Logo Conseils-Maisons.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Maisons.fr, 2021

Assurance maison : combien coûte t'elle ?

  1. Assurance habitation >
  2. Prix de l'assurance habitation >
  3. Prix d’une assurance maison
prix d'une assurance maison

Permettant de couvrir plusieurs situations et sinistres de la vie quotidienne, l’assurance habitation est indispensable pour tous les types de logements. La souscription de ce contrat permet de bénéficier d’une indemnisation lorsque son logement subit des dommages. Dans certains cas, il est obligatoire d’y souscrire tandis que dans d’autres, il s’agit juste d’une recommandation. Quoi qu’il en soit, il est très bénéfique aussi bien pour le propriétaire que pour le locataire d’assurer le bien immobilier qu’il occupe. Pour ce faire, de nombreuses compagnies d’assurances proposent aujourd’hui une gamme variée d’offres d’assurance habitation. Bien que cela puisse paraître comme un avantage, cette diversité ne permet pas aux consommateurs de bien appréhender le prix d’une assurance habitation. Ainsi, souhaitez-vous en savoir plus sur le coût d’un tel contrat ? Découvrez dans ce guide toutes les informations utiles sur le tarif d’une assurance habitation.

Besoin d’une assurance habitation au meilleur tarif ?
JE COMPARE

Quel est le prix moyen de l’assurance maison en fonction de la région ?

Au nombre des éléments qui influencent le coût de l’assurance habitation se retrouve en bonne place la localisation de votre logement. En effet, lorsque votre maison se trouve en Bretagne par exemple, le prix de votre assurance MRH ne sera pas le même que celui d’un bien immobilier situé en Corse. D’ailleurs, que vous ayez une maison neuve ou ancienne, la Bretagne vous propose les meilleurs rapports qualité-prix dans ce domaine. En moyenne, vous devrez prévoir 300 euros pour couvrir efficacement votre habitation.

Les prix appliqués par les compagnies d’assurances sont également bas dans les villes comme la Normandie et le Pays de la Loire. Par contre, si vous vous retrouvez en Corse ou Provence-Alpes-Côte d’Azur, vous devrez prévoir beaucoup plus. En moyenne, il vous faudra respectivement 520 euros et 465 euros pour assurer votre maison dans ces deux villes françaises.

Tableau : Coût moyen de l’assurance habitation par régiona

La zone géographiqueLe tarif de l’assurance habitation pour une maison
La région d’Alsace-Champagne-Ardenne-LorraineEnviron 385 €
La région d’Aquitaine-Limousin-Poitou-CharentesEnviron 350 €
La région d’Auvergne–Rhône-AlpesEnviron 365 €
La région de Bourgogne–Franche-ComtéPlus ou moins 365 €
La région de BretagnePlus ou moins 320 €
La région de Centre — Val de LoirePlus ou moins 400 €
La région de Corse520 € en moyenne
La région de l’Île-de-France445 € en moyenne
La région de Languedoc-Roussillon–Midi-Pyrénées365 € en moyenne
La région de Hauts-de-France365 € environ
La région de Normandie330 € environ
La région de Pays de la Loire330 € environ
La région de Provence-Alpes-Côte d’Azur465 € environ

En consultant les données présentées dans ce tableau, vous saurez en fonction de votre région, la moyenne à prévoir pour votre assurance habitation. Cependant, il faut noter que ces données datent de 2019 et ne constituent qu’une estimation.

Quels sont les différents critères qui influencent le coût de l’assurance habitation ?

En dehors de la région dans laquelle se situe votre appartement ou votre maison, le coût de l’assurance multirisque habitation varie en fonction de quelques autres paramètres. Les facteurs les plus en causes sont les suivants.

La formule de l’assurance habitation

La formule que vous avez choisie est le premier élément qui influence son prix en dehors de la région. L’offre de base (les garanties de base) est souvent la moins chère, mais elle ne couvre pas de façon optimale les risques auxquels votre logement est exposé. Pour donc assurer une meilleure couverture, les compagnies d’assurance vous offrent la possibilité d’ajouter des garanties optionnelles. Le prix à payer va donc grimper en fonction des options que vous ajouterez à la formule de base.

Ainsi, en général, l’option de base est composée de la responsabilité civile, mais aussi de la garantie en cas d’incendie, de dégâts des eaux, de bris de glace et de catastrophes naturelles. Ensuite, pour personnaliser votre contrat d’assurance et l’adapter au mieux aux besoins de votre logement, voici quelques options.

  • La garantie en cas de vol des biens qui se trouvent dans les dépendances (l’équipement de sport, les outils de jardinage, les vins onéreux et autres).
  • La couverture des outils et matériels professionnels pour ceux qui travaillent à domicile.
  • La garantie des dommages électriques sur vos équipements ou appareils.
  • La couverture des pertes d’aliments contenus dans le réfrigérateur ou le congélateur.
  • La garantie protection juridique.
  • La garantie en cas d’attentat, etc.

Par ailleurs, tandis que certains assureurs vous permettent d’ajouter des options à l’offre de base, d’autres vous proposent des formules toutes faites. Ces dernières comportent quelques garanties optionnelles. C’est donc à vous de choisir une compagnie susceptible de combler de manière optimale vos attentes.

Votre profil

Pour déterminer combien coûte une assurance habitation, l’assureur prendra également en compte le profil de l’assuré. Le tarif appliqué à un locataire est par exemple différent de celui du propriétaire.

  • Le prix de l’assurance habitation pour un locataire

Lorsque vous êtes locataire d’une maison, vous avez l’obligation de souscrire une assurance habitation. D’ailleurs, chaque année, vous devrez soumettre au bailleur une attestation qui montre que vous avez réellement assuré la maison. Le prix exact est cependant difficile à déterminer, car il va dépendre de tous les éléments cités plus haut. Cependant, par an, il faut prévoir en moyenne 300 euros.

  • Le prix de l’assurance habitation pour un propriétaire

Dans cette catégorie, il y a deux sous-parties, les propriétaires non-occupants et les propriétaires occupants. Lorsque vous êtes un propriétaire non occupant (PNO), vous avez la possibilité de souscrire une assurance PNO, même si elle n’est pas obligatoire. Elle permettra essentiellement de couvrir les risques qui ne sont pas couverts par l’assurance du locataire, mais aussi de couvrir la maison pendant les vacances locatives. Au minimum, un tel contrat vous coûtera 10 euros par mois. Cependant, le prix grimpe considérablement quand vous optez pour une MRH.

Contrairement au locataire, le propriétaire occupant (dont le bien immobilier n’est pas en location) n’a pas l’obligation de souscrire une assurance habitation même si ceci est vivement recommandé. Son coût va également dépendre des éléments présentés plus haut. Toutefois, la compagnie vous exigera en moyenne le paiement de 400 euros pour chacune des années du contrat.

Pour finir avec le profil de l’assuré, d’autres éléments peuvent intervenir dans la détermination du profil de l’assuré. Il s’agit par exemple du nombre de sinistres que vous avez déjà déclarés.

Le capital mobilier déclaré

Avant la souscription à une assurance habitation, vous êtes obligé de faire le point des biens mobiliers présents dans la maison. Cela vous permettra d’être indemnisé à la hauteur de la valeur de ces biens en cas de sinistre. Il est donc important de déclarer la valeur exacte de tous vos biens mobiliers. En général, plus votre capital mobilier sera élevé et plus votre assurance habitation sera coûteuse.

Cependant, lorsque vous faites une fausse déclaration de votre capital mobilier, vous encourez deux risques majeurs. D’une part, lorsque le capital déclaré est inférieur à la réalité, vous recevrez une indemnisation qui ne couvre pas la totalité des pertes en cas de sinistre. D’autre part, votre assureur est en droit de résilier le contrat (de ne pas couvrir les dommages subis) pour fausse déclaration de capital mobilier. Pour éviter la résiliation du contrat dans ces conditions, n’hésitez pas à faire vérifier votre estimation par un expert.

Les caractéristiques du logement

Les caractéristiques de votre logement influencent également le prix de son assurance. Au nombre des éléments pris en compte par les assureurs à ce niveau, il y a le nombre de pièces, l’adresse, les éventuelles annexes (véranda, grenier et autres) et la superficie de la maison. En considérant ce dernier point, quel est le prix de l’assurance habitation d’une maison de 160 m2 ?

Pour une maison qui fait cette surface, le prix annuel de l’assurance va dépendre essentiellement de la région (ville ou campagne), mais aussi du capital mobilier, de la récurrence ou non des cambriolages dans la région, etc. Toutefois, en moyenne, voici ce que peut couter l’assurance d’une maison de 160 m2 dans quelques villes.

La villeMontant annuel moyen pour une maison de 160 m2
Lille385 euros
Lyon410 euros
Meudon445 euros
Nîmes425 euros
Nice500 euros
Rennes300 euros


Il faut noter que les tarifs présentés dans le tableau ne sont qu’illustratifs ou à titre indicatif. Par exemple, certains assureurs vous réclameront des frais d’étude de dossiers qui peuvent aller de 20 à 30 euros. Aussi, en fonction de la compagnie d’assurance, des garanties choisies, de votre profil et de la valeur de vos biens mobiliers, le coût de l’assurance d’une maison de 160 mètres carrés peut largement varier.

Quelles sont les astuces pour réduire le coût de votre assurance habitation ?

Aujourd’hui, de nombreuses astuces vous permettent de réduire considérablement le budget de votre assurance habitation. Les plus efficaces sont les suivantes.

Bien choisir les garanties

Comme vous le savez déjà sans doute, plus vous choisissez de garanties optionnelles et plus le coût de votre contrat sera élevé. Ainsi le premier conseil consiste à réduire les garanties. Pour y arriver de manière judicieuse, vous devez en amont définir de façon précise vos besoins en couverture. Quels sont les risques que vous courrez le plus ? Vous pourrez ensuite choisir des garanties pour les couvrir. Retenez toutefois que l’idéal est de payer une cotisation un peu plus chère pour une couverture plus optimale.

Privilégier un contrat avec franchise

Dans un contrat d’assurance habitation, la franchise est la somme qui reste à la charge du souscripteur lorsque sa maison subit un sinistre. Ce montant ne sera donc pas couvert par l’indémnisation de la compagnie d’assurance. Dans certains contrats, les deux parties partent sur la base d’une franchise absolue, et dans d’autres, elles optent pour une franchise relative. À titre illustratif, lorsque la franchise de votre contrat est fixée à 200 euros et que les dommages subis sont évalués à 600 euros après un sinistre, le remboursement de l’assureur sera de 400 euros (assistance réduite). Par contre, choisir un contrat avec franchise vous permet de réduire les coûts annuels ou la prime de l’assurance.

Faire recours à un comparateur

Pour trouver le contrat d’assurance maison pas cher qui offre le meilleur rapport garanties-prix, le recours à un comparateur est vivement conseillé. Vous aurez la chance de comparer plusieurs offres de plusieurs compagnies d’assurance en quelques clics. En connaissant de façon précise vos besoins, vous trouverez la meilleure offre en quelques minutes. Si cette option ne vous convainc pas, vous pouvez toujours recourir aux services d’un courtier en assurance. Il saura dénicher dans l’immédiat la meilleure offre pour vous.

Négocier

Bien que beaucoup n’y pensent pas, il est bien possible de négocier avec l’assureur afin qu’il revoie le montant de votre assurance habitation à la baisse. Pour y arriver, il vous suffit de trouver de bons arguments. Faire jouer intelligemment la concurrence en menaçant d’aller voir ailleurs est aussi une astuce qui marche généralement. Cette astuce est utile lorsque vous procédez à un déménagement ou à un changement d’assureur.

Souscrire en ligne

Contrairement aux compagnies classiques, celles qui proposent leurs services sur internet ont tendance à proposer des prix plus attrayants. De plus, vous avez plus de chance de tomber sur les offres promotionnelles online et de faire une bonne affaire. économisez donc en optant pour cette solution.

En mettant en pratique ces conseils, vous pourrez faire baisser le prix de l’assurance maison sans faire l’impasse sur les garanties.

Comment utiliser un simulateur de prix d’assurance habitation ?

Lorsque vous souhaitez changer votre contrat d’assurance auto ou habitation, l’utilisation d’un simulateur de prix est vivement recommandée. Ceci vous permet d’avoir une idée un peu plus précise sur le budget à prévoir en fonction des caractéristiques de votre maison. En général, dès que vous vous rendez sur la plateforme pour une estimation, la première chose à faire, c’est de remplir un formulaire. Ce dernier renseignera essentiellement sur la nature du logement (appartement, maison, résidence secondaire, etc.) et sur le profil du souscripteur (locatairepropriétaire occupant, propriétaire non-occupant).

Ensuite, vous devrez indiquer les caractéristiques de votre bien immobilier (la superficie, le nombre de pièces, l’adresse, la région, les biens mobiliers, etc.). Dans le cas où votre maison est équipée d’un système de télésurveillance capable de faciliter la tâche à la police en cas de cambriolage, vous devez également le mentionner. Après cette étape, vous devez indiquer vos antécédents (le cas d’une résiliation, les dégâts subis, etc.) et vos coordonnées. Dès que vous soumettez toutes ces informations, vous recevrez un devis et une ou plusieurs formules qui répondent de façon précise à vos besoins. Il faut noter cependant qu’une simulation en ligne ne vous engage à rien, vous n’aurez à signer aucun contrat.

En définitive, voilà l’ensemble des informations qui vous permettront de mieux cerner la dépense liée à l’assurance habitation. Vous pourrez même faire des économies dans un court délai en appliquant les conseils présentés tout au long du guide.

Besoin d’une assurance habitation au meilleur tarif ?
JE COMPARE
Conseils-Maisons.fr, 2021