Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Quel est la moyenne des prix d'une assurance habitation ?

  1. Assurance habitation >
  2. Prix de l'assurance habitation >
  3. Prix moyen d’une assurance habitation
Prix moyen d'une assurance habitation

Quelle compagnie d’assurance choisir pour son habitation ? La question est souvent très délicate et suscite mûre réflexion au regard des nombreux assureurs en concurrences sur le marché. C’est pourquoi il est important de bien s’informer sur le prix moyen d’une assurance afin d’éviter une mauvaise affaire avec certaines compagnies assez chères. Si vous hésitez à choisir la compagnie idéale pour vos besoins, un comparatif des prix estimatifs par région vous aidera certainement à mieux vous situer. En effet, que ce soit le prix de l’assurance maison ou celui de l’assurance appartement, les valeurs varient souvent d’une région à une autre. Découvrez ici le prix moyen d’une assurance pour votre habitation.

Combien coûte en moyenne une assurance habitation logement par région ?

Il est important d’avoir une idée du budget à prévoir pour assurer son habitation. Cela vous permet de mieux vous préparer et de savoir si vous n’optez pas pour une compagnie trop chère avec des suppléments considérables. Voici un tableau récapitulatif des prix moyens que proposent les différentes compagnies d’assurance Multirisque habitation. Si ce type d’assurance est privilégié ici, cela est dû au fait qu’il offre plus de protection à travers de nombreuses garanties.

RégionCoût annuel de l’assurance Multirisque habitation (MRH) pour logement
Région de Bourgogne — Franche-Comté385 euros
Région d’Auvergne — Rhône-Alpes270 euros
Région de Bretagne245 euros
Centre-Val de Loire280 euros
Région de Corse435 euros
Région de Grand Est280 euros
Région d’Hauts-de-France295 euros
Région de l’Île-de-France285 euros
Région de Normandie270 euros
Région de la Nouvelle-Aquitaine285 euros
Région d’Occitanie285 euros
Région des Pays de la Loire255 euros
Région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur305 euros

Il faut remarquer que le prix annuel de l’assurance MRH pour un logement est beaucoup plus avantageux en Bretagne soit 245 euros. Par contre en Corse, le prix moyen d’une assurance MRH est bien plus élevé soit 435 euros. On relève donc une nette différence de 190 euros de plus qu’en Bretagne. Par contre, en Île-de-France, les assureurs vous feront dépenser en moyenne 285 euros.

Quel est le coût moyen de l’assurance habitation d’une maison

Si vous recherchez la meilleure compagnie d’assurance Multirisque Habitation pour votre maison, voici un récapitulatif des moyennes de prix que proposent les assureurs par région. Cela vous aidera à avoir une idée sur les tarifs en fonction de votre lieu de résidence.

LocalitéCoût annuel de l’assurance Multirisque Habitation pour maison en 2019
Région d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine385 euros
Région d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes350 euros
Région d’Auvergne — Rhône-Alpes365 euros
Région de Bourgogne — Franche-Comté365 euros
Région de Bretagne320 euros
Région de Centre — Val de Loire340 euros
Région de Bourgogne — Franche-Comté365 euros
Région de Bretagne320 euros
Région de Centre — Val de Loire340 euros
Région de Corse520 euros
Région d’Île-de-France445 euros
Région de Languedoc-Roussillon — Midi-Pyrénées365 euros
Région du Hauts-de-France365 euros
Région de la Normandie330 euros
Pays de la Loire330 euros
Région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur465 euros

D’après les chiffres que révèle cette grille des prix, il est clair que s’installer en Bretagne vous fera faire des économies. En effet, les compagnies d’assurance, dans cette région, proposent des prix plus avantageux à la fois pour les maisons neuves et les anciennes. Il faut prévoir en moyenne 300 euros pour la couverture de votre habitation dans cette localité.

Par contre, vous payerez un peu plus si la Provence-Alpes-Côte d’Azur est votre destination de rêve. Les compagnies proposent des offres dans la moyenne de 465 euros l’an. Un coût qui dépasse de 165 euros le prix de la Bretagne.

Toutefois, si vous préférez vous installer en Corse, il va falloir prévoir un budget beaucoup plus conséquent pour assurer votre maison, soit en moyenne 520 euros.

Par ailleurs, les Pays de la Loire et de Normandie vous feront de plus belles offres si vous optez pour une assurance multirisque d’habitation.

Quel est le tarif moyen d’une assurance habitation pour votre appartement ?

Il est également possible d’avoir une simulation du coût moyen d’une assurance habitation pour un appartement par régionIci, les tarifs sont relativement plus bas que ceux d’une maison, car les risques sont presque négligeables.

RégionPrix moyen de l’assurance habitation pour un appartement en 2019
Région d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine190 euros
Région d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes185 euros
Région d’Auvergne — Rhône-Alpes205 euros
Région de Bourgogne — Franche-Comté185 euros
Région de Bretagne160 euros
Région de Centre — Val de Loire175 euros
Région de Corse370 euros
Région d’Île-de-France240 euros
Région de Languedoc-Roussillon — Midi-Pyrénées195 euros
Région d’Hauts-de-France190 euros
Région de Normandie180 euros
Pays de la Loire165 euros
Région de la Provence-Alpes-Côte d’Azur240 euros

Bien que les prix soient très bas concernant l’assurance d’un appartement, on relève quand même quelques différentiations. On note par exemple que selon le classement, la Bretagne apparaît une fois encore en tête de liste avec des compagnies d’assurance qui proposent des services à prix plus abordables. Pour votre appartement à Bretagne, il vous faut donc prévoir en moyenne 160 euros pour l’assurance.

Toutefois, si cette région ne vous tente pas, vous pouvez choisir entre la Normandie et le Centre-Val de Loire. Celles-ci proposent des services d’assurance appartement dont les tarifs moyens s’élèvent respectivement à 180 et 175 euros.

Quant à la Corse, il faut reconnaître que ses compagnies d’assurance sont les plus chères. En effet, le coût médian d’une assurance appartement ici est de 370 euros.

Que savoir sur le prix moyen des autres assurances habitation en France ?

Si l’assurance habitation pour maison et appartement est indispensable, il n’en demeure pas moins pour l’assurance locataire ou propriétaire occupant ou non.

Assurance MRH pour locataire : combien coute-t-elle ?

Il est important de souligner ici que le système d’assurance habitation pour un propriétaire est toujours plus cher que celui d’un locataire. Cela est valable dans toutes les régions.

Toutefois, le prix de l’assurance étant influencé par plusieurs facteurs, il devient difficile à estimer avec précision. Parmi ces facteurs, on retrouve le profil du locataire, la valeur de ses biens, la location du bien, de même que sa nature.

Aussi, en tant que propriétaire, il est important de savoir que le contrat d’assurance est obligatoire. Du fait, votre bailleur vous le réclamera chaque année et vous devez prouver votre régularité avec une attestation.

Assurance multirisque pour un propriétaire : combien ça coûte en moyenne ?

Si souscrire à une assurance habitation est légalement obligatoire pour un locataire, il n’en demeure pas de même pour le propriétaire. En effet, l’assurance multirisque d’habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires.

Cependant, il est fortement recommandé de souscrire à cette assurance. Du fait, en cas de sinistre important, de vol ou autres dégâts qui pourraient subvenir, si vous n’êtes pas assuré, vous ne serez pas dédommagé. Une telle situation peut-être très difficile à gérer pour vous surtout si l’étendue des dégâts est considérable.

La MAAF évalue en 2019 le montant d’une assurance MRH pour un propriétaire de T4 à 256 euros l’an.

Cependant, certains facteurs clés définissent aussi le prix. Il faut citer entre autres le profil du propriétaire, la valeur du bien de même que sa nature.

Assurance multirisque pour propriétaire non occupant : combien prévoir ?

Dans une résidence locative, le locataire est tenu de souscrire à une assurance habitation. Toutefois, dans la plupart des cas, celle-ci ne couvre pas tous les sinistres. Par ailleurs, en dépit du droit du propriétaire d’exiger une attestation qui prouve que son locataire est assuré, ce dernier se dispense parfois de ce contrat de protection.

Il est donc important pour le propriétaire d’avoir recours à une assurance PNO. Cela lui permet en cas de sinistre de prendre en charge les dégâts non pris en compte par l’assurance du locataire. Par exemple, lorsqu’un incendie ou un dégât des eaux survient dans votre bien immobilier, c’est l’assurance PNO qui peut vous indemniser.

Souscrire à une telle assurance vous reviendra en moyenne à 10 euros par mois. Toutefois, vous pouvez aussi choisir de souscrire à une assurance MRH plus complète. Celle-ci prendra en compte les loyers impayés de vos locataires.

Quel budget moyen prévoir pour l’assurance MRH d’un studio

Comme toute autre habitation, il est nécessaire de souscrire à une assurance habitation pour son studio. L’avantage ici est qu’on n’a nul besoin d’opter pour une formule très complète. En fait, un studio est un logement de petite taille et en tant que tel, il comporte peu d’objets de grande valeur. Ici, ce type d’habitation peut ne pas disposer de meubles.

Il est donc évident que l’assurance sera beaucoup moins chère. Il faudra prévoir en moyenne 10 euros le mois pour assurer votre studio.

Assurance habitation : quelles différentes formules existantes selon votre condition ?

Il est évident que le prix d’une assurance MRH varie en fonction de la ville où se situe votre habitation. De même, il faut reconnaître que le tarif peut aussi évoluer selon la formule que vous choisissez. En effet, de nombreuses formules sont proposées par les assureurs. Celles-ci s’accompagnent de garanties de base auxquelles s’ajoutent des garanties dites optionnelles.

Ainsi, une assurance habitation est constituée généralement de la garantie de responsabilité civile et de la garantie incendie dégât des eaux, bris de glace, catastrophe naturelle et vol.

Par ailleursil vous revientdepersonnaliser ou non votre offre en tenant compte de vos attentes. En réalité, les prix diffèrent selon que vous habitez un appartement T3 ou une maison T5 avec piscine et jardin.

Quant aux garanties à choisir, en voici quelques-unes :

  • la garantie vol pour vol de biens se retrouvant dans votre dépendance,
  • la garantie de biens professionnels pour les personnes travaillant à domicile par exemple,
  • la protection juridique,
  • les dommages électriques sur équipements,
  • le rééquipement à neuf,
  • un attentat, etc.

Ainsi, les compagnies d’assurance vous offrent la possibilité de souscrire une garantie de base puis d’y compléter les garanties optionnelles. Vous pouvez aussi faire votre choix parmi les formules toutes faites qui offrent plus ou moins de garanties.

Assurance habitation : comment est fixé ou réduit son prix ?

Avant de choisir la compagnie d’assurance de votre choix, il est essentiel d’en savoir un peu plus sur ce produit.

Comment se fixe le prix d’une assurance ?

Pour fixer le coût d’une assurance habitation, les assureurs se basent sur des critères bien précis qui se déterminent à partir du risque calculé. En effet, cette prime se calcule en fonction de 4 critères fondamentaux. Notamment :

  • le profil : il définit le statut de l’occupant du domicile. Celui-ci peut être soit un locataire, un propriétaire occupant ou non occupant.
  • la valeur des biens déclarés : elle dépend du prix d’achat des biens se trouvant dans la maison.
  • le lieu de résidence : il peut s’agir d’une région, d’un quartier sensible, d’une campagne…
  • la nature du logement : elle peut être une maison, un appartement, un studio.

Par ailleurs, même après la fixation du prix, il est possible de le faire revoir à la baisse à travers certaines stratégies.

Comment peut-on réduire le prix de son assurance habitation ?

Il est possible de réduire le coût de son assurance habitation grâce à des méthodes bien simples. Vous avez par exemple la possibilité de jouer sur les garanties. En effet, vous pouvez opter pour une assurance habitation avec franchise. C’est une option qui baisse le prix de votre prime annuelle.

Toutefois, il est également possible d’être parfaitement protégé en prenant le soin de maîtriser son budget. Dans ce cas, l’idéal est de faire appel à un comparateur d’assurance habitation. Celui-ci vous permettra de trouver la meilleure compagnie d’assurance habitation pour un bon rapport qualité/prix et qui ne vous oblige pas à retrancher vos garanties.

Comparateur de prix en ligne pour une assurance habitation : comment l’utiliser ?

Êtes-vous à la recherche de la meilleure compagnie d’assurance habitation qui propose des services intéressants ? Dans ce cas, vous pouvez recourir à un comparateur de prix. En effet, la première possibilité qui s’offre à vous est l’entrée de vos données personnelles sur les sites des assureurs. Vous recevrez en retour des devis que vous pourriez comparer afin de choisir l’offre la plus intéressante pour assurer votre habitation.

Vous pouvez aussi vous rendre sur JeChange. Cette plateforme vous donne accès à de nombreuses informations et vous permet également de découvrir directement le coût de certaines formules.

Par ailleurs, même si une offre vous paraît raisonnable, ne vous engagez pas automatiquement. Surtout, prenez le temps de remplir le formulaire qui vous met en contact avec des experts. Ceux-ci vous aideront à faire le meilleur choix en fonction de vos réels besoins du moment.

Quel est le coût de la résiliation d’un contrat d’assurance habitation ?

La loi Hamon autorise désormais un assuré à résilier à n’importe quel moment son contrat d’assurance habitation. Cette option peut être envisagée une fois la première année de souscription passée. En plus, elle n’engendre aucun frais de pénalités ni délais de préavis.

En effet, ce dispositif permet de s’assurer que son contrat d’assurance est le plus compétitif. Il vous offre aussi la possibilité d’envisager un contrat moins cher avec un autre assureur. De manière standard, le contrat est systématiquement renouvelé chaque année.

Par ailleurs, les formalités de changement d’assureur ne sont souvent pas contraignantes et ne nécessitent pas de pièces justificatives. Elles se résument à une simple notification à votre actuel assureur de votre volonté de résilier votre contrat. L’ancien assureur vous versera une partie de votre prime restée inutilisée.

Il est également possible de résilier un contrat d’assurance à sa date d’échéance. Cette résiliation subvient en cas de changement de situation qui peut modifier vos éventuels risques.

Dans ce cas, la résiliation de contrat est gratuite. Aussi, vos cotisations (les taxes incluses) payées à l’avance vous seront restituées par l’assureur.

La prime d’assurance : quels sont les éléments qui peuvent l’influencer ?

En matière d’assurance habitation, certains éléments entrent en ligne de compte pour l’estimation du cours de l’assurance. Ainsi, avant de vous engager auprès d’une compagnie d’assurance de votre choix, il vous faut veiller à :

  • la nature des garanties,
  • la présence ou non d’une franchise,
  • les options souscrites,
  • la période durant laquelle l’appartement est assuré,
  • la valeur des objets assurés,
  • la valeur du bien.

Loin d’être une option, souscrire à une assurance habitation pour son domicile est aujourd’hui une nécessité. Cela est d’autant plus utile qu’elle vous protège des risques. Si vous hésitez encore à faire votre choix, ce guide vous aidera à peaufiner votre choix.

Par ailleurs, il faut garder à l’esprit qu’on note une légère augmentation des tarifs d’assurance habitation chaque année. Vous pouvez désormais opérer le choix de votre assurance d’habitation selon votre budget, et ce, en toute connaissance de cause.

Conseils-Maisons.fr, 2021