Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Quel est le meilleur fournisseur de gaz en 2021 ?

  1. Energie >
  2. Meilleur fournisseur d'énergie >
  3. Meilleur fournisseur gaz
meilleur fournisseur de gaz

Pendant des années, les consommateurs ont dû traiter avec ENGIE et EDF, les fournisseurs historiques de gaz et d’électricité en France. Cependant, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence a donné lieu à une reconfiguration de celui-ci. L’entrée en jeu de plusieurs nouveaux fournisseurs de gaz notamment, offre la liberté d’établissement aux producteurs nationaux et étrangers mais surtout aux consommateurs la possibilité de choisir librement leur fournisseur après avoir comparé les offres.
Trouver le meilleur fournisseur d’énergie n’est pourtant pas aussi facile car, les offres sont désormais plus nombreuses, variées et attractives. Toutefois, elles ne sont pas forcément adaptées pour tous. Découvrez à travers ce guide les véritables acteurs du marché du gaz naturel français, leurs offres, les critères importants pour les départager ainsi que toutes les informations utiles les concernant. Vous aurez ainsi plus de facilité à effectuer votre choix.

Quel est le meilleur fournisseur de gaz en 2021 ?

Vous connaissez les différents fournisseurs, les tarifs disponibles et les critères à prendre en compte pour faire un choix avantageux. Vous savez aussi que vous devez vous servir d’un comparateur pour sélectionner la meilleure offre disponible. Voici à présent un ensemble de tableaux comparatifs pour vous permettre d’appréhender les prix réels du marché car il faut avouer qu’il n’y a pas de meilleur fournisseur. Tous les fournisseurs ont des points forts et faibles et il faut jouer sur ces points à votre avantage.

Les tableaux suivants portent sur les tarifs indexés et fixes. Ils vous permettront de voir clairement les meilleures propositions du marché en 2021 dans des catégories précises.

Offres les moins chères

Sachant que le meilleur fournisseur est pour beaucoup celui qui est moins cher, voici le tableau comparatif regroupant les offres les moins chères du marché.

FournisseursType d’offreTarificationAbonnement pour les classes Base et B0Prix du kWh pour les classes Base et B0Remarques
Engie/TRV101,760,0760Arrêt des souscriptions
EngieAjustFixe sur 2 ans99,990,08398Prix révisable à la baisse
Total Direct ÉnergieClassiqueIndexée -5 %101,880,0747
Total Direct ÉnergieOnlineIndexée -10 %101,880,0713100 % en ligne
Total Direct ÉnergieVerteIndexée -2 %101,880,076710 % de biogaz
Happ-eOnline-10 % (première année)101,820,07135100 % en ligne
Méga ÉnergieSuperIndexée -13 %102,120,0693100 % en ligne
Planète OuiVerte (Biogaz)-20 % sur l’abonnement77,730,0815100 % Biogaz
VattenfallClassiqueFixe sur 3 ans102.090,0644Service client joignable par téléphone du lundi au samedi de 9h à 20 heures


Depuis le 20 novembre 2019, il n’est plus possible de souscrire aux tarifs réglementés dans le cadre de la fin programmée de ces derniers. C’est ce qui explique la remarque d’arrêt de souscription. Les abonnements ci-dessus sont entièrement destinés aux profils de petits consommateurs. Économisez donc en les adoptants.

Offres moins chères de gaz vert

Pour ceux qui préfèrent participer au développement des énergies renouvelables, voici un tableau comparatif des meilleures offres de gaz vert.

FournisseurType de l’offreTarificationPrix de l’abonnement TTC selon les classes de consommations Base et B0Prix du kWh
Total Direct ÉnergieVerteIndexée -2 %101,880,0767
ENIAstucio PlanèteFixe sur 3 ans126,110,07799
Méga ÉnergieSuperIndexée -13 %102,120,0693
Planète OuiOffre Biogaz-20 % sur l’abonnement77,730,0815
FournisseurType de l’offreTarificationPrix de l’abonnement TTC selon les classes B1 et B21Prix de kWh
Total Direct ÉnergieVerteIndexée -2 %248,880,0525
ENIAstucio PlanèteFixe sur 3 ans275,140,05252
Méga ÉnergieSuperIndexée -13 %250,20,0478
Planète OuiOffre Biogaz-20 % sur l’abonnement181,420,0556

Comme vous pouvez le constater ici, plus vous consommez beaucoup de gaz, plus le prix de kWh de ce dernier diminue tandis que le prix de l’abonnement augmente. Cet état de fait s’observe en général pour tous les prix du gaz.

Qui sont les acteurs du marché du gaz ?

En France, pour ce qui concerne la fourniture d’énergie, outre les consommateurs, 4 grands acteurs se distinguent. Ils se présentent comme suit.

  • Le gouvernement

Il est chargé de fixer le cadre légal et la réglementation dans le secteur de l’énergie, il met également sur pied les organismes de régulation à l’instar de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) qui assure la surveillance du bon fonctionnement du marché.

  • Les producteurs de gaz naturel

Ce sont en majorité des pays exportateurs (Norvège, Russie Algérie) puisque la France importe plus de 80 % du gaz qu’elle fournit à ses populations.

  • Les gestionnaires de réseaux

Il s’agit des sociétés qui s’occupent des infrastructures de transport du gaz et du réseau de distribution. Ce sont GRT Gaz et GRDF qui sont des filiales d’ENGIE. Il faut noter à ce niveau que contrairement à ENGIE, les gestionnaires de réseaux ne sont pas soumis à la concurrence. Ils conservent le monopole de leur secteur à l’instar d’ENEDIS pour l’électricité d’EDF. Il faut aussi préciser que GRDF en tant que gestionnaire du réseau s’occupe des nouveaux raccordements à celui-ci, des dépannages et de la relève des compteurs qui a lieu annuellement.

  • Les fournisseurs

Il s’agit de sociétés majoritairement privées qui achètent le gaz auprès des producteurs et le revendent aux consommateurs. Ils sont parfois producteurs mais ont surtout le rôle d’intermédiaire entre les clients et les producteurs. C’est auprès de ces professionnels que vous souscrivez les contrats, effectuez les changements de nom ou encore les résiliations.

Il est important de préciser les spécificités liées aux différents fournisseurs, suite à la libéralisation du marché en 2007.

Le fournisseur historique

Assurant cette prestation depuis 1946, Engie autrefois appelé GDF-Suez est qualifié de fournisseur historique d’énergie. La société a en effet été fondée après la Seconde Guerre mondiale et a monopolisé pendant longtemps la fourniture du gaz en France. Par ailleurs, c’est le seul fournisseur à pratiquer le TRV (Tarif Réglementé de Vente) qui est le prix fixé par le gouvernement.

En dépit de l’ouverture du marché de l’énergie à de nouveaux prestataires, il conserve une part non négligeable de celui-ci. En effet, il s’adapte aux nouvelles réalités du secteur et anticipe l’annonce de la fin des tarifs réglementés en 2023 en proposant également d’autres types de tarifs.

Les fournisseurs alternatifs

Actifs sur près de 95 % du territoire français, ils sont près de 40 fournisseurs non nationaux selon les informations fournies par La CRE. Qualifiés de fournisseurs alternatifs car ils sont en concurrence avec ENGIE, ils sont toutefois moins nombreux que dans le domaine de l’énergie électrique. Les principaux fournisseurs dans cette catégorie sont :

  • Total Direct Energie,
  • ENI,
  • Dyneff,
  • ekWateur,
  • Vattenfall,
  • Butagaz,
  • Méga Énergie,
  • Antargaz Energies,
  • Ilek,
  • Cdiscount Énergie, etc.

Certains parmi eux proposent également des offres duales (gaz/ électricité). Pour tous ses fournisseurs alternatifs, GRDF est la société qui s’occupe de la distribution du gaz.

Les ELD

Les Entreprises Locales de distribution ont un statut particulier. Elles ont refusé de fusionner avec GDF de suez en 1946. En effet, ces entreprises au nombre de 22, sont réparties sur tout le territoire et ont en charge environ 5 % du marché de distribution de gaz naturel. Les plus connues sont :

  • ES Gaz de Strasbourg,
  • Gaz de Bordeaux,
  • Gaz et Électricité de Grenoble.

Les ELD disposent de leurs infrastructures propres, y compris les systèmes de gestion informatique qui sont assez onéreux, ce qui ne permet pas à d’autres fournisseurs alternatifs de les utiliser. Toutefois, à l’instar de Proxelia, Alterna ou encore Energies du Santerre, certaines ELD se sont constituées en fournisseurs alternatifs.

Une fois les différents acteurs du marché connus, il est important de comprendre et de connaître les prix en matière de gaz et la manière dont ils sont fixés.

Quels sont les tarifs pratiqués pour la fourniture de gaz ?

Tout se base sur le prix du kWh de gaz qui n’est autre que l’énergie consommée durant une heure par un appareil de 1000 watts de puissance. Le kWh est donc l’unité de mesure sur laquelle est calculée la facture de gaz naturel, il est variable en fonction des fournisseurs.

Les offres du marché

Que vous souhaitiez changer de fournisseur ou faire un nouvel abonnement, il est important de maîtriser les différences entre les tarifs proposés sur le marché et leurs implications pour votre facture.

  • Le tarif réglementé

Fixé par le Gouvernement et revu à la baisse ou à la hausse en fonction des fluctuations des prix du secteur, il est uniquement proposé par ENGIE et par certaines ELD. Il faut noter que près de 4 millions de français continuent d’être soumis au tarif réglementé en vigueur faute d’informations suffisantes sur les offres alternatives.

  • Le tarif fixe

Dans ce cas, les fournisseurs proposent un prix qui demeure stable pendant la durée de votre contrat. Vous n’avez pas à vous soucier des fluctuations du marché durant cette période. Par ailleurs, vous ne bénéficiez pas des éventuelles baisses du marché.

  • Le tarif fixe et révisable à la baisse

Tout comme le tarif fixe, il s’agit d’un prix fixé à l’avance pour une durée donnée. S’il ne connaît pas de hausse en cas d’augmentation des prix sur le marché, il peut être revu à la baisse par le fournisseur au cas où les prix du marché connaîtraient eux aussi une diminution. Toutefois, la révision ne peut se faire que dans une limite de 7 % par an.

  • Le tarif indexé

Dans ce cas, la proposition est une réduction du prix du kWh par rapport au prix fixé par ENGIE. Bien qu’avec l’indexation vous payiez toujours moins cher qu’avec ce dernier, votre tarif continuera de dépendre des fluctuations du marché. Le tarif indexé sera susceptible d’augmenter ou de diminuer en fonction de ces derniers, mais sera toujours plus bas que celui offert par le fournisseur historique.

Les trois derniers tarifs sont également appelés tarifs ou offres du marché car ils sont librement fixés par les fournisseurs eux-mêmes. Ni l’État, ni la CRE ne peuvent intervenir dans ce processus.

Le coût de votre facture implique également des taxes et contributions qui tournent autour de 25 à 30 % du montant global de votre facture.

Les classes de consommation

Vous devez savoir que les fournisseurs proposent diverses offres en fonction des différents profils de consommation. Indiquée sur votre facture de gaz, votre tranche de consommation est déterminée en fonction de la quantité de gaz que vous utilisez sur une période donnée. Les 4 principales se présentent comme suit.

  • Base : situé entre 0 et 1.000 kWh (gaz utilisé pour la cuisson des aliments)
  • B0 : situé entre 1.001 et 6.000 kwh (gaz utilisé pour cuisson et eau chaude sanitaire)
  • B1 : situé entre 6.001 et 30,000 kWh (gaz utilisé pour cuisson, eau chaude sanitaire et chauffage)
  • B21 : situé entre 30 000 et 300,000 kWh (gaz utilisé pour cuisson, eau chaude sanitaire et chauffage).

Il est important de connaître ces précisions afin de savoir quel type de consommateur vous êtes et de faire vos choix en toute conscience.

Les zones tarifaires

La France a été scindée en zones tarifaires pour le gaz en fonction de la difficulté à acheminer ce dernier vers les ménages de l’hexagone. En effet, près de 98 % du gaz naturel utilisé en France métropolitaine est importé. Les zones sont classées de 1 à 6 selon l’éloignement du point de distribution du gaz. Ainsi, si ce zonage n’a que peu d’impact pour les petits consommateurs, il influence le prix du kWh des clients consommant plus de 6,000 kWh par an. Les surcoûts d’acheminement vont jusqu’à 35 % du montant de la facture annuelle.

L’engagement

À l’instar de la fourniture en énergie électrique, celle de gaz naturel est soumise à une réglementation particulière. Seuls les fournisseurs de gaz sont soumis à un engagement. Quelle que soit la durée d’un contrat, celui-ci n’engage en rien le client. Ce dernier est donc libre de fourniture de son contrat et de souscrire chez un nouveau fournisseur sans risquer aucunes pénalités. Il est également libre de revenir à ENGIE et au tarif réglementé en attendant que ce dernier disparaisse totalement.

Comment choisir le meilleur fournisseur grâce aux comparateurs d’offres ?

Si vous vous demandez pour quel fournisseur de gaz opter, vous devez absolument comparer les différentes offres en cours sur le marché. En effet, il ne faut pas penser que votre facture diminuera de 10 % parce que tel fournisseur annonce une pareille réduction sur ses offres.

Utiliser un comparateur d’offres

Grâce aux évolutions technologiques, vous pouvez désormais accéder à des outils en ligne pour vous aider à comparer les offres des fournisseurs d’énergie et de gaz naturel. Pour cela, vous n’avez qu’à choisir l’un des nombreux comparateurs en ligne. Vous rentrez ensuite les informations qui vous sont demandées comme : l’utilisation que vous comptez faire du gaz, la taille de votre logement, le nombre de personnes qui l’occupent, vos coordonnées personnelles(numéro de téléphone), etc.

Il peut être intéressant de vous munir d’une de vos anciennes factures pour avoir sous la main toutes les informations nécessaires. Une fois celles-ci entièrement renseignées, il ne vous reste plus qu’à lancer la recherche. L’outil vous ressort une liste des meilleures propositions commerciales en cours et c’est à vous de l’analyser pour choisir.

À ce niveau, vous devez vous baser sur les éléments abordés plus haut à savoir :

  • le prix du kWh,
  • les tarifs appliqués,
  • les taxes,
  • les surcoûts liés à l’acheminement si vous êtes dans une zone tarifaire éloignée etc.

Cette étape est très importante car en matière d’énergie tous les foyers n’ont pas les mêmes besoins. Or, ce sont ces derniers qui déterminent le type d’abonnement de gaz que vous allez souscrire.

Autres critères de choix

Pour bien choisir le meilleur fournisseur, vous devez étudier d’autres éléments que ceux déjà énoncés plus haut.

  • Le prix de l’abonnement

Il s’agit de la partie fixe de votre facture. Elle varie en fonction des fournisseurs. Toutefois, une souscription lors d’un nouvel emménagement vous coûtera 19.09 euros TTC, quel que soit le fournisseur car il s’agit d’une somme qui est reversée à GRDF.

  • La nature du gaz

C’est un élément important car outre le gaz naturel, il existe des fournisseurs qui proposent du gaz vert (gaz compensé carbonebiogaz, bio-méthane, etc.) Si vous êtes intéressé par l’avenir de la planète, ce type d’offre peut vous plaire car elles sont certifiées par des garanties d’origine.

  • La souscription online

Pour plus de rapidité et une gestion plus simple de votre contrat, vous pouvez opter pour des services en ligne. Avec l’avènement du numérique, beaucoup d’entreprises créent des sites pour vendre leurs services. Les fournisseurs d’énergie ne sont pas du reste. Vous pouvez non seulement souscrire online mais aussi effectuer le suivi de votre contrat.

  • Le service client

Parfois négligé, c’est toutefois un aspect important auquel il faut veiller. Renseignez-vous sur les horaires de fonctionnement, l’efficacité dans le traitement des requêtes ainsi que la réactivité, la disponibilité que ce soit au téléphone ou en ligne etc. Ce sont des points que vous devez étudier dès votre souscription, et encore plus si vous optez pour les services online. Notez que les avis clients peuvent vous donner une bonne idée de la qualité de ces services.

  • Les offres duales

Selon vos besoins en énergie ou simplement pour faire des économies, vous pourriez être intéressés par la possession de gaz et d’électricité. Dans ce cas, pensez aux offres duales qui ne sont que des offres combinées de gaz et électricité venant du même fournisseur. Elles peuvent être très attractives et vous faire économiser.

Avec toutes ces clés en main, vous pourrez effectuer votre choix en toute confiance. N’oubliez pas que le meilleur fournisseur pour vous n’est pas forcément celui qui est adapté pour votre voisin. Tenez donc compte de vos réelles attentes et besoins.

Comment changer de fournisseur de gaz ?

La plupart du temps, les gens ne pensent au changement de fournisseur d’électricité ou de gaz que quand ils vont déménager, ou quand ils construisent une nouvelle maison et que la date d’installation est proche. La volonté de payer moins cher, ou de bénéficier de services plus efficaces sous-tend également cette nécessité de changement.

Avantages du changement de fournisseur de gaz

Tout comme pour l’électricité, vous n’avez absolument rien à faire à part choisir votre nouveau fournisseur. C’est ce dernier qui s’occupera de la résiliation de votre contrat auprès de l’ancien fournisseur.

La démarche de changement est en outre :

  • sans frais,
  • faisable à tout moment,
  • sans justificatif, puisque les contrats d’énergie sont sans engagement pour vous,
  • réversible car vous pouvez revenir chez l’ancien fournisseur ou choisir un nouveau quand vous le souhaitez,
  • sans coupure,
  • sans impact sur votre compteur car vous ne subissez aucune intervention technique ni remplacement de compteur.

Procédure de changement

Avant tout, il faut comparer les offres de gaz. Calculez votre consommation puis renseignez les informations dans le comparateur que vous avez choisi comme indiqué plus haut dans l’article. Choisissez alors le fournisseur dont l’offre est la meilleure et aussi la plus économique pour vous.

Une fois cette étape réalisée, contactez le nouveau fournisseur au téléphone ou en ligne afin de souscrire votre nouvel abonnement. Les renseignements suivants vous seront probablement demandés :

  • coordonnées complètes,
  • dernière facture de gaz,
  • relevé de compteur,
  • moyen de paiement etc.

Si vous déménagez, pensez à résilier votre contrat quelques jours avant la date d’emménagement dans votre nouvelle maison. En effet, l’effectivité de votre nouvel abonnement devrait prendre au minimum 10 jours. Par ailleurs, sachez que vous disposez d’un délai de rétractation d’environ 14 jours à compter de la signature du contrat si et seulement si vous avez souscrit une offre en ligne ou par téléphone.

Les informations essentielles sur les fournisseurs de gaz sont désormais en votre possession. Il ne vous reste plus qu’à comparer et trouver le meilleur fournisseur de gaz naturel pour vous.

Les dernières actualités

changer fournisseurs énergie

Non, changer de fournisseur n’est pas contraignant !

Les informations essentielles à connaître avant de changer de fournisseur d’énergie La première chose importante à savoir est que le changement de […]

actualité Planète Oui

Planète Oui élu meilleur fournisseur vert (ex æquo) du classement Selectra 2021

Planète Oui, meilleur fournisseur vert, ex æquo, au classement Selectra 2021 Depuis quelques années, la concurrence devient de plus en […]

changer contrat edf

Comment bien changer son contrat d’électricité : nos conseils pour réussir

Quels intérêts de changer de fournisseurs ? Le marché de l’électricité maintient les prix respectant la réglementation et permettant au […]

Conseils-Maisons.fr, 2021