et la conformité des travaux aux normes en vigueur.

La certification RGE

La certification RGE est délivrée aux entreprises et artisans reconnus garants de l’environnement. Il constitue un gage de fiabilité sur l’ensemble des prestations proposées par le professionnel. RGE permet en premier lieu d’identifier les prestataires disposant des capacités pour effectuer des optimisations selon les enjeux environnementaux et énergétiques. Accessoirement, le label veille aussi sur la qualité de l’accompagnement en établissant un éventail de conditions d’éligibilité.

Le programme France Rénov’ propose un annuaire en ligne des professionnels RGE pour vous permettre de trouver facilement votre prestataire de confiance.

Un professionnel assuré

Portez votre attention sur l’assurance professionnelle, que vous choisissiez de contacter une entreprise ou un artisan. Votre prestataire engage en effet sa responsabilité dans une garantie décennale des travaux. Vous pouvez ainsi lui demander un dédommagement en cas de sinistre entrainant des dommages structurels sur votre immobilier. Lorsque le prestataire est assuré, il appartient à sa maison d’assurance de payer les dédommagements en question.

Quels sont les facteurs qui font évoluer les prix d’un entretien de chaudière à gaz ?

Plusieurs paramètres tels que la localité géographique, le type de matériel et l’âge du bâtiment peuvent influer sur le tarif d’entretien d’une chaudière à gaz.

L’âge du bâtiment

Les tarifs d’entretien de chaudière sont plus couteux sur les immeubles âgés de moins de deux ans. Cet écart de prix s’explique par le taux de la TVA réduite à 10 % pour les travaux permettant de maintenir une efficacité énergétique optimale du logement de plus de 2 ans. Le cas échéant, le taux normal de 20 % est appliqué lorsqu’il s’agit de bâtiments âgés de moins de 2 ans.

Le type de chaudière

La complexité de la chaudière influe aussi sur le tarif de la prestation d’entretien de votre équipement. La main d’oeuvre sera, à titre d’exemple, plus couteuse sur une chaudière à condensation que sur un modèle à basse température. Il en est de même pour certaines marques de chaudières à gaz qui s’avèrent aussi plus complexes que d’autres.

La localité

Les prix constatés pour l’entretien d’une chaudière à gaz varient en fonction de la localité. Les tarifs peuvent en effet dépasser les 250 € à Paris et ses alentours contre une moyenne de 110 € dans le reste de la France. Cet écart de prix s’explique par un pouvoir d’achat plus élevé en Île-de-France, mais aussi par le coût du déplacement. Préférez toutefois les techniciens à proximité de votre domicile pour limiter les frais de déplacement.

Les tarifs moyens de l’entretien d’une chaudière à gaz

L’entretien d’une chaudière au gaz se chiffre autour des 199 €, du contrôle de base aux révisions les plus complètes du chauffage.

La visite d’entretien annuel

Le prix moyen proposé par les professionnels pour une visite d’entretien annuel est de 149 € TTC. La main d’œuvre, le déplacement et la délivrance d’une attestation d’entretien sont inclus dans ce tarif forfaitaire. Le service comprend le nettoyage de la chaudière, la vérification des niveaux de pression et de la température, le contrôle de l’émission de monoxyde de carbone et les réglages pour assurer un rendement optimal.

L’entretien d’une chaudière classique

Les chaudières classiques sont plus faciles à entretenir que leurs homologues à condensation. L’intervention du chauffagiste sur ce type d’équipement est de ce fait moins couteuse, et varie entre 100 et 130 € TTC. Les chaudières classiques tombent en revanche en désuétude du fait de leur faible rendement et de l’émission plus élevée de gaz nocifs.

L’entretien d’une chaudière à condensation

La technicité des chaudières à condensation implique une manipulation plus complexe lors du dépannage. Prévoyez un budget de 150 à 200 € pour la révision et le contrôle de cet équipement.

L’entretien d’une chaudière au sol

Plus robuste et plus performante, une chaudière au sol est aussi plus complexe à entretenir et à dépanner. L’entretien de cet équipement est plus onéreux, et peut vous couter entre 140 et 200 €. Faire dépanner une chaudière au sol sera également plus couteux qu’un modèle mural, du fait de la différence de prix sur les pièces détachées.

L’entretien complet du système de chauffage

Un entretien complet comprend un éventail d’interventions plus large sur l’ensemble du système de chauffage au gaz. Le technicien effectue le nettoyage et les contrôles de routine sur la chaudière. Il décrasse les brûleurs, résout les codes d’erreur et vérifie chaque pièce, dont les électrodes, le circulateur et le corps de chauffe.
Le chauffagiste procèdera aussi à la vérification et au détartrage du circuit de chauffage ainsi que la purge des radiateurs. Il décèle en outre les causes d’éventuelles anomalies du chauffage et remplace les pièces dysfonctionnelles ou usagées. Prévoyez un budget 150 à 300 € pour une telle intervention.

Le forfait complet d’entretien et de dépannage

Ce type de forfait combine l’entretien et le dépannage urgent en cas de problèmes sur votre chaudière à gaz. Il est généralement proposé par des compagnies de SAV et de maintenance des équipements de chauffage.
Ces forfaits peuvent vous couter jusqu’à 340 € par an, mais s’avèrent intéressants pour réduire vos dépenses globales. Ils vous donnent en effet droit à un certain nombre d’interventions d’un réparateur pour résoudre vos problèmes de chauffage à tout moment. Ils peuvent aussi inclure toutes les dépenses, dont le diagnostic, les déplacements de l’équipe d’assistance et la fourniture des pièces de rechange.

Tableau récapitulatif des tarifs d’entretien de chaudière à gaz

Type d’interventionForfait annuel TTC
Visite d’entretien annuel98 – 200 €
Entretien d’une chaudière classique100 – 130 €
Entretien d’une chaudière à condensation150 – 200 €
Entretien d’une chaudière au sol140 – 200 €
Entretien complet du système de chauffage150 – 300 €
Forfait complet d’entretien et de dépannage160 – 340 €

Comment payer moins cher son entretien de chaudière à gaz ?

L’entretien de votre chaudière peut s’avérer assez couteux, notamment sur les modèles les plus techniques. Plusieurs solutions vous permettent cependant d’optimiser vos dépenses.

Souscrivez un contrat d’entretien

La souscription d’un contrat d’entretien à longue durée peut vous valoir une économie non négligeable. Certains prestataires proposent en effet des contrats aux tarifs attractifs en contrepartie d’un engagement sur plusieurs années. Ce type de formule offre un supplément de praticité, étant donné que la compagnie d’entretien se charge elle-même de planifier les visites annuelles d’entretien.
Vous avez aussi la possibilité de moduler le service à votre besoin, en demandant, à titre d’exemple, plusieurs maintenances par an.

Optez pour les offres combinées

Une offre combinée regroupe l’entretien avec le contrat d’assistance sur la chaudière à gaz. Bien que ce type de formule soit plus onéreux, son coût demeure plus intéressant que le cumul des services séparés. Votre prestataire effectue ainsi l’entretien périodique, l’entretien annuel, ainsi que le dépannage en cas de problème sur votre installation.

Comparez les offres

N’hésitez pas à comparer les offres lorsque vous cherchez un artisan ou une entreprise pour payer moins cher votre entretien de chaudière. La plupart des prestataires vous délivreront un devis gratuit, que le service soit facturé sur une base horaire ou forfaitaire.
Assurez-vous de scruter chaque détail de vos devis pour éviter les pièges des coûts et conditions cachés. C’est le cas notamment de la gratuité du diagnostic sous réserve d’acceptation du devis.

Peut-on réaliser l’entretien de sa chaudière à gaz soi-même ?

Seul un chauffagiste professionnel est qualifié pour réaliser l’entretien d’une chaudière à gaz. Les tentatives d’entretien par soi-même ou par un bricoleur sont, de ce fait, à éviter.
Les manipulations sur cet équipement requièrent une vigilance particulière compte tenu des risques qu’elles représentent pour les usagers.
Un chauffagiste professionnel a suivi les formations nécessaires à ce type d’intervention, et connait les précautions à prendre dans le cadre d’un entretien ou d’une réparation. Par ailleurs, seul un professionnel est en mesure de vous délivrer une attestation d’entretien valable auprès des assureurs et de l’Administration.

Notre avis et conseils sur l’entretien de chaudière à gaz par un chauffagiste

L’entretien de la chaudière à gaz est essentiel pour assurer le fonctionnement optimal de l’équipement tout en améliorant sa durée de vie. Il réduit aussi les risques d’intoxication et d’incendie pour les usagers. Une chaudière à gaz doit d’ailleurs faire l’objet d’au moins un entretien annuel par un chauffagiste professionnel. Vous pouvez faire appel à un artisan pour réaliser votre entretien.

La souscription d’un contrat d’assistance ou d’entretien constitue aussi une excellente alternative pour la praticité et la sérénité. Ces contrats combinés, proposés par des entreprises peuvent d’ailleurs représenter une économie lorsqu’ils incluent les dépannages en urgence ou en week-end.

FAQ

Entretien de chaudière à gaz : tous les combien ?

Une chaudière au gaz doit être entretenue au moins tous les 12 mois en conformité avec la réglementation. Il est toutefois recommandé de réaliser cet entretien deux fois par an, notamment en automne et au printemps. L’entretien automnal permet de préparer la chaudière à l’usage intensif de l’hiver. La révision printanière consiste pour sa part à vérifier l’état de l’installation et à résoudre rapidement les éventuelles anomalies survenues en hiver. Pensez aussi faire ramoner vos conduits d’évacuation au moins tous les 12 mois. Le ramonage annuel est obligatoire, mais n’est pas toujours inclus dans un forfait d’entretien de chaudière.

Qui appeler pour l’entretien d’une chaudière gaz ?

Il est possible de contacter un artisan chauffagiste en ligne ou en se renseignant autour de soi pour l’entretien d’une chaudière au gaz. Il est important qu’il bénéficie d’un statut professionnel pour pouvoir délivrer une attestation d’entretien. Appelez en revanche une entreprise si vous souhaitez contracter un contrat d’assistance ou un contrat d’entretien. Ces contrats vous offrent l’avantage de la sérénité, notamment sur les offres combinées. Votre société d’entretien planifie elle-même ses interventions, et peut même dépêcher un technicien 24h/24, du lundi au dimanche en cas d’urgence

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022