Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2022

Le coût d'une mise aux normes électriques

  1. Dépannage de la maison >
  2. Dépannage électricité >
  3. Prix d'un dépannage d'électricité >
  4. Coût d’une mise aux normes électriques
Le coût d'une mise aux normes électriques

La France enregistre chaque année plus d’une centaine de décès causés par une électrocution. Et selon une étude, près de 2/3 des installations électriques qui ont plus de 15 ans présentent un défaut de sécurité. Dans 80 % des cas concernés, elles disposent d’une prise de terre déjà détériorée. En effet, les conséquences d’une installation vieillissante, défectueuse et qui ne suit plus la norme électrique en vigueur peuvent être déplaisantes. La mise aux normes électriques est donc nécessaire et surtout obligatoire. Mais quel est le prix d’un dépannage d’un électricien lors de cette opération ? Suivez ce guide pour en savoir plus.

C’est quoi une mise aux normes électriques ?

La mise aux normes électriques réunit les travaux à effectuer pour assurer la conformité de l’installation électrique selon la norme en vigueur. Effectivement, elle doit être réalisée selon la norme NFC 15-100.

Cette dernière définit les obligations en termes de réseau électrique. Cela afin de garantir le bon fonctionnement des appareils électriques ainsi que la sécurité des occupants de l’habitation. Plus précisément, la norme NFC 15-100 régit l’installation de la maison et impose des règles et des équipements comme l’installation d’une protection de circuit, d’une GTL (Gaine Technique de Logement) ou un équipement obligatoire à posséder dans chaque pièce de la maison.

Avant de se lancer dans la mise en conformité, il est possible de faire réaliser à l’avance un diagnostic électrique. De manière générale, cette opération se concrétise sous la forme d’une réparation totale du système électrique.

Quelles personnes sont concernées ?

Absolument tous les propriétaires sont concernés dès lors qu’ils agrandissent, rénovent ou construisent leur bâtiment ou logement. Effectivement, le distributeur d’électricité ne peut pas alimenter le logement si un bâtiment n’est pas mis en conformité. En cas de sinistre, l’assurance ne couvre également rien si la norme NFC 15-100 n’est pas respectée. Mais à chaque changement de locataire, les propriétaires ne sont pas obligés de faire une rénovation électrique.

Après la mise aux normes, le CONSUEL ou Comité National pour la Sécurité de l’Usage de l’Électricité octroie une attestation renouvelable tous les trois ans.

Quelle est la réglementation tarifaire pour une mise en conformité électrique ?

Vous devez surtout retrouver, dans un devis d’une mise aux normes électriques, le tarif horaire d’un artisan électricien, le coût du déplacement, mais aussi le coût des matériaux. En général, le prix est établi au mètre carré selon la surface du logement et le type de construction (en rénovation ou neuve). Lors de son intervention, le professionnel peut vous remettre deux documents très importants : l’assurance décennale et l’attestation de conformité.

Quels sont les facteurs qui influent sur les prix d’une mise aux normes électriques ?

De nombreux facteurs sont susceptibles de faire évoluer le prix d’une mise en conformité électrique :

Le tarif de l’électricien

Le prix de la mise en conformité électrique et du diagnostic électrique peut varier selon le spécialiste choisi.

L’ampleur des travaux à faire

La norme électrique comprend plusieurs points. Après diagnostic, il se peut que vous deviez rénover la totalité ou une partie de votre installation. Le coût des travaux sera défini selon les tâches à effectuer, la typologie de la maison (maison avec combles, bâtiment à étages…), le type de construction à mettre aux normes (logement ancien, construction neuve).

Le coût des matériaux

La qualité des appareils et matériaux électriques influe sur le coût final des travaux. Par exemple, il existe plusieurs sortes et marques de tableaux électriques avec des prix plus ou moins élevés.

Votre localisation géographique

Les tarifs des artisans sont généralement plus élevés dans certaines régions ou dans les grandes métropoles où la demande est forte.

Le prix des différentes mises en conformité électrique

Certains électriciens ne proposent pas un tarif horaire pour une mise aux normes électriques. Ils imposent souvent un tarif forfaitaire fixe. En général, le tarif d’une mise en conformité électrique oscille entre 60 à 100 euros le m2. Aussi, le budget nécessaire à cette opération dépendra de la distribution électrique et des schémas à suivre. Voici donc le tarif des différentes mises en conformité électrique :

Tarif pour une construction neuve

Ici, le coût peut aller de 4 500 à 11 000 euros TTC en fonction du type de logement. Plus celui-ci est grand, plus le prix sera élevé. Par exemple, le prix moyen d’une mise en conformité d’un appartement T3 est entre 4 500 et 7 500 euros, et entre 6 000 et 11 000 euros pour un appartement T6.

Tarif d’une rénovation électrique

Avant de remettre aux normes un logement ancien, il faut souvent faire un diagnostic électrique. Le tarif de cette prestation doit donc être pris en compte dans votre budget. Le diagnostic électrique coûte en moyenne 150 euros. En effet, le prix d’une rénovation électrique se situe entre 70 et 110 euros par m2.

Tarif horaire d’un électricien

Son tarif varie en fonction de vos installations électriques, l’état du réseau et votre situation géographique. En effet, le tarif moyen d’un électricien varie entre 40 et 95 euros par heure. Pour un dépannage en urgent, ce prix peut encore doubler.

Rénovation du tableau électrique

Au niveau de l’électricité, le tableau électrique est un des élements permettant de sécuriser le logement. Pour une mise en conformité, comptez entre 300 et 1200 euros. Pour une réparation en urgence de votre installation, le tarif peut être plus élevé.

Rénovation des interrupteurs et prises

Ces deux équipements permettent d’enclencher la sortie du courant. Pour rénover une prise, le tarif varie entre 30 et 200 euros. Il oscille par contre entre 90 et 150 euros pour la rénovation d’un interrupteur.

La main d’oeuvre

Le prix moyen de la main d’œuvre se situe entre 295 et 350 euros. Néanmoins, il peut diminuer selon les fournitures nécessaires pour l’intervention et les frais de déplacement.

Tableau récapitulatif des tarifs

PrestationsPrix en fourniture et pose
Mise en conformité d’une construction neuve4 500 à 11 000 euros
Mise aux normes en rénovation70 à 110 euros/m2
Rénovation tableau électrique300 à 1200 euros
Pose d’un interrupteur90 à 150 euros
Pose d’une prise30 à 200 euros
Pose d’un disjoncteur70 à 200 euros
Main d’œuvre295 à 350 euros
Diagnostic électrique150 euros

Combien coûte une mise en conformité à Paris ?

Voici un tableau récapitulatif des tarifs de mise en conformité électrique à Paris

PrestationsPrix
Mise aux normes construction neuve6 400 à 15 000 euros
Mise aux normes en rénovation3 200 à 7 500 euros
Installation d’un interrupteurÀ partir de 75 euros
Pose d’une prise de courantÀ partir de 70 euros
Pose d’un disjoncteur différentielÀ partir de 250 euros
Réparation d’un tableau électriqueÀ partir de 150 euros
Diagnostic électrique150 à 400 euros

Pourquoi c’est plus cher à Paris ?

Comparé aux autres villes de la France, le tarif d’une mise aux normes électriques à Paris est plus cher. En effet, le coût des matériaux dans la capitale dépasse ceux des autres provinces. Il a par conséquent un impact important sur les projets de mise en conformité électrique. Le coût de la main d’oeuvre impacte également le prix final de cette opération à Paris.

Facture d’un électricien pour une mise aux normes : sa composition et les mentions légales

La facture d’un artisan électricien doit contenir de façon détaillée le diagnostic, les prix, les coordonnées de l’entreprise et les mentions légales. Voici plus précisément les mentions légales :

  • Le numéro et la date d’émission de la facture ;
  • Les informations relatives à l’électricien ou à l’entreprise : nom, contact, adresse…
  • Les informations relatives au client : nom, contact, adresse…
  • Les détails de la prestation à effectuer ;
  • Les frais de déplacement ;
  • Le coût de la main d’œuvre et le matériel nécessaire (prix unitaire et quantité) ;
  • Le type de TVA ;
  • Le montant total ;
  • La date de validité fixée pour le forfait ;
  • Les informations sur le mode de paiement ;
  • Les conditions supplémentaires qui doivent être comprises dans la certification et la garantie.

Comment payer moins cher ?

Pour économiser sur les dépenses liées à ces prestations, il existe plusieurs astuces :

Demander et comparer plusieurs devis

Demandez différents devis qui proviennent des électriciens les plus fiables et de confiance. Ainsi, vous pouvez comparer les tarifs et services proposés.

Faire appel à un électricien autour de soi

Les frais de déplacement influent sur le montant final de votre projet de mise aux normes électriques. Pour vous dépanner et réduire vos dépenses, il est recommandé de contacter des électriciens professionnels près de chez vous.

Solliciter les aides financières

Aides financières pour une mise aux normes électriques

Vous pouvez solliciter les aides de l’État pour financer les interventions de la mise aux normes électriques. On cite parmi celles-ci les subventions de l’Anah, la TVA à taux réduit (réduit à 10 %), le chèque énergie, MaPrimRenov.

Les subventions de l’Anah s’adressent surtout aux ménages de ressources modestes et très modestes.

Concernant le chèque énergie, il s’agit d’une aide financière dédiée aux travaux de rénovation énergétique et au paiement des factures d’énergie d’une habitation. Son montant varie entre 48 et 277 euros par année et dépend de vos revenus.

Quant à MaPrimRenov, c’est une prime qui s’adresse aux copropriétaires et propriétaires

En outre, si vous n’êtes pas éligible aux aides, il y a l’éco-prêt à taux zéro qui vous permet de bénéficier d’un prêt avec un taux d’intérêt réduit.

Les pièges à éviter

Il faut prendre des précautions pour éviter les pièges :

Un électricien incompétent

Pour vos travaux de mise en conformité, il est recommandé de faire appel à un électricien professionnel et qualifié. Appelez donc un artisan agréé qui peut intervenir rapidement chez vous.

Des factures non conformes aux travaux réalisés

Certains artisans élaborent des factures qui ne sont pas conformes aux opérations réalisées. La facture peut comporter des points d’ombre, lisez-la donc par vos soins. N’hésitez pas aussi à poser des questions.

Se précipiter au premier électricien trouvé sur internet

Le plus souvent, on se précipite au premier électricien qu’on trouve sur internet. En faisant cela, vous pouvez tomber sur un électricien sans qualification.

Notre avis et conseils sur le prix d’une mise aux normes électriques

Pour une mise aux normes électriques, il est obligatoire de faire appel à un professionnel. Cette opération ne doit pas être négligée pour assurer votre sécurité et celle de votre logement. Il est donc fortement recommandé de contacter un artisan électricien compétent.

Le coût de cette mise en conformité varie selon plusieurs critères. Réalisez donc différents devis auprès de différents prestataires pour obtenir le meilleur rapport qualitéprix. Vous pouvez également faire chiffrer vos travaux par des artisans. Mais vous devez faire attention et prendre en compte différents critères pour trouver le bon électricien.

Enfin, pour économiser sur votre budget, il existe différentes aides financières comme l’Anah, MaPrimRénov, le Chèque énergie et la TVA à taux réduit.

FAQ

Comment refaire l’électricité dans une vieille maison ?

Il faut connaître tout d’abord les règles de sécurité en utilisant les bons outils. Pensez également à disjoncter votre installation. Ensuite, commencez par changer le tableau électrique. Puis, changez les différents câbles et fils, et procédez au remplacement des solutions d’éclairage. Installez également plus de prises. Et n’oubliez pas de vérifier qu’il n’y ait plus de courant dans le réseau si vous devez travailler dans une salle d’eau. En effet, l’amélioration de votre installation électrique vous permet de faire des économies d’énergie.

Comment mettre aux normes une installation électrique ?

La mise en conformité électrique se fait en trois étapes : le diagnostic de l’installation électrique à l’intérieur de votre maison, l’inventaire des appareils électriques de l’habitation et la réalisation des travaux d’électricité

Partager ce contenu

Conseils-Maisons.fr, 2022