Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2020

Quels sont les facteurs influençant le prix d'un garde-meuble ?

  1. Garde-meuble >
  2. Prix garde meuble
Banniere de la page

Face au besoin récurrent d’espace, le garde-meuble émerge comme une alternative envisageable. C’est un lieu de rangement pour vos équipements ou vos documents importants. Souvent, on y fait recours pour des situations qui nécessitent l’usage d’une grande étendue. Il faut alors payer un coût afin de bénéficier de cette prestation. Quels sont les critères qui agissent sur la valeur d’un garde-meuble ? Combien vaut ce dernier ? On vous en parle.

L’évaluation des garde-meubles en fonction du type

Comme pour toute prestation, plusieurs paramètres influent dans le calcul du montant total de la réservation d’un rangement. Ainsi, sur la base du type de rangement, il est facile de faire un choix adéquat. Il existe plusieurs types de garde-meuble. On peut citer : le garde-meuble classique, le self-stockage ou libre accès et enfin l’alternative de co-stockage.

Le garde-meuble classique

Ils permettent de confiner tous vos biens dans des locaux adaptés à la situation. Ces garde-meubles sont détenus par un établissement spécialisé. Vos affaires sont disposées dans des cartons conçus à cet effet. Aussi, la pièce de rangement est individuelle et sécurisée. C’est l’idéal, car elle sert à ne pas confondre vos biens avec ceux d’autrui. Vous ne pourrez cependant pas y accéder à votre guise.

Si vous souhaitez déménager, vous pouvez être facturé entre 50 à 400 euros le mois. Cela dépendra également de votre localisation et du volume. Si vous êtes en région parisienne ou juste en province, cela agit sur la fixation du montant.

Le garde-meuble en libre accès

Ce dernier propose les mêmes avantages que les rangements classiques. Le seul point qui change ici, c’est qu’à l’inverse du premier type, vous pouvez avoir accès à vos articles à tout moment. C’est la solution idéale lorsque vous entamez un déménagement. Souvent, ces centres sont situés hors de la métropole. L’avantage majeur de ce type de garde-meuble, c’est que vous n’avez pas de demande à faire pour y accéder.

En dépit des nombreuses facilités que vous offre cette méthode de rangement, les frais mensuels sont compris entre 30 à 300 euros. Le montant de cette prestation est inférieur à celui des garde-meubles proposés par les déménageurs.

Le co-stockage

En réalité, il arrive que vous ne puissiez pas bénéficier de l’assistance d’une société de garde. Ce mode de rangement est donc une alternative aux deux premiers cas. C’est une initiative peu coûteuse qui vous permettra de conserver vos articles sur les aires inutilisées des habitations de particuliers. Vous pouvez disposer du champ contenu dans leur appartement, leur garage, leur parking, leur cave, etc. À l’inverse des premières solutions, celle-ci est plus économique.

Vous pouvez ensemble fixer avec le propriétaire, les tarifs avec assez d’arrangement. En fonction de la personne que vous rencontrez, vous pouvez payer seulement entre 10 à 100 euros mensuellement. C’est un mode de rangement pas cher.

Le frais en fonction des critères de votre espace de stockage

En dehors de l’option que vous avez choisie, certains autres critères jouent sur la fixation de la dépense globale de vos garde-meubles.

La taille du local

Les dimensions du local ont un rôle important dans la détermination du montant. Certains établissements vous facturent au mètre carré ou en fonction de la surface occupée. Ainsi, plus la pièce est grande, plus vous paierez. Par exemple, un rangement compris entre 8 et 10 m3 peut coûter 150 à 200 euros à Paris. Cependant, en province, il vaudra 100 euros. Aussi, un logement de 30 m3 peut tourner autour de 550 euros à la cité et 300 euros ailleurs.

La durée de location

Le solde de réservation d’un local varie en fonction du temps pendant lequel vous souhaitez entreposer votre mobilier. Pour une longue période, le devis n’est pas le même que l’emploi pendant quelques jours. Aussi, il existe plusieurs avantages à opter pour l’utilisation prolongée des caisses de conservation.

En effet, les établissements font des offres spéciales pour ce genre de cas. Si le tarif de la prestation est de 100 euros par exemple, vous pouvez en payer 85 grâce à la ristourne.

Lieu de rangement

Le montant d’un garde-meuble est également déterminé en fonction de l’emplacement. Ainsi, pour des locaux situés dans une grande ville de France (Marseille, Paris, Lyon et Bordeaux), la facture peut être conséquente. Vous pouvez souscrire à l’offre des établissements de ces métropoles si vous en avez les moyens. Autrement, il est conseillé de privilégier les entrepôts hors de la cité.

Faites recours à un comparateur en ligne afin de choisir la formule qui vous convient le mieux. Par exemple, tandis qu’une pièce de 5 m2 coûte 100 euros en province, à Paris, elle vaudra deux fois plus. Sur internet, certaines sociétés de réservation vous donnent des conseils pour faire le bon choix. N’hésitez pas à comparer les offres.

Qualité du local

Que souhaitez-vous conserver ? Des objets ou des documents importants ? Vous avez la possibilité de rediriger votre choix sur la qualité de votre aire d’entreposage. Que ce soit un conteneur en bois ou en métal, vous avez un volume de confinement très bien aéré, avec un système de ventilation et une disposition optimale. De toute évidence, le montant de la prestation augmentera considérablement. Ainsi, en fonction des avantages que vous offre votre établissement ou votre déménageur, vous payerez 10 à 50 euros en plus de la facturation totale.

Son accessibilité et sa disponibilité

Certains locaux sont beaucoup plus accessibles que d’autres. Pour une pièce au rez-de-chaussée par exemple, vous payerez beaucoup plus que pour une place située à l’étage. Aussi, si vous souhaitez disposer régulièrement de vos articles, la valeur augmente.

La meilleure approche si vous êtes éloignés serait d’opter pour un box classique. Cependant si vous voulez y accéder à tout moment, vous payerez entre 10 à 50 euros supplémentaires en fonction de l’établissement. Faites également attention à ce que les garde-meubles soient disponibles, car la valeur de ces derniers s’envole en été.

Les frais liés à la sécurité

Lorsque vous confiez vos biens à ces professionnels, le moins qu’ils puissent faire en retour, c’est de vous garantir la fiabilité. Pour cela, ils possèdent un dispositif adéquat. Ils sont équipés de caméras de surveillance et d’alarmes. Aussi, les boxes sont bien sécurisés et des agents font leur ronde afin de veiller à la quiétude des lieux.

Certains établissements vous délivrent même une carte d’accès unique. Toutes ces mesures nécessitent des ressources financières. Ainsi, il vous sera facturé les frais liés à la sécurisation de vos biens. Cela fait partie des paramètres étudiés pour vous proposer le montant final. Vous pouvez payer jusqu’à 350 euros pour un local de 27 m3 situé plein centre par exemple.

Les coûts supplémentaires à prévoir

En dehors de la somme que vous avez à débourser pour garder un meuble, il y a des détails que vous devez prendre en compte. On peut citer par exemple :

  • le service de transport ;
  • l’assurance ;
  •  les frais de contrat ;
  • et les dépenses liées au matériel.

En effet, pour déplacer vos biens, vous faites appel aux professionnels du transport qui doivent être payés. Lorsque vous intégrez l’établissement également, vous devez débourser une certaine somme. N’oubliez cependant pas que pour le convoyage de vos effets, ils seront consignés dans des emballages. Ce sont des dépenses à mettre dans votre budget.

Pour conclure, retenez que, pour la conservation d’un objet ou de plusieurs outils, vous devez vous en donner les moyens. La facturation dépendra de bons nombres de critères. Vous devez donc y accorder une attention particulière afin de bénéficier d’une excellente prestation. Que vous soyez en métropole ou en province, il est désormais possible de stocker vos meubles sans trop dépenser.

Conseils-Maisons.fr, 2020